Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Avec Ace Attorney Investigations, Capcom est parvenu à renouveler la série sans pour autant renier ce qui a fait son succès. Le nouveau gameplay se marie très bien avec le scénario prenant auquel on est habitué, rendant l'ensemble plus agréable et nous donnant l'un, voir le meilleur épisode des Ace Attorney. Une seule condition à mettre à l'achat de ce jeu : votre capacité en anglais...
Verdict !

Les +


  • Nouveau gameplay bien pensé
  • Scénario bien ficelé
  • Quelle classe, ce Benjamin...
barre

Les -


  • En anglais uniquement
  • Toujours très linéaire
0 commentaire(s)
Ace Attorney Investigations : Miles Edgeworth
Par Tails, le 17 Mar 2010

Après quatre épisodes passés à incarner un avocat de la défense, il était temps que la série des Ace Attorney se renouvelle un peu. Car si le scénario et l'ambiance se sont toujours montrés à la hauteur, le gameplay commençait sérieusement à tourner en rond. Quelques petites évolutions se glissaient au fil des épisodes, mais rien de bien neuf. Ace Attorney Investigations est là pour changer la donne, avec un gameplay repensé, et surtout, un nouveau personnage à incarner. Car cette fois, c'est un procureur qui va devoir tenter de résoudre des crimes et découvrir les vrais coupables. Et pas n'importe lequel...


De l'autre côté


Comme son titre l'indique, Ace Attorney Investigations vous met dans la peau de Benjamin Hunter (soit Miles Edgeworth en anglais), procureur que les fans de la série connaissent déjà bien. Celui-ci apparaît déjà dans les trois premiers épisodes, en tant qu'adversaire de Phoenix Wright dans un premier temps, pour se transformer au fur et à mesure en aide précieuse pour l'avocat de la défense. Car si au départ, Benjamin n'a que pour unique objectif de déclarer tout suspect comme coupable, Phoenix lui fera comprendre qu'ils ont en fait le même but : la recherche de la vérité. Cet épisode se situe entre le troisième et le quatrième, vous mettant dans la peau d'un Benjamin avec déjà pas mal d'expérience derrière lui. Comme toujours, le jeu se compose de plusieurs affaires, cinq cette fois, ayant trait à un meurtre à résoudre. Excepté que cette fois, celles-ci sont toutes liées entre elles par une sombre histoire de réseau de contrebande. Ajoutez à cela le Yatagarasu, célèbre voleur œuvrant pour faire découvrir la vérité au public, qui se mêle aussi à cette affaire et vous voilà avec un scénario bien plus complexe que d'habitude. Chaque cas est à première vue une affaire isolée, mais se révèle en fait être connecté à tous les autres...

Même la première affaire commence sur les chapeaux de roues : Hunter revient d'un voyage à l'étranger, pour retrouver son bureau sens dessus dessous. À peine a-t-il le temps d'examiner la scène qu'un homme armé débarque et le menace, puis finit par prendre la fuite. Hunter découvre alors le corps sans vie de l'assistant d'un des autres procureurs, en plein milieu de son bureau. Qui l'a tué et pourquoi ? Que faisait-il dans le bureau de Hunter ? Est-ce lui ou son meurtrier qui y cherchait quelque chose ? Pourquoi le meurtrier en question est-il revenu menacer Hunter ? Beaucoup de questions pour un premier cas faisant comme toujours office de tutoriel, qui n'est que le début d'une longue série de découvertes. Les autres affaires sont toutes aussi mouvementées, avec notamment un cas dans le passé pour ce qui aurait dû être la première apparition du Hunter dans un tribunal. Autant dire que, comme pour tous les autres épisodes, Ace Attorney Investigations vous tiendra devant votre console jusqu'à découvrir la vérité derrière tout ce trafic.

Point, Click, Logic


Il faut avouer qu'incarner Benjamin Hunter est une belle perspective. Loin du Phoenix ou de l'Apollo naïfs et parfois à côté de la plaque, le procureur se montre beaucoup plus pince-sans-rire, ironique et même souvent condescendant. De manière générale, on peut le dire, le personnage a tout de même beaucoup plus de classe que les deux avocats de la défense. Rien que pour ça, ce spin-off se démarque du reste de la série, avec des dialogues encore plus savoureux que d'habitude, aidés par le fait qu'Hunter est souvent entouré d'incapables notoires, Dick Tektiv en tête de liste. Heureusement, les développeurs n'en sont pas restés là pour tenter de renouveler la série et c'est tout le gameplay qui a été repensé. Exit donc le style visual novel, où on se déplace d'écran fixe en écran fixe en vue subjective. Ace Attorney Investigations se rapproche beaucoup plus d'un point-and-click : votre personnage, qui apparaît à l'écran, peut être déplacé dans toute la pièce à la recherche d'indice. Quand vous vous trouvez en face de quelque chose d'intéressant, vous pouvez ensuite l'examiner de plus près à la recherche de détails.

De même, il suffit de se placer à côté d'un personnage pour lui parler. À noter que vous déplacez le personnage vous-même (à l'aide de la croix ou du stylet), plutôt que de lui dire où aller en tapant sur l'endroit souhaité. Tout cela donne une petite révolution, rendant l'ensemble infiniment plus dynamique. Tous les personnages apparaissent sous forme de sprites, permettant d'avoir des scènes avec des dizaines de personnes dans une même pièce et des cinématiques très agitées, chose impensable avec le style des premiers épisodes. On se retrouve avec un gameplay très différent, mais aussi très agréable, qui ne nécessite que quelques minutes pour être maîtrisé.




#row_end
Souvenez-vous, dans les autres épisodes, les affaires étaient toujours découpées selon le même schéma : une phase d'enquête pour récolter des indices, puis une phase au tribunal pour collecter des témoignages, les confronter aux preuves, puis découvrir la vérité. Les deux phases alternaient une ou plusieurs fois jusqu'à la fin de l'affaire. Si au fur et à mesure, des nouveautés ont été introduites pour rendre l'ensemble moins monotone, les phases d'enquêtes étant souvent moins intéressantes que celles au tribunal. Cet aspect a complètement disparu de Ace Attorney Investigations, rendant l'ensemble bien plus agréable. Le nouveau gameplay permet de passer à loisir de l'enquête sur la scène du crime à la discussion avec les différents témoins et personnes impliqués, l'analyse des indices et la confrontation de ces preuves aux témoignages. Bien sûr, le jeu reste malgré tout linéaire (vous ne pourrez souvent pas sortir d'un endroit avant d'avoir collecté tous les indices s'y trouvant), mais cela permet un meilleur équilibre du jeu et une plus grande liberté. En outre, d'autres petites nouveautés intéressantes viennent compléter le tout, à commencer par la Logique. Phoenix pouvait faire avouer la vérité aux témoins grâce aux verrous-psychés, Apollo détectait les mensonges grâce à l'observation attentive des tics, Benjamin est capable de faire preuve de...logique.

Concrètement, au cours de votre enquête, vous récolterez, en plus des preuves, des informations et des questions, à travers l'observation ou en discutant. En touchant l'onglet « Logique », vous pourrez essayer de relier deux de ces informations afin d'en déduire une nouvelle, utile pour la suite de l'enquête. Là encore, tout cela fait penser à un point-and-click : on assemble deux objets de son inventaire pour en créer un nouveau plus utile. Une autre façon de rendre le jeu plus intéressant, le joueur devant faire lui-même un raisonnement qui aurait été fait au fil des dialogues dans les autres épisodes. Enfin, petit détail qui change tout, les dialogues se font maintenant en face à face : les personnages sont présentés de profil, comme lors des phases au tribunal auparavant. Cela peut paraître un changement mineur, mais pouvoir voir son personnage réagir lors des phases de dialogues permet là encore de davantage impliquer le joueur.


Investigations et confrontations


Bien sûr, le cœur du gameplay de la série reste présent dans ce nouvel épisode, malgré les nombreuses nouveautés. À commencer par les confrontations, qui ne sont en fait que des contre-interrogatoires renommés. Cette fois, rien n'a changé : le personnage donne son témoignage, vous laissant la possibilité de naviguer entre ses différentes déclarations et de lui demander des précisions sur chacune. Si vous trouvez une phrase allant à l'encontre des preuves collectées, vous pouvez alors émettre le célèbre « Objection ! » pour faire avancer le témoignage et obtenir toute la vérité. Présenter une preuve ne sera pas toujours suffisant, il faudra parfois aussi pointer exactement en quoi elle contredit le témoignage. La différence majeure ici se situe dans le fait que les confrontations se font sur place et non plus au tribunal après une longue enquête : elles en font partie !

En outre, lors du déplacement sur la scène du crime, vous pourrez observer certains détails de plus près, à la manière des premiers épisodes : en déplaçant un curseur sur le détail à observer puis en appuyant sur A pour voir de quoi il s'agit. Cela permet de multiplier les zones à vérifier : non seulement il faut parcourir la pièce, mais aussi en observer chaque recoin. De plus, il est possible de confronter un détail de la scène à une preuve, pour là encore faire avancer l'enquête. Si par exemple vous possédez une photo montrant la scène différemment de ce qu'elle est actuellement, vous pouvez la confronter à un détail pour déduire de nouvelles informations. Enfin, les preuves collectées seront comme d'habitude disponibles dans le dossier de l'affaire, contenant également le profil de toutes les personnes impliquées. Comme dans le quatrième épisode, il sera possible d'en observer certains sous toutes les coutures en 3D, afin de découvrir un détail caché. Bref, si Ace Attorney Investigations tente de renouveler le gameplay, il garde également toutes les parties intéressantes des autres épisodes en les intégrant habilement aux nouveautés.

Eurêka !


Ace Attorney Investigations se présente comme un coup de maitre dans la série. Tout en gardant ce qui en fait la force, à savoir un scénario prenant, des personnages charismatiques et des dialogues amusants, il parvient également à renouveler le gameplay et effacer la plupart des défauts des anciens épisodes. Pouvoir contrôler son personnage directement change beaucoup de choses et ne plus être enchaîné à une succession de phases rend l'ensemble beaucoup plus dynamique. Le fait d'être passé à une vue de haut avec des sprites en 2D permet une mise en scène bien plus intéressante, avec des personnages qui s'agitent et réagissent aux évènements, plutôt que des visages changeant juste d'expression et des suites d'images fixes. Les autres petites nouveautés comme la Logique sont également bienvenues, permettant d'impliquer encore plus le joueur dans le raisonnement. Le scénario plus complexe est aussi à saluer. Enfin, le jeu comporte son petit lot de références aux autres épisodes, qui feront sourire les habitués.


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • Capcom
Développeur
  • Capcom
Genre
  • Aventure
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   19 février 2010
   16 février 2010
   28 mai 2009

Site officiel
http://ace-attorney.com/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016