Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Avec un concept ingénieux, un challenge très relevé en solo et un mode multi efficace, Colorz est donc plutôt une bonne pioche sur WiiWare. Un titre original qui souffre certes de petits soucis d'ergonomie et d'un léger manque de contenu, mais qui pour 700 Wii Points devrait ravir les amateurs d'OVNI vidéoludiques. Attention cependant de bien prendre en compte l'aspect hardcore du mode solo qui risque d'en rebuter plus d'un !
Verdict !

Les +


  • Gameplay original et efficace
  • Esthétique réussie
  • Un vrai challenge
  • Très fun en multi
barre

Les -


  • Difficulté un peu abusée en solo
  • Soucis d'ergonomie
  • Trop court
  • Absence de compétition entre joueurs
0 commentaire(s)
ColorZ
Par Kayle Joriin, le 13 Février 2011

Si elles constituent souvent une source de brouzoufs supplémentaires pour les éditeurs peu scrupuleux, les plateformes de téléchargement proposent aussi régulièrement des productions indépendantes de qualité. Des petites perles qui compensent leur moyens limités par une inventivité et une originalité dont certains blockbusters feraient bien de s'inspirer. Le WiiWare ne fait bien entendu pas exception à la règle avec des titres comme World of Goo, Swords & Soldiers ou les LostWinds, et parfois on y trouve même des petits jeux bien de chez nous. Ainsi, en juillet 2009, c'est un petit studio marseillais qui a sorti sur le service de Nintendo un titre atypique et très ... coloré !

Les amateurs de jeux indies connaissent peut-être le studio Exkee pour son très sympathique I-Fluid, sorti en 2008 sur PC. Un jeu de plates-formes / réflexion qui nous permettait d'incarner une chtite goûte d'eau au prise avec les vicissitudes de la vie dans un loft. Pour leur première incursion sur console, les développeurs marseillais ont conservé cette petite touche d'originalité en nous mettant dans la peau d'un trio d'aliens funky bien décidés à « dépolluer » des planètes infestées de virus, aux commandes de leur petits vaisseaux rondouillards.

Dans la pratique il faudra surtout réussir à traverser chaque niveau en absorbant le plus de virus et en perdant le moins de vies possible, histoire de faire péter le score et de récupérer des médailles débloquant de nouveaux niveaux. Plus facile à dire qu'à faire, surtout lorsqu'on se retrouve aux commandes des trois vaisseaux simultanément, ce qui exige un certain doigté et un cerveau multi-core.

Mais intéressons-nous tout d'abord au gameplay en lui-même, méchamment inspiré du système de polarité d'un certain Ikaruga. En effet un vaisseau ne pourra absorber que les virus de la même couleur que lui, et s'il touche à un virus de couleur différente il perdra une vie, purement et simplement. En revanche s'il frôle ces mêmes virus sans les toucher, il engrangera un maximum de points bonus incitant ainsi les amateurs de highscore à prendre des risques.

Le petit plus démoniaque de Colorz c'est que les vaisseaux ne peuvent revêtir que trois couleurs (rouge, vert, bleu) et que pour absorber certains virus il faudra donc fusionner plusieurs vaisseaux afin d'obtenir des couleurs comme le jaune, le cyan, le magenta ou le blanc.

A partir de là les développeurs se sont amusés à nous proposer différentes variations au fil des niveaux en incluant quelques petites subtilités comme les virus inabsorbables qui nous foncent dessus, ou des ralentisseurs/accélérateurs qui changent la vitesse de scrolling.

Ainsi certains niveaux nous mettront aux commandes d'un seul vaisseau et seront plutôt basés sur l'esquive et le placement, alors que d'autres privilégieront le principe de fusion et le maniement de plusieurs engins en même temps. C'est d'ailleurs là que ce situe l'une des faiblesses du titre, car contrôler les déplacements des trois aliens simultanément est loin d'être une sinécure. Il s'agit non seulement d'un exercice très hardcore qui demande d'avoir les yeux à trois endroits en même temps, mais il faut aussi composer avec des commandes pas tout à fait au point. En effet si le vaisseau principal se contrôle via le pointeur, et le vaisseau secondaire grâce au stick du nunchuk, le troisième engin utilise pour sa part la croix directionnelle de la Wiimote, et la rigidité de cette dernière est loin d'être idéale. Même si on conçoit aisément que les développeurs n'ont pas vraiment eu le choix et se sont retrouvés limités par le hardware, il est tout de même dommage de plomber le potentiel du jeu avec ce genre de petits défauts de maniabilité.

Cette faiblesse disparait heureusement en mode multi car chaque participant contrôle alors son propre vaisseau via le pointeur de la Wiimote. Le jeu nécessite toujours une bonne coordination entre les joueurs mais on ne peste plus contre cette satanée croix directionnelle et on peut alors vraiment profiter du gameplay ingénieux mis en place par les gars d'Exkee. Beaucoup moins hardcore que le mode solo, le jeu en multi (jusqu'à trois) est donc très convivial mais il faut noter qu'il s'axe exclusivement sur la coopération, oubliant ainsi toute notion de compétition entre les joueurs.

Un petit mot pour finir sur l'aspect technique, même s'il ne constitue pas l'intérêt principal du titre. Le jeu n'est pas une claque visuelle mais il sait rester lisible en toutes circonstances et profite d'un design sympathique et ... coloré. Quant à l'ambiance sonore, elle colle bien à l'esprit du jeu tout en restant discrète. Un bon point donc de ce coté là.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii
Editeur
  • Exkee
Développeur
  • Exkee
Genre
  • Réflexion
Nombre de joueurs
  • 1 à 3
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   24 juillet 2009
   7 septembre 2009
   30 novembre 2010

Site officiel
http://www.colorz-thegame.com/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016