Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #84
Switch, Pokémon et indés : la Triforce
Accueil podcast Télécharger le podcast
Longtemps restée mystérieuse, cette version 3DS de Thor : Dieu du Tonnerre aurait pu être l’occasion pour Red Fly Studio de corriger les errances de la version Wii et de nous offrir un titre faisant honneur au fils d’Odin. Au final, non seulement les défauts de la version originale n’ont pas été corrigés, mais en plus certains de ses atouts se sont perdus en route. Du coup, à moins d’être particulièrement sensibles aux arguments de la 3D et de la portabilité, les fans de Thor auront meilleur compte de se tourner vers la version Wii dont le prix a nettement baissé depuis sa sortie. Malgré ses nombreux défauts, elle est en effet bien plus convaincante.
Verdict !

Les +


  • Style graphique sympathique
  • Gameplay simple mais assez solide
  • 3D pas désagréable
barre

Les -


  • Toujours les mêmes soucis techniques
  • Faible durée de vie
  • Certains choix de design
  • Problèmes de maniabilité
  • Moins beau que l'original
0 commentaire(s)
Thor : Dieu du Tonnerre
Par Kayle Joriin, le 11 Sep 2011

Cinq mois après la sortie du film de Kenneth Branagh et des jeux qui l’ont accompagné, le plus marteau des super héros arrive enfin sur 3DS dans la plus totale indifférence. Et pour cause ! La communication autour de cette version portable de Thor : Dieu du Tonnerre a tout simplement été catastrophique. Jusqu’à très récemment, nous ne savions même pas s’il s’agissait d’un jeu original ou du portage de l’une des trois versions existantes (PS3/360, Wii ou DS). Seules quelques images découvertes au détour d’une fiche eShop ont permis de lever le voile sur le jeu et de mettre en évidence sa parenté avec la version Wii, déjà testée dans nos pages. Le deuxième effet Mjöllnir ?



Beat Them Up sympathique mais souffrant de nombreux défauts, Thor : Dieu du Tonnerre ne nous avait pas réellement convaincu sur Wii. Certes, le gameplay était plutôt bien fichu et le style graphique agréable, mais le manque de finition, la durée de vie médiocre et le scénario anecdotique doublé d'une narration parfois ridicule, ne permettaient pas au titre de briller autant qu’il l’aurait mérité. De fait, cette version 3DS n’étant qu’un simple copier/coller de sa grande sœur de salon, elle conserve la plupart de ses défauts et de ses qualités intrinsèques. Plutôt que de revenir une nouvelle fois sur ces points déjà largement abordés dans le test de la version Wii (que nous vous invitons à lire ou relire), nous allons donc nous attarder ici sur les quelques différences marquantes.

Beau comme un Dieu nordique ?

D’un point de vue technique, tout d’abord, il faut avouer que la comparaison n’est pas à l’avantage de la version 3DS. Assez joli sur Wii, le jeu de Red Fly Studio est ainsi beaucoup moins convaincant sur la dernière portable de Nintendo, et ce malgré un effet 3D assez agréable (en tout cas il ne pique pas les yeux). Les deux versions restent certes très proches, mais la modélisation s’avère moins fine et moins « propre » sur 3DS. Du coup, nous avons davantage l'impression d'être devant un jeu PSP lambda que devant une version Wii « portable ». Il est d'ailleurs fort probable que cette version 3DS soit en fait une adaptation de la version PSP annulée en début d’année et non un portage directe la version Wii, pourtant tout à fait possible dans l'absolu.


#row_endMalgré tout, le jeu reste graphiquement assez correct et au cœur de l'action la différence n'est pas réellement choquante. La baisse de niveau technique était de toute manière assez prévisible pour un titre de ce calibre, et au final il n’est réellement flagrant que lors des scènes cinématiques utilisant le moteur du jeu. Des scènes que l'on zappera de toute manière volontiers étant donné leur intérêt très limité.

Le même en moins bien

Plus gênants, les nombreux bugs et petites défaillances techniques du jeu original n’ont fait l’objet d’aucune correction. Les problèmes de collisions restent donc nombreux, le framerate a toujours du mal à tenir le rythme et le scrolling semble parfois atteint d’un vilain Parkinson. Autant de défauts compréhensibles (à défaut d’êtres excusables) lorsque les délais sont serrés et que l’on doit sortir son jeu en même que temps que le film dont il est tiré, mais qui deviennent tout de même plus difficiles à avaler quand un titre sort plus de cinq mois après la bataille. Pour cette version 3DS, nous aurions donc légitimement pu nous attendre à un petit coup de Polish de la part de Red Fly Studios, mais nous devons nous contenter d’une « inferior version » souffrant de tous les défauts de l’original.



La déconvenue ne s'arrête pas là, puisque même ce qui faisait la force de la version Wii (à savoir sa maniabilité agréable et bien calibrée) n’a pas résisté à la transition vers le format 3DS. La tâche était difficile et les développeurs ne s’en sont pas si mal tirés, puisque le jeu reste tout même relativement maniable. Cependant, là où la version Wii utilisait de manière très pertinente les différentes fonctionnalités du duo Wiimote/Nunchuk, la 3DS doit se contenter d'un écran tactile et de quelques boutons. Du coup, certaines commandes sont désormais difficiles d'accès et perdent en efficacité lors des combats. Les esquives par exemple se retrouvent attribuées aux directions gauche et droite de la croix directionnelle, ce qui rend leur utilisation très délicate puisque qu’il faut abandonner un instant le circle pad qui contrôle pour sa part les déplacements de notre divin blondinet. Même chose concernant les phases de shoot ou les quelques pouvoirs qui utilisaient le pointeur de la Wiimote. Ils sont désormais contrôlés via un réticule que l’on déplace avec le circle pad, ce qui nous fait perdre en précision et en rapidité d’exécution. Au final, certaines techniques très agréables et naturelles à utiliser dans la version Wii deviennent ici un véritable calvaire, et la diversité des combats s’en ressent forcément puisque l'on finit par ne plus se servir de tous les coups à notre disposition.


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • SEGA
Développeur
  • Red Fly Studios
Genre
  • Action
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   9 septembre 2011
   13 septembre 2011
   Non prévue

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016