Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Même si des efforts ont été fait, il est dommage de voir qu'on reproche à Touch Detective 2 ½ exactement les mêmes problèmes qu'à son aîné. Trop pauvre et trop facile pour un jeu d'aventure, il échappe donc au droit de se voir élevé au panthéon du genre. Mais malgré cela, on a droit à un petit point-and-click très amusant à jouer si on arrive à passer outre ses défauts. Si vous aimez le genre et n'êtes pas trop exigeant, ou si le premier opus vous avait déjà plu, n'hésitez cependant pas à tenter le coup. Même si on atteint pas des sommets, ce petit jeu reste un des plus sympathiques du genre sur la console de Nintendo.
Verdict !

Les +


barre

Les -


0 commentaire(s)
Touch Detective 2½
Par Tails, le 12 Novembre 2007

Si la DS a permis de faire revivre un genre de jeu, c'est bien le point-and-click. Ces jeux d'aventure où on se balade dans des décors, où l'on parle à des gens et où l'on résout des énigmes commencent à se multiplier sur la console à double écran de Nintendo, et ce n'est pas les fans de ce type de jeu qui s'en plaindront. Touch Detective était un de ceux-là, et même s'il n'était pas parfait, il restait assez sympathique. Voilà pourquoi les gens de chez BeeWorks ont décidé de remettre le couvert pour un second épisode. En route pour l'enquête !



Un monde étrange.

Pour ceux qui n'étaient pas là lors de la sortie du premier Touch Detective, faisons un bref rappel des faits. Le jeu vous met dans la peau de Mackenzie, une jeune fille qui passe son temps libre à essayer de résoudre différentes affaires. Rien de bien énorme bien sûr, juste quelques vols par-ci par-là, des disparitions, ce genre de chose. Elle s'amuse donc à aider ses amis dans le besoin, accompagnée de son fidèle

Funghi, un champignon sur patte.
La jeune Mackenzie vit en compagnie de Crowmell, son majordome et tuteur, dans un monde peuplé de créatures diverses et variées, tous avec un petit grain dans la cafetière. Elle est également souvent accompagnée de ses deux meilleures amies, Pénélope et Chloé, qui tenteront de l'aider à résoudre ses affaires dans la mesure du possible. Bref, Mackenzie est bien entourée.
Maintenant que les présentations sont faites, nous pouvons entrer dans le monde de Touch Detective 2. 2 ½ même. Allez savoir pourquoi. Cette seconde aventure ne se passe pas bien longtemps après la première, ce qui fait que peu de choses ont changé. Mackenzie est toujours détective, et les habitants sont toujours un peu tarés. Ceux qui ont joué au premier épisode ne seront donc pas dépaysés. Pour les autres, ils se mettront vite dans le bain !

Voilà qui assure une
bonne durée de vie.


On reprend tout...

Bon, par contre, autant le dire tout de suite : si ceux ayant touché au premier épisode ne seront pas dépaysés par le scénario, ils ne le seront pas non plus par l'interface du jeu. Tout simplement parce que c'est exactement la même qu'avant. Mais alors, vraiment pareil. D'ailleurs, avant de commencer l'aventure, Mackenzie vous demandera si vous avez déjà joué

au précédent jeu, vous permettant de zapper une partie du tutorial.
Parlons-en, de cette interface. On n'a pas fait grand chose de plus simple, en fait : cliquer sur un endroit permet de s'y rendre, cliquer sur une personne permet de lui parler, cliquer sur un objet permet de l'utiliser. Tout simple, on vous dit. En bas de l'écran se trouve en plus votre inventaire, pas beaucoup plus compliqué à utiliser : un clic permet de sélectionner un objet, et un double-clic de l'observer de plus près. Il suffit ensuite de cliquer là où on veut utiliser ledit objet, et voilà. Ça se prend très vite en main, et ce n'est pas plus mal.
Il est donc évident que les développeurs n'avaient pas envie de s'embêter, et qu'ils ont probablement juste repris le moteur du premier épisode. Heureusement, si l'interface est la même, les affaires que vous aurez à résoudre sont, elles, bien différentes.
Vous allez donc visiter de nouveaux lieux et parler à de nouveaux personnages pour les besoins de votre enquête. Si l'on retrouve certains endroits du premier opus, d'autres font leur apparition, comme la forêt, le centre commercial ou le manoir hanté. Évidemment, ces nouveaux lieux sont accompagnés de nouveaux habitants, à qui il faudra parler pour avancer dans l'histoire.

Petite sortie au musée.

L'histoire justement. Tout comme avant, le jeu est découpé en plusieurs affaires (cinq pour être exact), qu'il vous faudra résoudre afin de pouvoir passer à la suivante. Ça va du vol de nouilles colorées (?) à la perte de voix d'un pantin chanteur (?!) en passant par empêcher les extra-terrestres d'envahir la Terre (...). Un drôle de boulot pour un détective, mais ça a le mérite d'être original.
Une petite différence vient cependant se glisser par rapport au premier jeu : dans celui-ci, les affaires étaient complètement indépendantes. Dans ce second épisode par contre, toutes ont en commun deux personnages.Le premier, le Cornstalker, est un voleur qui tente de dérober tout objet de valeur qu'il trouve mais qui n'est pas très doué pour ça.#row_endIl a en effet du mal à clairement identifier ce qu'est un « objet de valeur ». Le second, c'est l'inspecteur Daria. Jeune et jolie mais malheureusement complètement incompétente, elle tente d'arrêter le Cornstalker mais ne fait que rater à chaque occasion. Ces deux-là seront souvent sur votre chemin, l'un parce qu'il sera mêlé à l'affaire que vous devrez résoudre, l'autre parce qu'elle vous demandera de faire son boulot à sa place. Sans pour autant tout révolutionner, il est sympathique de voir que les affaires sont enfin liées d'une façon ou d'une autre.
En dehors de ça, le système de jeu est le même qu'avant : il suffit de se promener à gauche à droite, de parler à des gens et de résoudre des énigmes tordues à l'aide d'objets en votre possession pour faire avancer le scénario. Comme dans tout jeu d'aventure, en somme. Et comme dans beaucoup de jeux d'aventure également, Touch Detective 2 ½ possède, comme son aîné, un humour assez omniprésent. Nous l'avons vu, les gens que vous côtoyez sont parfois complètement à côté de leurs pompes, ce qui peut amener à quelques situations cocasses et amusantes. Et c'est ce qui fait le charme du jeu.

Voilà le genre d'humour
qui peuple le jeu.


...et même les défauts.

Aussi sympathique qu'il était, Touch Detective souffrait de deux défauts majeurs : sa pauvreté et sa facilité. Vous serez heureux d'apprendre que ces défauts n'ont absolument pas été corrigés pour cette suite.

Hourra.
Touch Detective 2 ½ possède donc le même problème au niveau de la richesse du monde que le premier épisode. Les lieux, les personnages et les objets à votre disposition sont extrêmement limités, bien plus que dans la plupart des jeux d'aventure. Dans les premières affaires, vous ne pourrez visiter que quelques lieux, ce qui réduit considérablement votre champ d'investigation. Et puisque vous avez accès à peu de lieux, vous avez également accès à peu de personnages, et à peu d'objets. Si cela s'arrange un peu par la suite, le nombre de lieux à explorer augmentant au fur et à mesure de votre progression, cela reste malheureusement bien insuffisant.
De la même façon, votre inventaire ne sera jamais très rempli. Vous aurez au grand maximum une dizaine d'objets à l'intérieur, mais la plupart du temps, ne comptez pas vous trimbaler avec plus de cinq choses à la fois. Par rapport à certains héros qui se baladent avec des milliers de choses qu'ils rangent on ne sait où, cela fait un peu tâche. Malheureusement, tout ceci est dû au découpage du jeu en plusieurs affaires, puisque vous perdez les objets de l'affaire précédente quand une nouvelle démarre.
On retrouve également le problème des personnages qui ne servent à rien et qui n'ont aucun background scénaristique. Même si les gens importants bénéficient de plus d'attention que dans le premier épisode (chacun à son petit caractère, et donne davantage l'impression de vivre sa vie plutôt que de rester planté là à vous attendre), on trouve encore quelques badauds qui ne vous diront en tout et pour tout qu'une seule ligne de texte quand vous leur parlerez. Des types qui sont là juste pour éviter que les décors soient trop vides, quoi. Dommage, car là aussi, les autres jeux d'aventure permettent en général d'avoir de longues conversations avec absolument tous les personnages que vous croisez.
L'autre gros problème du premier opus, la facilité, était lié à cette pauvreté. Puisque l'un est revenu dans ce nouvel épisode, l'autre l'a accompagné. Résultat, il n'est pas difficile de progresser dans le jeu, puisque quand vous ne savez pas quoi faire, il suffit de visiter tous les lieux, de parler avec tout le monde et d'essayer vos objets un peu partout. Il finit toujours par se passer quelque chose. Cela ne prend pas beaucoup de temps, vu le peu de choix que vous avez à votre disposition. Cependant, pendant ce temps-là, on ne réfléchit pas à résoudre l'énigme, on se balade juste.
Problème, les développeurs ont utilisé cette excuse pour vous laisser dans le vague la plupart du temps. Souvent, vous ne saurez donc strictement pas quel est votre prochain objectif, ce que vous cherchez exactement, qui vous devez aller voir...Dans les cas comme ça, nombreux, il suffit d'explorer un peu partout jusqu'à ce qu'un truc arrive. Mais là encore, il s'agit juste d'avoir suffisamment de bol pour tomber au bon endroit au bon moment, pas de réfléchir pour savoir à quel endroit il serait logique de se rendre. Dommage aussi, car si l'exploration de lieux est une des bases des jeux d'aventure, elle ne doit pas se faire complètement au hasard.

Encore un coup du Cornstalker !

Une aventure sympathique tout de même.

Malgré ses défauts, Touch Detective 2 ½, dans la lignée du premier épisode, reste un jeu d'aventure assez agréable à jouer, surtout pour son humour omniprésent. On s'amuse bien à aider Mackenzie à résoudre des affaires loufoques, dans des situations souvent complètement stupides, le tout

entouré de personnages assez spéciaux.
Il est clair qu'il ne s'agit pas là d'un chef-d'œuvre du genre, mais les amateurs pas trop exigeants apprécieront tout de même l'aventure, du moment qu'ils sont capables de passer outre la pauvreté et la facilité du jeu. Et bien sûr, ceux ayant apprécié le précédent opus seront encore plus ravis par celui-là. Ceux qui veulent un vrai jeu d'aventure riche avec des énigmes bien pensées devront cependant repasser.
Il est tout simplement dommage de voir que BeeWorks n'a pas écouté les critiques faites sur le premier épisode, car cela aurait permis au jeu de montrer tout son potentiel. Peut-être la prochaine fois !
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • 505 Games
Développeur
  • BeeWorks
Genre
  • Aventure
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   courant février 2008
   9 octobre 2007
   24 mai 2007

Site officiel
http://www.atlus.com/touchdetective2/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016