Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
Grosse déception que ce Facebreaker : K.O. Party, car malgré une technique tout à fait honorable et un humour potache, il est miné par un gameplay bourrin et un contenu bien trop léger. Les amateurs de multi pourront cependant rajouter un ou deux points à la note, car il faut bien avouer qu'à plusieurs certains défauts du titre se font moins rédhibitoires. Mais bon... Si vous êtes amateurs de boxe « pour de rire » autant opter pour le sympathique Punch-Out!! qui propose une approche certes différente mais autrement plus intéressante.
Verdict !

Les +


barre

Les -


0 commentaire(s)
FaceBreaker K.O. Party
Par Kayle Joriin, le 09 Feb 2011

De Punch-Out!! à Ready 2 Rumble, certains jeux ont réussi à traiter le noble art de la boxe avec humour et fantaisie tout en conservant une certaine technicité. Fin 2008, c'est Electronic Arts qui avait tenté sa chance avec Facebreaker, une nouvelle licence très arcade à mille lieux du réalisme de la célèbre série des Fight Night. Et sur Wii, comme il faut bien rajouter du « Party » pour vendre ses jeux, le titre avait été renommé Facebreaker : K.O. Party et avait gagné en cours de route un mode multi plutôt sympathique mais loin de réussir à faire oublier un gameplay bourrin et limité. Retour sur une occasion manquée.



Pourtant les premiers pas dans ce K.O. Party s'avèrent plutôt positifs : graphismes colorés, personnages typés et sympathiques, bande son de qualité et humour bon enfant, Facebreaker a quelques solides arguments a faire valoir. Bien sûr l'écart technique avec les versions HD se fait sentir, la modélisation des personnages étant nettement plus anguleuse et les effets graphique bien plus sages. Mais sur la forme le titre d'EA Freestyle reste plutôt convaincant, surtout face à une concurrence guère impressionnante sur Wii, si l'on excepte le Punch-Out!! de Nintendo, bien sûr.

La première déconvenue survient lors de la découverte du choix plutôt limité de modes de jeu, notamment en solo. Le joueur solitaire n'aura ainsi à sa disposition qu'un mode Arcade, dans lequel il pourra également s'entraîner en sélectionnant le niveau de difficulté adéquat, ainsi qu'un mode « Bagarre en Barres » chichement scénarisé et qu'il sera nécessaire de parcourir pour débloquer différents boxeurs et environnements. Pas spécialement passionnant, c'est aussi en parcourant ce mode qu'on se rend compte du flagrant manque de profondeur du gameplay et de son coté ultra bourrin.

Car si Facebreaker : K.O. Party propose une maniabilité très accessible et plutôt intuitive, qui associe détection de mouvement et pressage de bouton, les rares petites subtilités du système de combat se retrouve rapidement noyées sous les assauts d'une IA implacable et la relative imprécision des commandes. On a d'ailleurs plus l'impression d'être devant un jeu de baston rachitique que devant un jeu de boxe, même fantaisiste.
#row_end


Au centre du gameplay, on retrouve un système de priorité basé sur le Janken qui gère les relations entre trois mouvements de base : la garde, les jabs et les breakers. Ainsi la garde protège contre les jabs mais se voit cassée par les breakers, qui eux même sont arrêtés par les jabs. Réussir à enchainer des jabs sans se faire toucher permet par ailleurs de remplir une jauge de Break qui, comme son nom l'indique, influe sur la puissance des breakers. Cette jauge possède quatre niveaux de charge et permet, au niveau maximum, de lancer les fameux « Facebreakers », des coups ultimes qui mettront immédiatement fin au combat. A cela s'ajoute des petites subtilités comme les esquives et les contres, deux positions (haute/basse) pour les jabs et la garde, ainsi que quelques coups annexes comme la projection dans les cordes et le brise-boules (inefficace contre les dames bien entendu). Au final on se retrouve donc avec un gameplay assez simple mais qui aurait pu se montrer efficace s'il ne s'était pas complu dans un bourrinisme exacerbé. Devant l'agressivité de l'IA, on oublie en effet rapidement le soupçon de tactique que pouvait introduire le système de priorité et on se met à faire n'importe quoi en espérant que ça passe. Marrant cinq minutes, mais rapidement gavant ...

Sans grand intérêt contre l'ordinateur, le jeu se rattrape quelque peu à plusieurs avec deux modes jouables jusqu'à quatre. Tout d'abord le mode « Machine à baffe » fait appel à un engin étrange, résultant du croisement contre-nature entre une slot machine de Casino et une machine à coup de poing, afin de déterminer les matchs à venir. A chaque tour, la machine tire au sort les participants, le ring, et surtout les règles fantaisistes qui régiront l'affrontement. Avec son petit coté « Party Game », ce mode s'avère donc plutôt sympathique et constitue certainement le gros point fort du titre. Vient ensuite un mode par équipe qui permet à chaque joueur de choisir trois personnages puis de les faire s'affronter selon le bon vouloir d'un des participants tiré au sort à chaque tour. Le but final étant bien entendu de rester seul en piste. Ceci dit le réel intérêt du multi est finalement de pouvoir jouer « à égalité » avec un joueur humain, ce qui permet de se la jouer un peu plus fine et de profiter des rares subtilités du gameplay. Le jeu reste certes fondamentalement bourrin mais au moins on ne peste pas devant un ordinateur qui semble deviner à l'avance tous les coups que l'on essaye de placer. Et puis s'échiner à balancer des baffes dans le vide c'est toujours plus marrant à plusieurs que seul dans son coin ...


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii
Editeur
  • EA Sports
Développeur
  • EA Canada
Genre
  • Combat - Sport
Nombre de joueurs
  • 1 à 2
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   13 novembre 2008
   5 septembre 2008
   Non prévue

Site officiel
http://www.easports.com/facebreaker
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016