Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier d'avantages membres exclusifs : un profil personnalisable et évolutif en fonction de votre participation à la communauté, vous recevez gratuitement la newsletter dans votre boite mail pour être prévenu des infos importantes...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #79
Nintendo Switch : nos avis pour un débat enflammé
Accueil podcast Télécharger le podcast
Ce jeu est vraiment très bon et prouve qu'il est possible de faire des dérivés de séries tout en gardant l'âme de cette dernière, il ne reste plus qu'à espérer que le 2 récemment sorti soit lui aussi adapté avec quelques améliorations...
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • Les sons
  • La musiques
0 commentaire(s)
Baldur's Gate : Dark Alliance
Par Phantom, le 9 Mars 2004

Forgotten Realms, les Royaumes Oubliés...Tout rôliste papier vous le dira, cet univers est grand... et non seulement par sa dimension géographique et ses multiples régions, mais aussi et surtout par un univers de légende, de vies, et de défis rarement atteint dans l'Héroic Fantasy. Alors quand une saga telle que Baldur's Gate se voit déclinée sur GBA on se prend à rêver...



Une adaptation de plus...


BG:DA est déjà présent sur toutes les consoles de salon. Sorti tout d'abord sur PS2 pour, quelque mois plus tard, arriver sur GameCube et Xbox. Les 3 versions du jeu sont absolument identiques. La série Baldur's Gate est à la base une série de RPG ayant très bien marché sur PC et composée de 2 jeux chacuns accompagnés d'un Add-on (Missions supplémentaires). Lorsque Black Isle a annoncé convertir sa série phare sur console, de nombreuses voix se sont élevées pour crier au scandale, à tord et à raison... Le grand RPG devint un Hack and Slash des plus classique, les nombreuses classes de perso furent limités à 3 personnages prédéfinis, mais le charme de l'univers avait été maintenu, le jeu était prenant, et finalement, bien que loin de l'original, su trouvé des propriétaires...

Une réalisation étonnante.


Pourquoi tant parler des volumes consoles de salon ? Tous simplement parce que BG:DA sur GBA est l'une des meilleures conversions qu'il m'ait été donné de voir. Le jeu en 3D est devenu un jeu en 3D isométrique, les détails sont moins visibles, mais c'est tout, le reste est parfaitement converti. Le jeu est donc une copie quasi conforme des versions précédentes, ce qui permet donc de résumer la grande qualité du jeu, dont les animations et la variété des environnements sont bluffants. Revers de la médaille, les joueurs ayant déjà parcouru le jeu sur un autre support ne pourront que passer leur chemin, ceux étant passé à coté (dont je fais partie), peuvent pour leur part, sauter dessus sans avoir à rougir face aux possesseurs des autres versions.#row_end

L'histoire :


Alors que vous venez de faire de longs voyages (rappelons donc, mal aux pieds), vous arrivez face à la porte de Baldur, l'entrée de l'une des plus grandes cités des Royaumes Oubliés (du nom de son héros de fondateur). La cité légendaire vous évoque les nombreuses histoires et légendes de héros qui y sont liées...Mais alors que la nuit est tombée et que les rues sont vides, lors de votre recherche d'un abri, vous vous faites attaquer par des voleurs. Par chance deux Soldats arrivent pour vous permettre de conserver votre vie à défaut d'avoir gardé votre or...Ce qui ne fut pas le cas des précédentes victimes de cette nouvelle guilde de voleurs qui sème le trouble sur la ville. Ayant besoin d'abri et d'argent vous accepter une petite mission de "nettoyage" d'araignées géantes et autres créatures non
-humaines. C'est alors que vous vous retrouvez au mauvais endroit, au mauvais moment, vous voila mêlez à une histoire de complot, de voleurs et de sorciers...et encore une fois, il va falloir faire du ménage...

Un jeu unique.


Le jeu en lui même se rapproche énormément de Diablo, vous incarnez 3 personnages au choix:
Le guerrier, as dans le maniement des épées et autres haches
Le magicien, maître dans différentes magies
L'archer, véritable tireur d'élite

Chacun d'entre eux possède ses propres aptitudes, sorts, et commence avec des points répartis dans des domaines précis, comme l'intelligence, la force, la dextérité ou encore la sagesse. Chaque catégorie permet de faire évoluer votre personnage comme vous le voulez, on privilégiera alors la force et la constitution pour faire du guerrier une vraie boucherie sur jambe, et au contraire, l'archer devrait s'axer sur la dextérité afin de toucher ses cibles à tous les coups. A cela s'ajoute un nombre très élevé d'armes et armures afin d'attaquer et vous protéger comme bon vous semble. A noter que l'apparence de votre personnage, si elle est la même au départ de chaque classe (sauf la couleur de la toge) évoluera en fonction des habits et armures, ce qui engendre le cruel dilemme : Beau ou puissant...heureusement il est parfois possible d'avoir les deux. Cependant les graphismes et l'ambiance se retrouvent tachés par la musique puisque celle ci est purement absente des 3/4 du jeu. Heureusement que les quelques sons sont de bon qualité pour casser se silence trop pesant.
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Ubisoft
Développeur
  • Destination Software
Genre
  • A-RPG
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   13 janvier 2004
   5 février 2004
   Non prévue

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016