Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #84
Switch, Pokémon et indés : la Triforce
Accueil podcast Télécharger le podcast
Naruto 2 est un titre à posséder coûte que coûte pour tous les Fans de la série. Plus qu'un simple produit commercial, Tomy nous livre là une suite d'une très grande profondeur, et un jeu de combat des plus funs et agréables à jouer. Pour les autres, si l'univers vous intrigue ou vous attire, aucune hésitation, il faut l'essayer, et courir chez son libraire pour acheter les Huit premiers tomes du manga déjà parus.
award
Verdict !

Les +


barre

Les -


0 commentaire(s)
Naruto : Clash of Ninja - European Version
Par Lupi, le 26 Janvier 2004

Uzumaki Naruto, pour ceux qui l'ignorent encore, est un trublion habitant le paisible village de Konoha, et avait déjà fait l'objet d'une adaptation il y a à peine un an sur GameCube.
Ce deuxième volet sur la console cubique, tiré du manga éponyme qui fait fureur au pays du Soleil Levant, a donc il y a peu envahi les chaumières nipponnes.




Pour ceux qui n'y sont pas familiers, Naruto est à la base un shonen dont les piliers reposent sur un thème Ninja fort dans la série. Ainsi, notre jeune héros souvent esseulé car étant la réincarnation d'un démon renard meurtier à neuf queues, veut devenir plus que tout au monde Hokage (titre suprême pour un shinobi), nourri par le désir qui lui est inhérent d'être reconnu par tous.
Alors que vaut réellement ce nouvel opus adapté du manga star de Masashi Kishimoto? Une réponse avec ce test import, réalisé à la sueur du poignet, et la moitié du temps avec un pad Hori dans les mimines, que je ne saurais trop vous conseiller pour ce jeu de combat, ce dernier s'y prêtant à merveille.



Sous le signe ninja



Tout d'abord, une fois le jeu lancé, sous vos yeux ébahis et vos langues pendouillantes,une introduction qui titille allègrement les rétines s'offre à vous, avec un joli montage de diverses scènes toutes tirées de la série télévisée, sur fond de musique rock : le ton est donné. De prime à bord, on tient là un titre pétillant, avec des menus soignés et colorés, une musique de fond et des voix digitalisées qui participent de choeur à une ambiance résolument "Ninja".
Nous voilà naturellement ensuite au coeur de ce jeu de combat mettant en scène les personnages de l'anime, et qui propose d'emblée de nombreux modes de jeux.
Ainsi, vous pourrez en solo vous essayer successivement au mode Arcade, au mode Survival, ou bien encore au Time Attack. Et en multi, jusqu'à quatre joueurs simultanément (!), que ce soit chacun pour soi ou par équipes de 2 contre 2 ou bien encore de 3 contre 1.
A ces modes s'ajoutent bien sûr un mode Training des plus utiles ainsi qu'un mode Story qui, s'il est anecdotique au niveau de la mise en scène, sera le grand bienvenu pour amasser de quoi s'offrir quelques uns des nombreux bonus que propose le jeu.
Ainsi, tous les Extras sont à acheter dans la boutique ( Anko's Shop), tels que des modes de jeu supplémentaires, de nouvelles arènes, et surtout les différents personnages cachés.
De base, 10 personnages sont jouables, à savoir Naruto, Sakura, Sasuke, Kakashi, Hinata, Ino, Kiba, Shikamaru, Lee, et le terrifiant Gaara.
A ceux-ci s'ajoutent treize personnages cachés tout droit sortis du manga, que l'on prendra grand plaisir à incarner, et notamment le très haïssable Orochimaru, au pouvoir incommensurable.



Ouvrez vos chakras...



Ce jeu de combat en cell-shading, se fait avec des déplacements linéaires avec possibilité de se décaler en avant ou en arrière avec les gâchettes. Le pad Hori se prête à merveille au gameplay de ce titre, avec la croix directionnelle très ergonomique qui comblera les personnes allergiques au stick analogique pour ce type de jeu.
Les commandes sont relativement simples :
Les personnages enchainent les combos moyennant des combinaisons de directions associées aux touches A et B. Les prises directes s'effectuent avec le bouton Y. Quant au bouton X, il permet de réaliser les coups spéciaux propres à chaque personnage. En effet, une fois votre jauge de chakras duement remplie ( énergie propre aux ninjas, pour les néophytes), il vous suffit d'appuyer sur X au bon moment pour effectuer ce type d'attaques imparables et fulgurantes. Pour certains personnages, tels que Kakashi, il vous sera possible de plus ou moins doser celles-ci, en laissant X appuyé.
Concernant votre jauge de chakras, elle se remplit bien sûr au fur et à mesure lors du combat, la vitesse variant selon les combos et enchainements réalisés, et permet aussi bien les permutations afin de surprendre l'adversaire, que les furies quand elle est pleine ( elle se vide entièrement après).
La garde des combattants est, chose intéressante, automatique, et contribue donc à simplifier un système de jeu diablement efficace, qui donnera lieu à des combats de toute beauté et dotés d'un rythme insoutenable.



Si Naruto 2 ne possède pas un gameplay d'une haute technicité, il n'en est pas pour autant simpliste. En effet, si tapoter à tout va sur A et B vous permettra sans aucun problème de mettre à mal les personnages I.A. des premiers modes de difficulté, il n'en sera plus de même au fur et à mesure de votre progression, et conséquemment face à des adversaires davantage expérimentés. Ainsi, le joueur entraîné usera et abusera de contres, permutations, et saura placer habilement les furies de son personnage. En effet, si celles-ci s'exécutent à la seule pression d'une touche, il vous faudra en contrepartie observer l'adversaire avec avidité afin de la placer au bon moment, ainsi qu'au bon endroit. #row_endL'ennemi pourra quant à lui à son tour l'éviter en se décalant ou en sautant au dernier moment, tout un poème...
Il est également intéressant de noter que les développeurs ont habilement su donner une bonne homogénéité aux aptitudes des 23 personnages. A niveau de jeu équivalent, il ne vous sera a priori pas nuisible de préférer la pétillante Sakura au redoutable Orochimaru, vos chances de l'emporter dépendant davantage de votre jeu que de celui que vous incarnez.



Des mélées déjantées



Les personnages peuvent pour la plupart lancer des projectiles ( Kunai ) en pressant le bouton A, et disposent chacun de techniques d'attaques plus redoutables les unes que les autres ainsi que de combos ahurissants faisant s'enchainer les Hits les uns à la suite des autres. Concernant les attaques spéciales, on aura bien sûr le bonheur de réaliser celles propres aux personnages du manga, bien que l'on puisse toutefois déplorer le fait qu'il n'y en ait qu'une unique par combattant. On occultera toutefois très vite ce léger manque au vu de quelques coups sublimes et incroyablement bien rendus, tels que l'Initial Lotus de Rock Lee, le Naruto Rendan, ou bien évidemment le Deser Coffin du très tourmenté Gaara.
Au vu du vaste choix de personnages, on ne pourra au final que saluer toute la mise en scène classieuse et chiadée des techniques, et profiter sans retenue du bonheur procuré par les affrontements entre joueurs. On pourra néanmoins regretter que Tomy ait jugé bon de supprimer quelques personnages très charismatiques et appréciés tels que Shino, Anko, ou Kabuto, ou bien encore que les Sharinga de Kakashi et de Sasuke ne puissent être concrètement mis à contribution lors des combats.
On aura tôt fait de finir le mode Story qui ne propose qu'une unique trame, même si quelques affrontement tels que celui face à Gaara pourront vous donner du fil à retordre, et si une dizaine de chapitres bonus à acheter viennent au final se greffer à l'histoire et l'enrichir.
Et c'est là que le mode Multi-joueurs des plus réussis intervient. Pur régal donc que de s'affronter jusqu'à 4 combattants par arènes, sans aucun ralentissement,les coups, combos, et enchainements fusant de toutes parts de l'écran. On pourra donc jouer au meilleur des trois ou des quatre, en équipe de deux contre deux, trois contre un, deux contre un, et en duel, les combats s'effectuant en deux rounds des plus acidulés, à savoir qu'il n'est pas rare de choisir d'attaquer les plus faibles des deux adversaires à deux de front, le plus lâchement et vilement possible. Que de hurlements indignés, ou de "YEEEEEES" virils en perspective...



Il était une fois, au royaume des mangakas...



Graphiquement, le jeu est pour sa part un régal et fait honneur à tout le village de Konoha. Utilisant avec classe la technique du Cell-Shading, les personnages sont ainsi réellement à l'image de ceux de l'anime. Leurs expressions faciales et corporelles sont retranscrites avec une telle justesse que ce n'est que pur plaisir de les faire s'affronter les uns contre les autres. Les décors, quant à eux, s'ils sont dépouillés et disposent de textures somme toute assez pauvres, ne sont pas en reste et n'en demeurent pas moins très colorés, vivants, et fidèles à l'esprit du manga.
Le bilan est tout aussi élogieux concernant les nombreux effets qui fourmillent pendant les combats, avec du motion blur à foison, des zooms dynamiques associés à des angles de vue splendides, des effets de particules, et moult autres gourmandises. Les furies des 23 personnages sont dans l'ensemble brillamment réalisées, allant des miroirs piégeant l'adversaire de Haku, à celle de Gaara qui emprisonne l'adversaire dans un amas de sable, pour ensuite le comprimer avec force, avec de superbes projections de sable à la clé.
Il est d'ailleurs intéressant de noter que, tout comme dans le précédent volet, la violence et notamment la présence de sang sont plus ou moins occultées. Ceci est en totale opposition avec le manga et à l'anime qui, de ce point de vu là, ne sont pas édulcorés pour un sou ; le public visé étant jeune, à l'image d'un Dragon Ball Z Budokai, on pourra aisément comprendre ce parti pris des développeurs.
Au niveau de l'ambiance musicale du titre, elle est fidèle à l'anime, avec cette alternance de musiques traditionnelles japonaises et de musiques Rock voire Techno des plus rythmées. Au niveau sonore, les arènes dégagent pour certaines un fort parfum organique, aussi bien servi par les bruissements d'insectes dans les feuilles, les petits cris d'oiseaux que le bruit de l'eau qui s'écoule...
Les voix digitalisées et les enchainements de coups pendant les combats sont eux aussi de très bonne facture et contribuent à nous donner ce sentiment de puissance à chaque coup porté, du bonheur en boîte !



Naruto Gekitô Ninja Taisen! 2, succédant au premier opus dont la sauce avait déjà bien prise, est donc une franche réussite. On est là face à un titre utilisant avec grâce le Cell Shading pour que prenne vie le très riche univers du manga dont il est adapté. Les combats sont d'un rare dynamisme et les personnages tellement charismatiques que l'on est à mille lieues du piège à fan type. Ce titre, s'il s'adresse avant tout au public japonais adepte du manga phare au pays du Soleil Levant, est soigné à tous les niveaux, et s'il ne dipose pas d'un gameplay fouillé et très technique, n'en procurera pas moins un fun grisant, démultiplié à quatre joueurs. Un jeu explosif, complet, regorgeant de bonus, offrant des combats spectaculaires, mais qui s'adresse malgré tout avant tout aux personnes étant bercées par l'univers de Naruto, les autres pouvant être moins enthousiastes en étant confrontées à ce système de combat qui semble simpliste de prime abord.
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • GameCube
Editeur
  • Tomy
Développeur
  • Eighting
Genre
  • Combat
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   24 novembre 2006
   26 septembre 2006
   4 décembre 2003

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016