Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
Les Chevaliers de Baphomet
Par Badi, le 1 er Novembre 2001

"Salut ! Je m'appelle George Stobbart" Le seul type capable d'accoster les gens de cette manière est bien entendu Américain. Mais il est surtout le personnage principal des Chevaliers de Baphomet, l'une des séries de Point and click les plus populaires de ces dernières années.Les Chevaliers de Baphomet est développé par la talentueuse équipe de Revolution Software. A l'origine de l'adaptation sur GBA : une proposition farfelue d'un des membres de l'équipe, il y a maintenant une dizaine de mois. En effet, jamais personne n'aurait cru que 2 CD de 650 Mo sur PC puissent tenir sur une cartouche de 32 Mo sur GBA. Une bonne leçon aux détracteurs de ce format. En tout cas, aujourd'hui le jeu existe bel et bien, et il va sans doutes amener une bouchée d'air frais sur GBA.

C'est quel genre ?


Le point and click
est un genre inexistant sur consoles portables, et très peu répandu sur consoles de salon. C'est dans le monde des PC qu'il a atteint sa maturité avec des jeux comme Monkey Island ou Grim Fandango se déroulant dans un monde imaginaire, avec des pirates pour le premier et des morts vivants pour le second, ou un peu plus réaliste comme la série des Broken Sword, Les Chevaliers de Baphomet en Français. Cette dernière se déroule à notre époque et les énigmes à résoudre sont on ne peut plus logiques. Pour ceux qui ne connaissent pas le point and click, on va développer. Le personnage principal se trouve devant plusieurs énigmes qu'il se doit de résoudre pour avancer. Exemple : Trouver le moyen d'ouvrir une bouche d'égout pour poursuive un poseur de bombes. Mais l'action n'est jamais très présente. On passe la majorité du temps à essayer tout un tas d'objets avec des éléments du décor pour découvrir les interactivités possibles ou à discuter avec les personnages présents. La seule chose que le joueur peut faire c'est cliquer : cliquer pour se déplacer, cliquer pour parler, cliquer pour utiliser un objet, cliquer pour examiner un lieu.



Ya un problème, ya pas de souris sur GBA !


C'est certainement ce qui a freiné l'adaptation de ces jeux sur consoles, même si les souris y existent, le nombre de joueurs en possédant reste très faible, sauf sur Dreamcast ou la connexion internet en a poussé plus d'un à en faire l'acquisition. Un joystick aurait très bien put remplacer la souris mais il n'y en a pas non plus sur GBA. Il ne reste qu'une solution : la croix directionnelle, beaucoup moins précise et pratique. La maniabilité du jeu risque donc d'en énerver plus d'un... D'autant plus que certains détails ont leur importance et il ne faut surtout pas passer à côté. Une simple fissure dans un mur permet de l'escalader et de se retrouver dans un endroit capital du jeu, il s'agit d'un passage en Irlande en l'occurence. Une option pour régler la vitesse du curseur aurait donc tout intérêt à être présente. Du genre, la vitesse augmente lorsque le bouton L est maintenu enfoncé, et le contraire se produit lorsque l'opération est effectuée avec R, un peu comme dans Kuru Kuru Kururin.



L'histoire


Pour compenser le manque d'action du jeu, un scénario en béton est présent. Le joueur incarne George Stobbart, touriste Américain pas curieux du tout. George passe donc de belles vacances dans notre beau pays, la France. Alors qu'il est tranquillement en train de savourer la chaleur du soleil à la terrasse d'un café Parisien, un clown vient l'embêter en jouant de la musique près de lui en compagnie de nombreux ballons de baudruche. George est tellement content lorsque le clown le laisse tranquille qu'il ne pense pas trop à s'en méfier. Il aurait dû pourtant. Le clown échange son accordéon avec la mallette d'un client, sans que celui-ci ne le remarque bien entendu, et s'enfuit ensuite en courant dans une ruelle sombre en face du café. George est intrigué certes mais il ne pensait pas que 5 secondes plus tard l'accordéon du clown exploserait, gâchant ses vancances en le plongeant dans une longue enquête. En effet, il s'en sort indemne. Témoin de l'affaire, il décide tout de suite de se mettre à la poursuite du clown. C'est là que commence l'aventure pour le joueur. Les premières actions à faire sont bien entendu de tenter de trouver des indices parmi les débris du bar. Il faudra ensuite se défaire de la police qui arrive sur les lieux, pour aller dans la ruelle sombre qui a servi au clown, ce n'est qu'un faible échantillon de la profondeur du jeu. C'est à partir de là que commence la recherche, à travers Paris, l'Irlande, la Syrie et d'autres, d'un trésor des Templiers perdu depuis bien longtemps...



Le jeu !

Les graphismes supers fins et détaillés de la version PC sont présents sur GBA. Incroyable, la conversion est vraiment bluffante, c'est dans les moindres détails identique. La seule différence est bien entendu la résolution, plus basse sur GBA, différence qu'on ne distingue néanmoins quasiment pas compte tenu de l'écran du GBA, plus petit qu'un PC. Autre différence, mais beaucoup plus importante cette fois-ci, le son. On ne pouvait pas faire tenir les 1300 Mo des CD sur les 32 Mo de la cartouche sans pertes. Ici ce sera les voix. En effet, les dialogues sont extrêmement nombreux et il relève de l'impossible de les faire tous tenir sur une cartouche, même avec les nouvelles technologies de compression. Les voix des personnages seront donc remplacées par des sous-titre, une option qui était aussi disponible sur PC pour ceux qui n'avaient pas de hauts parleurs. Chaque texte est écrit dans une couleur différente pour ne pas confondre les personnages. Par exemple, vos paroles seront en bleu sur l'écran alors que votre interlocuteur sera représenté avec du rouge, on ne pouvait faire plus simple et explicite. Les musiques du jeu original seront elles aussi supprimées, une seule musique faisant plus de 32 Mo !!! Mais la bande son de Barrington Pheloung, le compositeur des musiques, sera recrée spécialement pour le GBA avec certains sons en moins pour réduire la taille. En tout cas, l'esprit sera conservé de façon à ce qu'à l'écoute on sache immédiatement que c'est une musique issue de l'univers de Broken Sword. Les scènes cinématiques passeront certainement elles aussi à la trappe mais on ne sait pas encore si, et par quoi, elles seront remplacées. Qui sait peut-être que 4X Technologies aura terminé ses travaux de compression vidéo d'ici la sortie du jeu. Ces cinématiques sont vraiment utiles car elles interviennent toujours à des moments cruciaux de l'aventure et expliquent bien l'évolution de l'action. La durée de vie du jeu est impressionnante. Ce ne sera pas facile de résoudre toutes les énigmes qui se mettront en travers de votre chemin. Sans compter le nombre d'heures pendant lesquelles, bloqué, on essaye tout et n'importe quoi pour trouver la solution. Pour vous aider, Nicole Collard, une journaliste Française, sera à votre côté au bout d'un certain temps de jeu. Mais vous ne pourrez pas la contrôler, c'est en discutant avec elle que quelques indices vous seront divulgués. De plus, pour compenser les éléments en moins de la version GBA, des bonus seront ajoutés. De nouvelles énigmes ? Ou alors les mêmes mais légèrement corsées ? Surprise.



C'est la fin


Les Chevaliers de Baphomet est déjà prêt, sa conversion sur GBA ne devant pas prendre plus de 6 mois, sa sortie ne devrait donc ne pas tarder aux USA, on l'attend avant la fin de l'année en Europe. Les Boucliers de Quetzalcoatl, deuxième épisode de la série, est aussi prévu sur la petite portable mais sa sortie ne se fera pas avant 2002 en Amérique. Ce n'est pas tout, Revolution Software ne s'arrête pas en si bon chemin puisque le troisième volet, Broken Sword : The sleeping Dragon, en Anglais, prévu pour la fin d'année sur PS2, X BOX et PC, sera aussi adapté après les deux premiers épisodes, disons fin 2002 en étant optimiste. Trop de conversion pensez-vous ? Ils ont pensé à vous puisque un jeu inédit tiré de l'univers de Broken Sword verra le jour sur GBA, et exclusivement sur GBA. Mieux vaut ne pas parler de sa date de sortie qui doit tourner aux alentours de fin 2003. Autant dire qu'on a le temps.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • BAM! Entertainment
Développeur
  • Revolution Software
Genre
  • Aventure
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   20 mars 2002
   26 mars 2002
   Non prévue

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016