Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
StarFox Assault
Par Kiklox, le 3 février 2005

du service, celle de StarFox...

C’est en gros ce que l’on retient de cette licence appartenant à Nintendo. On se souvient du tout premier épisode paru sur Super Nintendo, StarWing il y a de cela plus de dix ans maintenant. Apportant en son temps une révolution graphique qui aura sans doute été un pas important vers la troisième dimension, le titre de Nintendo se démarqua également des autres productions par son plaisir de jeu incroyable, et son scénario, qui bien qu’extrêmement basique, permit l’arrivée inoubliable de nouvelles mascottes du jeu : l’équipe Lylat, composée entre autre de Fox McCloud, chef d’escadrille, de Falco, de Peppy et de Slippy, les trois membres de cet escadron. Quatre personnages de légende qui resteront malgré eux à jamais dans la mémoire des joueurs… mais également dans leur avenir.

Car après avoir révolutionné le jeu avec le fameux mode « Super FX » dans StarWing sur Super Nintendo, donnant l’impression d’un jeu presque en 3D, après avoir été décliné sous une forme 64 bits sur Nintendo 64 en 1997 dans Lylat Wars, splendide et incontournable suite, et après avoir changé complètement de registre au passage 128 bits il y a trois ans de cela, sur GameCube dans StarFox Adventures une réussite presque totale de la part de Rare, qui signa là son dernier jeu sur console de salon Nintendo avant son rachat par Microsoft, l’escadron de pilotes d’AirWing reprend du service ! StarFox Assault approche…

Une coopération entre deux grands


Tout d’abord, il est important de préciser le fait que le jeu est le produit d’une coopération fort intéressante entre Namco et Nintendo, et depuis près d’un an, il semblerait même que ce premier soit attaché à la console cubique : après un magnifique Tales of Symphonia, et un futur et très attendu Baten Kaitos, il est fort à parier que cette coopération ne peut qu’apporter que du bon, tout du moins on l’espère ! Si l’épisode de Rare paru en 2002 avait quelque peu chamboulé les joueurs qui auraient préféré un jeu de tir dans la droite lignée des autres titres de la série qu’un jeu d’aventure à la sauce Zelda, avec quelques malheureuses pauvres phases de vaisseaux, graphiquement sublimes mais bien trop molles et sans intérêt, Nintendo compte bien réajuster le tir ! Cette fois-ci, c’est un retour aux sources : on nous promet entre 70% et 80% de jeu se déroulant dans les airs ou dans l’espace, le reste du temps vous serez soit à pieds, soit dans des véhicules au sol, comme des tanks par exemple, à l’instar de LylatWars 64. On se souvient de la présentation du jeu à l’E3 dernier : un jeu pauvre, graphiquement tout du moins, qui souffrait d’un moteur affreusement laid et repoussant. On avait l’impression de retomber quelques années en arrière. Cependant le potentiel lui, semblait prometteur. Plaisant à jouer, les démonstrations et les essais n’avaient néanmoins pas réussi à convaincre la foule de joueurs, comme à la Japan Expo par exemple, où la borne restait très souvent libre. Mais depuis la rentrée vers septembre / novembre, Namco semble avoir entièrement revu et corrigé ses erreurs. En effet, les dernières informations, les dernières images et vidéos disponibles témoignent d’un lifting graphique réussi.
On pourrait presque crier sur tous les toits « C’est de toute beauuuuté ». La coopération n’a donc pas que du mauvais, Nintendo voyant que les joueurs n’étaient pas attirés le moins du monde par le jeu a sans l’ombre d’un doute dû remonter les bretelles des développeurs…

Et maintenant, qu’est-ce que ça donne ?



Force est de dire que StarFox Assault est désormais très attirant. Les thèmes musicaux si bien connus sont repris de façon orchestrale et sont encore plus entraînants que jamais. Les graphismes sont alléchants, les combats spatiaux étant agrémentés de nombreux effets de lumières, les AirWings de l’équipe Lylat ont enfin de la gueule et ne sont plus le misérable tas de polygones immonde de la version de l’E3, les personnages, bien que moins soignés que dans StarFox Adventures (souvenez-vous du magnifique pelage du renard McCloud…) sont de très bonne facture, même si leur façon de marcher au sol fait débat, mais heureusement que ces phases sont minoritaires…. La maniabilité quant à elle était plus que correcte dans l’ancienne version, on imagine donc que ce sera toujours le cas pour cette nouvelle mouture.
Quant à l’histoire, bien que toujours aussi simple, car reprenant les grandes lignes de ses aînés, vous entraînera combattre sur de nombreuses planètes et étoiles, ou à travers l’espace et les innombrables champs d’astéroïdes qu’elle cache, pour tenter de vaincre le maléfique Andross, grand méchant de la série, qui semble partant pour ne jamais s’avouer vaincu, et sauver la galaxie. Même si cela sent le réchauffé, il est à prévoir bien plus de rebondissements que dans les épisodes précédents, car cette fois-ci, les personnages dialogueront au travers de nombreuses scènes cinématiques (dites adieu aux fameux « Bababouzeuh » « Tutuduptudup » puisque les personnages parleront normalement selon ce qu’on peut voir des vidéos) et s’ajouteront aussi des personnages tout droit sortis de StarFox Adventures. Pour finir, il est important de préciser que le mode multi joueurs sera mis en avant. Un peu à l’instar de Super Smash Bros. Melee, l’écran de sélection des personnages est très coloré et attire l’œil. Avec la possibilité de jouer jusqu’à quatre simultanément, le jeu proposera différents types de parties, comme le Match à Mort ou le Combat en Equipe, et plusieurs niveaux avec des facteurs de jeu qui varient selon leur taille, leur aspect. Ainsi un niveau ne proposera par exemple que la possibilité de jouer à pied, tandis qu’un autre offrira celle de jouer en vaisseaux, ou en tank etc… Pour le moment, on ne sait pas s’il y aura un mode coopération, ni si des bots contrôlés par l’ordinateur pourront être ajoutés à ces parties qui s’annoncent sous les meilleurs auspices.

On en conclut donc que ce StarFox Assault a tout pour plaire, mais il faudrait également que Namco rajoute quelques éléments novateurs à la série, comme par exemple un mode multi joueurs très poussé ou une fonction coopération, pour éviter au jeu de tomber dans la catégorie type des titres intéressants sur le moment, puis vite oubliés car sans réel challenge. Le jeu est disponible au Japon et aux Etats-Unis, ainsi qu'en Europe depuis le 29 avril.
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • GameCube
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Namco
Genre
  • Action
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   29 avril 2005
   14 février 2005
   24 février 2005

Site officiel
http://ms.nintendo-europe.com/starfoxassault/
En lien avec l'article
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016