Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Bleach : The Blade of Fate est ce qu’on pourrait appeler une adaptation fidèle et réussie. Indispensable pour les fans de l’anime ou du manga, le jeu se révèle être tout à fait prenant même pour qui ne connaitrait pas le support original. Joli, rapide, technique, Bleach apporte un peu de frais à un genre très peu représenté sur DS. Raison de plus pour ne pas passer à côté !
Verdict !

Les +


  • De nombreux modes de jeu
  • De nombreux personnages (28)
  • Une fidélité au support remarquable et pas mal de bonus pour les fans
  • Un bon jeu de combat 2D sur DS
  • Multijoueur à 4 en local
barre

Les -


  • Jouable à 2 seulement en ligne
  • Trop de lag en ligne
  • Des fautes de français dans l’adaptation
0 commentaire(s)
Bleach : The Blade of Fate
Par Manmedaz, le 26 Apr 2008

Plus de deux ans après sa parution au pays du soleil levant, Bleach : The Blade of Fate, jeu de combat prenant place dans l’univers d’un des mangas les plus populaires en France – aux côtés de Naruto et Dragon Ball – arrive enfin dans nos vertes contrées. Il est temps pour les fans de se réjouir, car, contrairement à son homologue sur Wii, Bleach DS se révèle être une petite surprise réjouissante, une expérience satisfaisante, dans un genre finalement assez délaissé sur la console à deux écrans.


Bankai !


Se situant tout simplement pendant la première saison de l’animé et retraçant la quête d’Ichigo et ses amis pour sauver Rukia, The Blade of Fate est un jeu qui se veut complet dans ce qu’il couvre. Axé autour d’un mode scénario qui vous amènera à utiliser la plupart des personnages du jeu dans des combats plus ou moins scénarisés, le jeu se découvre petit à petit et avec délice, grâce à un système de combat plutôt équilibré. Chaque personnage dispose ainsi d’attaques basiques de trois puissances différentes, auxquelles sont ajoutées des attaques spéciales, elles aussi de trois niveaux différents, le niveau haut utilisant un stock de pression spirituelle (sur un maximum de trois). Ajoutez à cela les supers attaques et bankais, utilisant de une à trois barres de force spirituelle, ainsi que des mouvements très rapides possibles grâce au shunpô (déplacement instantané du personnage, qui utilise aussi un stock de pression spirituelle) et aux doubles sauts et autres charges, et vous conviendrez que ce Bleach DS est un jeu de combat assez rapide, basé sur les reflexes.

L’écran tactile sera également mis à contribution lors des joutes, puisqu’en plus de permettre de lancer les attaques spéciales, les super attaques et le bankai à la volée, on y trouvera un ajout agréable, rendant les combats encore un peu plus imprévisibles. Il s’agit des cartes esprit, sortes de boosts au nombre de plusieurs dizaines à débloquer dans le jeu. Quinze de ces cartes seront sélectionnables avant le combat au moyen de decks que vous aurez soin de créer, les cartes choisies étant par la suite disponibles durant le combat à raison de deux à la fois, dans un ordre aléatoire. Allant du boost de défense à l’ajout de dégâts de feu ou de glace à vos attaques, en passant par des cartes mettant les barres de pression spirituelle de tous les combattants à zéro (ou au max), vous aurez beaucoup de choix, les effets étant généralement appliqués durant quelques secondes. Plutôt intéressant niveau jouabilité donc, The Blade of Fate se permet même le luxe de proposer des combats jusqu’à trois autres opposants, que ce soit par équipe ou en free for all. Ainsi, lors de combats impliquant plus de deux acteurs, l’aire de jeu, en deux dimensions, sera composée de deux lignes de combat, l’une proche et l’autre plus lointaine. Vous pourrez en changer à loisir d’une simple pression sur le bouton L, cet ajout permettant moins de cafouillages et des combats plus dynamiques et stratégiques (une carte esprit permettant d’empêcher les joueurs de changer de ligne durant quelques secondes).

Côté graphique, le soft de Treasure s’en tire avec les honneurs. C’est respectueux du modèle, plutôt bien animé et joli, bref tout ce que l’on pouvait attendre d’un développeur au tel palmarès. Les fans seront aux anges, le nombre de personnages dans le jeu étant assez impressionnant, des plus importants jusqu’aux plus anecdotiques, tels que Bonnie ou Kon. Bien entendu, on retrouvera tous les coups des combattants, chacun ayant sa spécificité qui le différenciera des autres. Alors qu’Uryu attaquera à distance, rapidement, certains tels que Toshiro ou Momo utiliseront abondamment leurs attaques élémentaires, d’autres, au contraire restant presque exclusivement au contact, dans le cas de Yoruichi ou Chad. Il faudra donc adopter une approche différente avec chaque personnage, comme on pourrait s’y attendre à la vue du casting des combattants – au nombre très honorable de vingt huit.#row_end


En avoir pour son argent


Nous avons commencé en parlant du mode scénario, pilier du jeu, composé de vingt trois épisodes. Ajoutons que chaque épisode – à l’exception du dernier, un peu spécial – sera consacré à un personnage, l’histoire décrite dépendant de celui-ci. Ainsi, alors qu’Ichigo ou Yoruichi disposeront d’un mode scénario fidèle à l’histoire du manga, d’autres personnages tels que Renji, Kenpachi ou Byakuya participeront au 423ème tournoi Seirei, puisque leurs interventions dans l’histoire principale sont trop réduites pour justifier un scénario assez conséquent. Ajoutons également qu’il est a déplorer quelques fautes d’orthographe dans la localisation du jeu, qui pourront piquer les yeux des plus exigeants. Bien qu’elles soient rares, il est important de le signaler. A ce mode, principal intérêt du jeu en solo, il vous faudra en ajouter de nombreux autres, dont plusieurs seront débloqués à l’issue dudit mode scénario. En vrac, vous trouverez donc un habituel mode arcade long de six combats, le classique mode entrainement, un mode contre-la-montre, un mode survie ou encore un mode défi, dans lequel vous devrez réussir à réaliser des enchainements imposés pour vingt personnages, au nombre de dix enchainements par personnage en moyenne (soit un total assez conséquent de deux cents enchaînements, dont beaucoup ne sont pas évidents à réaliser). Ce dernier mode s’avère assez utile pour qui cherche à maitriser les personnages, et est un excellent moyen de trouver des combos intéressants, voire dévastateurs.



Vous pourrez également accéder au magasin Urahara, dans lequel vous pourrez dépenser vos kans durement remportés à chaque fin de scénario ou de passage dans le mode arcade et même pour chaque combat en ligne. Vous y trouverez des centaines d’objets à acheter, entre les cartes esprits, des visuels tirés de l’anime, des effets sonores, des musiques du jeu, ou encore les voix (américaines, uniquement) de chacun des vingt huit personnages du jeu, que vous pourrez choisir dans les options pour remplacer la voix d’Ichigo dans les menus. Vous pourrez bien entendu profiter de tous ces achats en allant jeter un coup d’œil (ou un coup d’oreille) dans la galerie !

Coupez-vous en ligne !



Vous l’aurez probablement compris, Bleach : The Blade of Fate est un jeu extrêmement complet, un must-have pour les fans du manga et de l’anime. Mais, plus que cela, c’est un must-have pour tous les fans de jeux de combats en 2D possédant une DS. En plus de proposer un nombre important de combattants et des affrontements impliquant jusqu’à quatre joueurs, ainsi qu’un mode scénario globalement intéressant et une foultitude de mode de jeu solo, Bleach propose la meilleure expérience de jeu de combat en ligne. Rien qu’en local, avec une seule cartouche, vous pourrez profiter de l’intégralité du jeu en multijoueurs. C'est-à-dire que vous pourrez utiliser tous les combattants et toutes les arènes débloqués sur la cartouche et jouer avec quatre DS, la seule contrainte étant le temps de chargement des données avant chaque combat. En plus de cela, vous pourrez également customiser vos combats de façon très poussée en fixant des handicapes, créant des équipes, ajoutant des personnages contrôlés par l’ordinateur pour combler un manque de joueurs, ou encore en changeant les règles du jeu – plutôt que de combats avec la santé, fixer un temps et comptabiliser les dégâts donnés et encaissés, le meilleur score remportant le combat au terme du décompte.

Et si vous êtes du genre à vouloir défier le monde entier, sachez que vous pourrez également jouter en ligne grâce au Nintendo Wi-fi Connection. Vous pourrez ainsi combattre vos amis grâce aux codes amis, mais aussi défier de parfaits inconnus, avec ou sans but. Ainsi, en plus de matchs rapides, on trouvera un mode avec des combats classés ou votre but sera d’atteindre l’excellence. Gros points noirs cependant à ce mode en ligne, tout d’abord il est impossible de jouer à plus de deux joueurs, et ensuite, même à deux, le jeu rame régulièrement, rendant les combats fastidieux et imprécis.
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • Sega
Développeur
  • Treasure
Genre
  • Combat
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   29 février 2008
   9 octobre 2007
   26 janvier 2006

Site officiel
http://bleach.sega.jp/nds/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016