Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Pari réussi pour Katrielle avec une entrée fracassante dans cet épisode. Si l'histoire n'est pas l'un des points forts de ce qu'on a connu dans l'univers du jeu, force est de constater que notre héroïne est très bien placée pour reprendre le flambeau de son père. Le contenu proposé fait que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde et on retrouve une certaine nostalgie à se creuser de nouveau les méninges pour résoudre les énigmes qui ont fait tout le charme de la série Professeur Layton. On espère vivement revoir de nombreuses fois Katrielle et ses comparses dans d'autres aventures encore plus fantastiques que ce qu'a pu vivre son père.
Verdict !

Les +


  • Une Katrielle attachante
  • Gameplay classique mais efficace
  • Les musiques de Tomohito Nishiura toujours au top
  • Pas besoin d'avoir joué aux précédents épisodes pour comprendre le scénario
barre

Les -


  • Une histoire moins prenante
  • Présence de contenu payant
5 commentaire(s)
L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires
Par Zelgius, le jeudi 5 octobre 2017

Plus de 3 ans nous séparent des dernières aventures du Professeur Layton et de son fidèle acolyte Luke pour résoudre le mystère des Aslantes. Il faut savoir que le Professeur Layton a su conquérir le cœur de nombreux joueurs dans le monde entier grâce à ses nombreuses énigmes, ses belles histoires et surtout son casting attachant. Le succès fut tellement immense que six épisodes répartis en deux trilogies ont vu le jour (quatre sur DS et deux sur 3DS) ainsi qu'un crossover avec l'avocat Phoenix Wright et son assistante Maya Fey sur Nintendo 3DS. La série Professeur Layon s'est également décliné en romans, en manga, en film et sur mobile (et prochainement en anime) avec les épisodes The Mansion of the Deathly Mirror, Professor Layton Royale, The Phantom Thieves et un mystérieux Layton 7 qui n'a toujours pas pointé le bout de son nez depuis quelques années. Malheureusement, le professeur a dû prendre de longues vacances et laisser place à son fils dans Layton Brothers : Mystery Room sur iOS et Android (pour ensuite revenir avec l’héritage des Aslantes sur 3DS). Il aura fallu attendre la conférence Level-5 Vision 2016 pour qu’une toute nouvelle série, dans le même univers que le professeur, soit annoncée. Appelée L'Aventure Layton, ce changement de nom est dû à une seule chose : le changement de protagoniste. Ainsi, le professeur Hershel Layton a laissé le flambeau à sa fille, Katrielle Layton, afin de mener d'incroyables aventures. Reste à savoir si L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires est un digne successeur des deux premières trilogies. 

Toute énigme à une solution : le retour

Les fameuses énigmes marquent enfin leur grand retour sur Nintendo 3DS, même si le jeu n'est plus exclusif à la dernière portable de Nintendo et a déjà connu une première sortie sur iOS et Android, un choix justifié de la part de Level-5 qui souhaite rendre ses jeux accessibles pour un maximum de personnes, d’autant plus que L’Aventure Layton est sorti sur 3DS en même temps que sur smartphone au Japon. Comme évoqué précédemment, notre cher Hershel Layton, après avoir résolu de nombreux mystères à travers le monde en compagnie de Luke, raccroche son chapeau et laisse donc place à sa fille, Katrielle (surnommée Kat pour la plupart) pour reprendre le flambeau et résoudre les mystères de Londres. La jeune femme, aussi intelligente que son père, décide d'ouvrir son agence de détective à Londres afin de vivre des aventures fantastiques mais aussi espérer retrouver son père, qui a disparu. Le destin lui réserve bien des surprises puisque juste après son ouverture, elle rencontre un chien amnésique qui parle le langage humain. Elle le surnommera Sherl, en l'honneur de Sherlock Holmes.

En compagnie de son fidèle assistant Oliver, toujours au petit soin, notre héroïne aura donc l'occasion de faire la rencontre de personnalités hautes en couleurs et devra les aider à résoudre leurs problèmes à travers des enquêtes remplies d'énigmes. Ce n’est donc pas moins d'une douzaine d'affaires et plus de 150 énigmes qui attendent Kat et ses comparses pour une aventure avoisinant les 15 à 20 heures de jeu, sans oublier les nombreux autres mini-jeux à accomplir, ce qui est plutôt une belle durée de vie pour un titre de la sorte.

Sherlock Holmes n'a qu'à bien se tenir

Avant toute chose, il faut savoir que l'histoire du jeu est divisée en plusieurs affaires et qu'il vous sera donné la possibilité de choisir vous-même celle que vous souhaitez effectuer en priorité. Comme les épisodes précédents, le jeu est divisé en deux parties : exploration et énigme. Dans la partie exploration, il suffira d'utiliser l'écran tactile pour découvrir les moindres recoins de chaque partie de Londres. Il sera possible de discuter avec chacun des habitants afin de gagner quelques indices pour votre enquête, récolter des pièces S.O.S., des « Derniers stylés » mais surtout des énigmes. En termes de menu, on retrouve le journal de Katrielle qui permet d'avoir un petit résumé de l'affaire en cours et donc pratique si on reprend le jeu après une longue pause. Vient ensuite la partie « dossiers » où une petite nouveauté s'ajoute : celle des indices récupérés au fur et à mesure de l'enquête. Une fois tous les indices réunis, Katrielle pourra alors résoudre l'affaire : on reste cependant déçu qu'une petite phase de résolution sur la base de déduction à partir des informations récoltées n'a pas été mise en place afin de donner un peu plus de piment à la conclusion de l'enquête. La liste des énigmes permet de consulter celles déjà réalisées pour les refaire mais également les énigmes spéciales que vous débloquerez en remplissant certaines conditions ainsi que celles qui n'ont pas été résolues et mises de côté.

La deuxième ligne du menu propose du contenu annexe intéressant à commencer par l'option « en coulisses » qui permet de découvrir de courtes histoires qui résolvent certaines intrigues et de mieux découvrir certains personnages. Vient ensuite plusieurs mini-jeux qui demanderont une certaine logique pour tous les accomplir. À commencer par « menu parfait » qui demande de concocter des plats en fonction des goûts et des convenances de chaque client. Il faudra donc progresser dans l'aventure afin de récupérer certains aliments pour faire plaisir aux clients. Le mini jeu « Katalogue » demande de placer des objets aux recoins d'un magasin afin de maximiser les ventes et les profits. Il faudra prendre en compte l'itinéraire de chaque client pour que ce dernier puisse acheter un maximum d'objets à sa venue dans le magasin. Les objets seront bien sûr déblocables au fur et à mesure de la progression dans l'aventure. Pour finir, le mini jeu « chien errant » propose de guider Sherl jusqu'à la sortie d'un labyrinthe avec un nombre limité de déplacements.

En plus des traditionnelles notes et collection d'objets que l'on peut récupérer en fouillant chaque recoin du jeu, Kat aura également l'occasion d’étoffer sa garde-robe avec plus d'une dizaine de costumes qui lui vont à merveille. Hormis le costume « lady en blanc », les autres vêtements seront déblocables en les échangeant contre des « Derniers stylés », des pièces roses assez rares qui se trouvent de la même manière que les pièces S.O.S. Un petit ajout très sympathique qui aide le joueur à mieux s'attacher au personnage de Katrielle.

La légende Layton est éternelle

On ne présente plus la fameuse partie énigme où Katrielle sera confrontée à des énoncés plus ou moins coriaces. Chaque énigme dispose d'un score de Picarats qui baissera pour chaque mauvaise réponse donnée. Il sera nécessaire de se tromper le moins possible si l'on veut espérer déverrouiller les secrets du jeu qui demanderont beaucoup de Picarats. Bien sûr, plus l'énigme est corsée et plus le score de Picarats est élevé. En cas de blocage sur une énigme, les pièces S.O.S. permettent entre autres de déverrouiller jusqu'à 4 indices, le dernier vous apportant dans la majorité des cas la solution sur un plateau d'argent.

Si L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires reprend à brio les bases des deux trilogies du Professeur Layton, le petit hic reste sur le déroulement et l'histoire en elle-même : le scénario met un certain temps à décoller et on est très loin d'avoir le droit à une belle aventure digne des premiers épisodes de la série. Cependant, ce point faible est vite comblé par les belles mélodies du jeu et par ses personnages attachants : Katrielle avec sa joie de vivre et sa gourmandise, Sherl et ses réflexions canines, la présence de l'inspecteur Musot et de ses comparses rendent la progression du jeu palpitante et on ne s'ennuie pas une seconde.  L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires reste également une belle entrée pour tous les néophytes de la série.

Afficher / Masquer les commentaires
5 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le jeudi 05 octobre 2017 à 16:52

Je suis peut-être aveugle, mais le contenu payant mentionné dans les moins, de quelle nature sont-ils ?

Et par rapport à la version mobile, y-a-t'il des différences ? De quoi justifier le tarif ?
a dit le lundi 23 octobre 2017 à 13:51

Je viens de terminer le jeu en entier et je serai moins indulgent que le testeur.

Layton, c’est quoi ? Des énigmes et un bon gros enrobage qui fait passer le tout et sans lequel on aurait juste un jeu sympa vendu 10 boules sur l’eShop.

Niveau énigmes, il y a un certain renouvèlement et elles sont, pour la plupart, toujours aussi bien faites. A un bémol près : un nombre non négligeable d’entre elles doivent être réfléchies en anglais alors qu’elles étaient adaptées en français dans les précédents épisodes de mémoire. Le niveau demandé n’est certes pas énorme mais ça rend ces énigmes plus confuses et cela témoigne d’une certaine paresse.
Bon par contre, ils ont viré le sokoban, ouf.

Au niveau de l’enrobage, c’est là où ça commence à se gâter. La musique est toujours aussi bonne, les décors sont bien réalisés… mais il n’y a aucune 3D alors que les précédents jeux sur la machine en bénéficiaient ! Là encore, ça sent l’adaptation paresseuse des versions smartphone. Les effets étaient pourtant très sympas dans les anciens opus et vu que les décors sont fixes, je ne pense pas que ça aurait demandé un travail de forçat de rajouter la 3D. J’ai aussi l’impression que les passages d’animés sont de moins bonne qualité mais il faudrait que je compare pour vérifier, on est juste sur une impression par rapport à mes souvenirs là.
Vient l’histoire. Ce n’est pas juste "moins prenant", c’est catastrophique. Les différents scénarios sont nuls pour la plupart, avec pas ou peu d’enjeux alors que le Papa résolvait des mystères extraordinaires. Ca s’améliore un poil dans les 2 dernières affaires, mais ce n’est pas super glorieux non plus. Alors certains s’annoncent pas mal parfois, mais la résolution du mystère fait flop. Quant à d’autres, tu les résous en 3 minutes chrono juste en voyant certains personnages. De plus l’ensemble fait vraiment plus gamin… le côté plus girly peut-être ?
Katrielle étant une détective, la résolution des affaires prend des relents d’Hercule Poirot où tu réunis tout le monde pour donner la solution. Après tout pourquoi pas mais autant l’assumer jusqu’au bout : sauf le joueur ne résout rien, on suit juste la cinématique. Un mini-jeu de déductions aurait pourtant été le bienvenu pour résoudre les mystères avec les indices accumulés. Encore une occasion ratée.
Le titre du jeu était pourtant alléchant : la conspiration des millionnaires. On pouvait s’attendre à quelque chose avec un minimum de profondeur et un plan machiavélique ayant des répercussions sur Londres ou même l’Angleterre. Sauf qu’on n’en entend pas parler avant la toute dernière affaire, que les millionnaires en question sont excentriques mais plutôt sympathiques, et que la « conspiration » est au mieux une petite combine en étant indulgent. Encore un truc qui tombe à plat.
Quant à Katrielle elle-même, ben…. Elle a le côté pétillant de la jeunesse, mais sa relation avec Oliver est désagréable : il en pince tellement pour elle que ça crève les yeux, il n’a pourtant aucune chance, elle s’en rend compte mais elle se sert de lui. J’ai bien un mot pour le qualifier, mais je deviendrais grossier.
Enfin un mot sur le pauvre Sherl. C’est son mystère qui introduit le jeu mais on n’en entend plus parler ou presque après 10mn de jeu, le temps d’entamer la première affaire. Enfin si, on en fait mention dans un mini épilogue textuel où le jeu nous fait un gros fuck sur le sujet. Merci les mecs. Certainement pour tenir en haleine pour un épisode futur (lol).

Niveau quantité contenu, rien à redire par contre : c’est du Layton bien classique qui laisse de quoi faire.

Avec l’Héritage des Aslantes, la série commençait à tourner en rond et le spectre de l’épisode de trop planait au-dessus du professeur. Ben là je crois qu’on l’a du coup. Pourtant, on avait eu le temps de digérer la série vu que le dernier épisode du père remonte un peu.
Le jeu n’est en soi pas mauvais, surtout si on est là pour les énigmes, mais avec un enrobage clairement en deçà de ses prédécesseurs (je me suis globalement fait chier avec l'histoire) ce sera un "Peut-être" pour moi.
a dit le lundi 23 octobre 2017 à 15:26

C'est justement un questionnement, moi qui vient de le terminer je suis pas aussi tranché que toi, le jeu reste plutôt long, l'histoire tient en haleine et l'univers est toujours aussi enchanteur MAIS après avoir fait tous les épisodes de la série oui on peut ressentir de la lassitude mais je reste très heureux de l'avoir acheté et fait. Tout n'est pas parfait mais quiconque l'achètera s'amusera et prendra du plaisir, je ne pense pas que des gens seront déçus au point de remettre en question cet achat malgré c'est vrai un effet de lassitude qui s'installe dû sans nul doute au manque de renouvellement de la série !
a dit le lundi 23 octobre 2017 à 19:13

Plus que la lassitude, qui avait eu le temps de disparaître depuis le dernier Layton (où ils étaient devenu annuels), c'est plus la faiblesse de l'histoire qui m'a emmerdé. Tout semble tomber à plat à ce niveau, c'est vraiment décevant.
Après, je ne le considère pas comme une bouse mais un opus évitable de la série.
a dit le mercredi 25 octobre 2017 à 16:04

Abuse pas, évitable je ne pense pas ou alors en effet pour celui qui a fait l'ensemble de la série c'est discutable ! Mais je t'accorde que le scénario n'est pas fantastique, ca manque de rebondissement,s d'âme, bref de quelque chose pour te prendre au cœur mais il y a de nombreuses qualités qui contrebalancent lourdement ! Sincèrement c'est compliqué de ne pas mettre un OUI en recommandant ce titre et de dire aux gens réfléchissez avant d'acheter car dans ce style de jeux, pour les amateurs du genre il mérite sincèrement d'être acheté. En tout cas me concernant et dieu sait que des jeux d'aventure et des Point & Click j'en fais sur PC et consoles !

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Level-5
Développeur
  • Level-5
Genre
  • Aventure - Réflexion
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
   vendredi 06 octobre 2017
   vendredi 06 octobre 2017
   jeudi 20 juillet 2017

Site officiel
http://laytonseries.com/?lang=fr
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016