Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
Fire Emblem s’avère être tout simplement un des meilleurs Tactical-RPG de la console avec son univers prenant, ses personnages attachants et un système de jeu très profond. Cette dernière itération excelle sur presque tous les points, c’est à se demander pourquoi la saga n’est pas sortie plus tôt en Europe.
Verdict !

Les +


  • Des possibilités de gameplay extrêmement nombreuses
  • Interface très intuitive
  • Histoire prenante
barre

Les -


  • Le mode multi
  • joueur peu digne d’intérêt
  • Que dire ?
0 commentaire(s)
Fire Emblem
Par Enny, le 19 Septembre 2004

Au nombre de deux opus sur Nes et trois sur Snes, la série des Fire Emblem a depuis longtemps fait ses preuves en terres nippones, à un tel point que chaque nouvelle sortie est synonyme d'événement quasi-national. Un épisode ayant déjà vu le jour sur la portable de Nintendo au Japon sous le nom de Fire Emblem : Fuuin no Tsurugi, c'est donc la suite, qui en fait s'avère être une préquelle, qui nous arrive chez nous, enfin traduit intégralement dans la langue de Molière.

Trois personnages, trois destinées.

Il fut un temps où le nom de Fire Emblem n'évoquait rien à nous, pauvres européens ignorants, un temps révolu depuis l'apparition de Roy et Marth dans un certain Super Smash Bros. Melee. C'est à croire que Nintendo avait tout prévu et voulait, par ces deux personnages, préparer le terrain à la sortie prochaine de Fire Emblem en Europe.
Halte aux attaques irréfléchies, sus aux assauts de bourrins ! Il va falloir jouer finement dans Fire Emblem si vous voulez vous en sortir ! Très proche dans la forme, d'un Advance War ou d'un Final Fantasy Tactics, Fire Emblem prend place dans un univers médiéval, où les guerres intestines ravagent les royaumes. Déclinez votre identité et votre date de naissance, vous voilà jeune stratège en quête de travail ! Pour commencer vous croiserez la route de la jeune Lyn, dernière survivante de la tribu des Lorca, à la recherche de son grand-père, dernière trace de sa lignée. Ce chapitre vous familiarisera avec le jeu, vous pourrez ensuite vous lancer dans l'aventure d'Eliwood, à la recherche de son père mystérieusement disparu avec tous ses hommes et vous finirez avec Hector, ami d'enfance d'Eliwood qui ne jure que par sa hache. Ses trois histoires toutes aussi intéressantes les unes que les autres vous feront découvrir le mal qui menace le royaume.


Que le feu rugisse

A première vue, Fire Emblem a l'air d'un Tactical-RPG tout ce qu'il y a de plus banal, toutefois il recèle son lot de petites surprises. Tout d'abord, sachez que contrairement à un Advance War, il n'y a aucun aspect production d'unités, en effet vous rencontrerez tous vos personnages au cours du jeu, soit parce que la trame scénaristique l'impose, soit en visitant des villages pour trouver un guerrier qui vous prêtera main forte. Et c'est là qu'est la grande force de Fire Emblem, en effet chaque personnage a une psychologie propre ce qui permet de s'attacher à eux. D'autant plus que la perte d'un de vos personnages au combat est irrémédiable. S'il s'agit d'un personnage principal, c'est le Game Over et s'il s'agit d'un personnage annexe il ne pourra plus jamais combattre, il se contentera d'intervenir dans les dialogues. Le jeu nécessite donc d'être extrêmement prudent avec ses unités peu résistantes. Ainsi il sera toujours préférable de garder ses magiciens ou ses archers toujours en retrait, ceux-ci étant extrêmement vulnérables aux attaques directes.
Mais les subtilités du jeu ne s'arrêtent pas là, vous devrez constamment jouer avec votre environnement pour garder l'avantage. En effet un personnage dans une forteresse sera beaucoup plus résistant et gagnera des points de vie à chaque tour, alors qu'un personnage dans une forêt sera beaucoup plus dur à atteindre. Les montagnes quant à elles sont inaccessibles à certaines unités. Vous devrez aussi faire avec la les caprices du temps, en effet la pluie ralentira considérablement vos déplacements. Mais si certains éléments peuvent vous avantager, il en est autant pour vos ennemis, ainsi il faut prendre garde à ne pas attaquer n'importe où et n'importe quand. En utilisant à votre avantage le terrain vous pourrez provoquer la déroute d'adversaires beaucoup plus nombreux que vous.

Chi-fu-mi!

Mais attention ! Après avoir assimilé les subtilités du terrain, il faudra aussi prendre garde à l'ennemi qu'on attaque. En effet, certaines unités seront plus efficaces que d'autres pour un ennemi. Le système de jeu repose la plupart du #row_end temps sur l'antique principe du « Pierre-Papier-Ciseaux »: l'épée est donc plus forte que la hache, la hache plus puissante que la lance et la lance avantagée par rapport à l'épée. Il en est de même pour les magies, la magie blanche se révèlera destructrice face à la magie noire, celle-ci bien plus efficace contre les magies élémentaires (Feu, électricité, etc) et cette dernière bien plus forte face à la magie blanche. Viennent s'ajouter à ça les archers incapables de riposter au corps à corps mais extrêmement efficaces contre les chevaliers pégase et j'en passe ! Bref vous devrez prendre en compte une quantité énorme de paramètres dans une bataille.
Tous vos personnages peuvent bien sûr évoluer en niveaux, et deviennent plus performants avec une arme s'ils l'utilisent souvent, en sachant qu'une fois le niveau 10 atteint, vous avez la possibilité de changer de classe et de devenir ainsi beaucoup plus fort (les guerriers à ce niveau là représenteront d'ailleurs le pilier principal de votre force offensive). Il ne faudra pas oublier non plus de faire attention aux armes qui se briseront à force de les utiliser, prévoyez donc des armes de rechange.

Un coté artistique

Au niveau graphique, Fire Emblem propose des graphismes très dépouillés mais qui restent très acceptables comparé à ce qui se fait sur GBA actuellement. Les environnements pourront vous paraître un brin répétitifs mais rien de très gênant, l'intérêt du soft n'en pâtit pas du tout. Les animations lors des combats, quant à elles, sont très réussies, avec des effets spéciaux discrets mais cependant très efficaces. Vous aurez droit à des images fixes de vos personnages lors des dialogues et à quelques gravures médiévales qui collent parfaitement avec l'ambiance du titre.
L'ambiance sonore, quant à elle, s'avère très convaincante avec des thèmes très simples mais néanmoins efficaces pour les différentes situations de jeu. Les bruitages, eux aussi, sont dans le haut du pavé, jamais le son de la lame qui pourfend la chair ou des sabots qui piétinent nerveusement le sol ne nous aura paru aussi bien retranscrit sur GBA.
S'il y a une reproche à adresser à ce titre, c'est surtout au niveau de la durée de vie, la quête principale sans être ridiculement courte, nous laisse légèrement sur notre faim. Et maleureusement, le mode multi-joueur ne viendra pas grandement relancer l'intérêt du soft, les parties via cable link étant loin d'être endiablées. On pourra aussi reprocher au jeu des dialogues un peu « gnan-gnan » et des thèmes vus et revus (en particulier dans l'animation japonaise !).

Victoire!

Bref, vous l'aurez compris, dire que Fire Emblem est un excellent titre serait un gros euphémisme. Jamais vous ne serez lassé des différentes missions, c'est un réel plaisir que de mouvoir ses unités sur la carte et de déployer ses stratégies. Il était temps que la série arrive enfin chez nous, espérons qu'elle continuera sur sa lancée !
Fire Emblem est un grand jeu comme on en voit rarement à se procurer sans hésitation, à moins d'être allergiques aux RPG bien sûr !

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Intelligent Systems
Genre
  • RPG - Stratégie
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   vendredi 16 juillet 2004
   lundi 03 novembre 2003
   vendredi 25 avril 2003

Site officiel
http://www.nintendo.fr/Jeux/Game-Boy-Advance/Fire-Emblem-266738.html
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016