Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Sonic and the Secret Rings peut aisément se placer dans les meilleurs jeux de la série en trois dimensions même s'il pêche légèrement du point de vue de la maniabilité mais, vu les nombreuses autres qualités du titre, on peut facilement y faire abstraction. La preuve que Sonic n'a pas encore dit son dernier mot et qu'il possède encore le potentiel pour récupérer tout son public. Du beau travail de la part de Sega.
Verdict !

Les +


  • les graphismes
  • l'aspect RPG bienvenu
  • la bande sonore
  • la vitesse
barre

Les -


  • la maniabilité
  • la caméra
0 commentaire(s)
Sonic and the Secret Rings
Par Arkeopterix, le 07 Mar 2007

Tout d'abord annoncé sous le nom de Wildfire, Sonic and the Secret Rings débarque sur la Wii avec pour objectif de renouer la 3D avec le concept des premiers jeux Sonic. Objectif atteint ?


Une jaquette qui pète le feu

Difficile d'oublier les premiers pas de Sonic dans un univers en trois dimensions. Marquée par ses deux grandes « aventures » sur Dreamcast et Gamecube, la mascotte de Sega semble pourtant perdre le pied depuis lors. 2007 s'annonçait comme l'année du hérisson, mais après un passage raté sur Xbox 360, la version Wii, bien qu'inédite, avait tout pour semer le doute dans le coeur des joueurs. Malgré cela, le jeu était plutôt attendu comme étant celui qui devrait remettre Sonic au goût du jour, dévoilé en photos et vidéos plus qu'alléchantes. Maintenant que le titre de Sega fait partie des rayons, répond-il à l'attente des joueurs et plus particulièrement des fans ? Que les inquiétudes disparaissent, le malencontreux épisode de la Xbox 360 est bien loin du niveau de celui-ci.

Bienvenue dans les Milles et Une Nuits

Alors que notre hérisson supersonique dort paisiblement, il est réveillé par une femme génie, dénommée Shahra, qui lui demande son aide afin de l'accompagner dans une aventure magique et envoûtante, qui lui permettra de sauver les milles et une nuits, conte dont les pages sont effacées par un être démoniaque du nom d' Erazor Djinn. Selon elle, le pouvoir que recèle le livre est tel que l'ennemi pourra alors s'en extraire afin de faire le mal dans le monde de Sonic. C'est alors le début d'une palpitante

aventure parmis les pages de ce conte dont l'univers est empli de magie.



La première chose à noter est le fait que les cinématiques sont toutes (exceptée une vidéo de haute qualité avec des graphismes somptueux) sous forme de bande dessinée, mais animées. Une chose peu habituelle mais qui se fond bien dans l'ambiance du titre. C'est lors de la première de ces séquences que Sonic acquiert, de la part de Shahra, l'anneau qui lui conférera tous ses pouvoirs. S'en suivra alors une série de missions à travers huit mondes qui vont feront voir un décor varié et très beau. Il faudra effectuer un certain nombre de quêtes dans chacun de ces niveaux pour déverouiller le prochain. Ainsi, vous traverserez le désert, la jungle, une île pirate désolée ou encore un palais somptueux.

#row_end

Le mode solo est plutôt bien rempli

Les différents mondes sont composés d'un bon nombre de missions à accomplir, que vous ne pourrez pas forcément finir dès le début, car, comme tombé du ciel, un aspect RPG à été confié à cet épisode de la série Sonic. Pour avancer, il vous faudra monter en niveau, vous obtiendrez alors de nouvelles compétences qui augmenteront les capacités du hérisson. Vous commencez le jeu sans aucun pouvoir spécial, aucune amélioration. Par la suite, il vous faudra équiper, de manière rigoureuse, vos anneaux de compétences, au nombre de quatre, car ils possèdent un nombre d'emplacements précis (qui augmente au fil de votre progression). À vous donc de choisir les effets que vous pensez les plus utiles pour vous permettre de réussir telle ou telle mission. De même, il faudra vous armer de patience avant de pouvoir effectuer les quêtes des « 99 Rings », car vous ne pouvez en posséder qu'une cinquantaine au départ du jeu.

Autant avouer que le mode solo est déjà bien rempli, et en suivant les missions principales, qui ne représentent même pas la moitié des quêtes disponibles, il vous faudra déjà une petite dizaine d'heures. En plus de ça, l'aspect RPG ajoute encore de la durée de vie, puisqu'il vous faudra posséder certains attributs afin d'effectuer telle ou telle mission. Enfin, pour en rajouter une couche, Sega à introduit un mode multijoueur composé d'une quarantaine de mini-jeux sympathiques. Pour accompagner le tout, une bande sonore très tonique est associée à chaque niveau, correspondant plus ou moins à l'univers de chacun. Il semblerait que depuis les débuts de Sonic dans l'univers 3D, le genre de référence soit le rock, ce qui n'est pas forcément pour nous déplaire puisque cela se fond très bien avec l'impression de vitesse.

Sonic est rapide mais difficile à contrôler

Cependant, malgré les qualités soulignées dans les points précédents, la maniabilité du titre vient noircir le tableau. Il n'est pas désagréable d'avoir à pivoter la wiimote pour faire déporter Sonic sur la droite ou sur la gauche, ou encore de le faire attaquer les ennemis par un mouvement brusque vers l'avant. Le problème réside surtout dans le déplacement automatique et les contraintes que cela impose lorsque les commandes ne répondent pas parfaitement, car on a l'impression de ne pas contrôler totalement les mouvements du hérisson. Il est bien sûr possible de s'arrêter avec le bouton 1 et de reculer en inclinant la wiimote vers l'arrière, mais la caméra ne suit pas et on ne voit pas ce qui arrive derrière nous, à moins qu'on se rappelle très précisément de la position des pièges précédents ou des ennemis, que l'on vient de passer à toute allure. De même, comme pour les anciens épisodes en 3D de Sonic, vous mourrez parfois bêtement, par un manque de réflexe, et devrez recommencer. Il faut savoir qu'il n'est pas rare de devoir retenter une dizaine de fois un certain passage avant de réussir, ce

qui rebutera sans doute les moins acharnés.



En définitive, Sonic and the Secret Rings apporte son lot de nouveautés et des graphismes soignés tout en reprenant l'esprit des tout premiers épisodes sur Megadrive, mais on aurait aimé que les défauts de caméra des anciens épisodes soient ici corrigés et que la maniabilité soit mieux pensée. Il n'en est pas moins un bon jeu qui peut s'acheter sans aucun regret, reste juste à espérer que Sega corrigera ces défauts pour le prochain opus.
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii
Editeur
  • Sega
Développeur
  • Sonic Team
Genre
  • Plate-formes
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   2 mars 2007
   20 février 2007
   15 mars 2007

Site officiel
http://www.sega.com/gamesite/sonicrings/index.php
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016