Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #80
Nintendo Switch & Zelda : questions & réponses
Accueil podcast Télécharger le podcast
Tous les fans de Mario Kart peuvent se procurer Crash Nitro Kart sans crainte, il appaisera le manque en apportant même son souffle d'air frais et ses bonnes idées au genre. Vicarious Vision et Universal réussissent ce qu'avaient nombres de créateurs de jeux avant eux : proposer une bonne alternative à Mario Kart.
Verdict !

Les +


barre

Les -


0 commentaire(s)
Crash Nitro Kart
Par Badi, le 05 Décembre 2003 à 18:30

Le nombre de développeurs souhaitant prendre la place de l'indétronable Mario Kart augmente de jour en jour. On se souvient que Konami avait tenter l'aventure lors des premiers jours de la vie de notre petite GameBoy Advance avec son Konami Crazy Racers, et bien c'est maintenant au tour d'Universal qui nous propose avec Crash Nitro Kart, un sérieux concurrent au hit de Nintendo.

On se souvient tous que la licence Crash Bandicoot a été racheté il y a quelques années maintenant par le géant Universal. Et si les jeux estampillés Crash se sont fait discrets sur consoles de salon, ce ne sera certainement pas le cas avec cette version GameBoy Advance. On peut en effet dire que tous les atouts ont été mis du côté de Crash afin qu'il fasse une entrée remarquée sur console portable.

Ca ressemble à quoi ?


Pour être sûr de faire un bon jeu, les développeurs ne se sont pas cassés la tête. Il suffit en effet de jouer à Mario Kart pendants de longues heures et de noter tout ce qui fait son succès sur un bout de papier. Ensuite, il faut récupérer le jeu sur son PC afin de le décomposer et de pouvoir lire le code source. Enfin, on fait un copier coller dans un nouveau document qu'on renomme tout simplement Crash Nitro Kart, on compile et il ne nous reste plus qu'à envoyer le jeu chez le producteur pour le mettre en cartouche. Voilà le tour est joué, avec Crash Nitro Kart, on a droit à une copie exacte de Mario Kart Super Circuit. Tout, absolument tout rappelle Mario Kart, du design des personnages jusqu'aux graphismes, en passants par les musiques qui se veulent entrainantes et les petits cris poussés aux divers moments d'une course qui signifient simpliement qu'un item a touché sa cible. C'est réellement hallucinant de voir comment les développeurs ont pioché à souhait dans le hit de Nintendo. Mais ce n'est pas tout, une copie d'un jeu ne suffit pas, il en faut un peu plus pour le distinguer de l'original. Ainsi, il suffit de prendre l'autre référence du genre, à savoir Diddy Kong Racing, et de lui piquer son mode aventure qui a fait son succès. Vous l'aurez compris, Crash Nitro Kart est allé cherché tous les ingrédients qui ont fait le succès de ce type de jeu afin de se présenter en sérieux concurrent. C'est ce que nous allons voir un peu plus loin dans ce test.

Alors, ça donne quoi ?


On a tout d'abord le choix entre 2 équipes différentes. Il y a celle des Bandicoot, composée de Crash, Coco et Crunch et celle des Méchants, où on peut trouver Néo Cortex, N.Gin et Tiny. Le principe est simple. Alors que Crash et ses amis se la coulent douce dans leur résidence secondaire en Floride (?), une étrange lumière blanche apparait et les transporte dans un univers inconnu. Il en va de même du côté de Néo Cortex. Nos amis se retrouvent face à un inconnu du nom de Vélo. Celui-ci leur explique qu'il a besoin de cobaye pour tester ses nouveaux circuits et surtout, pour que ses pilotes puissent s'améliorer en se mesurant à d'autres adversaires. Il vous annonce de plus que vous êtes dans l'obligation de participer, en effet, vous êtes dans une arène géante servant de cirque et votre liberté dépendra de vos victoires.

Cette petite présentation terminée, le jeu peut commencer. A la manière de Diddy Kong Racing, vous vous trouvez dans un monde de transition. c'est à partir de celui-ci que vous pourrez avoir accès aux différentes compétitions qu'abrite cette étrange planète. Il existe en effet divers défis. Outre les traditionnelles courses, vous aurez aussi à parcourir des arènes à la recherche de diamants en un temps limité par exemple. Mais Crash Nitro Kart ne s'arrette pas là. Les gars de chez Vicarious Vision ont ratissé large puisqu'on peut retrouver des éléments de Donkey Kong Country dans leur jeu. Une fois une course gagnée, vous pourrez là refaire avec un nouveau défi, trouver dans le parcours les 3 lettres CNK (pour Crash Nitro Kart). Et c'est justement ce genre d'ajouts qui fait toute la différence entre Crash Nitro Kart et la concurrence. Concernant les courses, elles se déroulent beaucoup plus classiquement. Vous êtes au départ avec 7 adversaires et devez arriver premier après 3 tours pour obtenir le trophée attestant de votre supériorité. Une fois un certain nombre de coupes remportées, vous aurez accès à de nouvelles parties de la planète et découvrirez ainsi de nouvelles courses. Mais ce n'est pas tout, on se souvient tous des boss de Diddy Kong Racing. Il fallait un timing précis et surtout un sans faute pour venir à bout de ces supers pilotes. L'idée a été reprise ici mais avec un peu moins de classe. En effet, si les boss de Diddy était énormes, ils tournaient aussi sur une console de salon. Le défi était dur à relever pour une GBA, c'est pourquoi les boss sont en réalité des pilotes ayant la maximum en capacité (vitesse, accélération, virage) sans pour autant être imposant. Ils demeurent donc difficiles à battre, surtout qu'ils parsèment la piste de divers pièges qui se révèlent plus ou moins compliqués à éviter.

Au niveau du Gameplay


On le sait, un jeu est bon si il procure de bonnes sensations aux joueurs et de ce côté là, Crash Nitro Kart assure. La prise en main est en effet immédiate, les commandes de Mario Kart ont été reprises ce qui permet au joueur connaissant le jeu de Nintendo d'avoir ses marques directement. Les dérapages sont intuitifs et très bien gérés. Ils proposent aussi divers dosages selon que l'on freine en même temps ou pas. Un bon timing permet de ne pas perdre de vitesse dans les virages et ainsi de devenir imbattable. On le répète et on le sait, les bons chronos se font avec de bons dérapages et Crash ne dérage pas à la règle. #row_end Une fois une course gagnée, elle est débloqué en time trial. Il s'agit du traditionnel mode où l'on peut s'entrainer afin d'établir des records de temps. Parallèlement à cette option de jeu, il existe l'aventure solo, le mode principal pour ainsi dire, c'est là que vous jouerez pour votre liberté. Et il est aussi possible de jouer en arcade. Vous choisissez alors un pilote parmis ceux disponibles, l'équipe Bandicoot et de Cortex au début mais vous pouvez débloquer une autre équipe ainsi que les divers boss du jeu pour 11 concurrents au final, et vous combattez sur un circuit de votre choix parmis ceux que vous avez gagné en mode aventure. Tout se rejoint donc et on notera la présence d'un mode multijoueurs à 4 qui promet des parties endiablées. L'autre charme de Crash Nitro Kart est de proposer sur chacun des tracés des boosts. Alors que dans Mario Kart, seuls certains circuits possèdent ces accélérateurs de vitesse, ils sont omniprésents dans le jeu de Vicarious Vision. La technique consiste alors à enchainer les boosts afin de rester en permanence à grande vitesse. Ce défi sera parfois dur, les boosts se trouvant à l'extèrieur des virages ou dans des zones peu accessibles, mais combinés à des dérapages contrôlés, le jeu devient directement beaucoup plus fun ! On a en effet une sensation de vitesse géniale et un plaisir de jeu excellent. C'est un vrai régal. Ceci est un peu terni par les items qui restent trop classiques.

Les carapaces sont remplacés par des bombes, les bananes par des caisses de Nitro, les éclairs par un étrange item qui applatit les concurrents, les pièces par des pommes etc... C'est là qu'on se rend compte de l'univers qui entoure Nintendo. L'univers de Crash Bandicoot n'est en effet pas à la hauteur de celui du géant Japonais. Même si les fans retrouveront tout l'esprit de Crash Bandicoot, ceux qui ne connaissent pas n'auront aucune familiarité avec ce qu'ils pourront trouver dans le jeu. C'est domage mais c'est un point qui ne peut pas réellement être amélioré. Si Crash se mettait à lancer des carapaces, ce ne serait plus vraiment Crash non plus.

Jusqu'ici, tout va bien


Et ça continue d'aller bien ! Les graphismes du jeu reprennent les éléments de Mario Kart, à savoir 3 plans distincts. Le premier concerne celui où vous vous trouvez, le second englobe tout ce qui a un rapport avec le circuit (arbres, murs, éléments du décor...) et enfin le dernier plan est tout au fond de l'écran. C'est ce plan qui tourne en même temps que vous afin de donner une impression de mouvement plus poussée. Inutile de vous dire que le Mode 7 est utilisé jusque dans ses derniers retranchements et ça fait plaisir à voir. Les personnages sont dans une représentation en fausse 3D sympathique qui ne gache rien à l'aspect général qui est, on peu le dire, vraiment beau. Les décors sont variés, fins, colorés. Que demander de plus ? De ce côté là, il n'y a pas grand chose à dire. Concernant l'animation, c'est la même chose, l'impression de mouvement est belle et bien présente et les dérapages sont très bien rendus. Une chose est à déplorer, lorsque plus de 4 concurrents sont présents en même temps à l'écran, le jeu rame. Et quand il rame, il ne fait pas semblant. Votre kart se meut lamentablement jusqu'à ce qu'un des adversaires disparaissent. Ceci arrive en général assez souvent. Une bombe arrivant de nulle part lui tombant dessus afin de soulager le petit processeur du GBA. Heureusement, ces situations n'arrivent pas souvent et elles ne gachent pas la course. En général, l'ordre est conservé et vous gagnez même parfois des places. Mais il est tout de même assez étrange de voir ce phénomène se produire, surtout lorsqu'on connait la fluidité dont fait preuve Mario Kart, même avec 7 personnages à l'écran. Nintendo a décidément des secrets qui sont bien gardés. Les musiques reprennent les thèmes bien connus de Crash Bandicoot et de nouveaux font même leur apparition. Comme dans tous les jeux de course, l'important est de ne pas avoir de musique répétitive. En effet, si vous êtes amené à refaire plusieurs fois une course, il peut être rageant d'entendre le même thème à chaque fois. De ce côté là le jeu s'en tire sans gros problèmes puisque les musiques savent se faire discrètes et n'ont rien de vraiment lourd à l'oreille. Les bruitages sont eux aussi de la partie avec des cris et des exclamations à tout va. Mais il va s'en dire que le cris de Yoshi ne peut pas être immité, même si Néo Cortex se débrouille pas trop mal de ce point de vue. Enfin, il existe une connection au GameCube afin de débloquer encore plus d'options mais surtout, Vicarious Vision a mis en place un système de classement des joueurs par le biais de son site internet qui devrait en intéresser plus d'un. Disponible ici, le site du développeur vous permets de comparer vos scores avec ceux des autres joueurs et ce, dans le but de trouver qui sera le meilleur. Il va s'en dire que ce système saura tenir en haleine ceux pour qui le mot défaite n'est pas dans le vocabulaire.

La nouvelle référence ?

Crash Nitro Kart s'inscrit sans aucun doute parmis les meilleurs jeux de course du GBA. Son gameplay et ses graphismes font de lui un jeu attirant et sympathique à jour. Sa durée de vie ne gache en rien le plaisir même si on aurait aimé des circuits en mode mirroir par exemple, qui auraient permis d'augementer la longueur du jeu sans problème. Mais les 13 circuits présents, sans compter les diverses arènes, les quêtes de récupération des diamants ou encore les boss, suffiront largement à votre bonheur. Surtout que les parties à plusieurs risquent d'être endiablées. Domage que le jeu rame de temps à autre car il a vraiment tout pour réussir. Tout ceux qui étaient en manque de courses folles depuis la sortie de Mario Kart peuvent donc aller acheter Crash Nitro Kart, ils ne le regretteront pas, même si Mario Kart reste indétronable grâce à sa classe et à l'esprit Nintendo décidément indémodable.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Vivendi Universal Games
Développeur
  • Vicarious Visions
Genre
  • Course
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   5 décembre 2003
   11 novembre 2003
   24 aout 2003

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016