Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Si Runner 2 ne fait fondamentalement pas évoluer la formule de son prédécesseur, il l’améliore néanmoins sur tous les points. Plus beau, plus riche, plus long, plus varié, le dernier bébé de Gaijin Games offre tout ce que l’on pouvait attendre d’une suite à Bit. Trip Runner. On peut éventuellement trouver à redire sur certains détails techniques, et on restera également prudent vis-à-vis de la fatigue visuelle que le jeu peut provoquer chez certaines personnes. Toutefois, difficile de trouver des défauts au dernier bébé de Gaijin Games qui s’avère juste excellent dans son genre.
award
Verdict !

Les +


  • Level design de qualité
  • Mouvements variés
  • Bande-son efficace et évolutive
  • Nombreux embranchements et secrets
  • Direction artistique décalée
  • Accessible, mais exigeant
barre

Les -


  • Effet de flou un peu désagréable
  • Fatigue visuelle en cas de session prolongée
  • Boss pas franchement passionnants
0 commentaire(s)
Bit.Trip Presents... Runner2 : Future Legend of Rhythm Alien
Par Kayle Joriin, le 21 Août 2013

Développée entre 2009 et 2011 par les Californiens de Gaijin Games, la franchise Bit. Trip s’est imposée comme une valeur sûre du WiiWare, notamment grâce à son esthétique rétro et à ses concepts de gameplay intégrant une forte dimension musicale. Quatrième épisode de la série, Bit. Trip Runner revisitait ainsi le jeu de plates-formes en y ajoutant un aspect Ryhthm Game basé sur des compositions chiptune accrocheuses. Un mélange détonnant qui a manifestement su trouver son public puisqu’une suite, sobrement intitulée Bit. Trip Presents... Runner 2 : Future Legend of Rhythm Alien, est sortie en début d’année sur PC et console HD. Et si la version Wii U aura mis du temps à nous parvenir, elle est disponible sur l’eShop depuis le mois d’avril.

Run, Captain, Run !

Comme souvent avec les suites, ce nouvel épisode ne réinvente pas la roue et reprend largement les bases de gameplay de son prédécesseur. Nous incarnons donc à nouveau ce bon vieux Commander Video dans un jeu de plates-formes de type « Running Game », où les déplacements sont gérés de manière automatique et où la moindre collision (avec le décor ou un ennemi) nous oblige à recommencer du début. Le défilement imposé offrant peu de marge de manoeuvre, il faut faire preuve d’observation et d’un réel sens du timing afin d’éviter les obstacles et de récupérer les bonus disséminés sur notre chemin. En outre, une bonne dose de patience est également nécessaire, car Runner 2 est l’exemple type du jeu dans lequel on « meurt » souvent. Heureusement, les vies sont infinies et les tentatives s'enchaînent donc sans temps mort, ce qui permet d’éviter de ruminer trop longtemps ses échecs.

Bien entendu, le fait de ne pas pouvoir contrôler les déplacements de notre personnage ne signifie pas pour autant qu’il n’y a rien à faire. Contrairement à la plupart des Running Games, dont les contrôles restent assez simplistes, le jeu de Gaijin Games propose ainsi un panel d’actions plutôt varié que l’on apprend à maîtriser au fil des niveaux. Cela commence avec des mouvements basiques comme sauter, glisser, se protéger ou donner un coup de pied, mais il devient rapidement nécessaire de combiner lesdits mouvements pour franchir les passages les plus retors. Sans compter qu’il faut aussi composer avec de nombreux éléments de décor interactifs, comme des tremplins, des accélérateurs et des rampes (sur lesquelles on peut glisser ou se suspendre). Autant de possibilités que l’on doit mémoriser et utiliser correctement pour espérer traverser des niveaux de plus en plus complexes.

Concours de Bit.

Plus accessible que son prédécesseur, notamment grâce à la présence d’un checkpoint situé à mi-parcours, Runner 2 reste toutefois un titre assez ardu offrant une marge de progression conséquente. En effet, si le simple fait de finir un niveau récalcitrant peut combler les néophytes, le joueur assidu tentera quant à lui d'enchaîner les « Perfect » en récoltant tous les lingots d’or et les Power-Up de chaque stage, de préférence dans les trois niveaux de difficulté disponibles. En outre, contrairement au premier volet qui souffrait de l’absence de fonctionnalités online, cette suite assume désormais totalement sa dimension Scoring en nous offrant la possibilité de comparer nos performances avec celles des joueurs du monde entier. Une bonne occasion d’exploiter certaines nouveautés de gameplay afin d’optimiser ses « runs ».

Parmi les nouveaux moyens d’améliorer son score, on trouve par exemple des loopings qui offrent un bonus lorsqu’on rentre certaines commandes avec le bon timing. Il est également possible de gagner des points supplémentaires en évitant le checkpoint de mi-parcours ou en jouant aux fléchettes avec le Commander Video en fin de niveau lorsqu’on a réussi un « Perfect ». Cependant, la technique principale que tout bon scoreur se devra de maîtriser reste… le pas de danse ! Un nouveau mouvement qui permet de gagner des points d’une simple pression sur la gâchette droite du GamePad, mais qui rend notre personnage incontrôlable pendant quelques secondes. Il s’agit donc d’une arme à double tranchant puisqu’on peut spammer le bouton de danse pour faire gonfler rapidement son score, mais qu’on prend alors le risque de se ramasser sur un obstacle que l’on n’aura pas pu éviter.

Very Good Trip

Si Runner 2 apporte son lot de nouveautés côté gameplay, il se distingue surtout par sa construction bien moins linéaire que celle de la plupart des Running Game. Chaque niveau offre ainsi son lot de secrets et d’embranchements à découvrir, sachant que certains mènent parfois à des sorties alternatives donnant accès à des stages bonus. En outre, des niveaux optionnels peuvent être aussi débloqués directement depuis la carte monde une fois un certain nombre de lingots obtenus, ce qui amène mine de rien à un total de près d’une centaine de niveaux, soit le double du premier épisode. Et c’est sans compter sur les 25 niveaux rétro, particulièrement corsés, désormais accessibles via des cartouches de jeu sournoisement planquées dans les niveaux.

En fait, seuls les combats de boss concluant chacun des cinq mondes du jeu pourront éventuellement sembler un peu en deçà du reste. Pas forcément très passionnants, ils s’avèrent en outre plutôt faciles en raison de nombreux checkpoints qui facilitent grandement les affrontements. Il s’agit toutefois d’une des rares petites faiblesses d’un titre particulièrement efficace et franchement pas radin niveau contenu. D’autant que les nombreux niveaux cités précédemment permettent d’obtenir diverses récompenses et bonus cachés, comme de nouveaux personnages, de nouveaux costumes ou des succès à débloquer.

Reste alors à conclure sur l’aspect technique du titre qui a lui aussi nettement évolué depuis le premier épisode. Abandonnant l’orientation « rétro » de son grand frère, hormis pour les niveaux rétro typés 8-bits, Runner 2 offre ainsi une réalisation beaucoup plus actuelle. Les décors en HD regorgent ainsi de détails et de petites animations, tout en bénéficiant d’une direction artistique toujours aussi décalée. On pourra toutefois regretter un léger effet de flou qui peut s’avérer un peu désagréable, ainsi qu’une richesse visuelle couplée à un défilement rapide qui peuvent être potentiellement fatigants pour les yeux, surtout sur de longues sessions. Quant à la bande-son, très atmosphérique, elle s’avère non seulement réussie, mais évolue également de manière significative en fonction des actions que l’on effectue. La symbiose entre le gameplay et la musique est ainsi parfaite, le premier venant enrichir la seconde, et la seconde servant de base rythmique au premier. Il en résulte un ensemble particulièrement jouissif et hypnotique qui est pour beaucoup dans l’intérêt du jeu.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii U
Editeur
  • Gaijin Games
Développeur
  • Gaijin Games
Genre
  • Plate-formes - Musique
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
   11 avril 2013
   26 février 2013
   Non prévue

Site officiel
http://www.runner2.com/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016