Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Ecks VS Sever est le meilleur doom-like de la GBA mais il n’est pas assez original et trop répétitif pour être un must have. On aurait aimé plus d’innovations et moins de répétitions (la belle rime…) ! C’est dommage, il faudra attendre les prochains jeux pour sans doute trouver enfin un FPS digne de ce nom…
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • Les mots de passe
  • Le scénario au ras des pâquerettes
0 commentaire(s)
Ecks vs Sever
Par Pierre, le 3 Juin 2003

Après Doom, Backtrack et Dark Arena, voici le quatrième FPS de la GBA en moins d'un an, j'ai nommé Ecks VS. Sever. Adapté d'un film, le jeu tient-il toutes ses promesses ? Réponse tout de suite...

Un scénario hollywoodien

Ecks VS Sever est donc un doom-like adapté du film du même non, prévu pour Novembre 2002, dont les acteurs principaux sont Antonio Banderas (Zorro, Assassins) et Lucy Liu (Drôle de Dames), qui joueront respectivement les rôles de Ecks et de Sever. Le réalisateur est un spécialiste des films d'action asiatique, il devrait tourner ici son premier film produit par des américains (Franchise Pictures). Malheureusement aucune information ni aucune images n'a été dévoilée, donc pas d'infos pour vous...
Avouez tout de même que c'est étonnant que le jeu sorte un an avant le film... De plus les développeurs n'avaient, à part le scénario, rien à mettre sous la dent pour que le jeu respecte l'ambiance du film, enfin nous verrons bien, les fans du jeu devront patienter !
Le scénario est donc propice aux nombreuses scènes d'action et plus particulièrement aux carnage dans le jeu ici présent ! Vous aurez le choix entre deux personnages : Jonathan Ecks, un ancien agent du FBI rappelé pour une ultime mission en échange d'informations sur le meurtre de sa femme et de sa fille, et Sever, agent de la NSA qui souhaite prendre sa revanche envers ses anciens patrons qui l'ont trahie en tuant son mari. Comme le laisse entendre le titre du jeu, Ecks aura pour mission de poursuivre et d'arrêter la folie meurtrière de Sever, mais ceux-ci s'allieront par la suite pour découvrir un formidable complot : les deux agences gouvernementales veulent se détruirent mutuellement !
L'histoire est expliquée au joueur par le biais d'immenses scène de dialogues qui reprennent en fait le jugement devant le tribunal de l'un ou l'autre des personnages qui se terminent toujours par une brève explication de la mission à accomplir, qui se déroule en fait quatre semaines avant le jugement. Vous serez donc obligés de lire tout cela pour bien comprendre le scénario (assez complexe il faut l'avouer), mais les fainéants pourront passer !
Il est vrai que cela est ennuyeux au bout de quelque temps, on regrette beaucoup que les développeurs n'aient pas fait appel à de belles petites cinématiques, quitte à ce ne se soit que quelques images fixes : c'est tout de suite plus gai qu'un écran rempli de mots de partout ! Dommage... il faudra se consoler avec les belles images de la version cinématographique...

 Peut être pas le meilleur moyen de sauver l'otage!

Classique, trop classique...

Qui dit FPS, dit généralement peu d'innovations. Ici c'est exactement cela : on reprend tous les ingrédients qui ont fait le succès des premiers titres du genre, on améliore un peu les graphismes par ci par là et le tour est joué !
Le jeu est divisé en 12 niveaux par personnage, ce qui en fait 24 au total ! Cependant, les missions ne varient que très peu, souvent seul le lieu de départ diffère selon le perso... Ce qui fait que l'on a souvent l'impression de faire deux fois le même niveau sans comprendre pourquoi les développeurs n'ont pas appliquer plus de différences... Résultat : le jeu est un poil répétitif. De plus, malgré l'effort de variété qui a été fait (« tuez machin », « retrouver la disquette », etc...), les missions ont tendance à se ressembler toutes. Tout le jeu se déroule dans une ville américaine. Les principaux lieux proposés sont les suivants : des entrepôts, un hôtel, un bar...etc ! Que d'endroits accueillants ^^ #row_end
Enfin, malgré tout, il vous faudra un certain temps avant de compléter toutes les missions, puisque la difficulté est plutôt élevée, et ce dès les 5 premières missions ! Heureusement que les passwords sont là ; on aurait d'ailleurs aimé avoir une pile de sauvegarde, mais on ne peut pas tout avoir...
Rentrons dans le vif de l'action... Les ennemis sont eux aussi toujours les mêmes, c'est à dire soit un policier américain chauve, un agent du FBI ou de la NSA en costard marron et des gars surentraînés du SWAT, une sorte de GIGN américain que beaucoup doivent connaître grâce aux 3 jeux qui leur sont dédiés sur PC. Pour détruire tous ces méchants qui vous barrent le chemin, vous aurez doit à un arsenal conséquent, on aurait été en droit d'en espérer un petit peu plus par contre. A titre d'exemples vous aurez la chance de tester le Colt M16A2 Rifle, le Sig SSG 3000 (fusil sniper) et le Hecker & Koch 40mm (lance-grenades). Vous aurez sans doute remarquer que toutes ces armes sont des vraies, pas de flingues futuristes à la Doom. Elles sont par contre très bien reproduites, et l'apparition d'un fusil sniper est excellent (merci Goldeneye !), vous pourrez vous amuser à tuer les ennemis de loin ! Mortel !
Un mode multijoueurs (jusqu'à 4) est évidemment présent, avec 3 épreuves différents (si on peut appeler ça comme ça...) : Death Match, Bomb Kit et Assassination. Proposant des challenges différents les uns des autres, le fun est omniprésent et les parties entre potes sont vraiment endiablées ! Une excellente façon de se défouler entre deux parties de Bomberman par exemple ! Héhéhé...

Que c'est beau !

A défaut d'un jeu original, Crawfish nous livre ici un véritable défilé des possibilités de la GBA ! Le moteur graphique ressemble beaucoup à celui de Doom, c'est à dire que tout est en 3D, cela fleure bon le vieux PC de 1993, magique ! Les décors sont magnifiques, certes un peu répétitifs, mais vraiment très détaillés et beaucoup plus réalistes que ceux de la concurrence, les couleurs choisies sont excellentes, la lumière est bien gérée (à noter une très bonne idée : la possibilité de régler le contraste de l'écran), les explosions sont réussies (il ne faut tout de même pas trop s'approcher de celle ci sinon vous aurez un festival de pixels), bref c'est le bonheur...
Les personnages ne sont eux aussi pas en reste, malgré le fait qu'ils se ressemblent absolument tous, comme dans tous les FPS de la GBA. Ils sont donc très détaillés, uniformes, costards et combinaisons sont reconnaissables au loin, les têtes auraient par contre mérité plus de détails, on n'arrive vraiment pas à distinguer où sont les yeux... pas facile pour les viser !
Mais il y a quelque chose qui est vraiment excellent, c'est l'arme de votre personnage ; elles sont vraiment bien réalisée, les développeurs ont sans doute du bien les étudier avant de les modéliser pour leur petit bébé !
Le son est lui aussi très bon, les tirs et les explosions fusent et vous surprendront souvent, surtout quand on ne sait pas ce qu'il y a derrière un mur ou une porte.
Un bon point donc, qui fait de Ecks VS Sever un des plus beaux jeu de la GBA ! Félicitations les amis !

Gameplay

La maniabilité du perso est correcte, mais vous serez par contre obligés de prendre un petit temps pour vous familiariser avec toutes les commandes, puisqu'en effet la console ne possèdent pas 36000 boutons comme sur un clavier de PC, il y a donc quelques combinaisons à bien maîtriser pour jouer aisément. Il faudra aussi bien maîtriser le gâchettes L et R, qui vous permettront de vous déplacer latéralement et ainsi éviter les tirs des méchants messieurs qui vous attaquent.
On aurait aussi aimé que les déplacements soit un poil plus rapides, quand un ennemi vous tire dans le dos c'est vraiment laborieux pour se retourner et le canarder à son tour !
Bref une bonne maniabilité qui nécessitera tout de même un petit temps d'adaptation...

Conclusion

Ecks VS Sever est un bon doom-like, qui prend la palme de meilleur FPS de la GBA, c'est évident ! Cependant, on a l'impression de jouer à un jeu qui a été fini en vitesse, il manque dont quelques éléments qui auraient pu le hisser au rang de méga-hit, notamment au niveau de l'originalité et de la variété des missions. Messieurs de chez Crawfish, essayez de faire mieux la prochaine fois, ce serait sympa !

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • BAM! Entertainment
Développeur
  • Crawfish Interactive
Genre
  • FPS
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
  
   29 novembre 2001
  

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016