Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast

Duke Nukem Advance est un des meilleurs défouloirs auxquels j'ai pu joué sur la console portable de Nintendo. Car même si les scénaristes du jeu ne doivent pas avoir un Q.I dépassant 20, disposer de plein d'armes et exploser des gorets et autres martiens à tout va est un plaisir incomensurable. Mais âmes sensibles s'abstenir !

Verdict !

Les +


barre

Les -


  • on aurait peut
  • être aimé un peu plus d'originalité
  • le scénario
  • la linéarité
0 commentaire(s)
Duke Nukem Advance
Par CreEPTonIK, le 03 Juin 2003 à 12:27

Le Duke is back, et cette fois sur GBA. Alors que nous promet cette nouvelle version adaptée sur la portable de Nintendo ? Que des gros flingues et des nanas sursiliconées, comme à l'accoutumée ?


Let's rock Baby !

"Tout commença alors que je venais de me réveiller d'une nuit quelque peu agitée pour fêter les 24 ans de Julia, la serveuse du bar où j'ai l'habitude de prendre une bonne pression pour décompresser de ces putains de journée qui commencent à pas d'heure pour ne jamais finir. Bref, la soirée a été arrosée comme il se fallait et moi et mon charme jusqu'alors inégalé ont vite été pris d'assaut par ses nombreuses copines. Pourquoi t'es si beau Duke ? me demandais-je comme presque chaque soir lorsque je me voyais dans le miroir derrière Julia qui reflétait mon corps de colosse et elle, son string chaque soir de plus en plus affolant. Ce matin donc, la tête de bois au rendez-vous, on sonne tout de suite à la porte. What the fuck ?! Je m'exclame et voilà que je vois ces gros porcs avec leurs flingues pointés sur ma tempe. Heureusement que j'ai toujours mon Plasma Gun sur moi pour exterminer ces trois garçons de chambre pas très commodes. Et c'est reparti !" L'histoire aurait très bien pu commencer ainsi, tous les éléments qui ont fait le succès ou les quelques controverses sont regroupés ici : les armes, le charme du Duke, les filles et les ****** de gros mots qui font depuis toujours parti du vocabulaire habituel de notre héros. Mais ce n'est pas le cas. En effet l'histoire se limite à : Des scientifiques aliens prévoient de prendre le contrôle de la terre et qui est là pour déjouer le plan machiavélique des méchants pas beaux ? Duke Nukem of course. Duke Nukem, son arsenal développé et ses télé transporteurs (ça se dit ça en français ?) pour annihiler la menace des pas beaux.



Ca aurait pu… mais en fait non

A la vue des images qui émanent du jeu en lui-même, les joueurs PC croient voir une version de Duke Nukem 3D réadaptée sur le GBA et cela ne nous aurait pas surpris vu la quantité de jeux réadaptés d'anciennes consoles ces derniers temps. Mais il n'en est rien, car c'est là une toute nouvelle aventure et un nouveau Gameplay que nous offre Torus Games. Avec pas moins de 19 niveaux dans 4 mondes différents que sont la zone 51, le temple égyptien, Sydney et enfin le monde des aliens. Puisque l'on est dans les caractéristiques du jeu, restons-y en vous annonçant d'ores et déjà que vous aurez le droit (et même l'obligation) de faire la peau à 7 types d'ennemi et 4 boss à l'aide de vos 9 armes aussi détonantes les unes que les autres. En regardant les images ci dessous, le joueur peut remarquer qu'il peut user de shotguns, Rocket Launcher, mitraillette, carabine, 2 types de flingues (that suck !) et j'en passe.



Enfin le mode 4 joueurs promet des parties sanglantes et d'enfer au coin du feu, lors des longues soirées d'hiver avec 4 dukes différents, vous imaginez les filles tous ces muscles regroupés dans un même niveau ??

Une animation sans faille !


Le menu principal est très réussi et bien fourni, ce qui n'est pas pour déplaire même si l'essentiel se trouve derrière. Par ailleurs, ceux qui suivent le flingueur de porcs depuis ses débuts noteront la petite touche d'humour lors du choix de difficulté. En effet, les " Piece of Cake " et " Damn I'm good " sont toujours de la partie mais, cette fois-ci sont accompagnés d'une petite image du grand blond. En facile (Piece of Cake), Duke a à peine 10 ans alors qu'en difficile, il est mort (la petite pointe d'humour qui nous fera toujours sourire). Ensuite, l'entrée en matière est des plus réussi avec une intro digne des meilleures comics, pleine de sang, d'humour et de porcs (tout ce qu'on aime chez Duke quoi…). Plusieurs textures du jeu sont animées et translucides alors que d'autres peuvent être détruites. Le jeu permet aussi de regarder en haut et en bas et de sauter, ce qui n'est présent que rarement dans les FPS sur GBA et de plus, un viseur est maintenant au rendez-vous sans aucun ralentissement et vous permettant de viser où bon vous semble. Un atout de plus pour cette version GBA donc. Des petits plus viennent aussi faire la différence avec la concurrence, ainsi plusieurs fois au cours de vos missions vous avez à faire à des caméras de sécurité, comme un vrai espion et vous pouvez même sauter et vider vos chargeurs en même temps ! (quel souci du détail…). #row_end A noter également que le jeu utilise un moteur graphique plus avancé et évolué que celui de Doom ou Eck vs Sever, c'est vous dire … avec même, en Bonus Track!, des actions en 3D super lisses et belles. Ah, j'oubliais, sachez que vous avez la possibilité de modifier l'icône du curseur en faisant un petit tour dans les options.



A la technique…

Les FPS font parti des jeux qui utilisent le plus de boutons, ce qui n'est pas à l'avantage de la portable de Nintendo puisqu'elle ne dispose que de 6 boutons (en comptant Start et Select). Fort heureusement, le gameplay de ce titre a été fort bien pensé : les strafes (pas latéraux) se font grâce aux touches L ou R, on tireavec B et saute avec A. Pour viser, on maintient les 2 touches latérales, L et R puis l'on dirige le viseur à l'aide de la croix. Enfin, pour changer d'armes, une pression sur Select et L ou R feront défiler votre inventaire. Un léger temps d'adaptation est nécessaire pour maîtriser parfaitement le changement d'armes et le viseur mais une fois ceci bien assimilé, c'est parfait ! Pour vous aider, l'option visée automatique est disponible dans les options (elle est activée par défaut). Il fallait bien un point sombre au jeu. Les musiques ne sont pas présentes ou très peu durant la partie et laisse place aux bruitages. Ceux-ci sont tout de même très bons, en particulier les touches d'humour de Duke mais certains bruits comme les alarmes sont vraiment énervantes et l'envie de les shooter le long des loooonnnngs couloirs est également très présente dans le jeu. La durée de vie, quant à elle, est satisfaisante car avec une aventure inédite, pas mal de niveaux (19) qui sont de plus en plus longs et plus durs avec toujours les cartes bleues, rouges et jaunes à récolter, des passages secrets et des boss imposants. Un niveau de difficulté variable mais qui promet de longues heures de jeu en " Damn I'm good ". Duke Nukem Advance se paie même le luxe d'être jouable à plusieurs (jusqu'à 4), délire garantie au coin de la cheminée lors des longues soirées d'hiver. Oui, je sais, je l'ai déjà dit au début du test mais je tenais à le rappeler.



Well ladies...

"Ouf… tous ces porcs éliminés de la surface de la terre, je me posai dans mon canapé, juste devant les posters de quelques canons de L.A. qui avaient acceptés de m'offrir ces petits présents, mais aussi d'autres faveurs dont je n'ai plus la motivation de narrer en ce moment même. J'allumai la télé mais ne restai pas très longtemps sur ce programme pourri sur la 5. Et, tellement fatigué, je m'endormis devant l'émission quotidienne de 02H30 du téléachat. Putain, je me vois encore dans ce rêve, je suis dans un jeu vidéo, ces saletés de scientifiques aliens m'ont programmé dans leur système et je me vois comme si c'était moi, mais en fait ce ne sont qu'un tas de pixels tout de même plus beaux que les actuels FPS sur GBA. Avec toutes mes armes, tous ces ennemis qui tombent comme des mouches et les nombreux niveaux qui sont grands et détaillés, je me demande si j'aurais pas du me recycler dans les jeux vidéo plutôt que dans le ramassage d'animaux aussi zarrebi les uns que les autres. En tout cas ce jeu que je nomme Duke Nukem Advance et qui est déjà sorti dans la vie réelle risque fort de cartonner dans le rayon FPS des magasins de jeux vidéo tant le travail fourni par les programmeurs à tous points de vue est énorme. Je suis sûr que tous mes fans se jettent déjà dessus les yeux fermés bien que j'ai peur que le joueur risque de s'ennuyer à force de faire tout le temps la même chose sur un scénario qui risque d'être bien linéaire… . 06H24, je me réveille devant Chasse et nature… c'est beau un fusil…"



Conclusion

Duke Nukem Advance is 'The Duke'. Les quelques années sans le voir n'ont pas modifié ni son langage, ni son look, ni son caractère mais le passage au GBA s'est fait sans forcer sur le shotgun. En effet les graphismes sont peaufinés au pixel près et le joueur, qu'il ait été adepte ou non des précédents épisodes, aimera à se retrouver derrière ces fameuses armes en profanant des injures à tout va. Attention tout de même au fait que le jeu peut paraître très répétitif à la longue...

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Take Two Interactive
Développeur
  • Torus Games
Genre
  • FPS
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   19 septembre 2002
   14 aout 2002
  

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016