Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Pokémon GO est le rêve des enfants qui ont connu les cartouches de Pokémon version bleue, rouge ou jaune sur consoles GameBoy. Chausser ses baskets et parcourir le monde avec en tête la quête ultime : tous les attraper. Malgré quelques soucis de serveurs (dus au trop grand nombre de joueurs connectés) ou de compatibilité avec certains systèmes, le titre possède des armes convaincantes (la sociabilité du titre, la dépense physique et la découverte du monde). Bien sûr, le titre n'en est qu'à ses débuts et les mises à jour futures permettront d'étoffer les possibilités déjà incluses dans ce titre qui ne cesse de battre tous les records du marché mobile. 
Verdict !

Les +


  • Un vrai monde ouvert 
  • La possibilité de ne pas dépenser d'argent afin de progresser 
  • Une interface et un gameplay extrêmement accessibles
barre

Les -


  • La consommation de batterie encore trop élevée
  • Disponible seulement sur systèmes Android et iOS
0 commentaire(s)
Pokémon GO
Par Psychic, le samedi 23 juillet 2016

Important : jeu disponible uniquement sur mobiles & tablettes iOS et Android.

À moins de vivre reclus dans une grotte au fin fond du Sahara, vous avez forcément entendu parler de Pokémon GO, le jeu pour smartphone utilisant la réalité augmentée qui pousse des millions de personnes à chasser des petits monstres dans les rues du monde entier. Le titre, fruit de la collaboration entre The Pokémon Company et Niantic Labs (start-up issue du géant américain Google), bat tous les records du marché mobile, mais mérite-t-il un tel engouement ?

Préparez les semelles

Pokémon GO (toujours indisponible officiellement en France) a un but entièrement assumé : vous faire marcher. En effet, après avoir personnalisé son avatar, il vous faudra choisir entre les trois starters de la première génération (Salamèche, Carapuce ou Bulbizarre) et pour cela il vous faudra vous déplacer de manière réelle. Et c'est là que Pokémon GO trouve tout son intérêt. 

La quête principale proposée dans Pokémon GO est simple : attraper un maximum de Pokémon (pour l'instant seule la 1ère génération de monstres est incluse dans le titre) et pour y arriver, il faudra crapahuter dans la rue (l'application utilise la géolocalisation via le GPS du smartphone) afin de dénicher un maximum de Pokémon. Effectivement, si certains Pokémon sont extrêmement présents dans les rues (Rattata ou Roucool, par exemple), d'autres vont demander une exploration plus complète et prolongée. Mais pour attraper un monstre, il vous faudra être équipé. 

Attrapez-les tous !

Dans l'univers de Pokémon, la capture d'un monstre nécessite un objet emblématique : les Poké Balls. Pokémon GO ne faisant pas exception à la règle, ces balles de capture sont présentes dans le jeu et se récupèrent d'une manière particulière : les PokéStops. Les PokéStops sont des lieux où il est possible de récupérer différents objets (dont les fameuses Poké Balls) et sont disposés sur différents monuments présents dans les villes du monde entier. De ce fait, Pokémon GO se voit obtenir un aspect de guide touristique vidéoludique.

Le terrain de jeu de Pokémon GO étant le monde réel, la carte du jeu est basée sur les données apportées par Google Maps. Une fois ces objets de capture acquis, il faudra (suite à la rencontre avec un Pokémon) lancer ces Poké Balls sur les monstres (en faisant glisser son doigt sur l'écran, en gérant la distance et la précision). Bien évidemment, certains monstres seront plus difficiles à capturer que d'autres et sont illustrés par un cercle de couleur : de vert (facile) à rouge (difficile) en passant par orange (moyen). Il est possible de consulter les différents monstres obtenus dans le Pokédex, sorte d'encyclopédie électronique. 

Lors d'une rencontre avec un Pokémon, la réalité augmentée se met en marche (il est toutefois possible de désactiver cette option, ce qui facilite la stabilité de l'écran de jeu lors d'une capture) et lance la caméra de votre téléphone. Le Pokémon est donc là, sur votre écran, monstre virtuel projeté dans le monde réel dans lequel vous évoluez. 

Outre les rencontres aléatoires faites en marchant, les PokéStops peuvent aussi apporter au joueur des œufs, qu'il faudra faire éclore en marchant une certaine distance (2, 5 ou 10 km) et apporteront un Pokémon plus ou moins rare selon la distance nécessaire à son éclosion. Pour de nombreux monstres, il sera nécessaire de les faire évoluer et cela nécessite des bonbons ainsi que des « poussières d'étoiles », obtenus lors d'une capture ou d'une éclosion. Il est aussi possible d'y récupérer des potions et des rappels, utiles pour les phases de combats en arène. 

« Je ferai tout, pour être vainqueur... »

Lorsqu'on possède un Pokémon, son niveau de puissance est illustré par ces PC (Points de Combat) et cette statistique est utile lors des combats d'arènes. Les arènes, tout comme les PokéStops, sont situées sur différents monuments et permettent aux joueurs de s'affronter. Lors du passage au niveau 5 de son personnage, le fait de cliquer sur une arène offrira au joueur de pouvoir choisir une équipe parmi 3 :

- Faction Instinct (Jaune, représentée par Élector)

- Faction Sagesse (Bleu, représentée par Artikodin)

- Faction Bravoure (Rouge, représentée par Sulfura)

Ce choix sera primordial concernant le second aspect du titre : les combats. Chaque équipe a la possibilité de s'emparer d'une arène (en y disposant un Pokémon par joueur) et l'objectif sera de conserver ce point stratégique le plus longtemps possible et résister aux attaques des joueurs des autres factions. Niveau gameplay, les combats d'arènes sont on ne peut plus simples : un tapotement court lancera la première attaque (la plus faible) et un tapotement long (en laissant le doigt sur l'écran, pendant environ 3 secondes) lancera la seconde (la plus puissante). Pour effectuer une attaque forte, il faudra préalablement charger une (ou plusieurs, selon le Pokémon) jauge en lançant une attaque faible. Il y a aussi la possibilité d'esquiver l'attaque du monstre ennemi en glissant son doigt sur le côté (gauche ou droite) ainsi que le principe de variabilité de l'efficacité selon les types de Pokémon. Une fois votre combat terminé, il faudra réanimer votre Pokémon s'il est vaincu en utilisant un rappel ou le soigner (en utilisant des potions) s'il est seulement amoché. Potions et rappels peuvent être obtenus dans un PokéStop, mais aussi dans la boutique du jeu. 

Le free-to-play : gratuit mais pas que…

Pokémon GO étant basé sur le système du free-to-play, il est possible de dépenser son argent réel dans une boutique virtuelle contre certains objets assez pratiques. Dans cette boutique, vous pourrez obtenir des PokéPièces (monnaie virtuelle) contre vos Euros durement gagnés. Par exemple, pour 100 PokéPièces il faudra s'acquitter de 0,99€ et pour 14.500 PokéPièces la modique somme de 99,99€.

En échange de ces PokéPièces, il sera possible d'acheter une extension pour l'inventaire, pour le stockage de Pokémon ou encore des Poké Balls. D'autres objets sont aussi disponibles : l'encens (qui attire les Pokémon sauvages autour du joueur pendant 30min), l’œuf chance (double l'expérience gagnée par le joueur pendant 30min) ou encore des modules leurres (attire les Pokémon autour d'un PokéStop, d'autres joueurs peuvent en profiter). Bien évidemment, ces achats ne sont en aucun cas obligatoires  lorsque le joueur atteint certains paliers de niveaux il s'en voit offrir quelques-uns. Il existe aussi une autre méthode afin de gagner des PokéPièces : les arènes. En effet un bouton dans la boutique (en forme de bouclier) permet de réclamer un gain (en PokéPièces et poussières d'étoiles) toutes les 20 heures, en rapport avec le nombre de Pokémon que le joueur a déposé dans des arènes. Une méthode lente (seulement 10 PokéPièces par Pokémon déposé seront offertes), mais qui permet malgré tout de ne pas obligatoirement passer à la caisse.

Pokémon GO est donc un excellent moyen de profiter de la richesse culturelle de son pays en se déplaçant, au grès des Pokémon ou PokéStop rencontrés et de se retrouver à chasser les monstres avec de parfaits inconnus. Parce que c'est aussi ça la grande force de Pokémon GO : les rencontres et la bonne humeur. En France (et partout dans le monde) sont recensées des dizaines de milliers de rassemblements de joueurs afin de partager cette expérience vidéoludique.

Il faudra cependant s'équiper d'une batterie externe, car si le titre ne demande que très peu de ressources en termes de données mobiles, il épuise de manière très violente la batterie du smartphone sur lequel il est utilisé. Notons aussi que Pokémon GO n'est disponible que sur appareils iOS et Android, les utilisateurs Windows Phone, BlackBerry et autres sont pour le moment encore lésés. 

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Mobile
Editeur
  • The Pokémon Company
Développeur
  • Niantic
Genre
  • Inclassable
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
   dimanche 24 juillet 2016
   jeudi 07 juillet 2016
   vendredi 22 juillet 2016

Site officiel
http://www.pokemongo.com/fr-fr/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016