Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Comme d’habitude, le professeur Layton reste toujours très bon. Pour son dernier passage sur Nintendo DS, le soft nous propose une aventure passionnante et introduit de nouveaux personnages charismatiques. Si le jeu reste un excellent divertissement aussi bien pour les joueurs ayant déjà fait les précédents ou les néophytes qui souhaiteraient se lancer dans les aventures marquantes du professeur, il est dommage que Level-5 n'est pas inclus London's Life chez nous car il aurait su apporter un plus à cet épisode qui est en manque de réelle nouveauté par rapport à ses prédécesseurs.
Verdict !

Les +


  • De nombreuses énigmes
  • De jolies cinématiques
  • Une durée de vie honorable
  • Accessible à tous
barre

Les -


  • Pas de réelle nouveauté
  • Absence de London’s Life
0 commentaire(s)
Professeur Layton et l'Appel du Spectre
Par Zelgius, le 21 Dec 2011

Le professeur Layton est de retour sur Nintendo DS afin de proposer une nouvelle aventure passionnante remplie d’énigmes. Après trois épisodes sortis qui ont connu un très joli succès, Level-5 propose une nouvelle trilogie qui se focalise sur le passé de nos personnages favoris pour le plus grand bonheur des fans mais également des néophytes souhaitant commencer la série. Ce nouveau volet fait-il honneur à ces prédécesseurs ? Pour le savoir, direction Misthallery pour une nouvelle série d’énigmes en compagnie du professeur et de sa nouvelle assistante.



Casper, es-tu la ?

Développé par le studio Level-5, Professeur Layton a su se démarquer sur Nintendo DS grâce à son contenu pour le moins original et prenant. Depuis 2008, la France accueille chaque année à l’automne un volet de la saga afin de répondre présent pour les fêtes de Noël. Si la licence « Layton » connait un succès phénoménal, c’est grâce à son accessibilité et à son concept qui font de ce jeu un soft intéressant pour les joueurs de tous âges, du novice au plus confirmé. Le résultat est sans appel : ce n’est pas moins de 10 millions d’exemplaires qui ont été vendus à travers le monde, un film sorti (l’éternelle diva) et la sortie prochaine d’un cross-over en développement avec la franchise Ace Attorney.



Sorti depuis deux ans au Japon, c’est finalement le 25 novembre que l’Europe accueille ce quatrième épisode, qui marque le début de la deuxième trilogie des aventures de professeur. Le soft se déroulant trois ans avant les événements de « l’étrange village », certains personnages cultes, comme Rosa ou le diabolique Don Paolo, sont absents. Cet épisode se focalise sur la rencontre entre Hershel Layton, archéologue de renom, et son futur assistant Luke Triton, fils du maire de Misthallery. L’aventure débute lorsque Layton reçoit une lettre (un classique de la série) de son vieil ami Clark Triton lui faisant part des obscurs évènements qui se déroulent dans son village. Selon les dires de son ami, un mystérieux spectre entouré de brumes attaquerait chaque nuit les habitations du coin. Très surpris par cette lettre, ce dernier part donc à Misthallery, petite bourgade située près de Londres, afin d’enquêter sur ce mystérieux spectre.

C’est lors de sa visite chez son ami Clark que Layton rencontre un Luke plutôt sombre, convaincu que les attaques du spectre marqueront la fin du monde. C’est l’occasion pour Layton de mettre en pratique ses talents d’enquêteurs et de résoudre, en compagnie de sa nouvelle assistante Emmy Altava, les différents mystères qui entourent le village de Misthallery. Qui est donc véritablement ce spectre et pour quelles raisons détruit-il tout sur son passage ? Quel est le secret de la mélodie entendue pendant l’attaque du monstre et surtout qui est donc ce mystérieux personnage que l’on aperçoit dans la première cinématique du jeu (et qui fut aussi aperçu pendant le film « l’éternelle diva ») ?




C’est mon devoir de gentleman

Cet épisode conserve les mêmes principes que ses prédécesseurs. A chaque épisode, Level-5 conserve la même formule tout en ajoutant de petites nouveautés inédites qui différencient chaque épisode. Le gameplay point & click du soft reste toujours aussi simple : avec l’aide du stylet, vous vous déplacez de zone en zone afin d’observer les alentours et de discuter avec les villageois pour obtenir davantage d’informations sur votre enquête. Pour vous déplacer, il suffira uniquement de cliquer sur l’icône en forme de chaussure située en bas à droite de votre écran et de toucher l’une des flèches jaunes pour accéder à une autre partie de la ville. Pour aider le joueur à se retrouver dans le village, une carte est située sur l’écran du dessus, généralement accompagnée d’une petite flèche orange pour vous indiquer le chemin à suivre. Difficile donc de rester bloquer avec toutes ces indications. Chaque lieu est constitué d’un décor fixe de toute beauté qui regorge de petits secrets comme les pièces S.O.S, des badges, des objets de collection ou encore des énigmes cachées. La formule n’a pas changé d’un iota : Nous avons donc toujours affaire à un gameplay simplifié et adapté pour tout type de joueurs.



Mais si la série est si connue, ce n’est pas par son gameplay simpliste, mais bien pour ses énigmes plus ou moins complexes disséminées à travers le jeu. Pendant votre enquête, les habitants auront tendance à vous soumettre des énigmes qui, une fois résolues, seront récompensées par des informations plus ou moins capitales pour la suite de l’aventure. Vous aurez droit à un casse-tête plus ou moins difficile qui demandera plusieurs minutes de réflexion. Les énigmes sont très diversifiées, de quoi faire travailler les méninges : calcul mental, géométrie, labyrinthe, reconstitution de symboles ou encore des casse-têtes comiques. Car oui, certaines énigmes loufoques peuvent intervenir pendant l’aventure. Par exemple, l’énigme du panier demandera de répartir cinq pommes dans trois paniers avec la condition suivante : le grand panier devra posséder plus de pommes que le panier moyen et le panier moyen doit posséder plus de pommes que le petit. Un casse-tête qui parait impossible dès la lecture du résumé, mais qui demandera beaucoup de curiosité pour trouver la solution.
#row_end
Avant chaque énigme, un quota de picarats sera annoncé. En fonction du gain, l’énigme sera alors plus ou moins difficile. Il faudra utiliser de sa matière grise pour résoudre les énigmes du premier coup sous peine de perdre de précieux picarats. Il n’est pas rare de bloquer sur une énigme et de se creuser la tête pour au final se tromper sur la réponse. Afin d’aider les joueurs, le jeu propose des indices déblocables à l’aide de pièce S.O.S que l'on peut trouver durant l'exploration. Chaque énigme possède quatre indices : si le premier donne les indications qui mettront sur la voie, il s’intensifiera au fur et à mesure que des pièces S.O.S seront dépensées jusqu’à donner pratiquement la réponse. Attention cependant à ne pas en abuser ! Ces dernières sont limitées et le risque de se retrouver coincé bêtement devant une énigme coriace est bien présent. Au total, ce n’est pas moins de 170 énigmes qui sont parsemées à travers le soft, y compris les fameux défis du professeur (sans compter les énigmes à télécharger par wi-fi).



La valise du professeur constitue, comme toujours, le seul menu du jeu ou plusieurs choix seront offerts. Au départ, seules quatre options sont disponibles. Le journal qui résume l'aventure, idéal pour se remémorer les actions passées, ainsi que les mystères du jeu. Au nombre de dix, il se résoudront au fur et à mesure en fonction de la progression du scénario. Petite nouveauté : la possibilité d’avoir une rapide analyse du professeur pour faire un point sur les indices récoltés en cours de parcours. Une option sympathique pour faire soi-même des hypothèses sur les mystères du jeu. Pour finir, la liste d’énigmes qui consigne tous les casse-têtes déjà réalisés et qui donne la possibilité de les refaire, idéale pour défier ses amis sur des énigmes rapides.

Chaque Layton s’est toujours vu doter de mini-jeux afin d’égayer l’aventure. Cet épisode ne déroge pas à la règle et propose des petits jeux forts sympathiques. Comme d’habitude, ils se débloqueront en fonction de la progression dans le jeu. Le premier, le mini-express, demandera  de composer un chemin de fer afin d’atteindre un point d’arrivée en passant par toutes les gares, le tout avec une quantité de rails limitée. Une tâche qui se complique à partir du cinquième niveau puisqu'il faudra gérer un second train. Gare donc aux collisions !



Le deuxième mini-jeu, l’aquarium, suit à peu près le même principe que le mini-express. Constitué de dix niveaux, L’objectif consiste à ce que le poisson ramasse toutes les pièces de l’aquarium dans un temps imparti. Pour le guider, il faut placer des bulles à différents points de l’aquarium qui, lorsque le poisson rentre en contact, le dévie de sa trajectoire initiale. Comme le mini express, ce petit jeu se compliquera au fur et à mesure de la progression. Il faudra alors prendre en compte les bulles dorées qui boosteront la vitesse du poisson, ce qui a pour conséquence de briser ses propres bulles (sans mauvais jeux de mots) et changer totalement la trajectoire voulue. Pour finir, le mini-théatre propose de suivre une petite histoire entre deux marionnettes. Il faudra les guider en leur donnant une action précise à réaliser. Il ne sera pas possible de faire ce mini-jeu d'une traite puisque les actions seront à débloquer en résolvant les énigmes. Si l’action choisie est correcte, les marionnettes continueront leur petite histoire, mais un mauvais choix entrainera directement une interruption de la scène.

La dernière option, appelée « épisodes », narre différentes péripéties plus ou moins passionnantes des personnages rencontrés durant l'aventure. De la simple conversation entre villageois, jusqu'aux actions réalisées en parallèle de l’histoire par vos alliés allant même jusqu'à la première rencontre entre le professeur Layton et Emmy Altava.

Le menu « extra » est également présent et possède le même contenu que les épisodes précédents. Ainsi, en fonction du score de picarats, des bonus sympathiques seront débloqués comme des images, des musiques ou encore la possibilité de revoir les cinématiques. En plus de ce bonus, se trouvent les fameux défis du professeur. En remplissant certaines conditions dans l’histoire, les énigmes les plus difficiles du jeu seront débloquées : idéal pour rallonger la durée de vie du jeu. Il est également possible de télécharger de nouvelles énigmes plus ou moins ardues afin d’allonger encore cette durée de vie comme ce fut le cas dans les précédents épisodes.



Toute énigme à une solution


Il est difficile de trouver des défauts à ce jeu tant son contenu est riche et plaisant. Les compositions musicales collent parfaitement avec le style graphique et son environnement. Ainsi, les musiques retranscrivent parfaitement la mélancolie de Misthallery et de ses alentours : on est tout de suite plongé dans cet univers charmant. Les voix françaises sont, comme toujours, de bonne qualité. C’est avec plaisir que l’on retrouve les acteurs qui ont prêté leurs voix dans les jeux précédents. Les cinématiques sont également de toutes beauté et sont encore plus nombreuses qu’avant. Attachants et travaillés, les nouveaux personnages de cette trilogie renforcent de façon indéniable l'aventure. Difficile de ne pas s’attacher à la dynamique et dévouée Emmy Altava ou encore au fougueux inspecteur Grosky avec son attitude pour le moins combattive. Le jeu possède, comme à son habitude, un bon scénario qui poussera à faire le jeu jusqu’au bout pour enfin découvrir les révélations des mystères de Misthallery.

Enfin, l’absence du jeu bonus « London’s Life » développé par Brownie Brown à qui l’on doit entre-autre Mother 3 et Heroes of Mana est franchement préjudiciable. London’s Life est un mini-RPG qui propose de créer un avatar et de voyager à travers Londres afin de remplir une liste des tâches données par les NPC (dont certains sont des têtes connues provenant des quatre jeux et du film). Professeur Layton et l’appel du spectre reste donc un excellent titre qui ravira tous les joueurs. On espère que le prochain épisode, sur Nintendo 3DS, apportera enfin son lot de nouveauté. Si l’on peut reprocher aux jeux estampillés Layton d’être trop semblables, ce défaut est vite oublié tant le titre est accrocheur.


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • Level-5
Développeur
  • Level-5
Genre
  • Réflexion - Aventure
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   25 novembre 2011
   17 octobre 2011
   26 novembre 2009

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016