Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #82
E3 2018 : Le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
Vous n'avez pas joué à Xenoblade sur Wii ? Vous possédez ou comptez posséder une New 3DS ? Alors vous pouvez vous ruer sur Xenoblade 3D, qui constitue une adaptation réussie de ce joyau sorti il y a quatre ans sur Wii. Ce RPG d'exception s'offre aux joueurs dans une version portable bien pratique, avec un effet 3D bienvenu, et surtout fidèle au jeu original. Trop fidèle, même, vu que l'équipe en charge du portage n'a pas eu le temps d'inclure une quelconque nouveauté, devant même supprimer les dialogues en Japonais pour tout faire rentrer dans la cartouche. En l'état, Xenoblade 3D reste une perle, et tout amateur de RPG se doit de découvrir les aventures de Shulk et sa clique sur Bionis et Mékonis.
Verdict !

Les +


  • Xenoblade dans la poche
  • Graphiquement fidèle
  • Durée de vie immense
  • Effet 3D sympa
barre

Les -


  • Le doublage japonais sacrifié
  • Aucune nouveauté
0 commentaire(s)
Xenoblade Chronicles 3D (New Nintendo 3DS)
Par Blayrow, le dimanche 29 mars 2015

C'était une belle journée d'août 2011. Le soleil tapait fort sur les arbres dont les fruits mûrs annonçaient déjà la fin de l'été et le basculement vers l'automne. La Wii, elle, en est à l'hiver de sa vie. Essoufflée, dépassée, délaissée par les joueurs, elle accueillait pourtant à l'époque ni plus ni moins l'un des meilleurs RPG de sa génération, si ce n'est le meilleur : Xenoblade Chronicles. Un bijou taillé par les meilleurs orfèvres que Nintendo a décidé d'exhumer du cercueil de la Wii pour venir orner les premières heures de la toute nouvelle New 3DS, qui n'en demandait pas tant. Les joueurs, eux, pouvaient peut-être en demander un poil plus.

Bionis soit qui mal y pense

Mais d'abord, un avertissement : n'espérez pas pouvoir télécharger Xenoblade 3D depuis l'eShop si vous ne possédez qu'une modeste carte micro SD de 4 gigas, celle fournie avec la console par exemple. Le jeu, bien gros, demandera en effet au moins une carte de 8 gigas pour tenir sur votre console, ou l'achat du jeu en cartouche tout simplement. Il faut dire que faire rentrer le RPG de Monolith Software sur la console portable était un sacré défi en soi, défi réussi par le studio Monster Games. Niveaux immenses, grosse distance d'affichage, bande-son exceptionnelle, cette version 3DS garde le meilleur de son homologue sur console, mais aussi le pire. On retrouve en effet quelques textures dignes du siècle dernier ça et là, le genre de texture à ne pas approcher de trop près. Mais sinon, aucune perte graphique ne se fait remarquer, tout au plus un zeste d'aliasing supplémentaire. Le jeu garde même une fluidité constante une fois l'effet 3D activé, sauf durant les enchainements pendant les combats où la console souffre un peu. 

Côté partie sonore, seuls les puristes les plus rigoristes déploreront la disparition du doublage japonais, en option sur Wii alors que la version New 3DS ne propose que les voix dans la langue de Shakespeare, accent anglais inclus. Xenoblade sur New 3DS, c'est aussi l'occasion de pouvoir jouer à l'un des meilleurs RPG de ces dernières années, si ce n'est le meilleur (si, si) dans un format de poche que l'on peut prendre partout, avec l'assurance d'un confort de jeu optimal grâce au deuxième stick qui contrôle la caméra. À tel point qu'on aurait du mal à imaginer y jouer sur une 3DS normale... Enfin, argument de vente indiscutable, l'effet 3D qui permet de découvrir le jeu sous une toute nouvelle dimension, c'est le cas de le dire. Visiter ou revisiter la Jambe de Bionis ou le Marais Satorl avec la perspective stable de la New 3DS est un sacré plaisir, d'autant plus que le jeu et ses vastes environnements se prêtent particulièrement à la technologie. Pour une première exclu New 3DS, Nintendo a bien choisi son poulain.

Mékonissable

Mais cet exploit graphique a son prix. Au cours de différentes interviews, Hiro Yamada, le coordinateur du projet chez Monster Games, a toujours été clair : l'équipe en charge du portage ne s'occupera que de la forme et pas du fond. Le résultat, un portage sans nouveaux niveaux, personnages, quête ou même arme, et qui nous fait vivre l'exacte aventure de l'épisode Wii. L'écran tactile lui se contente d'afficher la carte, ce qui soulage malgré tout l'écran supérieur souvent encombré lors des combats. Ah, si, il y a bien le mode collection : une visionneuse de personnages à débloquer en dépensant des jetons, que l'on peut glaner en utilisant entre autres l'amiibo de Shulk. Bref, inutile. Faut-il être déçu ? Pas forcément, le contenu du jeu original étant déjà immense, une cinquantaine d'heures étant au moins nécessaires pour finir le jeu qui conserve toute sa substance. 

Ceux qui veulent en savoir un peu plus peuvent toujours aller lire le test très exhaustif du jeu original sur Nintendo-Difference. Mais Xenoblade 3D aura du mal à susciter l'intérêt chez les joueurs qui auraient déjà fait le jeu sur Wii il y a quatre ans, c'est-à-dire il y a peu de temps. Des joueurs qui sont d'ailleurs probablement peu nombreux, vu le faible tirage d'origine du jeu et sa relative rareté. Ce qui justifie peut-être l'existence de ce portage.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Monster Games
Genre
  • A-RPG
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 12
Sorties
   jeudi 02 avril 2015
   vendredi 10 avril 2015
   jeudi 02 avril 2015

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016