Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
Resident Evil : Revelations 2 reprend les ingrédients qui ont toujours fait marcher la série, et apporte même des améliorations à cette dernière. Avec des bugs peu présents et une expérience optimale grâce à la technologie des Joy-Con, incarner Claire et sa bande est particulièrement plaisant. S’adressant aux adeptes de la série comme aux néophytes, ce portage est à conseiller à tous ceux qui voudraient se lancer dans la licence.
Verdict !

Les +


  • Le mode co-op parfaitement huilé
  • Un portage réussi avec une qualité d’image améliorée
  • Un scénario simple, mais efficace
  • Un gameplay varié grâce aux différents personnages
  • La visée avec les Joy-Con très intuitive
  • La présence des DLC, insérés gratuitement dans le jeu
  • Le mode Commando très réussi
barre

Les -


  • Quelques problèmes de textures et de clipping en mode « docké »
  • Une histoire très linéaire, pas de quêtes annexes
  • Des temps de chargement (beaucoup) trop longs
0 commentaire(s)
Resident Evil Revelations 2
Par Adrien Roche (Revaldri), le vendredi 31 juillet 2020

Nintendo accueille régulièrement des jeux destinés au maximum de personnes, allant d’un public relativement jeune aux plus âgés, mais très rarement des jeux destinés aux joueurs moins peureux. Depuis la sortie de la Nintendo Switch, ce cliché est régulièrement renvoyé dans ses travers, Nintendo ayant décidé de satisfaire un nouveau public et des millions d’acheteurs potentiels. Capcom a participé à ce nouvel élan d’horreur, sortant régulièrement d’anciens épisodes de Resident Evil sur Switch. Resident Evil : Revelations 2 ne déroge pas à la règle et revient, plus sanglant que jamais ? Il est toujours utile de noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir joué à un quelconque Resident Evil pour comprendre le scénario de celui-ci.

Une vieille recette qui ne meurt jamais ?

Resident Evil est un jeu de survival-horror à la troisième personne dans lequel le joueur incarne un personnage qui doit s’évader d’un endroit infesté par des zombies… ou des créatures semblables. Depuis le premier opus, la saga vend ses jeux comme des petits pains et cherche désormais à conquérir le public de la Nintendo Switch, en reprenant les ingrédients de sa recette si fructueuse.

Pénombre, musiques stressantes, dialogues travaillés et grognements terrifiants, Resident Evil : Revelations 2 rassemble tous les éléments qui font le charme de la série. La possibilité de jouer en co-op est d’autant plus satisfaisante : plus on est de fous, plus on crie. Ainsi, le joueur incarne à tour de rôle quatre personnages ayant atterri, pour des raisons obscures, dans un laboratoire pas si désert que ça.

Seuls contre tous, les joueurs devront surmonter leurs peurs pour faire face aux innombrables créatures qui hantent les lieux. Chaque personnage a une faculté particulière : ouvrir des coffres, voir les ennemis à travers les murs et vérifier s’ils sont bien morts, dénicher les objets dans la pénombre ou disposer d’un arsenal lui permettant de tirer sur tout ce qui bouge. Seul ou à deux, il faudra utiliser les habilités de tous les personnages pour sortir indemne de cet endroit. Lorsque le joueur est seul, il lui est en effet possible de passer d’un personnage à un autre s’il en ressent le besoin.

Pour rendre l’expérience encore plus traumatisante, les développeurs sont parvenus à dessiner une ambiance particulièrement glauque dès le début de l’histoire : entre le gore, l’épouvante et la pénombre, le joueur doit toujours être en alerte. Les moments plus calmes en viennent même à faire aussi peur que les autres, puisqu’ils ne présagent jamais rien de bon. Une horde d’araignées ou un boss affamé peuvent attendre au bout du couloir… Même s’il est assez simple de repérer les zones à risque, Capcom parvient à rendre chaque situation particulièrement stressante et unique, contribuant à la réussite de cet opus.

Un portage satisfaisant pour une expérience encore plus frissonnante

C’est probablement la plus grosse réussite de Capcom sur ce portage : son adaptation aux touches de la Nintendo Switch, en docké ou en mode portable. Le motion gaming des Joy-Con permet d’attaquer au corps à corps, de viser avec une précision remarquable et d’effectuer d’autres actions très intuitives pour améliorer l’expérience de jeu. De plus, la puissance limitée de la Nintendo Switch ne se fait pas remarquer, à part dans quelques rares situations de changement soudain de décor. En 1080p en mode docké ou en 720p en mode portable, le jeu dispose de quelques problèmes de textures et de clipping, mais rien d’assez gênant pour entacher l’expérience du joueur.

Seul point noir de ce portage : le gameplay avec un seul Joy-Con. Si le joueur ne dispose que d’un Joy-Con pour jouer, alors le mode co-op n’est pas praticable tant il est injouable. Cependant, avec deux manettes ou deux Joy-Con par personne, l’expérience est totale et tout à fait plaisante.

Tout comme son aîné, Resident Evil : Revelations 2 dispose d’un mini-jeu permettant de gagner des points dépensables dans le mode Commando. Parodie de Ghosts 'n Goblins dans laquelle Arthur est remplacé par l’un des protagonistes de cet opus, Barry, ce mini-jeu est tout à fait réussi et apporte de la variété au gameplay. Ou comment gagner de l’argent en s’amusant.

Le mode Commando est justement l’un des succès de ce jeu : disponible en mode en ligne et en mode local, il vous permet d’affronter des vagues d’ennemis. Si le joueur a fini le mode Histoire, il aura accès à tous les personnages disponibles dès le début. Sa mission ? Survivre en débloquant de nouvelles compétences, armes et accessoires au fur et à mesure des missions.

Enfin, les DLC « Une petite femme » et « Description d’un combat » présents dans cet opus viennent encore allonger la durée de vie de ce Resident Evil, dont il est difficile de se lasser.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Switch
Editeur
  • Capcom
Développeur
  • Capcom
Genre
  • Survival-Horror - Action
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 18
Sorties
   mardi 28 novembre 2017
   mardi 28 novembre 2017
   jeudi 30 novembre 2017

Site officiel
http://www.capcom.co.jp/bhrev-switch/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016