Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier d'avantages membres exclusifs : un profil personnalisable et évolutif en fonction de votre participation à la communauté, vous recevez gratuitement la newsletter dans votre boite mail pour être prévenu des infos importantes...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #79
Nintendo Switch : nos avis pour un débat enflammé
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots
Le jeu a été présenté très tôt durant la conférence Nintendo de l’E3. Même si les fans étaient très heureux d’entendre parler d’un nouveau Mario, ils ne l’étaient plus vraiment lorsque les images sont apparues. On a tous plus ou moins pensé que Nintendo se moquait du monde en proposant un jeu DS sur Wii, mais heureusement, outre l’aspect graphique pas très poussé, on peut se dire qu’ils ont probablement créé un jeu dont ils maîtrisent les mécanismes à la perfection

Sondage


0 commentaires
New Super Mario Bros. Wii
Par Greg-sHAOlink, le 22 Juin 2009

Les jeux de plate-formes 2D, c’est ce qui a fait les beaux jours de Nintendo par le passé. Et puis, qui, de toute façon, n’est pas content de retrouver l’univers de Mario et tout ce qu’il comprend de goombas, fleurs de feu et autres tuyaux cachés ? Rien qu’avec cela, Nintendo a réussi à se réconcilier en partie avec ses fans. Cependant, exigeants comme nous le sommes, il vaudrait tout de même mieux pour ce New Super Mario Bros. Wii qu’il propose quelque chose de vraiment « New ». Pari tenu ?

Le premier Mario en quatre dimensions !

Annoncé comme tel durant la conférence, on s’attendait à quelque chose d’assez futuriste. Pas vraiment futuriste au final, mais tout de même assez novateur : la quatrième dimension n’est autre que la possibilité de jouer à quatre joueurs en même temps à Mario. Connaissant Nintendo et son expérience avec les jeux multijoueurs (Mario Kart en tête), on se dit que le mariage de Mario et du jeu à plusieurs peut faire des étincelles. Les premiers retours vont d’ailleurs dans ce sens.

On peut incarner Mario, Luigi, ainsi qu’un Toad bleu et un Toad jaune, et se lancer, sans doute, on ne le sait pas encore, à la recherche de la Princesse Peach. Les journalistes qui ont pu s’essayer au jeu à l’E3 sont unanimes : le jeu mêle à la perfection coopération et compétition.

Coopération, d’abord, parce qu’il faudra s’entraider pour éviter plus facilement certains pièges ou encore pour atteindre des endroits inaccessibles autrement. Pour ce faire, on peut se saisir d’un autre personnage et le jeter au loin pour l’empêcher d’être touché par un goomba, par exemple. On pourra aussi sauter sur un autre personnage pour lui rebondir dessus et se retrouver ainsi sur une plate-forme haut perchée que l’on aurait pas pu atteindre tout seul. Les dix niveaux qui étaient jouables en démonstration étaient tous conçus de manière à ce qu’on puisse les explorer entièrement à condition de jouer à plusieurs. On pense que pour récupérer toutes les Super Pièces du jeu, il faudra parcourir le jeu avec au moins un ami, ce qui devrait rendre le mode solo quelque peu obsolète.


Il faudra donc coopérer avec les autres joueurs pour progresser habilement, mais sans doute que certains jugeront plus efficace de se débrouiller tout seul. L’intérêt de vouloir tout faire tout seul ? Un tableau de fin de stage vient préciser qui a récolté le plus de pièces, le plus de points, qui a tué le plus d’ennemis et qui est mort le moins de fois. Bref, un classement des participants est établi à chaque fin de niveau. D’où l’opposition entre coopération et compétition. L’équilibre semble parfait. Par ailleurs, puisque l’on peut désormais jouer à plusieurs, certaines habitudes vont changer. Par exemple, lorsque l’on perd une vie, on ne recommence pas tout le niveau (puisque les autres joueurs n’ont pas nécessairement perdu une vie eux aussi), mais on réapparaît dans une bulle, à la manière de Bébé Mario dans Yoshi’s Island. Il faudra alors agiter la Wiimote pour être attiré vers un joueur « vivant » afin que ce dernier saute, perce la bulle et permette de jouer à nouveau. Cependant, rien ne l’obligera à vous aider... Parmi les petits détails qui changent, il y a les tuyaux cachés. Si un joueur découvre un tuyau caché, les autres ont quelques secondes pour le rejoindre sous peine de ne pas pouvoir accéder aux bonus que la zone secrète renfermait. Il en va de même pour le drapeau de fin de niveau. Dès qu’un joueur a sauté dessus, il ne restera que quelques secondes aux autres pour l’atteindre et éventuellement sauter plus haut pour faire un meilleur score. On remarque donc qu’il y a souvent un « leader » (celui qui arrive en premier à tel ou tel endroit) qu’il faudra suivre sans se laisser distancer. Sinon, on n’apparaît plus à l’écran et il faut revenir à l’aveuglette au niveau des autres personnages. Généralement, cela se traduit par une vie perdue et un voyage en bulle.

Même si ces quelques éléments apportent un peu de piment à l’aspect compétition, il est en revanche dommage que le jeu freeze à chaque fois qu’un joueur perd une vie, prend un champignon ou se fait toucher par un ennemi. En effet, les autres joueurs peuvent ainsi être déstabilisés pendant un saut délicat. D’où l’intérêt aussi de ne pas jeter ses camarades de jeu sur le premier koopa venu... Mais si vous tenez à être égoïste, sachez qu’il sort des blocs « ? » autant d’objets que de joueurs et que rien ne vous empêche de tous les prendre pour gagner des points.

Et ce n’est pas tout ! Si Nintendo arrive à renouveler la façon de jouer à Mario, ce n’est pas pour autant qu’ils se sont gênés pour ajouter d’autres nouveautés. A commencer par les mouvements de Mario. On pourra effectuer, apparemment, tous les mouvements que l’on a pu voir dans un Mario (attaque rodéo, rebondir sur les murs...) jusqu’à la Spin Attack que l’on a découverte dans Super Mario Galaxy. Elle se déclenche aussi en agitant la Wiimote. C’est une bonne nouvelle qui permet d’enrichir le gameplay. On note aussi l’apparition de deux nouveaux objets, outre les classiques champignons, étoiles et fleurs de feu : le costume hélice et le costume pingouin. Le premier permet de sauter plus haut et de redescendre en douceur, tandis que le second transformera Mario (ou Luigi ou Toad) en pingouin cracheur de boules de glace qui gèleront vos ennemis, dont vous pourrez vous servir en tant que plate-forme temporaire. On pourra aussi glisser avec grâce sur la glace, dans ce nouveau costume.

On l’attend de pied ferme !

Il ne faut pas oublier d’évoquer les retours de Yoshi et des Koopalings (les enfants de Bowser), qui viendront garnir davantage ce jeu qui s’annonce très complet. Très complet certes, mais pas tout à fait, dans le sens où aucun mode online ne sera disponible. Shigeru Miyamoto l’a justifié du fait de la faible puissance de la Wii. C’est sans doute très discutable, quand on voit ce qu’affiche New Super Mario Bros. Wii en comparaison avec Super Smash Bros. Brawl ou Mario Kart Wii, mais le fait est qu’il n’y aura pas d’online et c’est regrettable. En revanche, le papa de Mario a précisé qu’il y aurait plus de 80 niveaux, ce qui annonce une durée de vie « de base » assez conséquente pour un Mario.

Il ne nous reste plus qu’à attendre la fin de l’année pour voir débarquer cette nouvelle aventure du plombier moustachu. Et, avouons-le, c’est la première fois depuis longtemps qu’on attend un jeu Nintendo sur Wii...

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Plate-formes
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 3
Sorties
   20 novembre 2009
   15 novembre 2009
   3 décembre 2009

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016