Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #87
Nintendo Switch, la réalité virtuelle déploie ses ailes !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Tetra's Escape représente idéalement ce titre à parcourir ponctuellement en voyage entre deux grosses productions, tellement il s'avère apaisant, tout en faisant un peu travailler les méninges. Graphiquement plaisant, agréable de bout en bout, il manque simplement au titre d'Eric Tomkowski un peu plus de niveaux, ou peut être un mode difficile avec des limites de temps, ainsi qu'un éventuel mode coopératif pour lui donner davantage de durée de vie. Vendu Tetras euros (3.99 euros sur l'eShop), il s'agit au demeurant d'un excellent rapport qualité/prix.
Verdict !

Les +


  • Mignon et apaisant
  • Concept simple, accessible à tous et efficace
  • Le challenge des étoiles et trophées
  • Idéal sur portable
  • Le prix abordable
barre

Les -


  • Court quand même
  • Plutôt facile
  • Un mode coop' et ce serait parfait
0 commentaire(s)
TETRA's Escape
Par Chozo, le lundi 7 janvier 2019

Allez, soyons chauvins, quand un studio français nous pond un nouveau jeu de qualité, peu importe qu'il soit modeste dans son approche, son aura gagne en intérêt. Quand il s'agit en outre d'un titre au départ développé par une seule et unique personne, qui a de plus le bon goût d'être Strasbourgeoise (enfin plutôt d'Illkirch-Graffenstaden), il semble important de mettre son travail en lumière. Petit jeu de puzzle et de réflexion sorti à l'origine sur smartphone en 2016 sous le nom de Tetra : Save the Tetras, Tetra's Escape est donc le bébé du studio alsacien ABX Games, incarné par le développeur Eric Tomkowski. Pour cette adaptation sur consoles, le créateur du concept a fait appel au graphiste Djingarey afin de redonner une nouvelle identité visuelle à l'ensemble des niveaux de Tetra's Escape. Distribué par l'éditeur espagnol Ralalaika Games, le titre sent bon l'artisanal, simple, efficace et pas cher.

Tetravaille dans quoi ?

Les Tetras (nom tiré du préfixe grec τετρα, signifiant quatre), ces petits personnages cubiques bipèdes multicolores, vivent paisiblement quand un étrange portail inter dimensionnel vient les aspirer dans un univers parallèle composé de huit mondes, chacun divisé en huit niveaux différents. L'objectif est simple, il s'agit de retrouver la liberté en faisant appel aux capacités particulières de ces cubes vivants. En effet, ces êtres incapables de franchir des obstacles d'une hauteur supérieure à un bloc ont cependant le pouvoir de se changer en tétrominos, ces formes composées de quatre cubes aux aspects différents, largement popularisées dans les années 80 grâce au mythique Tetris. Contrairement au jeu d'Alekseï Pajitnov, il ne sera pas ici question de former des lignes parfaites, mais plutôt de combiner les différentes transformations en prenant en compte la topographie de chaque niveau, et trouver une issue sécurisée.

Tetrace la route

Et ce n'est pas un hasard si les Tetras disposent de couleurs différentes. Chaque couleur peut aboutir à une ou plusieurs formes, exception faite du Tetra noir, incapable de se transformer. Il faut donc faire en sorte que l'un des cubes atteigne le portail présent dans chaque niveau pour sauver l'ensemble de la clique. Toute la stratégie et la réflexion reposent sur les choix des formes adoptées par le joueur, dont les transformations sélectionnées et confirmées sont définitives, sans retour en arrière. L'anticipation en fonction de chaque situation est donc primordiale, surtout que les formes pourront également s'octroyer au fur et à mesure de nouvelles compétences, comme être tournées dans tous les sens. Pour apporter un peu de piment, des étoiles sont également à collecter dans chaque tableau. Cependant, le trophée remporté en cas de récupération de toutes les étoiles sera parfois positionné à un endroit rendu difficilement accessible par le placement antérieur des Tetras, de quoi donner une bonne dose de frustration.

Tetrapide

Idéalement pensé pour les petites sessions en configuration portable, le jeu ajoute progressivement de nouveaux éléments de gameplay tout au long des 64 niveaux, permettant de nouvelles réflexions d'adaptation, sans réelle prise de tête trop longue. Le level-design évolue également au fil de l'aventure, venant se complexifier gentiment, avec son lot de lave transformant les personnages en pierre, de glace les faisant déraper, de plateformes mobiles, d'inversions de gravité ou de bombes permettant aux Tetras de retrouver leur forme initiale. Mais le tout s'enchaîne tout de même sans grande difficulté, rendant l'expérience plutôt courte (cinq à six heures), mis à part certaines situations où le trophée pousse à recommencer le niveau. Reconnaissons cependant que l'ensemble demeure agréable à parcourir sans sentiment de lassitude. Cela notamment grâce au renouvellement des challenges, mais aussi à la patte graphique mignonne et colorée, rappelant un peu les épisodes de Pullblox sur 3DS et à la musique au synthé composée par Levi Bond, fort agréable. Il est par ailleurs dommage de ne pas avoir pensé à un mode coopération à deux joueurs en local, il semblait pourtant intéressant de voir comment deux utilisateurs pouvaient combiner leur réflexion pour rapidement venir à bout des casse-têtes.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016