Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
9/20 pour ceux qui ne connaissent pas la saga et qui auraient aimé se lancer dedans via cet épisode. A ceux-là, que dire si ce n'est que Code Veronica est surtout adressé aux véritables fans et que vous serez de toute façon perdu dans cette aventure qui ne vous est clairement pas destiné ! 14/20 pour les fans, une note qui aurait pu largement augmenter si Capcom avait apporté des nouveautés. Nous n'aurons rien mais quel plaisir de découvrir ou redécouvrir cet épisode, l'un des meilleurs de toute la saga ! Seul bémol, même si le jeu est sorti pour 46€ on aurait aimé le voir à 30...
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • Le prix (46€)
  • Aucune modification apportée par rapport à l'épisode paru sur Dreamcast
0 commentaire(s)
Resident Evil Code: Veronica X
Par Draco, le 4 avril 2004

Resident Evil : Code Veronica X est sans nul doute l'un des épisodes les plus surprenants par son contenu et par son orientation car on y apprend certaines choses sur les fondations même d'Umbrella, sur l'origine de ses fondateurs et nous fait également profiter du tournant morbide que prit Alexander Ashford puis ses deux jumeaux (Dont Alexia) avec sa société Umbrella Chemical inc.



La terreur venue d'ailleurs !


Resident Evil : Code Veronica X est sans nul doute l'un des épisodes les plus surprenants par son contenu et par son orientation car on y apprend certaines choses sur les fondations même d'Umbrella, sur l'origine de ses fondateurs et nous fait également profiter du tournant morbide que prit Alexander Ashford puis ses deux jumeaux (Dont Alexia) avec sa société Umbrella Chemical inc.
Une histoire sordide où clonage humain, incubations surréalistes et faits inimaginables sont mis au service de la création d'armes biologiques par des savants fous qui feraient frémir de terreur les docteurs Jekkyl et Moreau ! Des expériences grandeur nature furent déjà testées sur l'équipe des STARS dans un étrange Manoir situé dans la forêt de Racoon City... dans lequel on fera notamment la connaissance de Wesker, espion pour une certaine société concurrente tout aussi mystérieuse qu'Umbrella, qui s'inoculera le virus afin de décupler ses capacités... nous le pensions mort mais...

"Pas de cerveau pour toi !"


Vous aussi tremblez d'effroi devant ce dernier épisode de la saga (le dernier étant réellement Résident Evil 0 voire même le premier remasterisé sur Gamecube où on y apprend pas mal de choses intéressantes grâce aux rapports de Wesker qui n'était pas présent dans l'opus PSOne bien qu'ici il s'agisse plus de la trame scénaristique qu'autre chose), un épisode qui vous laissera plein de doutes et dans lequel vous incarnerez à tour de rôle Claire et Chris Redfield. Code Veronica est revenu sur Gamecube mais cela en valait-il la peine ? Réponse !

Un coup de vieux !


L'épisode fut magnifiquement réalisé sur Dreamcast voilà plusieurs années maintenant et on en prend un coup lorsqu'on voit le jeu évoluer sur Gamecube. Que ce soit les cinématiques ou le jeu en temps-réel, on est devant une réalisation de type « Papy Mougeot » pour rester humble... Comment pouvions-nous réagir sachant que plusieurs mois auparavant, Capcom nous avait offert les deux épisodes magnifiques que sont le 0 et le Rebirth, ceux-la même qui nous ont fait connaître entre autres les plus beaux passages graphiques de la saga. Voici donc un jeu d'outre-tombe, un revenant, un mort-vivant, appelez-le comme vous le souhaitez mais nous sommes en face d'un portage sur Gamecube, dans le pur style de l'épisode 2 et 3 ! Et pourtant on en redemande, nous qui pourtant pleurions ce genre d'initiatives. C'est un peu dans le même effet qu'un Super Mario qui sort sur GBA et que nous connaissons par cœur mais que nous rachetons quand même avec grand plaisir... Le temps ne fait rien à l'affaire comme le disait le regretté Georges Brassens !

Il avait entièrement raison, Code Veronica était excellent sur Dreamcast: il le reste sur Gamecube, et aura le mérite de faire découvrir (ou faire redécouvrir aux fans qui auraient la flemme de ressortir leur console Dreamcast du placard) cet épisode à ceux qui n'y avaient pas joué à l'époque. Concernant la maniabilité, vous ne serez là non plus pas dépaysés puisqu'on garde le style tant controversé de Resident Evil. Shinji Mikami avait jadis dévoilé que cette maniabilité avait été choisie difficile pour que le joueur soit beaucoup plus sujet aux attaques des Zombies et autres monstrueuses créatures... Pas dénué de sens si l'on y pense, car si l'on peut mouvoir comme bon nous semble dans un Resident Evil dit « classique » (Mis à part Resident Evil 4 qui est réellement hors-normes), on enlève 99% de la difficulté lorsqu'on combat contre des ennemis.

#row_end

Elle pensait avoir échappé à l'horreur...


Caire Redfield pensait avoir échappé au carnage de Racoon City avec le jeune officier de police Léon S. Kennedy mais sa quête n'en était pas terminée pour autant. C'est attirée par les liens du sang, par un amour incroyable et une ténacité étonnante qu'elle va partir en pleine investigation à la maison mère d'Umbrella afin d'essayer de trouver des indices sur la disparition mystérieuse de son frère... Chris ! Direction l'Europe, Paris. Le guet-apens que lui a dressé Umbrella marche à merveille, Claire est enlevée et transférée dans une prison de haute sécurité sur une île perdue dans le pacifique... C'est là que votre aventure débute, c'est là que vous affronterez les pires abominations de l'humanité. C'est ici, seul endroit où la mort ne serait pas une délivrance mais le commencement d'un nouveau cauchemar...

Difficile de vous en dire vraiment plus sur l'histoire sans vous gâcher les très nombreuses révélations qui sont faites dans le jeu. Sachez qu'on aura quelques réponses, quelques éclaircissements mais que vous n'aurez jamais les réponses en détails sur ce qui s'est réellement passé... La saga Resident Evil garde ses plus sombres secrets à l'intérieur d'une boite pensante, une boite magique reconnu par ses pairs... Shinji Mikami (entre autres, sans oublier le scénariste original) !

Wesker est de la partie


Chris et Claire seront jouables au long d'une aventure riche en rebondissements où vous ferez la connaissance d'un jeune détenu, Steve Burnside, qui voue une rancune assez énorme à sa famille. Vous ne resterez pas bien longtemps prisonnier, car l'île est attaquée par un mystérieux groupuscule que vous identifierez plus tard dans l'aventure.
Justement, parlons-en de cette aventure puisqu'elle durera entre 9 et 14 heures de jeu si on ne force pas sur la corde. Le boîtier présente deux Mini-DVD. A savoir que si dans Biohazard 0 vous pouviez laisser sur le sol vos objets (c'était l'une des grandes nouveautés), ici il sera toujours question de coffre, vous devrez ainsi gérer au mieux l'inventaire que vous désirez porter sur vous et celui que vous désirez laisser pour ne pas avoir à perdre de très longues minutes.
Durant le jeu, vous aurez le loisir de pouvoir interchanger les personnages (présents sur le Disque 2), ce qui devra vous rendre encore plus vigilant car si votre co-équipier(e) meurt, vous perdez la partie: pensez ainsi à faire une réserve dans votre coffre de Spray, d'herbes et de mélanges afin de ne pas être pris au dépourvu vers la fin de l'aventure ou dans des passages plus délicats (affrontement avec des saletés bien trop coriaces). Faites de même avec vos munitions, ne les gaspillez pas ! Concernant les armes il y en aura de toutes sortes allant du simple pistolet à la mitrailleuse automatique et autre lance-grenades.

Le challenge est présent à la fin de l'aventure puisque vous pouvez débloquer des mini-jeux et autres modes cachés. Parmi ceux-là on peut penser au mode Combat et au mode « Première Personne » (Assez marrant et très déroutant). Vous pourrez également débloquer des personnages cachés qui ne vous apprendront d'ailleurs rien de plus sur l'histoire Resident Evil dans l'ensemble ! Code Veronica est sans doute l'épisode le plus dérangeant de toute la saga !


Alors vaut-il le coup d'être acheté ?


Ne pas se procurer un tel épisode serait un sacrilège tant il est réussi dans son ensemble (en faisant abstraction des graphismes). L'ambiance est bien là et le scénario haletant du début jusqu'à la fin... voir même après la fin (nous aurons sans doute beaucoup d'éléments de réponse dans Resident Evil 4). Cependant il est vendu au prix d'un jeu normal alors que nous sommes face à une réédition où Capcom ne s'est franchement pas foulé.

Ce jeu mérite d'être acheté si vous êtes fan de la série et que vous n'aviez pas eu la possibilité d'y jouer sur Dreamcast... mais on serait tenté de vous dire qu'il serait inutile de vous procurer le jeu si vous ne connaissez pas la saga (prenez alors Resident Evil : Rebirth et 0 sur Cube). Pourquoi ? Premièrement parce que vous seriez perdu dans cette histoire, deuxièmement parce qu'il vaut mieux commencer par les épisodes 0,1,2 et 3 aussi présents sur Gamecube et troisièmement parce que le prix est du foutage de gueule complet et que vous risquez de ne pas apprécier la plaisanterie ! Réfléchissez avant de vous engager... alors, fans ou pas ?
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • GameCube
Editeur
  • Capcom
Développeur
  • Capcom
Genre
  • Survival-Horror
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   12 mars 2004
   2 décembre 2003
   7 aout 2003

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016