Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Pour ce dernier épisode sur 3DS, HAL Laboratory nous livre un très bon jeu Kirby qui revient aux bases de la saga, tout en apportant des nouveautés importantes qui peuvent plaire à un grand nombre de personnes, autant les fans que les nouveaux joueurs. L’Armure Robobot n’est pas sous-exploitée, les modes secondaires sont plaisants à jouer et la conception des niveaux est presque innovante. Grâce aux très bonnes idées des développeurs, même si la difficulté est moins élevée que dans Triple Deluxe et que la durée de vie est toujours aussi courte, le jeu est encore plus amusant et rafraîchissant que Triple Deluxe, et c’est tout ce que l’on espérait. On espère vraiment qu’HAL Laboratory conservera ce niveau de qualité dans les prochains jeux de la saga sur NX !
Verdict !

Les +


  • De très bonnes idées dans la conception des niveaux
  • Un gameplay toujours aussi maîtrisé, avec des nouveautés intéressantes
  • Encore plus beau que Triple Deluxe
  • Bonne utilisation des capacités de la 3DS
  • L’Armure Robobot 
  • Les références aux épisodes précédents, à Nintendo en général et à d’autres œuvres
  • Les musiques
  • Des modes additionnels amusants…
barre

Les -


  • … mais légèrement incomplets (pour L'attaque des Kirby et Les défis 3D de Kirby)
  • Durée de vie un peu trop courte
  • Pas de multijoueur en ligne
  • De légers ralentissements lorsque la 3D est activée
  • Un peu plus facile que Triple Deluxe
0 commentaire(s)
Kirby : Planet Robobot
Par Klaus, le mercredi 25 mai 2016

Suite à son petit succès auprès des joueurs japonais, Kirby : Planet Robobot arrive enfin sur 3DS en Occident pour le plus grand plaisir des fans, après la petite déception que fut Kirby et le pinceau arc-en-ciel sur Wii U. Annoncé pendant le Nintendo Direct de mars 2016, il n’a pas fallu attendre longtemps avant de voir débarquer ce nouvel épisode qui revient aux bases de la série. Sur le papier, Nintendo nous promettait des nouveautés de taille, dont de nouveaux pouvoirs, la possibilité de contrôler une armure robotique dans les différents stages du jeu et des modes supplémentaires totalement inédits. Étant donné qu’il existe Triple Deluxe sur 3DS, les développeurs de chez HAL Laboratory ont-ils réussi à offrir une nouvelle expérience sans trop se reposer sur leurs acquis ?

Mobile Suit Kirby

HAL Laboratory, notamment connu pour avoir développé les jeux des séries Mother / EarthBound, Super Smash Bros., Picross 3D et BOXBOY ! avait sorti sur 3DS deux autres jeux tirés de l’univers de Kirby en plus de Triple Deluxe : Kirby Fighters Deluxe et Dedede’s Drum Dash Deluxe (des versions améliorées des mini-jeux de Triple Deluxe sur l’eShop). Planet Robobot reprend donc tout ce qui a été acquis dans les derniers épisodes, mais avec des améliorations et plusieurs nouveautés importantes.

Sans surprise, Planet Robobot revient aux bases de la série comme le faisait Triple Deluxe, mais avec un cadre différent qui rend l’univers de la saga encore plus riche. Le mode histoire se déroule dans la planète Pop, qui a été soudainement envahie et mécanisée par des robots envoyés par la société Haltmann SA. Voyant que son monde court un grand danger, Kirby décide de lui redonner son aspect d’origine en combattant l’armée de robots envoyée par Haltmann. Pour cela, il devra parcourir six zones de la planète pour finalement arriver au boss final, en comptant comme d’habitude sur sa capacité à copier les pouvoirs des ennemis en les avalant, mais aussi en utilisant la technologie créée par Haltmann.

Même si elle reste toujours au second plan, l’histoire a son importance puisqu’elle justifie de nombreuses idées dans la conception des niveaux et les différentes nouveautés apportées au jeu. On trouve même un peu plus de cinématiques que dans Triple Deluxe, les développeurs ayant décidé de prendre un peu plus de risques, tout en rendant le titre accessible pour un grand nombre de joueurs. En parcourant les premiers niveaux du jeu, on remarque clairement que la société Haltmann a su s’imposer et que la planète a été modifiée, avec des éléments modernes et industriels. En général, les stages sont très variés et regorgent de très bonnes idées et de thèmes originaux, comme le code de la route et le casino dans les premiers niveaux. HAL Laboratory prouve donc que même en réutilisant un même concept, il est possible d’adopter des nouveautés assez innovantes

Planète Gros Bobos

Planet Robobot est toujours un jeu de plateformes et d’action avec un gameplay horizontal. Dans chaque niveau, Kirby a encore une fois la capacité de passer d’un plan à l’autre, courir, sauter, flotter et aspirer puis avaler des ennemis pour copier leur pouvoir et les utiliser par lui-même. Au total, on retrouve 25 pouvoirs, dont certains qui avaient été créés spécialement pour Triple Deluxe (l’Archer et le Cirque), la transformation Super Smash Bros. que l’on n’avait pas revu depuis le Labyrinthe des Miroirs, et même des pouvoirs inédits. Le premier est le Docteur, qui permet de lancer des pilules sur les ennemis et de créer des potions dangereuses. Le second est le PSY, directement inspiré du protagoniste Ness du jeu EarthBound, qui donne la capacité de se téléporter sur des distances courtes et contrôler des boules d’énergie psychique contre les adversaires. La dernière nouvelle transformation est le Poison, qui vaporise l’air de brouillards toxiques et utilise d’autres capacités toxiques pour surprendre les ennemis.

Chaque niveau se déroule de manière classique : le but est de les traverser en combattant les ennemis, en évitant les obstacles et en résolvant des petites énigmes qui permettent d’obtenir des vignettes et des Cubacodes, nécessaires pour débloquer l’accès à la porte du boss et à toutes les étapes bonus de chaque zone. Concernant les vignettes, elles ne servent pas seulement pour la collection, mais aussi pour personnaliser l’Armure Robobot, une des grandes nouveautés de cet épisode.

Dans Triple Deluxe, Kirby pouvait devenir surpuissant en avalant tout sur son passage grâce au fruit enchanté Méganova. Dans Planet Robobot, notre héros a également la possibilité de devenir surpuissant, mais à l’aide d’une armure, qui était pilotée à l’origine par un membre d’Haltmann. Lorsque l’on monte dans cette armure spéciale, Kirby devient beaucoup plus puissant et peut copier les pouvoirs de certains ennemis en les analysant. Même s’il s’agit des mêmes pouvoirs, il faut savoir qu’ils sont encore plus violents lorsque l’armure les copie et que leur utilisation diffère plus ou moins légèrement. Par exemple, lorsque l’on obtient le Mode Jet, le jeu se transforme en véritable shoot them up horizontal. Les premiers niveaux proposant à un moment donné de piloter l’armure seront assez faciles, mais très vite, la difficulté est de plus en plus présente et il faut bien faire attention à utiliser les nouvelles capacités de Kirby correctement. L’Armure Robobot n’est clairement pas une nouveauté qui a été sous-exploitée : certains niveaux ont même été pensés spécialement pour utiliser l’armure, mais on aurait peut-être aimé qu’HAL Laboratory prenne le risque de proposer un peu plus de combats contre des boss imposants. Dans tous les cas, il faut bien l’avouer, le gameplay est relativement accessible et maîtrisé avec des nouveautés intéressantes, et pas seulement grâce à l’armure.

Au niveau des autres nouveautés, on trouve deux modes inédits déjà disponibles dès le début du jeu : L'attaque des Kirby et Les défis 3D de Kirby. Le premier est jouable en solo ou jusqu’à quatre joueurs en local uniquement et partage des similitudes avec un RPG. Il offre la possibilité de s’unir avec un ou plusieurs joueurs ou équipiers gérés par l’intelligence artificielle pour participer à six quêtes qui nécessitent de vaincre un boss dans un temps imparti. Pour cela, chaque joueur doit sélectionner un rôle parmi quatre (Roi des rayons, Docteur prodige, Maestro marto et Héros à l'épée) et doit l'utiliser à la perfection pour arriver à bout du boss en coopérant avec les autres. Le gameplay est légèrement différent du mode histoire, puisque l’on doit maintenant coopérer avec des coéquipiers et améliorer les caractéristiques des pouvoirs disponibles, mais le tout reste toujours aussi facile à comprendre. À chaque fois qu’une quête est terminée, les personnages obtiennent des points d'expérience, augmentant ainsi le niveau de Kirby, sa santé, son attaque, sa récupération et la puissance de l'attaque union météore, ce qui permettra de s'attaquer à des boss de plus en plus forts et de battre les records. À noter qu'il est possible de jouer à L'attaque des Kirby à 4, en solo avec l'intelligence artificielle et en mode téléchargement avec une seule cartouche.

Le deuxième mode est uniquement disponible en solo et un peu moins complet que L’attaque des Kirby. Cependant, il reste très addictif et donne vraiment envie de réessayer les niveaux pour battre des records. Son concept repose sur un jeu d’action et de réflexion en 3D isométrique, où l’on doit relever trois défis qui demandent de contrôler Kirby dans des arènes en 3D afin de vaincre tous les ennemis et les boss le plus vite possible. Pour obtenir le meilleur score, en plus de devoir vaincre tous les adversaires, il faut effectuer des combos en aspirant des éléments ou des ennemis pour ensuite les rejeter sur un maximum d’adversaires. En adoptant cette méthode, on peut obtenir encore plus de points et avoir le score le plus élevé à la fin du niveau. Ces deux modes sont plutôt amusants, mais ils sont assez courts et on peut déjà imaginer qu’HAL Laboratory développera des versions améliorées de ces mini-jeux destinées à l’eShop, comme ce fut le cas avec Kirby Fighters Deluxe et Dedede’s Drum Dash Deluxe.

Giga Drill Kirby

Comme dans Triple Deluxe, de nouveaux modes sont débloqués après avoir terminé le mode histoire : l’Arène, où l’on doit vaincre tous les boss rencontrés dans le mode histoire en ligne droite, et un autre mode dont nous ne citerons pas le nom afin d’éviter les spoilers. Sans entrer dans les détails, ce mode est similaire aux Aventures de DaDiDou de Triple Deluxe, où l’on retrouve un remix des stages du mode histoire, mais qui sont maintenant tous regroupés en six nouveaux (avec la possibilité d’utiliser des points de sauvegarde) avec un nouveau boss final. Le joueur n’incarne plus Kirby, mais un personnage dont la puissance se rapproche de l’Armure Robobot, avec des capacités spéciales à utiliser via l’écran tactile pour améliorer temporairement la vitesse, se soigner et utiliser des attaques dévastatrices en récoltant un certain nombre d’objets spéciaux. Comme dans Triple Deluxe également, le dernier mode qui se débloque est l’Arène Ultime, avec des boss bien plus puissants. Comme d’habitude, la difficulté n’est pas très élevée, le jeu est d’ailleurs un peu plus facile que Triple Deluxe. Néanmoins, on trouve beaucoup de challenge dans l’Arène (et plus particulièrement dans l’Arène Ultime), où il faudra parfois recommencer plusieurs fois avant de venir à bout de certains boss.

Les fonctions secondaires sont plutôt sympathiques, dont l’icône Miiverse qui apparaît toujours sur l’écran tactile pour partager des images et des messages sur la communauté officielle du jeu, la fonction StreetPass qui permet de partager des vignettes avec d’autres joueurs et la compatibilité amiibo. Grâce à cette dernière, on peut scanner tous les amiibo pour obtenir des pouvoirs, qui sont parfois bien précis selon le personnage utilisé, comme les nouveaux amiibo Kirby qui permettent d’obtenir des versions spéciales de certains pouvoirs et des objets rares.

Niveau réalisation, les graphismes et décors sont plus beaux et variés que ceux de Triple Deluxe en général, le level design est bourré de très bonnes idées, et le jeu tourne une fois de plus à 60 images par seconde. La 3D offre de beaux effets de profondeurs, mais malheureusement, même sur New 3DS, quelques légers ralentissements surviennent lorsque l’écran affiche de nombreux éléments. On aurait aimé qu’HAL Laboratory corrige ce problème qui était déjà présent dans Triple Deluxe, mais cela ne gâche en rien l’expérience de jeu. Enfin, concernant la bande son composée une fois de plus par Hirokazu Ando et Jun Ishikawa, elle se révèle être très soignée, avec elle aussi de bonnes idées (parfois surprenantes, comme l’utilisation du dubstep), et des musiques qui égalent le niveau des morceaux de Triple Deluxe, voire meilleures. La durée de vie est toujours assez faible pour un jeu coûtant environ 35 € à son lancement. En effet, une quinzaine d’heures est nécessaire pour terminer le jeu à 95 % sans passer du temps à obtenir toutes les vignettes et en battant les records dans les modes supplémentaires. Cependant, cela n’a rien de surprenant pour un jeu Kirby, et HAL Laboraty a encore su proposer une expérience rafraîchissante, mignonne et très amusante. Enfin, n’oublions pas le fanservice, qui est parfaitement assumé, que ce soit au niveau du texte, des décors, des musiques, des stages, des boss ou personnages et des pouvoirs.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • HAL Laboratory
Genre
  • Plate-formes - Action
Nombre de joueurs
  • 1 - 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   vendredi 10 juin 2016
   vendredi 10 juin 2016
   jeudi 28 avril 2016

Site officiel
https://www.nintendo.fr/Jeux/Nintendo-3DS/Kirby-Planet-Robobot-1091342.html
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016