Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Un bon jeu pour les fans de plate-forme 2D qui aurait pu être plus long et un peu plus riche. Un jeu à faire absolument pour les fans de Yoshi et les jeux magiques et enfantins.
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • Durée de vie faible
  • N'exploite pas complètement les capacités graphiques de la N64
0 commentaire(s)
Yoshi's Story
Par Tails, le 04 Apr 2010

Une fois de plus, pour un jeu Nintendo 64, Nintendo nous sort une suite d'un succès Super Nes. Ici, nous avons droit à la suite de Super Mario World 2 : Yoshi's Island. Même si le jeu gagne pas mal de nouveautés, il reste dans le même domaine que son prédécesseur, c'est à dire la plate-forme en 2D, avec des décors mignons et pleins de couleurs. Le jeu est-il vraiment digne d'une Nintendo 64 ?


Non, encore Bowser ?


Évidement, comme le jeu vient de l'univers Mario, il ne pouvait y avoir que Bowser pour incarner le vilain de l'histoire. Et pourtant, ici ce n'est pas Bowser qui prend ce rôle, mais son fils, Baby Bowser. Suivant les traces de son père, celui-ci a transformé le monde des Yoshi en livre (ça commence bien) et leur a volé leur arbre à bonheur ! Tous les Yoshi sombrent alors dans la tristesse, et leur monde devient sans joie. Heureusement, 6 œufs qui étaient à l'abri dans une forêt éclosent pour laisser place à des bébés Yoshi, qui vont devoir sauver leur monde (c'est inné apparemment....). En route !

Le déroulement d'une partie.


Déjà, première chose à signaler, Baby Mario ne fait plus partie du jeu (ça fait un poids en moins).
Voici comment se déroule une partie de Yoshi's Story : d'abord, le choix du Yoshi. La seule différence entre les 6 Yoshi disponibles (+ 2 cachés) sont uniquement leur couleur et les fruits qu'ils aiment. Vous vous retrouvez ensuite devant l'écran de sélection du niveau. Chaque "page" du jeu (6 au total) contient 4 niveaux, mais vous ne pourrez pas tous y accéder sans rien faire.

Dès le début, vous avez accès aux 4 niveaux de la 1ère page. Votre but est de manger 30 fruits, de faire le plus grand score, et de trouver les 3 cœurs du niveaux. Pour les 30 fruits, pas de problème, les différents fruits sont tous disséminés un peu partout dans le niveau, soit bien en vue, soit cachés. Dans ce cas, il vous faudra faire différentes actions pour réussir à obtenir les fruits cachés. Le score et la joie de votre Yoshi dépendent aussi du fruit qu'il mange. S'il mange un fruit du jour (une roulette décide quel est le fruit du jour en début de jeu) ou un fruit qu'il aime bien, vous gagnerez plus de points que si vous mangiez un fruit normal. Vous aurez également d'autres points si vous mangez plusieurs mêmes fruits d'affilé (et vous deviendrez invincible quelques secondes). Mais le top du top reste les melons. Tous les Yoshi en raffolent. Le but suprême serait de pouvoir ne manger que des melons dans tous les niveaux, mais la tâche sera ardue.

Enfin, vous devez obtenir des cœurs. Si vous n'obtenez aucun cœur, vous n'aurez accès qu'au 1er niveau de la page suivante. Si vous en avez 1, vous aurez accès à 2 niveaux,et ainsi de suite...Les cœurs sont souvent bien cachés, et il vous faudra parfois faire bien des choses pour réussir à les obtenir. Certains niveaux sont ponctués de Boss ainsi que de Minis Boss. Facile à tuer, il ne vous prendront pas beaucoup de temps, mais il vous faudra trouver leur points faibles pour réussir à les battre. Le dernier boss est malheuresement aussi facile à tuer que tout ses sbires, et c'est bien dommage. Au fait, pour ce qui est de l'énergie, dès que vous n'en aurez plus, vous serez amené au château de Baby Bowser. Vous recommencerez le niveau au dernier checkpoint, et devrez choisir un autre Yoshi. Une fois tout vos Yoshi perdus (faut l'faire) c'est le Game Over ! Heureusement, le Maskass Blanc, un gentil, ira rechercher pour vous un prisonnier si vous arrivez à le trouver et à finir le niveau avec lui...

Les niveaux en eux mêmes regorgent de pièges et d'ennemis. Pour vous débarrasser des ennemis, vous pourrez soit les manger soit leur jeter des oeufs dessus (on en reparle plus bas). Les ennemis rencontrés changent à chaque niveau, et vous serez parfois bloqué par quelque chose qui vous empêche de passer. La plupart du temps, il suffira de le casser avec un oeuf. Mais il vous faudra parfois faire preuve d'un peu plus d'esprit pour réussir à passer.

#row_endPour ce qui est des pièges, vous aurez droit à un florilège de pleins de choses. Que ce soit des nuages qui bougent, de plate forme capricieuse, de grands trous sans fond, de rouages dangereux, tout est bon pour vous faire perdre de la joie (c'est à dire de l'énergie). (Mal ?)Heureusement, la plupart de ces pièges sont assez facile à passer. Une fois arrivé à la fin du niveau, si vous n'avez pas encore 30 fruits, vous aurez le droit de retourner au début , pour reprendre ceux oubliés. Ces niveaux sont aussi composés de mini-jeux. Surf sur feuille, équilibre de boîtes de melons, saut en longueur, course... Tous ces mini-jeux, assez amusant vous permettront également de gagner un ou plusieurs melons, en fonction de votre performance.

Parlons maintenant des capacités de votre Yoshi. Il peut bien évidemment sauter, mais si vous maintenez A pendant un saut, Yoshi fera un double saut, ce qui lui fera gagner un peu de hauteur, manœuvre qui vous sauvera la vie plusieurs fois. Ensuite, Yoshi peut faire un saut pilon, action qui permet de casser des blocs, de changer la couleur des ennemis (si l'ennemi à la même couleur que votre Yoshi, celui-ci rapporte plus de points si vous le bouffez) et de découvrir des secrets. Mais le plus marrant reste le lancé d'œufs. Disponibles dans les "distributeurs d'œufs", vous en aurez en quantité limités. Les œufs servent à tout, tuer les ennemis, casser les blocs, éclater les bulles où un fruit est enfermé..., ils vous serviront maintes fois. Dernière capacité mais pas des moindres, Yoshi est pourvu d'un odorat ultra développé. En restant immobile et à l'aide de la touche R, la camera fera un zoom sur Yoshi, et celui ci reniflera plus ou moins vite en fonction de la proximité d'un secret. Une fois que Yoshi vous crie dessus, cela veut dire qu'il a découvert un secret. Un saut pilon sur cette zone vous permettra de découvrir le fameux secret. Cela peut êtres des pièces qui augmentent votre score, un melon ou encore un ennemi ! Une capacité assez amusante mais qu'on utilise souvent trop peu.

Un style dépouillé...


L'une des choses bizarre de ce Yoshi en cette période de grand révolution de la 3D (NDLR : en 1997), c'est qu'il est en 2D ! Sans être moche, celui-ci peut faire un peu tâche par rapport à l'hallucinant Super Mario 64, sorti pratiquement en même temps. Mais le style est assez sympathique pour qu'on s'y laisse entrainer. Les décors sont colorés, et on l'air d'avoir été cousus à la main (?!), ce qui leur donnent un peu de charme. Les Yoshi sont mignons, et les ennemis restent dans le domaine de l'univers de Mario. D'ailleurs, la plupart des ennemis que vous rencontrerez seront des Maskass, ces ennemis bizarres qui portent un masque et qu'on voit surtout dans SMB 2. Sinon, les Boss sont un peu plus grand mais reste du même acabit . Mais bon, c'est l'univers des Yoshi qui doit vouloir ça. Malgré tout, le jeu reste très beau dans la catégorie des plates-formes en 2D, et ravira les fans de l'univers de Super Mario World 2.



Yoshiiiiiiiiiii


Tout comme les graphismes, les sons restent dans un style assez farfelu. Les musiques sont reposantes et jolies. D'ailleurs, celles-ci ralentiront si vous êtes au bord de la mort. Les effets sonores quand à eux n'ont rien de spécial, assez amusants mais rien à signaler. Enfin, ce qui fait monter le charme des Yoshi, ce sont leur voix. Une sorte de voix déformé, assez aigu mais qui leur va très bien. C'est toujours une joie de les entendre dire quelque chose tellement leur voix est -disons le- assez ridicule. Ils ne vous diront pas grand chose, à part "Yoshiiiii" ainsi que quelque cris et autres onomatopées, mais c'est toujours un bon point à signaler.

Et après ?!


Encore un jeu Nintendo qui comporte un gros défaut, celui de la durée de vie. Atteindre le château de Baby Bowser ne vous prendra pas beaucoup de temps. Découvrir tous les niveaux en obtenant tous les cœurs vous en prendra un peu plus, mais sans être véritablement long. Le dernièr challenge qui reste est celui de l'obtention du score maximum. Un mode est d'ailleurs dédié à ceci, le mode Challenge qui vous permet de rejouer aux niveaux terminés. Mais l'argument du score élevé ne donne jamais vraiment envie de refaire certains niveaux. Qui plus est, le jeu ne comporte aucun mode multi, ce qui aurait pu lui apporter du renouveau. Tant pis, on va encore devoir se contenter d'un bon jeu, mais court.


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 64
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Plate-formes
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   10 mai 1998
   1 mars 1998
   21 décembre 1997

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016