Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
L'Ikaruga du GBA a enfin vu le jour. Les old-gamers en manque cruel de bon shoot devraient se satisfaire de celui-ci, les autres, pratiquants occasionnels ou non-initiés, trouveront en Iridion 2 chaussure à leur pied.
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • On en redemande !
0 commentaire(s)
Iridion II
Par Goonpay, le 22 Juillet 2003

Avec le premier épisode, Iridion 3D, nous étions restés sur notre faim. Le jeu était certes beau, mais le problème de visée et la difficulté n'arrangeaient pas nos affaires. Shin'en a t'il rectifié le tir avec Iridion 2 ? Réponse dans le test !




1 siècle plus tard ...


L'histoire s'inscrit donc 100 ans après une victoire contre les troupes d'Iridion grâce à un pilote solitaire qui a détruit l'ordinateur central. La flotte ennemie ne donnait plus de signes de vie, les hommes partirent coloniser les systèmes planétaires, l'humanité était en paix, la menace Iridion semblait faire parti du passé... Un passé qui n'a pas tardé à ressurgir puisque les forces d'Iridion se sont regroupées sur Iridion Prime (tiens, tiens... Prime :-) ) et ont bien l'intention de reconquérir l'univers. A l'aide de votre chasseur SHN, vous allez donc devoir contrer l'ennemi sur plusieurs galaxies.

The "Shin'en Touch"


Certains studios arrivent à se démarquer des autres grâce à leur talent ou une autre particularité qui leur est propre. Dans le cas de Shin'en par exemple, on retient surtout que c'est un jeune studio assez prometteur à l'origine du GAX Engine, un moteur sonore assez puissant utilisé dans de plus en plus de productions (la série Tony Hawk Pro Skater sur GBA pour ne citer qu'elle). Les autres studios n'hésitent donc plus à s'en servir. Ce petit studio nous fournit, en général, des jeux d'assez bonne qualité, peut-être qu'il y a comme une "Shin'en Touch" quelque part ?

Iridion 2 est vraiment très abouti sur le plan technique. Iridion 3D avait déjà montré le savoir-faire de Shin'en mais, là, c'est encore mieux. Cette fois-ci, la vue est montée en hauteur pour venir se placer au dessus du vaisseau et non plus derrière-lui pour offrir un jeu en "simili 3D". On retrouve donc une vue plus ordinaire pour un shoot spatial, les ennemis arrivant du haut de l'écran (parfois du bas), vous avancez à la verticale. Par conséquent, les problèmes de visée d'Iridion 3D sont totalement gommés, on peut enfin jouer sans s'énerver d'avoir raté la cible ! Les graphismes sont également de meilleure qualité avec beaucoup plus de couleurs, des environnements très détaillés, fins. Chaque planète dispose de son propre environnement et de ses propres ennemis qui, là encore, sont bien plus travaillés que dans le 1er opus. Plusieurs types d'ennemis sont à noter : ceux qui tirent sur vous, ceux qui essaient de jouer les kamikazes et ceux qui ne font que poser des obstacles sur le parcours. Quant aux boss, ils sont comme à l'ancienne, c'est-à-dire imposants et résistants.

Même si Iridion 2 est plus lent que son prédécesseur, on ne note aucun problème de ralentissements même durant les plus grandes phases de shoot où les ennemis sont nombreux, les tirs fusent de partout et pour couronner le tout, où l'on balance une bombe assez impressionnante pour s'en sortir sans trop de dégâts.

La partie sonore est à la hauteur de nos espérances. Shin'en sait vraiment comment manier la bête pour lui faire sortir des airs de musiques très propres et des bruitages réalistes. Comme pour les graphismes, les musiques changent à chaque niveau (au début de chacun, le titre de la musique est inscrit en bas de l'écran) et correspondent pilepoil à ce style de jeu. #row_end Elles imposent un rythme dans les niveaux très peuplés ou, au contraire, nous donnent une impression de grand vide dans les stages où la largeur de l'écran semble avoir doublé de volume ! Etant donné l'engouement pris par Shin'en pour les capacités sonores du GBA, vous aurez le droit de paramétrer tout cela avant de jouer grâce aux 4 options proposées sur le menu d'entrée.

Plus maniable = Plus facile ?


Avec le changement de vue, on se déplace désormais vers la gauche/la droite et vers l'avant/l'arrière. Les ennemis sont toujours placés au même niveau que notre vaisseau, il suffit de se placer en face et de tirer pour faire mouche. Les armes (6 au total) s'améliorent, automatiquement ou non selon votre choix, en cours de partie grâce aux items vert à ramasser. Elles ont chacun 3 stades différents. Avant chaque mission, on sélectionne 1 arme mais on arrive à en débloquer une 2ème en prenant tous les items verts. Comme vous vous en doutez, ces armes ont des capacités de tir différentes qui vous sont expliquées par un petit schéma. Le tir "de base" par exemple ne fait qu'envoyer des petits lasers rouges qui s'élargissent quand vous obtenez les upgrades, le laser bleu tourne à 90° pour toucher les ennemis, les boules quant à elles , s'éparpillent en mille morceaux après l'impact (je ne vous raconte pas la tuerie quand vous êtes au plus haut stade !).

Grâce à cette vue de dessus, tuer un ennemi devient donc un jeu d'enfant, le jeu devient un véritable shoot'em up.

Pour autant, malgré le grand nombre de planètes, Iridion 2 se termine bien plus vite que son ainé (15 stages. Des "check point" symbolisés par des cercles verts sont placés au fil du niveau, les boss, bien que plus résistants ne sont pas insurmontables. Il suffit de trouver la technique adéquate, au pire de lâcher les bombes qu'il nous reste et le tour est joué. Pour autant, ne croyez pas finir le jeu en quelques minutes, surtout en mode Expert où les ennemis vous donneront du fil à retordre ! De plus, il y a des passages secrets à découvrir dans chaque niveau (3 à chaque fois !)

Bref, Iridion 2 s'inscrit bel et bien dans la veine des purs jeux de shoot, jamais très long à terminer mais toujours aussi jouissif. Et comme tout jeu de ce genre, plusieurs modes sont à débloquer (1 seul de disponible dès le départ, le mode Aventure) mais 2 de ceux-ci sont vraiment jouables (Arcade et Défi).

A l'instar d'Ikaruga, vous pouvez entrer vos scores sur le site Iridion 2 ce qui donne au jeu une durée de vie plus conséquente. Le mode Défi est très amusant. Il faut refaire tous les boss du jeu le plus rapidement possible avec une seule vie !

Pour finir, on peut reprocher l'utilisation des mots de passe, bien que, là encore, pour ce type de jeu, une pile de sauvegarde ne soit pas très utile (les mots de passe sont très simple à retenir de toute façon).

Pari gagné !


Shin'en a corrigé les erreurs du 1 avec succès. Iridion 2 est le shoot du GameBoy Advance, je dirai même plus : il est au GBA ce qu'est Ikaruga au cube ! Beau, maniable, jouissif et tout et tout :-P ! Encore une fois, un grand bravo à Shin'en.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Majesco
Développeur
  • Shin'en
Genre
  • Shoot them up
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   20 juin 2003
   29 mai 2003
   Non prévue

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016