Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
Castlevania : Dawn of Sorrow
Par Greg-sHAOlink, le 17 Février 2005

Konami a annoncé il y a quelques temps que deux nouveaux Castlevania étaient en développement. Si le premier est dorénavant prévu sur PlayStation 2, le deuxième l'est sur Nintendo DS, ce qui ne manquera pas de nous intéresser davantage. Il s'agit tout simplement de la suite directe du dernier épisode en date sur GBA, Castlevania Aria of Sorrow. Vous incarnerez donc Soma Cruz une nouvelle fois, et ce un an après les évènement du premier opus, en 2036. Un doute plane quant à l'identité réelle de Soma dans cet épisode NDS, mais je n'épiloguerai pas plus longtemps sur ce sujet au risque de spoiler ceux qui n'ont pas joué à l'épisode GBA (honte à vous !), ceux qui l'ont fini complètement comprendront à quoi je veux en venir. Qui qu'il soit réellement, Soma est maintenant aux prises avec une secte croyant en "un dieu parfaitement bon", explique Koji Igarashi, développeur du jeu, et a besoin d'une entité contraire pour équilibrer l'ensemble. Pour ce faire, Celia Fortner, à l'origine de cette secte, fera tout pour mettre la main sur Soma et le tuer. Voilà peut-être une réponse au problème posé ci-dessus... C'est ainsi que Soma, voulant démanteler cet organisme, s'aventure dans leurs quartiers généraux et se retrouve malencontreusement dans un château qui lui semble familier. En d'autres termes, le château de Dracula. Voilà pour le scénario, mais nous n'avons pas plus de détails pour le moment. Sachez cependant que les personnages principaux du premier épisode seront bel et bien présents dans cette suite, et c'est avec plaisir que nous pourrons retrouver Genya Arikado, Yoko Belnades ou encore Julius Belmont. Ils ne formeront pas le seul élément repris du grand frère GBA, puisque le gameplay semble reprendre les même bases...

Un très bon gameplay en perspective!

Konami a bien compris, depuis Symphony of the Night (PlayStation), que le mélange action/plate-forme/RPG est une excellente recette. De fait, le système est conservé dans cet opus, et Soma évoluera au fur et à mesure de son avancée dans le château. De plus, le système de capture des âmes instauré par Aria of Sorrow est toujours de mise, mais de manière encore plus poussée. Comprenez par là qu'il y en aura beaucoup plus à obtenir et que vous les ramasserez toujours sur le corps (ou ce qu'il en reste) de vos ennemis. Celles-ci servent à obtenir des pouvoirs spéciaux très variés : invocation d'ennemis à votre botte en passant par les "simples" magies, sans oublier celles qui vous permettent de vous téléporter d'un endroit à un autre ou de planer quelques instants, bref vous l'aurez compris, ces âmes permettent à Soma de charcuter du monstre avec aisance et classe. Heureusement pour les joueurs, des changements sont à prévoir, ce qui semble logique compte tenu des capacités intrinsèques de la NDS. Ainsi le stylet sera utilisé à bon escient, et de deux manières bien différentes (pour le moment tout du moins, peut-être plus à l'avenir). La première utilisation survient en cours de jeu, lors des phases de plate-forme. Dans les quelques vidéos disponibles à l'heure actuelle, on peut voir un joueur explosant des blocs de glace à l'aide du stylet pour permettre à Soma de se frayer un chemin. On peut comprendre qu'une interaction avec les décors sera nécessaire pour progresser. La deuxième, et de loin la plus intéressante, concerne un système de sauts magiques. Vous trouverez ces derniers un peu partout dans le château, et devrez, pour les obtenir, dessiner sur l'écran tactile le symbole qu'ils représentent. Une fois appris, vous devrez reproduire le saut sur les portes menant aux boss pour les ouvrir, puis sur les boss eux-mêmes pour sceller leurs âmes. Si vous échouez dans le dessin du symbole magique, le boss reprendra un peu de vie et le combat continuera jusqu'à ce que vous arriviez à renfermer l'âme définitivement. On ne doute pas que les développeurs ont prévu des sauts de plus en plus difficiles, et on prend peur si on imagine celui du boss final ! En tout cas c'est une bonne initiative de la part des développeurs qui auraient pu se contenter d'un Castlevania excellent, certes, mais classique. Il faut également savoir que l'utilisation du stylet interviendra uniquement quand il n'y aura rien d'autre à faire, dans un souci d'accessibilité. Il aurait été en effet très difficile de faire sauter Soma tout en attaquant les ennemis avec le stylet, par exemple.

Koji Igarashi a également confié qu'il ne souhaitait pas utiliser les fonctionnalités wireless de la Nintendo DS pour que les joueurs puissent coopérer, mais plutôt pour qu'ils puissent affronter leurs personnages dans un mode créé à cet effet. Comme tous les joueurs n'auront pas toutes les âmes, ni toutes les armes que Soma obtient en cours de jeu, il sera intéressant de confronter votre héros à celui de vos amis. Sachez en revanche que ce mode n'est encore qu'à l'état d'étude, et qu'il ne sera mis en place que si les développeurs trouvent le temps de le faire d'ici la sortie du jeu, prévue pour l'automne 2005 au Japon. Ces derniers ne l'auront peut-être pas, puisqu'ils semblent déjà attelés au côté technique du soft qui promet d'être une franche réussite.

Le côté technique pour la fin...

D'un point de vue graphique, certains y voient un simple moteur repompé sur celui du premier opus. Ils n'ont pas tort, mais n'ont pas raison entièrement. Si l'on regarde plus attentivement l'ensemble, nous sommes à des années lumières de la version GBA. Cette dernière ne pouvait en aucun cas afficher autant de détails, d'aussi beaux effets spéciaux et encore moins présenter une animation aussi fluide avec autant d'ennemis à l'écran. J'en prends pour preuve Soma transformé en sorte d'ange et qui traverse à toute vitesse une salle tout en pourfendant une dizaine de squelettes avec sa lance. Magnifique, tout simplement ! Et on remarque les os des monstres qui volent dans tous les sens, ce qui ne manque pas de nous émoustiller et nous satisfaire dans notre envie d'explosion de méchants. Bref, les graphismes semblent atteindre les sommets de la 2D, que ce soit au niveau des décors, des persos ou de l'animation.

L'image “http://document.nintendo-difference.com/522/imgs/06.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Un point négatif en revanche, mais qui n'influe en rien sur le jeu, c'est qu'on ne retrouve plus Ayami Kojima aux artworks, ce qui est bien dommage quand on connaît l'immense talent de la jeune femme.

Par contre, c'est toujours Michiru Yamane qui s'occupe de l'ambiance sonore, ou tout du moins qui supervisera le travail effectué. Un gage de réussite donc, et il suffit d'écouter ses dernières oeuvres dans les derniers Castlevania (Aria of Sorrow et Lament of Innocence) pour s'en convaincre. Que du bon donc.

Pour la durée de vie, on nous la promet plus étoffée qu'à l'habitude, ce qui s'annonce très bon. Il faudra, d'après les développeurs, entre 15 et 20 heures pour en voir le bout. Aurons-nous droit à plusieurs châteaux ou plusieurs cartes, comme cela a été le cas dans les précédents Castlevania ? Nous verrons bien...


En conclusion

Un excellent jeu qui s'annonce, et si il est dans la même optique que son grand frère Aria of Sorrow, il n'y a aucun soucis à se faire puisque ce dernier était déjà exceptionnel. Si sa qualité est augmentée, on ne pourra vraiment rien demander de plus. Sortie en automne 2005 au Japon, je le rappelle. C'est loin, patience !

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • Konami
Développeur
  • Konami
Genre
  • Action
Nombre de joueurs
  • 1 à 2
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   22 septembre 2005
   4 octobre 2005
   25 aout 2005

Site officiel
http://www.konami.jp/gs/game/dracula_ds/index.html
En lien avec l'article
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016