Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
Gun
Par Blayrow, le 22 Septembre

Jusque là resté très silencieux, Activision se décide enfin à dévoiler son jeu de tir à la sauce western, Gun. C'est à Paris, lors d'un cocktail spécialement organisé pour l'occasion que le titre fut présenté plus en détails à la presse française, et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous avons été agréablement surpris. Voici l'aperçu d'un jeu qui risque de faire du bruit lors de sa sortie en novembre prochain.


Ambiance Clint Eastwood




Gun, ce n'est pas un simple jeu de shoot à la troisième personne. Le jeu propose avant tout un scénario, et une ambiance digne des plus grands films de Clint Eastwood. Tout commence lorsque vous vous rendez dans une ville paumée au fin fond du Montana dans les Badlands pour rencontrer Jenny, une fille publique de saloon qui détient des informations importantes sur votre père disparu. Mais un pochetron du coin la prend en otage, et vous devez alors la libérer des griffes de cet odieux personnage et de ses acolytes alcooliques. C'est là que commence la première mission qui nous a été présentée, et qui nous a permis de découvrir les premières phases du jeu. Gun est un third-person shooter, un jeu de tir à la troisième personne, mais le dire en anglais c'est plus "staïle". Vous voyez et dirigez donc votre personnage de dos, mais lorsque vous visez avec une arme le jeu bascule à la première personne pour permettre une meilleure précision. Il est toujours possible de tirer sans passer par cette nouvelle vue, mais cela sera moins efficace, d'autant plus que vous ne bénéficierez pas de l'effet "bullet-time" à la Matrix. Mais si, vous savez, lorsque l'écran se floute et que tout tourne au ralenti, vous permettant de mieux ajuster votre visée et prévoir vos actions. Et bien sachez que cet effet est bien présent dans Gun, et montre son utilité notamment lorsque de nombreux ennemis sont à l'écran. Bien que l'on commence l'aventure juste avec le minimum syndical, un nombre assez conséquent d'armes est disponible pour nettoyer les niveaux de la racaille ambulante : revolvers, fusils, snipers, mais aussi bâtons de dynamite pour ratisser large et des couteaux / machettes en tout genre pour le corps à corps. Les dégâts sont localisés : visez la jambe d'un ennemi et il tombera à terre, visez son bras et il lâchera son arme, visez sa tête et... il décèdera, logiquement. Des armes sont spécialement disponibles parfois dans les niveaux, tels que des canons et des mitraillettes posées sur un trépied. Et au cas où vous auriez besoin de vous mettre à couvert, rien de tel que de prendre un ennemi en otage, un peu comme dans Metal Gear Solid. Mais peu importe le matos utilisé : dans la plupart des cas ça tire de partout, le sang coule à flots, on s'y croirait tant l'ambiance est au rendez-vous et bien que le jeu n'était pas jouable lors de la présentation, la maniabilité semblait plutôt bien faite. Du côté des graphismes, là aussi on a affaire à du bon boulot. Le jeu est plutôt fluide, et les personnages et environnements sont détaillés et fidèles à l'univers du Far West. Jusque là, on serait tenté de dire que Gun n'est qu'un vulgaire jeu de shoot qui ne se démarque du lot que par son univers. Ben allez hop, paragraphe suivant.


La vie de cow-boy, c'est cool



GUN serait bien trop classique si les développeurs de Neversoft n'avaient pas inclus quelques bonnes idées qui font que le jeu se démarque de la concurrence. L'idée principale du jeu reste la plus intéressante : le joueur est quasiment libre d'aller où il veut quand il veut. Les environnements sont ouverts, un peu à la manière d'un GTA ou d'un True Crime. C'est donc un terrain de jeu immense qui est annoncé par les développeurs. Villes, déserts et montagnes sont de nombreux terrains de découverte pour Colton White, le héros du jeu. Bien entendu GUN suit une histoire précise qui vous fera visiter de nombreuses destinations parfois touristiques, parfois peu accueillantes. Mais rien ne vous empêche, au cours de l'aventure, de monter sur votre cheval et d'aller faire un tour où bon vous semble. Saloons, salles de jeux, magasins divers, beaucoup de possibilités s'offrent à vous. Vous êtes un vrai cow-boy ! Au point même que le héros peut boire du whisky pour regagner de l'énergie (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération). Il pourra aussi améliorer ses compétences dans divers domaines (notamment pour la durée de l'effet "bullet time") et aura aussi la possibilité d'améliorer ses armes chez les marchands, moyennant finances. Bien entendu, de nombreuses quêtes dites "annexes" viennent parsemer le jeu pour vous faire gagner de l'argent ou tout simplement pour vous distraire. Qu'elles soient optionnelles ou faisant partie intégrante du scénario, les missions sont plutôt variées : exterminer les vilains, bien entendu, mais aussi prendre d'assaut un fort, aider le shérif local, combattre des malfrats à cheval dans des joutes spectaculaires, et autres réjouissances de la vie d'un aventurier dans le Montana. Vous êtes bien entendu libre de participer aux missions optionnelles ou non, mais en revanche vous ne couperez pas aux missions faisant progresser l'intrigue. Le jeu devrait être plutôt long niveau durée de vie. En revanche, pas de mode multijoueur au programme : tout le monde sait qu'un cow-boy mène sa vie en solitaire.


Prêt à dégainer ?



Avec une ambiance au rendez-vous et un gameplay qui en séduira plus d'un, GUN s'avère prometteur et prouve que le studio californien Neversoft sait faire autre chose que des jeux de skateboards. D'autant plus que les jeux de western se font rares sur le Cube et un peu de diversité ne nous fera pas de mal. Mais attention, nous n'avons pas eu l'occasion de prendre le jeu en main, et il est encore impossible de dire si la maniabilité est vraiment au poil ou pas. Mais rien que pour son ambiance et son fun, c'est avec intérêt que nous attendons GUN, qui devrait arriver en fin d'année 2005.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • GameCube
Editeur
  • Activision
Développeur
  • Neversoft
Genre
  • Action
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   25 novembre 2005
   8 novembre 2005
   Non prévue

Site officiel
http://www.gunthegame.com/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016