Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #89
Switch, OS, Online, le bilan deux ans après !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Aero Porter est un titre réservé à ceux qui n’ont pas peur d’un jeu horriblement addictif, mais aussi sadique et frustrant. Avec ses commandes simples et sa très grande difficulté, Aero Porter est un soft proposant une expérience originale pour seulement 5 €, mais reste tout de même assez répétitif. Un des meilleurs jeux de la compilation Guild 01 qui aurait mérité quelques améliorations, avec plusieurs modes de difficulté par exemple et la possibilité de choisir le niveau que l'on veut faire.
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • Horriblement frustrant
  • Une réalisation pauvre
  • Répétitif
  • Aucun effet 3D dans le Sorting Game
0 commentaire(s)
Aero Porter
Par Klaus, le 28 Dec 2012

Deuxième jeu de la compilation Guild 01, Aero Porter est enfin disponible chez nous, sous forme dématérialisée sur l’eShop, comme c’est le cas pour Liberation Maiden et Crimson Shroud (Weapon Rental Shop de Omasse n'est pas prévu pour une sortie occidentale). Proposant un concept assez original sur le papier, mettant en scène la gestion de bagages dans un aéroport, ce jeu développé par le célèbre Yutaka Saito (producteur de Seaman et Odama) vaut-il vraiment le détour ?



Un jeu avec beaucoup, beaucoup de bagages

Aero Porter est avant tout un jeu de stratégie qui permet de gérer le déplacement et le rangement de bagages dans un aéroport. Un concept à la fois très simple et original, qui cache un aspect horriblement sadique et épuisant pour le cerveau. Car oui, dans Aero Porter, on incarne un chef d’aéroport formé par Bob Saito, notre devoir étant de gérer à la perfection le transport des valises des voyageurs sur des tapis roulants, en fonction de leur couleur, en prenant bien en compte les deux écrans de la console. Si les premiers niveaux sont plutôt simples, la gestion sera rapidement de plus en plus difficile lorsque l’on devra prendre en compte les sept tapis roulants. À l’aide de deux bras mécaniques qui fonctionnent en même temps sur chacun des tapis roulants, il faut emmener les bagages colorés sur les tapis roulants qui correspondent donc à leur couleur. Logiquement, en réussissant à trier les bagages de manière très efficace et régulière, le nombre de passagers et de vols augmenteront.



Cependant, les choses se compliquent au fur et à mesure de notre avancée. Après avoir terminé les premiers niveaux rapidement, il faudra garder son sang-froid, notre aéroport demandant une performance maximale, puisque l’on devra notamment accueillir des passagers VIP, gérer des bagages suspects ainsi que des bombes, et tout cela dans les délais impartis, les avions n’attendant pas des heures avant de partir, mais seulement deux à quatre minutes. L’autre élément du jeu à prendre sérieusement en compte, c’est le niveau du fuel, indiqué sur l’écran tactile. S’il est au plus bas, alors la vitesse des tapis roulants de l'aéroport sera à son minimum, et il sera très difficile de trier les bagages à temps.#row_endIl faudra donc essayer d’acheter du carburant, chose qui sera possible après avoir chargé un certain nombre de bagages… et en ayant assez d’argent. En effet, il faut savoir que l’on récupère de l’argent après avoir fait partir un grand nombre d’avions. À noter également que l’on peut augmenter la vitesse des tapis roulants de l’aéroport, et en ce cas, le niveau de fuel baissera aussi plus rapidement.



Ensuite, concernant les différents modes du jeu, on retrouve le Sorting Game, le mode principal permettant de trier les bagages et charger les avions pour récolter de l’argent. Les deux autres modes manquent cruellement, par conséquent, de contenu. Le Hangar permet de personnaliser les avions obtenus après avoir récupéré suffisamment d’argent et terminé un certain nombre de niveaux, et de gérer la fonctionnalité StreetPass du titre, grâce à laquelle on peut partager un avion de notre choix avec un autre joueur. Le mode StreetPass History permet, quant à lui, de consulter tout simplement l’historique de la fonction StreetPass. Des modes faibles en contenu donc, mais que l’on oubliera très vite compte tenu du principe addictif du mode principal.

La réalisation d’Aero Porter reste malheureusement bien pauvre. Graphiquement, on a vraiment l’impression de se retrouver face à un jeu DS, étant donné qu’il n’y a notamment aucun effet 3D - hormis dans le Hangar lorsque l’on personnalise son avion. Mais on ne prête pas attention à ce petit défaut du jeu, tellement on est occupé à trier les bagages dans le mode principal. Enfin, du côté de la bande sonore, les bruitages de l’aéroport sont criants de réalisme, mais il n’y a par contre pas de musiques, à part lorsque l’on termine un niveau.


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Level-5
Développeur
  • VIVARIUM Inc.
Genre
  • Gestion - Stratégie
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   29 novembre 2012
   29 novembre 2012
   5 décembre 2012

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016