Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
David Douillet Judo
Par Rinku, le 30 juin 2006

'œil avisé du maître éponyme.



À l'origine : un art martial


Selon la légende, maître Jigoro KANO aurait créé le JUDO après avoir observé un arbre durant l'hiver. Il avait remarqué que les grosses branches se brisaient sous le poids de la neige, tandis que les branches plus souples se pliaient pour se dégager de la neige, mais ne rompaient pas. Ainsi est né le JUDO, en 1882 au Japon, en utilisant le meilleur des arts martiaux traditionnels. JUDO signifiant littéralement «voie de la souplesse», le but n'étant pas l'utilisation de la force, mais par des déséquilibres et des déplacements, de faire chuter son adversaire sans user de force brute. C'est environ un siècle plus tard, en 1972, que le JUDO deviendra sport Olympique, aux Jeux Olympiques de Munich. Dès lors, il devient l'art martial le plus pratiqué au monde, répondant non seulement à une philosophie propre aux arts martiaux, mais aussi à des codifications propres au sport.

Chassagne... il serait français que ça nous étonnerait pas

Quand le gros Ben rencontre le grand David


Après ce rapide tour d'horizon du judo, venons en au fait et à ce qui nous intéresse : David Douillet Judo. Nous avons donc entre les mains (ou plutôt nous aurons entre les mains) une véritable simulation de Judo, avec en quelque sorte pour directeur technique David Douillet qui, pour ceux qui ne le connaîtraient pas, est tout simplement un des judokas les plus titrés de tous les temps. Comme toutes les belles histoires, celle-ci débute par une rencontre... un beau jour de mai, ou de juin peu importe, David Douillet, qui a pris sa retraite des tatamis rencontre le président de BigBen. Au milieu de la conversation, tous deux déplorent l'absence de simulations de Judo (forcément, vous n'allez par parler pétanque quand vous avez David Douillet en face de vous). La suite vous la devinez, BigBen accepte le défi de développer un jeu respectant la réalité du Judo, et David Douillet qui avait été maintes fois sollicité par des développeurs peu scrupuleux, accepte d'aider à la création d'un tel jeu. La première simulation de Judo allait enfin voir le jour.

En voilà un beau tatami

Waza-hari, Waza-hari, Ippon !


Mais comment faire une simulation de Judo ? C'est ce qu'on dû se dire les gars de 10Tacle Studios. Et bien on retrousse ses manches, et il va falloir inventer un tout nouveau système de jeu. Mettons nous à leur place. Tout d'abord voyons les règles. Un combat de Judo peut paraître simpliste, l'individu lambda se dit qu'il faut simplement mettre son adversaire au sol pour gagner. D'une certaine façon oui, mais ce n'est pas aussi simple. Un combat dure 5 minutes sur un tatami carré de 9 mètres de côté, et durant ces 5 minutes soit on réussit un Ippon en projetant durement son adversaire, soit en le faisant abandonner par une clef ou un étranglement, soit en le maintenant 25 secondes au sol. Le judoka réussissant un Ippon est immédiatement déclaré vainqueur. Mais, si au terme des 5 minutes aucun des deux judokas n'a réussit à s'imposer par Ippon, les juges compteront les points pour la gagne. Les points se gagnent par des projections plus ou moins violentes n'amenant pas d'Ippon (Koka 3 points, Yuko 5 points, Waza-Hari 7 points, deux Waza-Hari valent un Ippon). Tout cela, sans compter les différentes pénalités pour non-combativité, sortie de tatami, non respect de l'adversaire, etc. Voilà, maintenant on connaît les règles principales, on voit ce que cela peut donner, on aura affaire à un jeu de combat en 1 contre 1, avec un arbitre au milieu, et des juges... C'est ça une simulation de judo ? Non, nous y sommes encore loin, il va falloir maintenant s'attaquer à l'essence du judo.

Hum ! Sans commentaires

Le keikogi (kimono) ne fait pas le Judoka


Il va falloir incorporer toute la richesse d'un art martial dans un pad... et cela ne va pas être chose aisée. Le judo est basé sur le déséquilibre, le placement de soi et de l'adversaire, et bien entendu sur des techniques. Vous en aurez une cinquantaine à votre disposition, bien entendu, on est dans une simulation, donc si votre adversaire est penché en arrière, pas besoin d'essayer de le projeter en avant, vous n'y arriverez pas (l'art du déséquilibre). Le jeu vous aidera un peu si vous le désirez, en indiquant en bas de l'écran les trois techniques les plus appropriées à la situation, une technique simple et peu risquée, une technique difficile et risquée entraînant facilement un Ippon, et une technique intermédiaire. Pour entrer une technique, rien de plus simple, il faudra jouer avec les mains, les hanches et les pieds, chaque partie du corps correspondant à une touche du pad. Pour ce faire, plus ou moins comme dans un jeu de musique, il faudra appuyer sur les touches correspondantes dans un certain rythme pour se placer, déséquilibrer, et projeter, tout cela faisant une technique. Puis petit à petit, comme un véritable judoka, vous connaîtrez les enchaînements à faire suivant une situation donnée afin de projeter au mieux votre adversaire, et vous pourrez ainsi vous passer de l'aide du jeu, bien utile pour le débutant, mais qui limite le jeu si on ne se tient qu'à elle. Bien sûr, cela ne sera pas exactement comme un jeu de musique, lorsque vous appuierez sur les touches, cela aura un réel impact sur votre personnage, il se déplacera, tirera, poussera en conséquence.

On reconnait bien David Douillet


De plus, le placement doit être exécuté en rythme pour réaliser la technique à la perfection car, sinon, la sentence sera l'avortement de la technique, voir de risquer d'être contré, car c'est bien connu de tous bons judokas : une technique implique un contre. Celui-ci s'effectue grâce à une simple pression d'une touche au bon moment, et de la même manière pour le blocage. Un contre bien placé peu mener à la victoire. Or les techniques les plus efficaces seront les techniques les plus difficiles à placer, et donc les plus faciles à contrer. Ce sera donc à vous de choisir les techniques à tenter suivant votre endurance et le déroulement du combat, soit essayer de finir vite le combat en tentant quelque chose de dangereux dans les premières secondes, soit temporiser en additionnant nombre de techniques simples mais peu efficaces, voir tenter le tout pour le tout si vous êtes mené. Et si vous êtes tenté de ne pas attaquer pour éviter les risques, prenez garde à la pénalité de non-combativité.
Voilà pour le combat debout, concernant le combat au sol, le but est de maintenir l'adversaire 25 secondes sur le dos. Les deux joueurs devront alors réaliser une combinaison de touches le plus rapidement possible, cette fois réellement comme un jeu de musique, afin de se défaire ou au contraire de maintenir la prise. Cela demandera d'ailleurs beaucoup d'énergie, et risquera de diminuer sévèrement votre endurance. Cette dernière devra être surveillée attentivement, car plus votre endurance sera basse, moins vous arriverez à enchaîner des techniques, à contrer, et vous serez plus susceptible de vous faire avoir. Un combat du judo dure 5 minutes, et arriver à la dernière minute, c'est un combat mental entre les adversaire, le dernier qui cédera aura la victoire.
Autre ajout sympathique de la part des développeurs et sous l'impulsion de David Douillet, par respect pour la philosophie des arts martiaux, vous devrez saluer vous même votre adversaire au début et à la fin du combat, si tel n'était pas le cas, vous vous verriez infliger une pénalité, comme quoi, mieux vaut respecter les règles.
Voilà comment se déroulera le jeu, cela parait difficile, mais tout vous sera expliqué en long en large et en travers par David Douillet himself, à travers un tutorial.

La Judo Academy !


Au-delà du tutorial qui vous expliquera les bases de David Douillet Judo, vous aurez accès aux classiques «combat rapide», qui consiste à faire un combat là maintenant tout de suite pour les impatients, ou à un «tournoi», qui consiste à enchaîner 4 combats d'affilés et enfin au mode «carrière». Ce dernier est évidemment le plus intéressant. Tout commence par la création de votre avatar. Une création plutôt limitée, étant donné qu'il sera forcément un homme de plus de 95 kilos. En effet, pas de femme, et uniquement des poids lourds dans ce David Douillet Judo. Une fois votre Judoka customisé, vous atterrissez dans le dojo où vous apprendrez tout ce qu'il faut savoir (le fameux tutorial mené par David Douillet). Puis une fois que votre sensei (maître) pensera que vous êtes prêt, à vous la compétition. Vous débuterez dans des championnats régionaux, où vous serez récompenser par un saucisson si vous gagnez (c'est comme ça en vrai en tout cas...). Puis vous gravirez les échelons pour arriver aux championnats nationaux, et enfin aux championnats internationaux, pour ensuite défier David Douillet lui-même, et devenir le champion du monde de la discipline. Ce dernier sera d'ailleurs le seul véritable judoka, tous les autres seront des judokas virtuels, donc pas de licence à la EA pour ce jeu. De même pour les dojos, il y en aura seulement quatre (votre dojo, dojo régional, dojo national, dojo international).
Mais le mode carrière promet d'être sympathique, suivant vos prestations dans les différents combats vous gagnerez des points qui vous permettront d'améliorer votre avatar, ou plus précisément de lui permettre de mieux maîtriser une technique en particulier, ou le contre d'une technique. Ainsi, si un adversaire est fort en balayage, à vous d'aller vous ressourcer dans votre dojo avant l'affrontement pour mieux maîtriser le contre du balayage.

Grosse fatigue ?

Alors David Douillet, jus d'o(range) ou champagne ?


Mais tout n'est pas rose dans le monde des ceintures noires. Tout d'abord, David Douillet Judo est une simulation certes, et essaie de prendre en compte toute l'essence du judo, mais malheureusement, il manque certain petits trucs, de l'aveu de notre DD national lui même. Tout d'abord, la posture des mains et la prise sur le kimono n'est pas réellement mise en valeur dans le jeu, alors que ce sont des éléments fondamentaux du judo. De même, le travail au sol n'est pas folichon, alors que bon nombre de combats se terminent au sol. Enfin, David Douillet aurait aimé une meilleure gestion du moral du judoka... et puis il faut bien l'avouer, une cinquantaine de techniques, même si ça peut paraître beaucoup n'est rien comparé à ce qu'un vrai judoka peut utiliser lors d'un combat.
Techniquement maintenant, les graphismes ne sont pas particulièrement attirants, les dojos manquent cruellement de vie (et ce n'est pas les spectateurs en carton qui vont aider).
Donc, il y a encore du travail avant d'atteindre l'excellence, espérons que le report du jeu pour le mois de septembre 2006 ne soit pas étranger à la nécessité évidente d'amélioration, sinon pourquoi pas un David Douillet Judo 2, avec licences à gogo, et améliorations à foison ? En tout cas, saluons le travail de 10Tacle Studios Belgium, anciennement Elsewhere Entertainment, qui s'est penché là sur un sport difficile à transposer dans un jeu vidéo. Pour finir, que vous soyez amoureux du judo ou non, ce David Douillet Judo peut être une bonne expérience, mais méfions-nous, le jeu semble être sympathique, mais vite lassant. Donc attendons le mois de septembre et le test du jeu pour connaître le fin mot de l'histoire.
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • GameCube
Editeur
  • Bigben Interactive
Développeur
  • 10tacle
Genre
  • Sport
Nombre de joueurs
  • 1 à 2
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   27 septembre 2006
   Non prévue
   Non prévue

Site officiel
http://www.daviddouilletjudo-lejeu.com/
En lien avec l'article
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016