Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast

Je le dis et je le répète : Army Men Advance déçoit et c'est d'autant plus dommage qu'au départ, le principe est agréable.

Verdict !

Les +


barre

Les -


  • Graphismes pauvres
  • Pas de son durant les missions
  • Trop court
  • Prise en main scabreuse
  • 350F (53€) pour çà
0 commentaire(s)
Army Men Advance
Par Goonpay, le Mercredi 29 Octobre 2003 à 18:37

N'y allons pas par 4 chemins, il faut avouer que Army Men Advance est un mauvais jeu et pourtant il aurait pu être un excellent titre. Voyons ceci de plus près.


Petite présentation

Army Men Advance, développé par DC-studios et édité par 3DO, est un jeu d'action bourrin. L'armée beige, dirigée par Plastro, veut conquérir le monde et 2 de vos soldats (Riff et Scorch) ont été capturés. Vous êtes notre dernier espoir. L'intro accompagnée d'une musique militaire assez plaisante vous explique la situation et vous arrivez enfin au menu principal qui est assez maigre (toujours sur un fond sonore militaire).



Les différents menus

Si l'on peut les nommer ainsi puisqu'il n'en existe réellement qu'un seul. Le menu pricipal vous offre 3 possibilités : Nlle Partie, Mot de Passe et Options. Dès lors, on comprend que le jeu ne contient pas de moyen de sauvegarde et il faudra se coltiner des mots de passe à rallonge ..arggg. D'ailleurs, pensez à téléchargez notre bible, vous y trouverez des codes pour ce jeu. Dans le menu Options, vous avez le choix entre l'Audio (avec ou sans son), la Difficulté (3 niveaux) et les Crédits (pratique car je pense que personne n'aura le courage d'aller à la fin du jeu). Une fois que vous commencez une partie, on vous offre le choix entre 2 personnages :Sarge et Vikki. Il n'y a aucune différence entre eux hormis le sexe (masculin et féminin). Voilà les menus Briefing. Ce ne sont pas des menus à proprement parler puisque l'on ne peut rien choisir mais je mets un accent sur ceux-ci car jusqu'à ce stade le jeu semble très plaisant : l'interface est clair, en esprit avec le jeu, les briefings sont franchement très classe. C'est maintenant que le bas blesse.



Mais que se passe-t'il

C'est la première réaction que j'ai eu dès le début de la première mission. En effet, j'ai cru qu'il y avait un disfonctionnement de ma GBA. Les graphismes sont semblables ou presque à ceux d'une GBC. C'est complètement indigne d'une GBA. Vos ennemis se ressemblent tous, ils sont tous beiges. Parfois certains ont des armes différentes (bazooka, fusil, lance-greande....) et un look qui change selon l'arme (bandana...). Même le héros pricipal Sarge ressemble (pour ne pas dire identique) aux ennemis sauf qu'il est de couleur verte et non beige. Un soin a était accordé à Vikky (elle ne ressemble qu'à elle ^^ ). On pourrait dire que les éléments du décor comme les lits, les tanks, les bidons sont corrects mais le fond est tout simplement hiddeux : de grosses zones de couleurs (presque des monochromes). Au niveau de l'animation, c'est pareil : votre personnage peut passer à travers des blocs de pierre, à travers les débris d'un objet, les explosions sont... peut-on parler d'explosions ? Les véhicules et autres engins ne sont pas excellents. Surtout n'espérez pas avoir des effets de lumière ou autres.

Il faut quand même noter qu'ils sont assez fins et détaillés. Vous allez dire : "Hein?? Y'a 30 secondes, il nous a dit l'inverse!" ; c'est parce qu'il faut penser que les graphismes doivent retranscrire l'aspect jouet. Mais bon, ça reste tout de même très en dessous de ce que peut produire la GBA.


#row_end

Si seulement il n'y avait que çà

Mais malheureusement, la maniabilité non plus n'est pas au top. Pour se déplacer, c'est très simple, vous utilisez la croix (rien de trop compliqué :) ). A sert à tirer, B à lancer des grenades si vous en avez bien sur. Vous changez d'armes avec le bouton L. Lorsque que vous maintenez R enfoncé, vous pouvez faire des straffs (pas chassés) mais c'est assez complexe : il faut d'abord se positionner dans une direction, appuyer R et maintenir et enfin vous pouvez avancer en pas chassés. Ce n'est vraiment pas pratique car le geste, même après des heures, ne devient pas naturel. Pour le pilotage des véhicules comme le bateau et le tank, la maniabilité est aussi inadaptée : R et L font pivoter le canon (R=sens des aiguilles d'une montre et L=l'inverse); et avec la croix vous déplacez l'engin. Résultat : on prend trop de temps à bien viser et on se fait tirer dessus.

Ca continue


Parlons un peu de la durée de vie. Le jeu propose 12 missions qui ont toutes en général 2 objectifs. Dans tous les cas, ceux-ci sont soit très simples à accomplir soit très repoussantes à cause des collisions incessantes avec le décor. De plus, ces objectifs sont souvent les mêmes et donc deviennent lassants. Même s'il y a les niveaux avec les véhicules, la monotonie prend tout de même le dessus : on avance, on tire, on avance, on tire.... (ah oui, les munitions de l'arme de base sont illimitées). Ne parlez pas d'intelligence artificiel pour les ennemis, ils sont très bêtes (ils restent coincer derrière un mur, n'arrivent pas à vous viser même en étant immobile. A mon avis, le jeu se finit en moins d'une après-midi mais j'avoue qu'il faut être courageux (ou insomniaque) pour aller jusqu'au bout sans s'endormir. Personnellement, j'ai préféré utilisé les codes que vous pourrez trouver dans notre bible. µ

La palme d'or...


...revient au son. Dans les menus, la musique militaire est du plus bel effet, ou au moins en harmonie avec l'esprit du jeu. Mais une fois que vous entrez dans le vif du sujet, il n'y a plus de son. Si si, je vous assure. J'ai pourtant vérifié si le volume était à fond, si je n'avais pas enlever l'option sonore dans le menu Audio, mais non, je ne me trompe pas. Les bruitages sont du même acabit (heu non .. ils sont présents eux :p ) mais disons qu'ils sont minables : BOUM ma grenade explose , TATATATA ça fusille, ARGG je suis mort, BZZZZ je m'électrocute et VRRROOOUUUMMM je roule. C'est à peu près tout.

Les qualités


J'ai gardé le meilleur pour la fin, histoire de sortir de ce tableau noir. Army Men Advance aurait pu comme je l'ai dit au début être un bon jeu.

Premièrement, on a le choix de la langue. Certes, ca ne nous sert à rien de mettre le jeu en anglais si on peut l'avoir en français mais c'est une option sympa. Ensuite les missions sont toutes amusantes. Il faut se remettre dans le contexte (vous dirigez des persos en plastique = des Micromachines ). Les vues sont différentes de niveau en niveau, ce qui est tout de même agréable malgré la pauvreté des graphismes. L'idée d'utiliser des engins différents était bonne mais malheureusement mal exploitée : on avance dans un long couloir en tirant. Des passages dans le style Frooger sont aussi présents. Le jeu est un bon défouloir : on rentre dedans sans se poser de questions. La musique de l'intro dans le style militaire comique est excellente. Disons que le jeu part d'un bon principe, que les développeurs ont eu la bonne idée de vouloir diversifier l'aventure mais malheureusement il est gâché pas de gros défauts.

Conclusion


Army Men Advance est une erreur de parcours alors qu'il aurait pu devenir un bon titre. N'achetez pas ce jeu ou votre porte-monnaie vous fera la tête et vous serez très déçu.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • 3DO
Développeur
  • DC Studios
Genre
  • Action
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   22 juin 2001
   11 juin 2001
   Non prévue

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016