Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #80
Nintendo Switch & Zelda : questions & réponses
Accueil podcast Télécharger le podcast
Le rétro-gaming peut être parfois considéré comme le fait de jouer à des jeux anciens, car irrémédiablement plus dur en obéissant parfois à des lois de game-design qui n’existent plus ou qui sont plus rigides dans leurs gameplays. Bomberman ’94 ne fait pas partie de ceux-là. La simplicité du jeu et le fun qui s’en dégagent permettent au jeu de s’installer confortablement sur le podium des classiques. Il fait partie de ces jeux qui ne peuvent pas prendre de rides. Maintenant peut-on espérer que Konami a su s’inspirer correctement pour la version Switch à venir ? C’est une autre histoire.
award
Verdict !

Les +


  • Un des meilleurs Bomberman
  • Un des meilleurs jeux PC-Engine
  • À bas prix
  • Jouable à 5
barre

Les -


  • Cette foutue maladie qui te ralentit 
  •  Ces amis qui ont trop de chance
  •  La manette qui ne marche pas bien
  •  Pas de co
  • op’ pour le mode histoire
  •  Ce n’est pas Saturn Bomberman
0 commentaire(s)
Bomberman '94 (eShop Wii U)
Par Mr Godjira, le jeudi 23 février 2017

Le retour annoncé de la série Bomberman sur Switch en aura surpris plus d’un. D’autant plus que la série était considérée parmi les joueurs comme éteinte depuis le rachat de Hudson Soft par Konami en 2011. Il faut reconnaître qu’avec près d’une quarantaine de titres développés en un quart de siècle, peu de joueurs pourraient prétendre les avoir tous joués. Il va sans dire que la qualité n’était malheureusement pas toujours au rendez-vous. La série Bomberman aura eu du mal à négocier avec la troisième dimension et aussi l’obligation de se renouveler pour satisfaire le joueur, qui n’est généralement ni plus moins qu’un consommateur avide, Bomberman: Act Zero en est la parfaite illustration. Pour autant, si cette série a été autant exposée, c’est bien parce qu’elle aura marqué. Avec un concept simple, né sur les premières bornes d’arcade, Bomberman est synonyme pour beaucoup de fun et de convivialité. Disponible depuis peu sur la Virtual Console de la WiiU, Bomberman ’94, fait partie des titres marquants de la série.

The legend will never die

De tous les titres marquants de la série, on pourrait se demander pourquoi Konami a choisi Bomberman ’94 comme ambassadeur pour faire la promotion de son prochain jeu, alors que l’on compte pas moins de cinq épisodes sur Super Nintendo et qu’un bon nombre d’entre eux ne sont jamais parvenus en Europe, et c’est bien entendu sans parler des épisodes tout aussi célèbres sortis sur un bon nombre de consoles différentes.  

Choisir Bomberman ’94, c’est déjà choisir de jouer à un titre qui ne se jouait que sur PC-Engine, la console qui fait encore vibrer l’âme de nombreux fans d’arcade. Choisir Bomberman ’94, c’est aussi choisir un épisode canonique qui aura une forte influence sur les nombreux titres qui suivront. Sans renier ces fondamentaux, cet épisode est celui qui apportera définitivement la touche cartoon à la série, qui jusque-là ressemblait encore à un simple « jeu électronique ». Les différences sont certes légères, mais auront suffisamment marqué les esprits.

Blow job

Car, Bomberman, cela a toujours été un peu pareil : on y incarne une sorte de spationaute qui doit se frayer un chemin à l’aide de bombes. On les disposera stratégiquement aux intersections afin de détruire les blocs qui le freinent, mais aussi les ennemis qui le menacent en prenant garde de ne pas se prendre à notre propre piège. Le but étant généralement de tout détruire, la routine habituelle, quoi…  Alors que le jeu pourrait paraître d’une violence inouïe, le design global le rend tout mignon. Notre héros évolue dans des environnements colorés sur des musiques aussi rythmées qu’enjouées. Les monstres croisés aux allures ridicules meurent encore moins dans la dignité en signant leur disparition par une animation tout autant ridicule. Ce sera sans regret et même avec un malin plaisir qu’on les exterminera tous, tout en sachant que notre mort serait également ridicule face à des ennemis si peu crédibles.

Bomberman ’94 reprend donc tous ces éléments et les peaufine. Plus proche que jamais du cartoon, avec ses couleurs vives et son design qui s’affine, il introduit la présence des Louie, compagnons aux allures de kangourou, qui présentent diverses capacités en fonction de leurs couleurs (sprinter, sauter, danser). Il introduit également dans la série la possibilité de revêtir dans le mode battle différents costumes (punk, flic, grand-père…). Ce petit rien suffit à créer un monde au-delà du simple spationaute.

For Honor

Le mode Battle, bien qu’arrivé seulement en 1990 avec Bomberman sur PC-Engine, est probablement le mode le plus représentatif de la série. Jouable ici jusqu’à 5 joueurs, il suffit simplement d’éliminer tous les autres adversaires, que ce soit chacun pour soi ou en équipe. Toutes les options seront bonnes pour mettre l’adversaire hors jeux, que ce soit les bombes supplémentaires, la capacité de shooter dans les bombes, de courir plus vite ou simplement de transmettre des malus aléatoires, tout est bon. D’autant plus que chaque arène dispose de caractéristiques qui pourront être savamment utilisées avec les bonnes options. 

Les premières secondes donnent lieu à une recherche active d’options dans les blocs destructibles avant de s’en prendre le plus vite possible aux opposants, en espérant pouvoir récupérer quelques une des options que ces derniers auront remises en jeu en disparaissant, et de s’assurer la victoire, à moins que cet excès de puissance ne se retourne contre le joueur. Les joueurs éliminés auront une chance de revenir en jetant des bombes depuis le bord de l’arène et espérer éliminer un des survivants et de pouvoir prendre sa place. Équilibré, injuste, nerveux, cruel, ce mode ne manquera pas faire râler et mourir de rire les joueurs qui se réuniront dans ces arènes.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Turbo Graphx 16
Editeur
  • Hudson Soft
Développeur
  • Hudson Soft
Genre
  • Action
Nombre de joueurs
  • 1 - 5
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
  
  
   vendredi 10 d?cembre 1993

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016