Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Résolument destiné aux Gamer et amateurs de Donjon-RPG, Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer s’avère être un jeu indispensable pour cette catégorie de joueurs là. Mais il peut rapidement devenir terriblement frustrant pour le joueur non averti. Un très bon jeu à ne pas mettre en toutes les mains.
Verdict !

Les +


  • Un aspect old-school appréciable
  • Grande difficulté
  • Plaisir intact
barre

Les -


  • A la ramasse techniquement
  • Grande difficulté
  • Volonté de revenir quelques années en arrière
0 commentaire(s)
Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer
Par Draco, le 10 Juin 2008

Les amateurs purs et durs de Dungeon-RPG ne peuvent pas ne pas connaître cette série apparue sur Super Nintendo il y a près de 15 ans. Justement, 15 ans après, la série revient sur Nintendo DS, presque rien n’a bougé, à part l’aspect graphique légèrement revu à la hausse pour l’occasion et pour cause, le bébé de Chunsoft n’est en fait qu’un remake. Mais remake ou pas, les ricains et les européens n’ayant, a l’époque, pas pu jouir d’une localisation chez eux peuvent en profiter comme d’un jeu tout nouveau. Méfiance cependant parce que le joueur non-averti risque fort de balancer sa DS et son jeu par la fenêtre s’il n’a pas pris en compte les différents paramètres dont nous allons discuter dans les lignes qui vont suivre…

Un Dungeon-RPG d’élitiste…


Depuis la version Super Famicom rien n’a changé, le jeu reste toujours extrêmement difficile et frustrant. Ici il n’est pas rare de se faire tabasser par un ennemi et de se voir retourner au point de départ sans armes et en ayant perdu tout les items ramassés jusqu’alors. Alors quand l’opportunité d’entreposer ce que vous avez amassé se fait sentir, croyez-nous, n’hésitez pas. Effectivement Chunsoft propose comme à l’époque un jeu extrêmement ciblé qui rendra fou le joueur non-averti d’autant plus s’il n’est pas familier au genre. Bref, le jeu est destiné à l’élite du genre, aux puristes du D-RPG et proposera un excellent challenge à qui aimerait s’essayer au genre. Effectivement, sur Nintendo DS, il y a d’autres D-RPG, on pourra noter le plus connu à savoir Pokémon Donjon Mystere et autant vous prévenir que si vous avez torché sans problème le jeu et que vous pensez être imbattable dans le genre vous risquez vite de déchanter. Mystery Dungeon : Shiren the Wanderer fait parti de ces jeux Old-School qui assument sans problème leur austérité graphique, leur difficulté et leur cible, vous voilà prévenu.

L’histoire raconte le destin d’un rônin parti à la recherche d’une mystérieuse cité d’or qui serait située en haut d’une gigantesque montagne. Le héros devra monter palier par palier cette montagne en affrontant les hordes de démons et de monstres en tout genre qui pullulent dans les donjons. L’ambiance du jeu se situe en pleine époque féodale, au Japon. Concernant le système de jeu il vous propose pour les petites créatures sans importances de les massacrer façon A-RPG avec une totale liberté de mouvement et de passer en mode damier lorsqu’il s’agit d’ennemis plus coriaces. Le système de case vous permet donc d’élaborer des stratégies, de pouvoir utiliser vos items et différentes armes. Néanmoins éviter de prendre les combats avec légèreté parce que les lois de ce soft vous le feront regretter amèrement.#row_end




Le jeu de Chunsoft n’est donc pas vraiment un A-RPG, mais un hybride plus Tactical dans ses combats qu’autre chose. Ici prenez bien garde aux indications laissées par les différents intervenants, ils ne vous conseillent jamais au hasard, ainsi lorsque on vous fait remarquer qu’il vaudrait mieux manger quelque chose afin de ne pas mourir de faim écoutez le conseil, le jeu n’aura aucune pitié à vous faire vous écrouler comme un vieux sac de riz et vous refaire tout recommencer sans aucune arme ni armures. Prenez gardes aux pièges posés au sol sachant que certains sont invisibles, ils risqueraient de vous balancer une paralysie en pleine gueule tandis qu’un cyclope se chargerait de vous en transformant vos objets en boule de riz. De même que certains ennemis s’amuseront à vous détrousser ou à vous feinter avec de faux items péraves. Vous ne pourrez pas transporter tout puisque votre inventaire reste limité, pour cela il vous faudra stocker certains objets dans des jarres, de même que lorsque vous ramassez certains objets il vous faut d’abord les faire analyser au village du coin afin de savoir s’ils ne sont pas piégés. Enfin, certaines quêtes vous demanderont de partager votre aventure avec des compagnons d’armes dirigés par la machine… compagnons étant un bien grand mot puisque certains n’hésiteront à vous trahir en plein donjons en vous balançant un sort foireux qui risque fort de vous faire regretter votre gentillesse mais ces quêtes restent importantes si vous voulez augmenter votre skill et être un peu plus fort.

… et pour les élitistes !


Oui oui le jeu assume son côté old-school, austère et ultra difficile et c’est ce qui en fait tout son charme, on a enfin trouvé un jeu digne de ce nom dédié aux puristes pur et dur, Ramza, tu peux rallumer ta DS ! Le développeur a toutefois ajouté un peu de nouveauté via le NWFC (Nintendo Wi-Fi Connection), une heureuse idée puisqu’elle permet d’adoucir la difficulté en demandant à un autre joueur, moyennant une récompense (ou gratuitement selon le joueur, chose rare y a toujours des raccrocs), de vous ressusciter à l’endroit ou vous êtes mort avec tout votre bazar, de quoi vous faire sécher vos larmes et vous redonner envie de gravir cette montagne que beaucoup trouveront imprenable.

Mystery Dungeon : Shiren The Wanderer fait partie de ces jeux qui, jadis nous rendaient fous par leur difficulté et qui pourtant nous rendaient tous addicts. Difficile mais terriblement efficace, le jeu de Chunsoft trouvera sa réelle force entre les mimines d’un joueur pur et dur, les autres, les moins coriaces, trouveront là de quoi se taper la tête contre le mur et repenseront lourdement à leur condition de gamer. Notez que le jeu n’a été traduit qu’en Anglais, prenez bien ceci en considération avant l’achat du soft même si les anglophobes pourront sans problème avancer dans le jeu.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • Sega
Développeur
  • Chunsoft
Genre
  • RPG
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   28 mars 2008
   19 février 2008
   14 décembre 2006

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016