Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #87
Nintendo Switch, la réalité virtuelle déploie ses ailes !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Cette version Deluxe sur Switch ne déroge pas à la règle. Encore une fois, on ne peut que pester sur la paresse d'un tel portage, tellement le tout semble peu enclin à émerveiller le vieux de la vieille qui a vu passer les épisodes sur toutes les consoles historiques de Nintendo. Il en demeure cependant un titre plaisant à parcourir, notamment pour passer le flambeau aux nouvelles générations pour certaines nourries dès le biberon aux copies des aventures du plombier. L'ennui est que ce New Super Mario Bros. U Deluxe devient tout doucement lui aussi une copie de ses propres exploits passés, sans laisser entrevoir un réel soupçon d'évolution. Si la formule ne change pas, attention à la révolte, Mario et ses acolytes pourraient un jour traverser les niveaux la tête baissée et les mains dans les poches, le gilet jaune sur les épaules. 
Verdict !

Les +


  • 164 niveaux efficaces
  • La difficulté progressive bien dosée
  • Un poil plus agréable à l'œil que sur Wii U
  • Accessible (trop ?) à tous les débutants
  • Le level design et le gameplay toujours parfaits
barre

Les -


  • Le recyclage trouve son ambassadeur
  • Un personnage supplémentaire aux pouvoirs déjà vus
  • Beaucoup trop d'assistances facilitant la progression
  • Presque illisible à quatre sur table
  • Cher pour un jeu de 2012, même en intégrant son DLC
3 commentaire(s)
New Super Mario Bros. U Deluxe
Par Chozo, le samedi 12 janvier 2019

Comme la choucroute de mamie, un jeu vidéo peut-il être meilleur quand il est réchauffé ? En mode leitmotiv, chaque console Nintendo, depuis la Wii, bénéficie de son New Super Mario Bros. dédié, et c'est la Wii U qui a pu se targuer du premier épisode en HD dès son lancement. La Switch se voit du coup moins chanceuse, puisque malgré un Mario 3D stratosphérique, la console hybride ne se retrouve pas avec un membre de la série « New Super Mario Bros. » inédit (inédit est-il le mot adéquat, sachant que tous ces jeux reprennent la recette de celle initiée par la Wii ?), mais avec le portage sans prise de risque en édition Deluxe de l'itération parue en 2012 sur son infortunée grande sœur, complétée du DLC New Super Mario Luigi U. La formule ne sort plus de sa zone de confort, tellement le fauteuil est douillet.

Zéro traqua, zéro blabla, M M Mario

Précisons-le dès le départ, Super Mario Bros. U Deluxe est un excellent jeu de plateforme, la qualité de ses précédents épisodes en témoigne aisément. Au travers de ses 164 niveaux au total avec une difficulté parfaitement dosée et pour certains très imaginatifs (surtout les niveaux issus de l'extension Luigi), le titre nous plonge à nouveau dans un environnement en 2D avec des personnages et ennemis modélisés en 3D, toujours agréable à l'œil, avec un travail d'amélioration plutôt discret par rapport à la Wii U. La différence est tout de même notable dans sa netteté et dans la vivacité de ses couleurs, notamment grâce au mode TV affichant un fier 1080p. La configuration portable étant le gros argument justifiant le portage, le tout demeure maîtrisé et fluide, que ce soit seul ou à plusieurs en mode sur table, sans aucun problème de framerate.

Accessible à tous, Super Mario Bros. U Deluxe l'est sans aucun doute. Adapté à toutes les configurations ? Heu... Peut mieux faire, puisque la visibilité à quatre sur le petit écran posé sur la table est bien trop limitée pour y apporter un véritable plaisir de jeu. Dommage, puisqu'en dehors de cette lacune, la prise en main des Joy-Con est tout à fait correcte, d'autant plus que les manettes bénéficient de petites vibrations en fonction des évènements à l'écran. En outre, plusieurs options de jeu, déjà présentes sur Wii U, viennent agrémenter l'aventure classique. Le joueur retrouvera donc les modes Mii, avec les Défis, ces petits niveaux aux enjeux restrictifs (éviter un maximum de boules de feu, atteindre l'arrivée sans toucher le sol, etc.), la Ruée vers l'Or, où le scrolling est automatique et dont la vitesse dépend du nombre de pièces accumulées, et la Course aux Pièces qui, comme son nom l'indique, consiste à attraper plus de pièces que ses acolytes. À noter que les fonctionnalités de personnalisation des niveaux de ce dernier mode sont toujours d'actualité, avec un tactile intuitif et agréable pour ajouter les pièces dans les niveaux sélectionnés. Pour les moins habitués de la plateforme, l'assistance du Super Guide indiquera en outre aux débutants comment franchir les niveaux problématiques, une option déjà présente également dans d'autres New Super Mario Bros.

Here come two new challengers

Côté réelles nouveautés, notons l'ajout de deux personnages et demi pour ce portage. D'une part, Carottin le lapin voleur, déjà jouable sur Super Luigi U en mode multijoueur, devient ici un personnage à part entière, mais aussi le plus pété de toute la clique, la faute à sa totale invulnérabilité. D'autre part, la « grosse » mise à jour provient du personnage de Toadette qui possède les mêmes animations de déplacement que les autres membres de l'équipe, mais bénéficie aussi du pouvoir de se métamorphoser en la fameuse Peachette après avoir touché une super couronne.

D'apparence très similaire à Peach, ce nouveau personnage se différencie par son gros nœud rose sur sa robe, sa queue de cheval, ses chaussures ressemblant à celles de Toad et sa couronne rappelant la tête de Toadette. Sous cette forme, Peachette a la capacité de flotter un court instant dans les airs, pouvoir octroyé à Peach dans certaines aventures vidéoludiques, et d'effectuer un double saut. Si par malheur elle chute dans un ravin, l'héroïne peut faire appel à un boost de saut pour remonter à la surface, comme le rattrapage après une éjection de Super Smash Bros. Et les utilisateurs remarqueront aisément que, finalement, l'ensemble des ajouts de cette version Switch vont tous dans le sens de la facilitation de la tâche. Les deux personnages ajoutés nagent plus facilement, glissent moins sur la glace, même le chronomètre du niveau, indiquant le temps limite pour en atteindre la fin, augmente de cent secondes lorsque ce sont Carottin ou Toadette qui sont sélectionnés. 

Peach better have my money

Testé avec une petite fille de cinq ans encore peu habituée à buter du Koopa, le jeu, entre ces personnages surpuissants et l'assistance dans les niveaux, pose la question de l'intérêt de son aventure, celle-ci devenant pour le moins insipide, même pour les plus jeunes. Néanmoins, c'est le cas seulement si l'on fait appel à toutes ces fonctionnalités. La foison de niveaux mérite cependant l'attention des joueurs n'ayant pas profité de l'aventure il y a quelques années, surtout qu'en mode classique, le challenge est au rendez-vous. Et du fait de son hardware, la Switch évite l'ajout d'une autre facilitation de l'aventure que la Wii U proposait. En effet, les fonctionnalités de la mablette ne sont ici pas exploitées ou adaptées. Il n'est donc pas possible d'apporter un soutien aux amis en ajoutant des plateformes en direct dans les niveaux. Enfin, les deux personnages surpuissants sont automatiquement écartés de tous les défis, préservant la difficulté de ces derniers.

Si les qualités du jeu sont indéniables pour un nouveau venu, avec son gameplay exigeant et son level design surdoué, force est de constater que le recyclage du concept commence à titiller les habitués de la série. Les environnements déjà vus, les ennemis et boss répétitifs et pour certains forcément prévisibles dans les combats, le thème musical principal en boucle depuis des années, New Super Mario Bros. U Deluxe semble tout simplement faire du vieux avec du vieux, au prix fort. N'empêche qu'après les mastodontes Pokémon Let's Go et Super Smash Bros. Ultimate et la raclette de Noël, ce portage semble néanmoins tomber à point nommé pour le régime de la nouvelle année, avant de se relancer dans un titre de plus grande envergure. Sans satisfaire totalement, cette adaptation Switch reste un modèle du genre en termes de réveil des plaisirs simples d'une expérience vidéoludique. De la plateforme intelligente et efficace à défaut d'originalité, jouable à plusieurs pour de franches parties mêlant bonne humeur et coopération, une aventure à parcourir en famille dont chaque membre pourra en configurer le niveau d'assistance, voilà qui garantie plusieurs dizaines d'heures de convivialité. La mission est remplie, mais il faudra tout de même songer un jour à remettre cette licence gavée jusqu'à l'indigestion en question, au risque de la transformer en une sale gastro d'hiver.

Afficher / Masquer les commentaires
3 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le samedi 12 janvier 2019 à 18:44

Je pense que ce jeu peut être boudé par les possesseurs de Wii U, mais reste un bon Super Mario pour ceux qui n'y ont jamais joué.

Je l'ai acheté, j'y ai joué avec ma femme, joueuse occasionnelle qui ne cesse de tomber dans le vide dans ce jeu, elle a adoré Toadette, et ça n'a pas forcément facilité le jeu (à vrai dire, on était plutôt en mode exploration, et malgré les 100 secondes supplémentaires, c'est un time over qui nous a arrêté pour les 2 premiers niveaux). Je n'ai pas encore initié ma fille de 6 ans mais j'imagine que Carottin sera parfaitement adapté pour elle.
Je me suis frotté à la version Luigi, il y a de quoi péter un plomb stun.gif J'ai essayé de jouer avec Carottin qui, pour le coup, tue le jeu whistle.gif

Côté historique de la saga, une console Nintendo n'est pas complète sans son jeu de plateforme Mario (selon moi hein rolleyes.gif ). J'attendais cet épisode avec impatience. D'un autre côté, je ne peux m'empêcher de penser qu'il s'agit d'un portage, et j'espère quand même voir un épisode exclusif arriver sur Switch car, oui, je trouverais Nintendo bien flemmard de se contenter d'un portage pour cette console.
a dit le samedi 12 janvier 2019 à 19:04

Mon chien, un bouvier bernois aime bien quand je joue à Super Mario, il n'arrête pas de faire des gros ''wouf'' quand je rentre dans un tuyau, si si c'est totalement vrai.

Ça excite madame aussi de me voir revêtir la tenue d'un plombier, du coup obligé de mettre des dessins animés aux enfants le temps de réparer la plomberie punk.gif
a dit le dimanche 13 janvier 2019 à 00:44

Du coup j'imagine que tu as Super Mario version Wii U et Switch ? damnerd.gif

Support
  • Switch
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Plate-formes
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
   vendredi 11 janvier 2019
   vendredi 11 janvier 2019
   vendredi 11 janvier 2019

Site officiel
http://www.nintendo.fr/Jeux/Nintendo-Switch/New-Super-Mario-Bros-U-Deluxe-1438640.html
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016