Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
On ne s’attendait pas à cela, il est évident que pour les personnes qui ne sont pas réellement fans du genre, ni de la série, le jeu perd tout son charme, et atteint les 12/20, de même si l'on est vraiment fan, celui-ci atteindrait les 16, voir 17, sans hésiter, mais ici il est question d’un jeu Simpson, et qui dit Simpson, dit une grosse tranche de pur bonheur ! Avis aux amateurs !
Verdict !

Les +


  • Les graphismes
  • Les musiques et sons
  • Les voitures
  • Les voix
  • La ville
  • L'humour
barre

Les -


  • Le mode mulitjoueurs (quasi) inexistant
  • Une histoire futile que l'on a vite fait de zapper
  • Certains personnages secondaires n'ont plus leurs voix
  • Je chippote....
0 commentaire(s)
The Simpsons Hit & Run
Par Kiklox, le 14 Sep 2006

Les revoilà, en plus de la série animée inépuisable, les Simpson s'attaquent au jeu vidéo, et pour la troisième fois. On n'oubliera pas l'épisode sur NES qui fut un très grand jeu, dans lequel Bart, avec pour seul allié son skate devait apporter le bien (le mal ?) dans la ville. Puis, quelques années plus tard, les voilà qui débarquent à nouveau sur les consoles nouvelles générations que l'on connaît bien, avec Simpson Road Rage, un titre qui se voulait être le penchant parodique de Crazy Taxi de Sega, et qui, bien que raté dans son ensemble, fut le premier à porter Springfield, la ville la plus déjantée du monde, dans un univers 3D.


Et cela recommence ! Mais sûrement pas pour le pire ici, car on peut déjà l'annoncer haut et fort, Simpsons Hit & Run est un très bon titre doté de nombreuse qualités. Qualités que l'on va s'empresser de relever, pour en faire le tableau d'honneur de ce test.
Mais comme dans tout jeu, des défauts sont également de la partie, bon gré malgré, le titre de Vivendi ne s'en sort pas indemne, mais la tête haute, tout de même...

Tuer n'est pas Homer


Voilà donc que l'on commence l'étude du jeu, et première bonne impression, une vidéo d'introduction vous accueille, vous propulsant alors dans les yeux d'une guêpe mécanique qui espionne la vie quotidienne des habitants de la ville. Celle-ci se retrouvera, malheureusement pour elle, dans la mauvaise maison, et finira sur le tapis du salon des Simpson, écrasée par le pied d'Homer, le père de famille.
Tout cela résume l'histoire du jeu, qui, même si elle n'est pas très développée, a le mérite de donner un but supplémentaire au joueur, qui ne se contentera donc pas de terminer bêtement les objectifs de base, mais qui tentera le tout pour le tout afin de trouver qui est celui qui se cache derrière ces étranges guêpes.

Une histoire qui ne vaut peut-être pas un poil de brebis, mais dans ce genre de jeu, l'histoire ne devient que trop souvent un « à-côté » parallèle au plaisir de la liberté offerte, qu'est celle de conduire librement à travers la ville et ses différents quartiers. Bien que la liberté ne soit pas aussi grande que celle d'un GTA, et malgré une ville plus petite et plus limitée, le plaisir reste toujours intact, d'autant plus pour les fans de la série, qui trouveront alors leur bonheur à reconnaître tel ou tel patelin de maisons, tel magasin, tel lac.... Tout a été respecté à merveille, on retrouve ici une Springfield comme à la télé, avec ses panneaux d'affichage en Français plus hilarants les uns que les autres.
Notons d'ailleurs l'un des plus gros points forts à souligner, le jeu est intégralement en Français, les voix sont les mêmes que celles de la série pour les personnages principaux et quelques secondaire (seuls quelques irréductibles n'ont plus leurs voix, comme le sous-fifre de Burns, ou Leni et les amis d'Homer...), voix françaises donc, un effort qu'il fallait certainement relever, et on aimerait que cela se produise plus souvent du côté des autres titres. Tout est donc intégralement traduit, des voix au moindre message publicitaire intégré au jeu...

Apu affole les passants on dirait...

On en vient alors aux graphismes du jeu, l'un des autres points forts du jeu. Même si les vidéos incluses montrent des personnages bizarrement dessinés (les yeux ressortent de leurs axes), il en est tout autre dans le jeu en lui-même. On a réellement l'impression de se retrouver dans la série tellement les détails sont nombreux, rien n' a été oublié, des rétroprojecteurs dans le ciel près des studios de cinéma aux reflets du soleil dans l'eau du port, avec notamment des déchets qui traînent un peu partout par terre. Les personnages principaux sont très bien stylisés et ressemblent énormément à leur aspect animé original, même si on aurait aimé un effort identique du côté des personnages qui se baladent dans la rue, ils se ressemblent tous et il semblerait qu'une dizaine de modèles seulement aient été copiés des milliers de fois pour faire de la population de Springfield la population la plus homogène
qui soit. Autre aspect important, les véhicules, car là est le plus grand intérêt du titre, ils ne sont pas très variés non plus, même s'ils sont assez nombreux, étrange non ? Eh bien, on peut dire par exemple que même si les modèles diffèrent, beaucoup d'entre eux se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Mais l'originalité est bien présente avec notamment pour preuve des véhicules assez loufoques, comme le camion de pompier, le marchand de glace, le métro en panne, la fusée, et surtout le « Beignet Burger Car », sûrement la voiture préférée d'Homer après la sienne.
Pour la ville, aucun grand souci, elle est encore plus belle que ce que l'on aurait pu croire, et en fonction

Lisa, au centre d'observation

On n'a donc graphiquement rien à reprocher au titre, car son but premier est de ressembler à la série, et l'on ne peut que saluer le travail accompli.

#row_end

Conduis mieux que ça mémé !


Comme dit précédemment, l'intérêt du jeu réside donc dans la liberté offerte et sur la conduite de véhicules, mais aussi sur la marche à pied et la visite de bâtiments très spéciaux. Ainsi, à la manière d'un GTA ou d'un TrueCrime, vous aurez la possibilité de descendre de votre véhicule de base (Homer : Sa fameuse voiture rose, Bart : Sa fusée, Lisa : Sa décapotable, Marge : Sa 4x4, Apu : Sa bagnole) pour aller emprunter une autre voiture à un malencontreux. Mais politesse oblige, lorsque vous monterez dans la voiture d'un inconnu, ce n'est pas votre personnage qui conduit, mais l'inconnu. Peut-être que votre personnage le martyrise pour qu'il conduise aussi mal que vous, on ne le saura jamais. La conduite est très agréable à prendre en main, la pad s'y prête parfaitement, accélérer et décélérer avec les gâchettes L et R, et chaque virage difficile peut se régler en moins de deux avec le frein à main en appuyant sur le bouton B. Les véhicules répondent parfaitement et leur sensibilité varie en fonction de leur poids et de leur rapidité : certains collent à la route, d'autres s'envolent au moindre virage brusque.

En plus des phases en voiture qui demanderont beaucoup de précision, notamment lors de missions extrêmement loufoques (ramasser les cadavres d'animaux pour en faire de la viande pour les hamburgers, chercher des pièces pour fabriquer un robot géant.),où vous devrez, dans un temps limité, conduire à bien votre mission, des passages à pieds sont également présents. A l'instar de GTA encore, vous pourrez visiter des endroits intérieurs, comme le collège de Springfield, ou encore l'observatoire et le magasin d'Apu. Ces bâtiments regorgent parfois d'éléments interactifs et par exemple, vous pourrez sonner à la porte du proviseur du collège, celui-ci vous répondra des répliques hilarantes telles que : « Attendez un peu, je suis en train de poser les plaques d'amiante » ou « Allez voler quelques bouquins de maths pour moi »...

It was a night in Springfield

Vous pourrez donc aussi vous promener à pied, ou courir si l'envie vous en prend, mais attention à l'arrêt cardiaque (comme le dit Homer : « Hou ! Douleur dans la zone du bikini ! »). Vous pourrez donc visiter la ville à votre guise, ramasser les pièces qui traînent, et qui vous permettront d'acheter par la suite de nouveaux vêtements pour vos personnages ou de nouveaux véhicules (imaginez Homer en slip dans un chasse neige, ça le fait non ?)
Mais l'intérêt du jeu réside tout de même dans les phases en voiture, qui occupent les ¾ du jeu.

Que l'aschtuce soit avec toi !


Mais il est important aussi de préciser que même si le jeu s'apparente à un GTA, ceux qui ne sont pas adeptes à la série ne devraient pas accrocher plus que ça à celui-ci, car, d'une, la violence visuelle n'est pas présente (vous pouvez écraser les gens, ceux-ci rebondissent et crient d'infâmes choses sur vous, vous pouvez les frapper, cela ne fera qu'agrandir votre jauge de délit), et de deux, si vous ne connaissez pas l'univers des Simpson, vous passerez à côté de plein de choses.

Comme le titre l'indique, il s'agira aussi ici de frapper et de courir, car lorsque vous renverserez trop de passants ou détruirez trop d'éléments du décor, votre jauge de délit (qui entoure la carte de la ville) virera au rouge, et là, la police débarque. Mais à Springfield, les policiers sont corrompus, et seul un policier partira à votre poursuite, le chef si bien connu de la série. Mais guère de prison, guère de tuerie, seulement des amendes, et un compteur d'argent qui diminue de 50 pièces à chaque arrestation. En bref, rien de vraiment grave, ces pièces servent uniquement à vous acheter des costumes ou des véhicules, mais sont parfois nécessaires pour avancer dans le jeu (une mission nécessitera tel véhicule à tel prix, dans quel cas vous serez obligé de trouver des pièces pour continuer). Mais il faut avouer que cette brigade policière n'est pas très intelligente, sortez de votre véhicule, et empruntez en un autre, et elle aura aussi vite fait de vous oublier !

Marge dans la chambre de Bart

L'intelligence artificielle n'est pas très développée, même si on note que les voitures sur les routes se mettent en travers de votre chemin lorsque le temps vous presse. Rageant.
On pourra aussi parler du bonus mulitjoueurs du jeu, bonus sans intérêt, qui permet de s'affronter dans une course "vue de haut" avec un ami dans un circuit fermé. Amusant trois secondes, on laisse vite tomber ce pseudo mode multijoueurs...

Doh !


On termine ici avec les musiques du jeu et les différents sons, qui rendent plus vivante l'expérience du joueur. Ainsi, la musique changera en fonction de
votre personnage, chaque personnage représentant une compilation de 5 à 9 missions variées (dans l'ordre, vous commencerez avec Homer, puis Bart, puis Lisa, puis Marge et terminerez avec Apu), et celle-ci s'accordera également avec la situation à l'écran. Pour Homer, la musique se rapproche d'un thème assez fidèleà l'esprit de la série, de même pour Marge et Apu, mais pour Bart et Lisa, elle penche plus du côté du rock et de la musique à rythme rapide. Contraste jeunesse / vieillesse peut-être ?
Mais rien à reprocher à ces musiques qui sont de très grande qualité, même si on ne les entend que lors des phases en voiture. Pour les autres sons par contre, c'est une grande réussite, surtout les paroles des personnages, qui sont tout à fait excellentes. Chaque phrase prononcée est un éclat de rire assuré ! On retrouve bel et bien l'esprit Simpson, et les voix françaises renforcent le tout. Pour ce qui est des bruitages du côté des véhicules, comme les klaxons, les dérapages et tout le reste, rien à dire non plus, c'est net et bien orchestré. Pas grand chose à ajouter sur ce point donc, ici tout semble avoir été bien travaillé.

On ne va pas s'attarder plus que ça sur le jeu, il est presque impossible d'en faire le tour tellement les références à la série sont nombreuses, tout comme les possibilités de gameplay. Bien que une fois terminé on puisse le laisser de côté, on prend plaisir à faire de temps en temps un tour dans la grande ville de Springfield. Les développeurs de Radical Entertainment ont fait un ici un très grand jeu, qui ravira tous les fans de la série, mais peut-être aussi ceux qui sont à la recherche d'un moyen de rire et passer un bon moment, tout en ayant du fun et un plaisir à conduire librement...
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • GameCube
Editeur
  • Vivendi Universal Games
Développeur
  • Radical Entertainment
Genre
  • Action
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   7 novembre 2003
   16 septembre 2003
   Non prévue

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016