Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Grezzo  1 20/09/2019
20/09/2019
20/09/2019
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Action - Aventure     Site officiel
0 commentaire(s)
switch
Yoshiki Haruhana, le responsable de la modernisation des graphismes de Zelda : Link's Awakening sur Switch, parle de l'esthétique choisie

 Par klaus,
 le 13/10/2019 à 00H54

Après les révélations faites par le compositeur et arrangeur Ryo Nagamatsu, Nintendo of Europe a traduit un autre article du blog officiel japonais de The Legend of Zelda, écrit cette fois-ci par Yoshiki Haruhana (designer graphique particulièrement connu pour avoir été le responsable principal de l'esthétique de The Wind Waker), le responsable de la modernisation des graphismes de The Legend of Zelda : Link's Awakening sur Switch. Vous trouverez la traduction française de cet article à cette adresse ou bien juste ci-dessous :

 

« Bonjour tout le monde ! Je m'appelle Yoshiki Haruhana, et c'est moi qui étais chargé de la direction artistique de ce jeu. The Legend of Zelda: Link's Awakening est sorti au départ sur Game Boy il y a plus de 20 ans déjà, et le jeu occupe une place particulière dans le cœur de beaucoup de joueurs. En gardant cela à l'esprit, notre objectif a donc été de moderniser les graphismes sans les rendre "artificiels".

Plutôt que de nous orienter vers des graphismes de pointe, nous avons cherché à retrouver les principes d'universalité et de simplicité associés au style pixélisé du jeu original. J'espère que chaque joueur pourra projeter sa propre interprétation de Link's Awakening dans le jeu au fil de sa progression.

 

 

 

L'un des objectifs que nous nous étions fixés était de faire ressembler le monde du jeu à un diorama. Dans notre esprit, au moment du développement, Link était une petite figurine d'une dizaine de centimètres évoluant dans ce monde-diorama. Nous avons développé le jeu en imaginant que ce monde miniature pourrait réellement exister, et nous avons donc tenté de trouver un équilibre entre deux principes a priori contradictoires : accentuer le charme d'une création artisanale par la richesse des détails, mais sans en ajouter trop non plus pour respecter l'échelle prévue pour Link dans cet univers. Dans les faits, trouver cet équilibre n'aura pas été une mince affaire !

J'ai évoqué les dioramas, mais saviez-vous que de vrais dioramas avaient été créés et exposés lors de l'E3 2019 ? L'équipe sur place a effectué un travail de titan et réalisé des œuvres vraiment spectaculaires ! Le résultat final m'a littéralement bluffé !

 

 

 

Quand j'ai appris qu'ils comptaient créer des dioramas, j'ai eu un peu peur. C'était comme un test pour nous, l'occasion de vérifier si l'objectif que nous nous étions fixé en imaginant l'univers graphique du jeu avait été atteint ou non. Heureusement, ces œuvres magistrales nous ont rassurés : oui, nous avions pris les bonnes décisions, et c'était très encourageant pour les dernières phases de développement.

Pour en revenir au jeu, j'aimerais vous faire une petite suggestion. Lorsque vous explorez l'île Cocolint, faites une pause entre deux donjons pour entrer dans les maisons. L'intérieur de chacune d'entre elles a également été pensé comme un diorama minutieusement décoré, dans l'esprit général du jeu. Il y a une foule de petits détails à découvrir, y compris dans les endroits du jeu qui ne sont pas liés à l'histoire principale, et rien ne me ferait plus plaisir que de savoir que vous prenez le temps de vous y promener ! »

 

 

 

The Legend of Zelda : Link's Awakening est maintenant disponible sur Switch, il est accompagné d'un amiibo et d'une édition limitée comprenant une version physique de Link's Awakening, un artbook de 120 pages contenant des illustrations reprenant le style visuel du remake ainsi qu'un boîtier SteelBook Game Boy exclusif (aux États-Unis et au Japon, seul l'artbook sera inclus). La version téléchargeable est disponible sur l'eShop et le site de Nintendo pour 59,99 €, l'espace requis pour le téléchargement étant de 5,8 GoVous retrouverez toutes les informations, vidéos et images révélées précédemment dans nos anciens articles à cette adresse.



Afficher / Masquer les commentaires

0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016