Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #82
E3 2018 : Le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
Avec ses 720 Pokémon jouables et 120 donjons à explorer, Pokémon Méga Donjon Mystère est l’épisode le plus abouti de la série. Il propose aussi la meilleure expérience, avec de nouveaux mécanismes ambitieux, une durée de vie conséquente, une histoire très bien rythmée et de nombreuses nouveautés plus que satisfaisantes. Les développeurs de Spike Chunsoft nous ont donc prouvé qu’ils sont encore capables de produire un bon Pokémon Donjon Mystère pour les fans et les joueurs qui découvrent la saga. Il serait donc dommage de rater ce nouvel épisode, qui sera certainement le dernier sur 3DS. Il n’y a plus qu’à espérer que la série continue à se développer sur la prochaine console portable de Nintendo.
award
Verdict !

Les +


  • Réalisation soignée
  • Une histoire solide et bien rythmée
  • Bande son surprenante
  • 720 Pokémon à recruter
  • Toutes les fonctions de l’Orbe des Liens
  • Difficulté bien dosée
  • De bonnes nouveautés
  • Durée de vie très satisfaisante
barre

Les -


  • L’introduction un peu niaise, le tutoriel légèrement agressif
  • On aurait aimé une histoire un peu plus longue (surtout après le dénouement)
  • Impossible de s’entraîner librement pendant l’histoire principale
  • 3D perfectible
3 commentaire(s)
Pokémon Méga Donjon Mystère
Par Klaus, le lundi 8 février 2016

Déjà disponible sur Nintendo 3DS depuis plusieurs mois au Japon et aux États-Unis, Pokémon Méga Donjon Mystère arrive enfin en Europe. Toujours développé par Spike Chunsoft, que l’on connaît pour leur travail sur d’autres Donjon Mystère / Mystery Dungeon mais aussi sur les séries Zero Escape et Danganronpa, cet épisode promettait de nombreuses nouveautés alléchantes sur le papier. Depuis la sortie de l’épisode précédent, les portes de l’infini, qui en avait déçu plus d’un, les développeurs se sont-ils reposés sur leurs acquis ou ont-ils fait suffisamment d’efforts pour proposer un titre de qualité avec une histoire solide et un véritable challenge ? Autant le dire tout de suite : Spike Chunsoft n’y est pas allé de main morte, et a visiblement décidé de bien se venger…

Une histoire de pétrification

L’histoire a toujours une place importante dans un Pokémon Donjon Mystère et cet épisode n’échappe donc pas à la règle. Cependant, alors que cela n’était pas proposé dans les portes de l’infini, le début du jeu commence par le fameux questionnaire de personnalité qui détermine le Pokémon que l’on incarnera pendant toute l’aventure ainsi que sa ou son partenaire. Par conséquent, le choix du questionnaire n’est pas définitif, puisque s’il ne nous convient pas, on peut librement choisir les autres Pokémon qui nous correspondent. On a d’ailleurs le choix entre 20 Pokémon différents. Ce questionnaire est donc surtout là pour faire plaisir, c’est d’ailleurs le premier élément qui prouve que le fanservice a été complètement assumé par les développeurs.

Dans l’histoire du jeu, notre héros est encore une fois un humain qui se retrouve coincé dans le corps d’un Pokémon. Complètement amnésique, il se réveille dans le monde des Pokémon et après quelques péripéties, il sera guidé par un Pifeuil pour être accueilli dans un petit village répondant au nom de Bourg Tranquille. C’est là que l’on rencontre notre futur(e) partenaire et que l’aventure commence. Très vite, l’histoire montrera son côté sombre lorsque l’on rejoindra les Grands Explorateurs et que l’on découvrira que le monde est menacé par un danger que personne n’a réussi à prévoir : la pétrification des Pokémon légendaires et fabuleux.

Les premiers chapitres nous permettent de découvrir le village, les personnages principaux et certains mystères qui entourent le monde des Pokémon, mais aussi les bases du gameplay. Ainsi, tout en progressant dans l’histoire, notre héros se verra obligé de subir un tutoriel qui peut être parfois assez agressif. Pas d’inquiétude cependant, il est relativement court, même s’il se déroule sur plusieurs chapitres.

Malheureusement, il faut bien avouer, le scénario met un peu de temps à se mettre en place tandis que l’introduction, assez niaise, permet de découvrir les bases du gameplay dans une école avec d’autres jeunes Pokémon. Toutefois, on oublie rapidement ces quelques défauts grâce à une traduction française drôle et soignée. De plus, afin que le rythme soit vraiment maîtrisé, les développeurs ont décidé de prendre un risque qui aurait pu être dangereux puisqu'on ne peut pas s’entraîner librement pendant l’histoire principale. Il n’y a donc pas de réelle sensation de liberté et la progression est linéaire. Le bon point, c’est que la difficulté est bien dosée, que le rythme est efficace, et qu’après une dizaine d’heures de jeu voire moins, l’histoire devient de plus en plus sombre. À ce niveau, Méga Donjon Mystère surpasse largement son prédécesseur.

Le Donjon Mystère ultime

Concernant le gameplay, le principe reste toujours le même, à savoir explorer des donjons mystères, ramasser des objets et combattre des ennemis à l’aide d’une équipe composée de 1 à 3 Pokémon avec un système de combat au tour par tour, Pokémon Méga Donjon Mystère étant toujours un RPG. Comme d’habitude, la topographie de chaque donjon change à chaque fois que l’on y entre. Ainsi, en retournant dans le même donjon plusieurs fois, la carte ne sera jamais la même et les objets ne seront pas identiques. Seuls les Pokémon que l’on rencontrera resteront les mêmes, de même pour les étages. Concernant l’interface des donjons, elle n’a pas vraiment changé par rapport aux épisodes précédents et on peut toujours suivre notre progression grâce à l’écran tactile. Quelques petites nouveautés sont tout de même présentes, ce qui rend le jeu plus agréable.

Dans l’histoire principale, le but est souvent d’atteindre la sortie du donjon et combattre un boss. De plus, dans cet épisode, Spike Chunsoft a décidé d’utiliser des éléments provenant d’autres épisodes de la série Donjon Mystère, dont le récent Etrian Mystery Dungeon. Par exemple, on peut changer de meneur en appuyant simplement sur un bouton, et ce très tôt dans l’aventure. Les quêtes sont également de retour et consistent principalement à secourir un Pokémon, trouver un objet, ou combattre des ennemis afin de recevoir des récompenses. Même si l’on ne peut pas s’entraîner librement, on peut tout de même participer à des quêtes (leur nombre étant limité selon le chapitre) qui ne sont pas liées au scénario pendant l’aventure principale.

De plus, bonne nouvelle pour les fans ou les joueurs qui recherchent de la difficulté : le mécanisme de la faim est de retour. En résumé, il faut prendre en compte la jauge d’Estomac du Pokémon que l’on dirige, qui se vide à chaque déplacement. Pour la remplir, il faut lui faire manger des Pommes ou de la nourriture à acheter ou à récolter dans les donjons. Ce mécanisme n’était plus présent dans les portes de l’infini, le gameplay a donc était donc un peu plus simplifié, ce qui a déçu de nombreux fans. Avec Méga Donjon Mystère, Spike Chunsoft et The Pokémon Company ont visiblement pris soin de ne pas décevoir les fans et les joueurs qui recherchent du challenge dans un Pokémon Donjon Mystère.

Les combats au tour par tour demeurent inchangés par rapport aux épisodes précédents et certaines nouveautés introduites dans les portes de l’infini sont de retour. Chaque Pokémon dispose d’un ou plusieurs types, de plusieurs statistiques, d’un talent et de quatre capacités qui peuvent être améliorées au fur et à mesure qu’on les utilise. Bien sûr, d’autres capacités peuvent être apprises, mais il faut oublier celles que l’on possède déjà. Elles peuvent tout de même être apprises à nouveau en parlant à Brutalibré dans les villes du jeu. Comme dans les jeux principaux de la série et les Pokémon Donjon Mystère, on peut aussi utiliser des capsules techniques pour apprendre de nouvelles attaques, mais leur utilisation est limitée et pour apprendre une capacité à un autre Pokémon, il faudra acheter la CT à nouveau. Bien évidemment, il ne faut pas oublier les points de vie du Pokémon et les points de pouvoir de chaque capacité pendant les combats.

Spike Chunsoft et The Pokémon Company ont même eu la bonne idée d’inclure d’autres nouveautés, comme les attaques en Synchro que l’on peut paramétrer à tout moment, la Transcendance et la Méga-Évolution qui rendent certains Pokémon plus forts, de nouveaux pièges et objets, ainsi que des anneaux. Ces anneaux peuvent être donnés à n’importe quel Pokémon et ont plusieurs effets très utiles pour explorer plus facilement les donjons. Ils peuvent aussi être équipés d’éphélites, des joyaux que l’on trouve uniquement dans les donjons et qui disparaissent à la sortie. Ils disposent eux aussi d’effets très pratiques. Si l’on a atteint la limite des cavités ou que l’on refuse de les équiper aux anneaux, ces joyaux peuvent aussi être utilisés directement sur les Pokémon pour augmenter leurs statistiques (PV, Attaque, Attaque Spéciale, Défense, Défense Spéciale et Vitesse). Les anneaux font partie des nouveautés les plus importantes et utiles de Méga Donjon Mystère. Contrairement à ce que l’on pouvait penser, ils ne facilitent pas grandement le gameplay. Chaque donjon dispose de sa propre difficulté, et on ne trouve pas toujours de nombreux éphélites.

En dehors des anneaux, on ne trouve pas de nombreux objets inédits. Concernant l’évolution, pendant l’histoire principale, seuls les ennemis pourront évoluer dans les donjons s’ils ont accumulé assez de puissance. Mais après avoir terminé le jeu, on peut faire évoluer tous nos Pokémon s’ils ont atteint le bon niveau et il ne sera pas nécessaire de récolter ou tel objet comme dans les épisodes principaux de la série. Le développement de Pokémon Méga Donjon Mystère datant de 2015, le mécanisme de la Méga-Évolution est bien évidemment de la partie. Pour l’utiliser, il suffit d’avoir dans son équipe un Pokémon pouvant évoluer et l’objet spécial correspondant. Pendant l’exploration d’un donjon, en utilisant cet objet, le Pokémon devient plus puissant puisque toutes ses statistiques augmentent. Et pour ceux qui ne peuvent pas méga-évoluer, un objet spécial peut être utilisé pour activer le statut « Transcendance ». Comme la Méga-Évolution, la Transcendance permet de devenir beaucoup plus puissant.

La vengeance de Spike Chunsoft

Méga Donjon Mystère a été annoncé comme l’épisode ultime de la série. Spike Chunsoft et The Pokémon Company n’ont pas menti, puisque le jeu est bel et bien le Pokémon Donjon Mystère le plus complet. 720 Pokémon sont jouables, on peut explorer 120 donjons plus ou moins difficiles dispersés sur cinq continents différents (il existe un village et cinq villes) et un nouveau système a été ajouté : le Gadget d’Explorateur. Il contient la liste des quêtes, la carte du monde ainsi qu’une nouveauté de taille : l’Orbe des Liens.

L’Orbe des Liens permet de vérifier les relations avec les autres Pokémon, à la manière d’un sociogramme. On peut donc voir qui est connecté à qui, quels Pokémon ont été recrutés (lorsque l’on termine une quête ou quand on avance suffisamment dans l’histoire, etc…) et les quêtes en cours. On peut aussi consulter de nombreuses informations, qui s’ajoutent automatiquement au fur et à mesure que l’on rencontre des Pokémon. Ce mécanisme est vraiment intéressant et l’interface est très agréable, on espère qu’il sera conservé dans les futurs épisodes de la série.

Grâce à l’Orbe des Liens, les développeurs ont pu prendre le risque de modifier totalement le système de recrutement. Ainsi, il n’est plus nécessaire de combattre des Pokémon dans les donjons pour qu’ils décident de nous rejoindre. En effet, on peut recruter simplement des Pokémon en leur parlant dans les villes (seulement certains, cela dit), en accomplissant des quêtes ou lorsque l’on en croise en voyage dans les donjons. Ce changement était risqué, car il pouvait rendre le jeu un peu trop simplifié par rapport aux épisodes précédents. Cependant, il faut savoir que Méga Donjon Mystère est le premier épisode à accueillir autant de Pokémon dans un même jeu. Ce changement était donc bienvenu et recruter certains Pokémon n’est pas si facile pour autant, car plusieurs quêtes sont difficiles et nécessitent de l’entraînement.

Les nouveautés ne s’arrêtent pas là et on remarque que le dojo a été remplacé par le CinéMiaouss, que l’on trouve à Loliloville. En parlant Miaouss, on peut lui demander de filmer une quête qui nous enverra dans un donjon spécial. La quête sera donc filmée et une vidéo sera enregistrée sur la carte SD et directement dans le jeu. On peut donc échanger nos films via Internet avec d’autres joueurs à travers le monde. Des fonctions de recherche sont aussi disponibles et on peut même noter les films des autres, les classer selon leur popularité, etc… De plus, pour partager nos films à nos amis, on peut demander à Miaouss de nous fournir un code ciné avec un identifiant unique. Malheureusement, partager un film sur le serveur effacera le précédent qui a été mis en ligne.

En dehors de l’aventure principale, on peut aussi se rendre sur l’Île Bekipan, qui comprend plusieurs fonctions de communication. Sur cette île, on peut explorer tous les donjons déjà parcourus dans l’aventure principale, partir dans des donjons spéciaux, demander de l’aide à d’autres joueurs lorsque l’on tombe K.O. et même échanger des Pokémon qui s’occuperont de secourir les autres. Pour aider un ami ou pour qu’il nous aide, il faudra fournir un mot de passe ou un QR Code en le générant à partir de l’option correspondante. Cela n’est pas nécessaire lorsque l’on voudra aider un joueur qui se trouve à côté de nous, puisque la communication sans fil locale est compatible.

Il est aussi possible de demander de l’aide, en sélectionnant simplement l’option qui permet d’envoyer du courrier. Pendant ce temps, on peut explorer les donjons spéciaux de l’Île Bekipan, jusqu’à ce que quelqu’un nous vienne en aide. On peut également remercier le joueur qui nous a secourus avec un message et une récompense. Les fonctions de communication ne s’arrêtent pas là, puisque l’on peut utiliser StreetPass pour envoyer un Pokémon secouriste.

En ce qui concerne la réalisation, Spike Chunsoft nous propose des graphismes soignés. Ils ne sont pas transcendants et la 3D est perfectible, mais cela n’est pas vraiment gênant et l’exploration des donjons est un plaisir, surtout pour ceux qui aiment la série depuis ses débuts. Néanmoins, certains pourront être déçus par la direction artistique en 3D, les graphismes en 2D restant exclusifs aux épisodes DS. En outre, la nostalgie est bien présente, que ce soit au niveau de certains Pokémon que l’on rencontrera dans les villes, ou encore lorsque l’on écoute certaines musiques. Le fanservice est bien maîtrisé, et pas seulement pour les références aux autres épisodes, mais aussi au niveau de l’humour, un aspect important de l’histoire qui ne gâche pas pour autant l’histoire.

Quant aux musiques, on ne s’y attendait pas vraiment, mais elles sont surprenantes pour un Pokémon Donjon Mystère. Le trio Keisuke Ito, Yasuhiro Kawagoe et Noriko Murakami a réalisé un travail exceptionnel. Parmi les 171 morceaux, on trouve des mélodies variées, marquantes, joyeuses, dynamiques, mélancoliques ou oppressantes. On trouve d’ailleurs un juke-box qui nous permet de réécouter les musiques déjà entendues. Cela n’est peut-être pas aussi marquant que les bandes-son offertes par les plus grands compositeurs de jeux vidéo, mais l’OST de Méga Donjon Mystère a le mérite d’être très soignée pour un jeu Pokémon. Comme pour les nouveautés développées par Spike Chunsoft, on espère qu’Ito, Kawagoe et Murakami nous offriront un travail de qualité pour les prochains épisodes de la série.

Pour finir, la durée de vie est elle aussi très satisfaisante. L’histoire principale dure environ 25 heures et il faudra compter une centaine d’heures en plus pour terminer le jeu à 100 %. On trouve de nombreux éléments qui nous poussent à continuer, comme les Trésors du Monde après avoir terminé l’aventure principale, le grade d’explorateur qui augmente en accomplissant les missions, l’Orbe des Liens ou encore le nombre de Pokémon à recruter. On aurait aimé que l’histoire continue un peu plus après l’aventure principale, mais le scénario reste bon et très bien rythmé, avec des Pokémon attachants et une fin que l’on aura du mal à oublier. Quant à la difficulté, elle est bien présente, même pendant l’histoire principale. Il faut souvent réfléchir à la stratégie à adopter, sans que cela soit rebutant ou frustrant pour autant. La revanche de Spike Chunsoft a donc été plus qu’efficace, puisqu’à ce jour, ce nouvel épisode propose la meilleure expérience que peut offrir un Pokémon Donjon Mystère.

 

Afficher / Masquer les commentaires
3 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le lundi 08 février 2016 à 15:54

Je lirai le test lorsque j'aurai le jeu en main car j'ai envie d'éviter tout spoil. happy.gif J'ai juste vu que tu lui avais accordé un ND Award, ça fait envie. smile.gif
a dit le lundi 08 février 2016 à 17:54

Du spoil sur un Pokémon ? huh.gif
a dit le lundi 08 février 2016 à 18:32

Donjon Mystère, ce n'est pas: "je prend un Pokémon au pif +Pokédex au prof, j'obtiens les 8 badges, je botte le cul d'une team de bras cassés au passage et je deviens Maître Pokémon". smurf.gif

Maintenant, c'est clairement pas un jeu avec un scénario qui décoiffe à mort, mais j'ai envie de découvrir les personnages (ou plutôt comment sont utilisés les Pokémon et avec quelle personnalité), les environnements, les musiques, etc... entièrement par moi même. happy.gif

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • The Pokémon Company
Développeur
  • Spike Chunsoft
Genre
  • RPG
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
   vendredi 19 f?vrier 2016
   vendredi 20 novembre 2015
   jeudi 17 septembre 2015

Site officiel
http://www.pokemon.com/fr/jeux-video-pokemon/pokemon-mega-donjon-mystere/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016