Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #80
Nintendo Switch & Zelda : questions & réponses
Accueil podcast Télécharger le podcast
Wii Play est un jeu qui n’a clairement aucun intérêt s’il avait été vendu seul, même à 20€ mais le fait qu’il soit proposé avec une seconde Wiimote pour seulement 49€99 le rend tout de même attrayant. Wii Play renferme pas mal de bonnes idées très amusantes… à plusieurs. Le soft rempli définitivement son but premier en nous permettant de nous familiariser avec la Wiimote tout en s’amusant en famille, le tout à moindre coût. On déplorera cependant le fait que l’on n’ait aucune personnalisation sur les jeux (pas d’entraînement au billard ou d’autres règles que celles imposées, pas de choix du nombre de points à marquer pour les matchs de ping-pong et de hockey, etc.).
Verdict !

Les +


  • Pas cher
  • Vendu avec une Wiimote
  • Des jeux très amusants
  • Du challenge
  • Exploite vraiment bien la Wiimote
  • Un réel apprentissage de la manipulation de la Wiimote
barre

Les -


  • Pas de personnalisation pour les règles
  • Des graphismes très moyens
  • Plus cher ou sans la Wiimote, il n'aurait pas valu le coup.
  • On s'emmerde rapidement en solo
0 commentaire(s)
Wii Play
Par Manmedaz, le 15 Dec 2006

Il ne paye pas de mine, et pourtant c’est l’un des jeux les plus achetés au lancement de la Wii au Japon et en Europe ; et pour cause : vendu avec une Wiimote, Wii Play est tout simplement le pack le plus intéressant de la Wii pour son lancement mais derrière l'offre commerciale que renferme réellement le jeu ?


Nous jouons


Nintendo marque le changement radical opéré depuis maintenant plus de deux ans : être accessible, créer des jeux funs et pas forcement complexes, à la portée du plus grand nombre, et surtout exploiter au maximum l’interface de la console. Après la DS (forte de son écran tactile et de son micro), le constructeur nous en apporte donc maintenant plus, ajoutant une nouvelle dimension aux jeux. L’air de rien, la Wii est la première console ou l’on peut agir dans les trois dimensions, le tout à l’aide d’une seule main ! Une fois cela considéré, vous gagerez qu’il n’est pas forcement évident d’appréhender ces contrôles, entièrement nouveaux pour la totalité des joueurs, qu’ils soient de petits débutants ou des « vieux de la vieille ». Il était donc du devoir de Nintendo ainsi que des développeurs tiers de tourner leurs jeux de telle sorte qu’il y ait une assez importante phase d’apprentissage et de formation à la manipulation des périphériques.

Souhaitant apparemment aller plus loin, la firme de Kyoto nous propose Wii Play, qui n’est rien d’autre qu’une compilation de neuf petits jeux qui n’ont pour seule vocation que de nous initier à la manipulation de la Wiimote tout en nous amusant. Entre un billard, un Pong fait de néons aux couleurs flashy ou encore un clone de Duck Hunt, ces jeux ne payent pas de mine mais parviennent globalement à atteindre leur but d’amusement sans prise de tête, faisant de l’apprentissage un plaisir.

Forest était un champion, et vous ?

Neuf jeux, pas moins !


Effectivement, une fois le jeu allumé pour la première fois, après avoir choisit le Mii avec lequel vous jouerez, vous vous retrouvez en face de votre Mii entouré de neuf petits icônes, dont un seul sera débloqué au départ. Pour pouvoir jouer aux suivants, rien de plus simple, il suffit de faire une partie du dernier jeu débloqué, tout simplement. On se retrouve donc, dans l’ordre, avec les jeux : « Champ de tir », « Trouvez le Mii », « Tennis de table », « Jeu de poses », « Hockey », « Billard », « Pêche », « Chargez ! » et « Chars ».

« Champ de tir » : très largement inspiré du hit Duck Hunt sur NES, Champ de tir est un enchaînement rapide d’épreuves testant votre dextérité, vos réflexes ainsi que votre précision à la Wiimote. Entre crever des ballons, tirer sur des cibles et protéger ses Mii d’une attaques de petites soucoupes volantes, pas le temps de se reposer, surtout si l’on cherche à battre son meilleur score ! Ici, les graphismes sont plutôt sympathiques, pas trop de fioriture, juste le nécessaire. Le tout reste extrêmement fun en solo, encore plus à deux, du moins une fois que vous aurez appréhendé la sensibilité du ciblage à la Wiimote (ce qui, rappelons-le, est le but, dans l’absolu, de ce mini-jeu).



« Trouvez le Mii » : vivacité d’esprit, rapidité d’analyse et encore une fois dextérité à la Wiimote vous seront demandés dans ce jeu dans lequel les buts tournent tous autour d’un même sujet : trouver des Mii dans une foule. Que ce soit dans la rue, dans l’espace, dans la mer, qu’il faille trouver deux sosies, trois sosies, le Mii le plus rapide, les 3 Mii bizarres… Un grand nombre de challenges s’enchaînent au rythme de votre réussite (ou de votre échec), à l’issue de chacun desquels vous obtiendrez un bonus ou un malus de temps en fonction de vos prouesses. Le but en solo est, vous l’aurez compris, de passer le plus grand nombre de stage en gérant correctement son temps. En duo votre but sera le même à cela prêt qu’il n’y a pas de gain de temps, et qu’il faut réaliser le meilleur score en 120 secondes.


« Tennis de table » : dans ce jeu, vous devrez faire preuve de rapidité de déplacement, d’une bonne évaluation des distances et de pas mal d’anticipation pour réussir à faire de bons scores. Tout le monde connait le tennis de table, à vrai dire, ce jeu s’approcherait plus du ping-pong de plage. En effet, il est quasi-impossible de faire des effets, les échanges se basant donc sur la rapidité des joueurs. Seul, vous devrez effectuer cent échanges d’affilée contre un joueur contrôlé par la console, le rythme s’accélérant au fur et à mesure. Les dernières balles sont extrêmement rapides, on peut sentir la montée adrénaline accompagnant l’approche du score ultime (il est impossible de réaliser plus de 100 échanges, le jeu s’arrêtant à ce terme). Concernant le jeu à deux joueurs, il s’agira ici d’effectuer un petit match en 11 points avec un roulement au service tout les deux services, et un changement de coté tous les quatre services. Rien de bien transcendant, mais ça reste plutôt fun, occasionnant régulièrement des fous rires.


« Billard » :

quoi de plus classique que le billard ? Ce jeu, présent dans un grand nombre de bars, demande ingéniosité et précision. C’est toujours le cas ici, même si votre ingéniosité sera plus sollicitée que votre précision, le système de tir vous aidant beaucoup dans la stabilité de votre tir. Les règles dans cette version du billard made in Nintendo sont les suivantes : vous devez tout obligatoirement toucher en premier la boule du plus petit numéro, sans quoi vous obtenez des malus et devez replacer la boule blanche. Une règle comme une autre qui, si elle a ses défauts, a aussi ses qualités, à vous d’en juger. Là où le jeu est extrêmement intéressant, c’est qu’il est possible de faire pratiquement tout ce que vous voulez avec la boule blanche : saut par-dessus les boules, effets de tous types (accélération, rétro, sur les cotés, etc.), bref que du bonheur pour les pratiquants et pour les autres, qui pourront innover. Le gros point noir reste tout de même le manque de liberté, on aurait aimé un mode entraînement permettant de tester nos situations aisément. Au catalogue des petites déceptions, on pourra aussi déplorer l’absence de replay, qui nous aurait permis de revoir nos coups pour mieux les analyser. Le jeu à deux joueurs opposera pour sa part les participants dans une course aux points, tout

en conservant les règles du mode un joueur.
#row_end


« Jeu de poses » : probablement le plus difficile à maîtriser des neufs jeux. Le but est pourtant extrêmement simple : des bulles tombent à l’écran et vous devez les éclater avant qu’elles passent la ligne en bas de l’écran en adoptant une certaine posture, avec 3 chances avant la fin du jeu. Outre la rapidité à placer votre curseur sur l’écran, vous devrez aussi adapter votre Mii suivant la forme à adopter (en naviguant entre les 3 formes disponibles à l’aide de A et de B) et suivant l’inclinaison de celle-ci (en tournant la Wiimote du poignet). Alors que dans les premiers niveaux la facilité est assez déconcertante, dès qu’on commence à dépasser la demi-douzaine de niveaux, les enchaînements se font plus rapides, les bulles apparaissant de plus en plus bas ou tombant de plus en plus vite, tout en combinant cela à des poses de Mii variées et tordues. En ajoutant tout cela, vous obtenez donc un très bon jeu à score, avec beaucoup de challenge et de difficulté, sur lequel on n’hésitera pas à revenir, à moins d’être rebuté par sa complexité. Seul ou avec un ami, le but ne change pas plus que les règles.


« Hockey » : voici l’un des jeux les plus funs de notre compilation. D’une réalisation dont la simplicité n’a d’égal que celle des règles, pas de prétention mal placée ici. Un jeu accessible, très amusant une fois maîtrisé, c’est tout ce qu’on a. Vous connaissez probablement le air hockey, un jeu se déroulant sur une table criblée de petits trous d’où sort de l’air comprimé, se jouant avec deux palets avec lesquels les joueurs vont essayer de faire rentrer un disque dans le but adverse. Et bien c’est exactement la même chose à laquelle nous avons ici affaire. Aucun bouton à presser, simplement la Wiimote à bouger et le disque à envoyer, du mieux qu’on peut, dans le but adverse. En solo, le but sera de gagner un match en marquant le plus de but possible, contre la console. À deux, il n’y aura plus de temps, mais un plafond de huit points après lequel le gagnant est désigné. Le tout dans une ambiance très flashy typé arcade des années 80-90.



« Pêche » : peut-être le moins intéressant des jeux en présence, malgré son importance dans l’appréhension de la Wiimote. En effet, il sera question de diriger une canne à pêche dans un espace en trois dimensions, soit dans un plan axé horizontalement et verticalement, mais aussi en profondeur. Malheureusement, cela reste assez hasardeux et le jeu reste notablement en retrait au niveau de l’intérêt et du fun. Certains pourront y trouver du plaisir, mais il est clair que l’avis ne sera pas partagé de tous. Le but reste tout de même simple, il s’agit de pêcher des poissons, chacun apportant un bonus ou un malus, et de réaliser le plus de point possible. Le but reste le même à deux joueurs.




« Chargez ! » : un jeu délirant, dans lequel votre Mii chevauche une vache, votre but étant de la diriger pour renverser le plus d’épouvantails possible tout en évitant des obstacles en passant à coté ou en sautant par-dessus. Les commandes sont relativement intuitives, vous prenez la Wiimote de coté, et il suffit ensuite de la tourner comme un volant pour tourner dans la même direction, de l’incliner en avant pour accélérer et en arrière pour freiner, ou de la soulever rapidement pour faire sauter l’animal. Le jeu se révèle assez fun, surtout à deux joueurs, et permet de prendre en main la Wiimote dans une position qui se révélera avec le temps très utilisée par les jeux de course (c’est déjà le cas pour de nombreux jeux). Votre rapidité d’enchaînement des actions ainsi que votre analyse du terrain seront requises ici.


« Chars » : voici pour finir un jeu très fun, avec pas mal de challenge, demandant une bonne coordination des mouvements ainsi que de l’anticipation et une attention à toute épreuve. Vous êtes aux commandes d’un petit tank, et devez en découdre avec d’autres chars, au moyen de vos obus et de vos mines. Le jeu est rempli d’un nombre assez important de subtilité, entre les murs destructibles, les obus qui rebondissent une fois, les mines qui explosent après un temps ou après avoir tiré dessus. Tout cela lui confère une profondeur très intéressante, nous amenant à y revenir régulièrement pour essayer de faire de meilleurs scores. Le jeu à un joueur nous demandera d’aller le plus loin possible avec trois vies au départ, tandis qu’en duo, il faudra s’épauler pour avancer encore plus loin, en même temps qu’on devra détruire plus de tanks que l’autre joueur.

Une dualité qui est donc très intéressante pour le mode deux joueurs. Concernant la maniabilité, si elle est exemplaire avec une Wiimote et un Nunchuk (c’est l’unique jeu dans lequel il est possible – mais pas obligatoire – de jouer avec le Nunchuk), avec une Wiimote seule, c’est tout de suite plus difficile, les déplacements s’effectuant avec la croix directionnelle de la Wiimote au lieu du stick analogique du Nunchuk. Outre cela, il faut dans le même temps viser en pointant la Wiimote à l’écran, tirer les obus avec le bouton B et enfin poser des mines avec le bouton A. Tout un programme donc pour ce jeu passionnant, réussi sur de nombreux points.


Un prix dérisoire


Maintenant que chaque jeu a été décrit, la question se pose : cette compilation en vaut-elle le coup ? Dans le cas où elle était au prix habituel d’un jeu Wii, à savoir 60 €, il eut été difficile de répondre par la positive, car bien que quelques jeux soient intéressants, ils ne sont réellement pas assez poussés. En comptant l'offre commerciale (Jeu + Wiimote à 49.90€ alors qu'une Wiimote seule coûte 39.99€) Wii Play reste un pack intéressant renfermant un jeu moyen qui ne vous amusera pas très longtemps si vous êtes seul mais qui aura le mérite de vous initier correctement aux joies du "mouvement".

Difficile de trouver mieux pour accompagner l'achat d'une seconde Wiimote mais n'espérez pas trouver en Wii Play la diversité offerte par un Wario Ware car ce n'est pas le cas !
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Compilation - Inclassable
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   8 décembre 2006
   12 février 2007
   2 décembre 2006

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016