Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #89
Switch, OS, Online, le bilan deux ans après !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Sim City 2000 se révèle donc être un jeu extrêmement sympathique qui tiendra les joueurs en haleine durant de nombreuses heures, la construction et la gestion d'une ville procure toujours autant de plaisir et on ne va pas s'en plaindre !
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • Ambiance sonore
  • Aucune nouveauté
0 commentaire(s)
SimCity 2000
Par Badi, le 06 Février 2004

Sim City est l'un de ces jeux qui traverse les époques et les âges, il est même le seul jeu dont notre maitre à tous, Shigeru Myamoto, est jaloux. La version 2000 de ce hit du jeux vidéo débarque sur notre console portable favorite et afin de voir si le jeu n'a pas vieilli, rien de mieux qu'un bon petit test !

Celà fait maintenant plus de 5 ans que Sim City 2000 a vu le jour pour la première fois sur PC. A l'époque, il avait su amener la série à un niveau de gestion encore jamais atteint, certains ont même osé critiquer la relative difficulté du soft. Le principe du jeu est en apparence extrêmement simple. Vous êtes maire d'une ville, et vous devez donner le meilleur de vous même pour que vos électeurs soient fiers de vous. Le studio Maxis, créateur du jeu, est maintenant devenu célèbre dans le monde du jeux vidéo pour ces jeux de vie, le meilleur exemple étant les Sims, véritable carton sur PC et dont on ne compte même plus les addons. Le problème se posant néanmoins est tout de même de taille, est ce que ce type de jeu fera effet sur GBA ? La console portable de Nintendo sera-t-elle a même de proposer une version digne de ce nom ?

Ville portable


Le plus grand défi de Sim City 2000 version Advance était de réussir à maintenant un gameplay correct et intuitif avec l'absence de souris. On dirige donc le curseur à l'aide de la croix directionnelle et les clics de la souris sont remplacés par les boutons latéraux L et R. Ceci permet donc un accès rapide aux différentes possibilités qu'offrent le jeu.

Vous commencez la partie avec une carte aléatoire avec divers paramètres que vous pouvez régler, densité des forêts, des cours d'eau, des montagnes... Pour démarrer la ville en elle même vous avez le choix entre diverses centrales électriques, chacune ayant ses avantages et défauts. Une fois ces choix effectués, la partie peut réellement commencer.

Pour les débutants, rappelons les quelques techniques de base. Il existe 3 zones : commerciales, industrielles et résidentielles. Chacune des zones existe en 2 types de densité, basse ou élevée. Vous créez donc des zones dans lesquelles les gens peuvent aller travailler, faire les magasins et aussi habiter. Attention à ne pas avoir de zones industrielles à proximité des zones résidentielles à cause de la pollution, mais si le travail est trop loin ds résidences, il faudra construire une autoroute pour que les gens ne mettent pas trop de temps sur la route et pour éviter les embouteillages...


Boostez votre ville !



Bien sûr, tout un tas d'autres paramètres viennent ajouter à la complexité du jeu, il vous faudra créer des écoles, des collèges et des universités. Il ne faudra pas négliger l'aspect sécurité de votre ville sous peine de voir la délinquance atteindre des sommets, des postes de police seront donc les bienvenus, tout comme les pompiers ou les hôpitaux pour conserver un niveau de vie respectable. Chacun de ces domaines coutent relativement cher à votre mairie, et il vous faudra donc jongler avec les impôts et les taxes pour ne pas avoir à emprunter de l'argent aux banques (les taux d'intérêts sont très souvent exorbitants). Si vous décidez de rétrécir le budget des routes, il ne faudra pas vous étonner de voir leur état se dégrader rapidement. Vous vous rendrez vite compte que dans Sim City, tout a son importance.#row_end

Vous pourrez d'ailleurs juger de votre popularité à travers les journaux de la ville et les articles à votre sujet. Les meilleurs maires pourront augmenter la vitesse du jeu afin d'accélérer l'évolution de leur ville. Un des autres aspect important concerne les canalisations et le réseau électrique. A chaque moment, il faudra être sûr que chaque bâtiment est bien fournit en eau et électricité, pour ce faire, vous avez accès à la carte des canalisations, qui vous montre l'étendue du réseau souterrain, de même pour l'électricité. C'est ici que l'on bute sur une autre difficulté. Lorsque vous voudrez combiner votre nouveau métro avec les canalisations existantes, les problèmes risquent rapidement de vous faire perdre tous vos cheveux.

Au fur et à mesure que le temps passe, les évolutions technologiques du siècle dernier et de celui qui vient seront à votre disposition. On aura ainsi droit à l'usine électrique fonctionnant sur le principe du micro-onde (?), le métro automatique, les autoroutes, et un nouveau type de bâtiment étant une ville à lui tout seul. Ils se débloquent une fois un certain niveau atteint, ces bâtiments géants d'une population variant de 30 à 120 000 habitants sont des "ziggourats". C'est à dire qu'ils ont leur propre fonctionnement, des écoles, hôpitaux et commerces intégrés. Ils coutent extrêmement cher et le but ultime de Sim City est d'arriver à obtenir une carte entièrement recouverte de ces bâtiments hi-tech. Ce ne sera pas de tout repos, surtout quand les catastrophes naturelles ne seront pas de votre côté. Il arrivera fréquemment qu'une tornade ou qu'un feu décide de se déclencher et ce sera alors à vous de réagir en causant le moins de dégâts possibles...

Les scénarios


Une fois que vous serez passé maitre dans l'art de créer votre ville, vous pourrez vous attaquer au mode scénario. Il consiste tout simplement à partir d'une base de ville déjà construite et d'arriver à remplir un objectif dans un laps de temps déterminé. Vous héritez par exemple d'une ville dont le taux de chômage atteint des records et vous avez 4 ans pour le faire passer sous la barre des 10%, bon courage !


Ces scénarios sont vraiment sympathiques et allongent la durée de vie déjà énorme du soft. Certains sont réellement compliqués et vous demanderont une réflexion particulière quant à la stratégie à adopter. Vous aurez aussi accès à des situations historiques et même à certains futuristes, les aliens attaquent votre ville et vous devez limiter la casse. Bref, on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Sim City 2000 sur GBA


Pour résumer, Sim City 2000 garde tout son charme et procure toujours autant de plaisir. On regrettera l'absence totale de nouveauté et les graphismes un peu vieillot. D'un autre côté les développeurs ont su proposer un gameplay intuitif même si rien ne vaut une bonne vieille souris ! On finit en se disant que Sim City 4 est disponible sur PC et qu'une version 2000 est certes sympathique, elle n'en reste pas moins limitée. Les connaisseurs passeront leur chemin mais les débutants prendront leur pied, à n'en point douter !
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Zoo Digital Publishing
Développeur
  • Full Fat
Genre
  • Gestion
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   21 novembre 2003
   31 octobre 2003
   Non prévue

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016