Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Malgré son statut de spin-off permettant de devenir un simple décorateur d’intérieur, Happy Home Designer reste un jeu solide que les fans et les autres joueurs apprécieront. Même si son contenu n’est peut-être pas aussi complet que son prédécesseur New Leaf, le jeu regorge tout de même de meubles, décorations et autres objets en tout genre. Il s’agit clairement d’une bonne expérience, parfaite pour les courtes sessions de jeu et les joueurs peu exigeants, qu’il serait donc dommage de rater. Cependant, il faudra aussi tenir compte de tous les défauts du jeu, en passant par la difficulté inexistante en dehors du Réseau des joyeux décorateurs, ou encore à la répétitivité inévitable.
Verdict !

Les +


  • Ambiance réussie 
  • Tutoriel, interface et gameplay solides 
  • La liberté
  • Addictif 
  • Durée de vie convenable 
  • Parfait pour les courtes sessions de jeu
  • L’idée du Happy Home Network
  • Les cartes amiibo ne sont pas obligatoires…
barre

Les -


  • … Mais leur utilisation est assez superficielle 
  • Aucune réelle difficulté
  • Les efforts ne payent pas en dehors du Réseau des joyeux décorateurs
  • Des activités finalement peu variées 
  • Où est la maison de notre avatar ? 
  • Pourquoi avoir délaissé le stick C de la New 3DS ?
0 commentaire(s)
Animal Crossing : Happy Home Designer
Par Klaus, le mercredi 23 septembre 2015

Alors que les fans désiraient sûrement un nouvel épisode de la série principale d’Animal Crossing sur Wii U, Nintendo a préféré se concentrer sur deux opus dérivés : un sur Wii U nommé Animal Crossing : amiibo Festival se jouant comme un jeu de société en utilisant les amiibo et un autre sur 3DS, Animal Crossing : Happy Home Designer, se basant sur un concept simple mais intéressant : la conception et la décoration de bâtiments. Une idée qui n’a pas forcément plu à l’intégralité des aficionados de la série, mais qui a finalement très bien porté ses fruits.

Métro, déco, dodo

Depuis la sortie de New Leaf sur 3DS, personne n’a pas pu prédire le futur de la série, si ce n’est un éventuel épisode principal sur Wii U. Finalement, Nintendo a décidé d’opter pour une prise de risque assez osée : le développement d’épisodes dérivés, mettant de côté le concept de la saga de base. On oublie donc les clochettes, le remboursement et la personnalisation de sa propre maison, le travail sur les relations avec les autres habitants, la gestion d’un village, la collection et la chasse d’objets, insectes, poissons, œuvres d’art…

Dans Happy Home Network sur 3DS, le joueur incarne un décorateur d’intérieur qui n’a d’autre choix que d’accepter de travailler pour l’agence Nook Immobilier. Son but ? Aménager différentes habitations en acceptant les requêtes formulées par les résidents de la ville. Très rapidement au cours de l’aventure, il pourra aussi accepter les requêtes de Marie, la secrétaire de la mairie apparue pour la première fois dans New Leaf. Parmi les différentes installations que l’on pourra aménager, on trouve une école, un hôpital, des bureaux, des restaurants, des magasins et même un hôtel. Plus tard au cours du jeu, il est même possible de revoir l’aménagement de tous ces bâtiments pour ajouter plus d’espace et de nouveaux objets.

Concernant les habitations des personnages, chacune a un thème que l’on peut respecter… ou non. En effet, même si le thème demandé par le personnage n’est pas respecté, cela n’aura aucune incidence sur le jeu. Pour qu’un résident soit satisfait, le minimum requis est de déballer les objets ou meubles amenés avec lui. Il en est de même pour les requêtes de Marie, étant donné qu’une construction peut être terminée en respectant simplement le cahier des charges.

On note alors un premier défaut, puisque les efforts ne payent pas et la difficulté n’existe pratiquement pas. Bien sûr, il est toujours possible de rechercher la difficulté soi-même et on peut tout à fait laisser parler notre créativité pour notre propre satisfaction. Heureusement, une certaine difficulté est ajoutée via le mode Réseau des joyeux décorateurs, mais nous y reviendrons plus tard.

L’as des décorateurs

Malgré le manque de difficulté, le jeu peut surprendre grâce à sa liberté et ses nouveautés au niveau de la personnalisation d’un bâtiment. Malheureusement, il est impossible de s’occuper de la maison de notre avatar et il faut alors se contenter des possibilités offertes par les habitations des personnages. Afin de se familiariser avec les différentes fonctions, le jeu débute par une personnalité complète et libre de notre avatar sans questionnaire (une première pour la série !) puis avec un tutoriel simple et complet animé par Lou, le nouveau personnage principal d’Happy Home Designer. On découvre ainsi tout ce que l’on peut ajouter dans une maison, soit les papiers peints, les sols, une sélection de tapis, des meubles, la décoration murale et bien plus encore.

Petit à petit, on débloque de nouvelles fonctionnalités pour personnaliser l’intérieur de la maison, puis l’extérieur (construction de maison, aménagement de jardin), les bâtiments de la ville et les motifs personnalisés. Bien sûr, au fur et à mesure que l’on accepte des requêtes, de nouveaux meubles, objets, vêtements, etc. sont ajoutés à l’inventaire. L’interface est agréable et le gameplay profite de nouveautés bienvenues que l’on aimerait vraiment retrouver dans les futurs jeux de la série, tellement elles sont nombreuses et utiles.

Afin de ne pas tomber dans la répétitivité, Nintendo a trouvé la bonne idée d’utiliser les pièces de jeu pour débloquer de nouvelles techniques à partir du manuel des joyeux décorateurs. Les fonctions sont très variées et parfois assez utiles (certaines permettent d’obtenir toutes les œuvres d’art, les insectes et les poissons, par exemple), d’ailleurs elles ne demandent pas beaucoup de pièces. Certains trouveront ce système assez maladroit et mal pensé, mais il a le mérite de pousser le joueur à ne pas progresser trop vite.

Home, Sweet Home

L’ambiance d’Happy Home Designer est plutôt réussie et respecte entièrement l’univers de la série de base. On retrouve les mêmes personnages, chacun ayant toujours une personnalité unique. Dans ce spin-off, il est possible de rendre visite librement à tous les personnages à qui on a construit une maison en choisissant une destination dans le carnet. Comme pour les bâtiments de la ville, après avoir suffisamment progressé dans le (court) fil rouge de l’aventure, le joueur pourra rénover les maisons de tous les habitants.

Parmi les fonctions secondaires, on trouve les cartes amiibo Animal Crossing, qui sont clairement optionnelles. Elles permettent simplement d’invoquer les personnages présentés sur les cartes dans le jeu en utilisant le téléphone amiibo de Nook Immobilier, chacun ayant une requête unique et des objets, que l’on peut de toute façon trouver dans le jeu sans utiliser les cartes. Cependant, les cartes spéciales où sont représentés les personnages principaux de la saga comme Kéké Laglisse ou Resetti sont plus utiles que les autres, puisqu’il n’est pas possible de décorer (et même de trouver les personnages, en dehors de Marie, Max, Lou, Lionel et Tom Nook par exemple) leur maison dans le jeu. À noter que plusieurs séries de cartes sont prévues (quatre de 100 cartes au total), ce qui est une bonne chose pour les collectionneurs et les grands fans de la série.

Lors du lancement du jeu, on obtiendra des requêtes spéciales distribuées par Internet (dont celle de Louis, voir cet article) et Nintendo mettra en ligne une nouvelle fonction appelée Réseau des joyeux décorateurs. Il permettra de mettre en ligne nos créations (les maisons créées et décorées pour les personnages, ainsi que les bâtiments de la ville). Bien sûr, il sera possible de voir et visiter les créations mises en ligne par les autres joueurs. Autre nouveauté notable de cette future mise à jour : les concours qui demanderont aux fans de créer des pièces pour une maison basée sur des thèmes spécifiques. Les meilleurs d'entre eux sélectionnés par Nintendo gagneront de belles récompenses, dont une place dans le Réseau des joyeux décorateurs permettant plus de visibilité auprès des autres créateurs et des objets rares. Les concours se dérouleront deux fois par mois (tous les quinze jours).

Ce service pourra être utilisé depuis l'ordinateur rouge et blanc de l'agence Nook Immobilier. Les différents critères qui pourront être choisis sont les suivants : les nouveautés mises en ligne par les joueurs, les créations populaires, les habitants (les clients qui ont fait leurs requêtes pour la construction d'une maison), le type de construction (maison d'un personnage, bâtiment de la ville...), les meilleures créations, les évaluations des personnages basées sur des mots et expressions. En visitant une construction, il sera possible de noter ce que le joueur a fait. De plus, en visitant les créations des autres, il sera possible de prendre avec nous les motifs personnalisés. Enfin, n'oublions pas la compatibilité avec le réseau social Miiverse et la possibilité de prendre des captures d'écran directement dans le jeu.

Pour finir, il faut savoir que la durée de vie d’Happy Home Designer est plutôt convenable, de même pour la réalisation qui, même si elle est similaire à celle de New Leaf, reste très soignée. Le fil rouge, bien qu’assez court, est plutôt agréable à suivre et offre une expérience intéressante du travail. 

Malheureusement, la répétitivité est inévitable, les activités sont peu variées, les fonctions de la New 3DS sont délaissées et le contenu du jeu est moins complet que le dernier épisode sorti sur 3DS (ce qui est tout de même normal pour un spin-off). En revanche, Happy Home Designer reste une expérience très intéressante à jouer et représente une étape de transition très utile pour les futurs jeux de la série. Espérons que Nintendo ne nous décevra pas de ce côté-là.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Simulateur de vie - Gestion
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
   vendredi 02 octobre 2015
   vendredi 25 septembre 2015
   jeudi 30 juillet 2015

Site officiel
http://www.nintendo.fr/Jeux/Nintendo-3DS/Animal-Crossing-Happy-Home-Designer-1009406.html
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016