Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  TT Games  1 à 2 18/09/2019
17/09/2019
21/11/2019
Editeur Genre Divers
 WB Games  Action - Aventure     Site officiel
2 commentaire(s)
switch
Test Nintendo Switch de LEGO Jurassic World, ne dépensez pas sans compter...

 Par Draco,
 le 12/10/2019 à 13H29

Lors de notre précédent test de La Grande Aventure LEGO 2, nous évoquions la quantité faramineuse de sorties de jeux LEGO en l’espace de deux ans. Mieux qu’un EA avec son FIFA annuel, qui a au moins l’excuse du rythme des saisons sportives, WB Games, dans sa grande générosité totalement désintéressée, nous abreuve d’un nouveau (mais pas vraiment) LEGO Jurassic World. Inutile de faire de vieux os sur un énième portage d’une série qui s'essouffle, place au verdict…


Un test rédigé par Goonpay.


Plus flippant que Mickey

Sorti en 2015 sur à peu près tous les supports, le jeu de TT Games propose de revivre le projet fou de John Hammond : créer un parc d’attraction avec des dinosaures ! Il parait que le spoil, c’est mal, alors on s’arrête là… La vérité c’est que tout le monde sait que LEGO Jurassic World propose de revivre l’histoire des films Jurassic Park, comme toujours, à la sauce LEGO. Et si certains lecteurs n’ont jamais vu ces classiques du cinéma, on vous propose même de ne pas claquer d’argent dans le jeu mais plutôt d’aller chercher la série en Blu-Ray/DVD. Encore que, le premier suffit…

Dans les faits, LEGO Jurassic World retrace uniquement l’histoire des quatre premiers films. Jurassic World : Fallen Kingdom, étant sorti en 2018, n’est donc pas présent dans la cartouche.

Un vrai dinosaure

Après dix minutes de jeu dans le prologue et la construction d’un engin de dépoussiérage, le premier bug obligeant à rebooter la Switch apparaît. On a connu mieux comme entrée en matière, mais forcément, à force de déterrer des tas de squelettes, il y a un grain de poussière qui a dû se loger dans un bout de code du jeu et empêcher l’apparition des briques permettant de construire la structure, permettant d’accéder à la micro-énigme, permettant de débloquer la petite clé, permettant de déclencher la cinématique, permettant de…


Oui, c’est assez caustique mais c’est aussi la dure réalité des jeux LEGO qui peinent à se renouveler depuis tant d’années. Et forcément, les sorties rapprochées n’aident pas à oublier le fonctionnement de ces titres. Comme à l’accoutumée, on enchaîne tout un tas de petites épreuves à l’aide des compétences de certains personnages, on casse beaucoup de briques pour récolter des pièces et on s’amuse des parodies qui sont proposées.

Heureusement, depuis quelques jeux maintenant, la possibilité de jouer à deux permet de prendre un peu plus de plaisir et de profiter d’un moment de partage avec ses enfants. Car l’autre problème de ce jeu LEGO est sa difficulté un peu bancale. Non pas qu’il soit dur à finir, c’est plus qu’il est justement dans l’entre deux, à savoir trop facile et mollasson pour les gros joueurs, mais aussi pas toujours clair dans les objectifs à accomplir pour les plus petits. En résulte donc une certaine frustration, entre l’impossibilité de laisser son enfant totalement libre de faire par lui-même parce qu’il ne tardera pas à venir demander un petit coup de pouce, et celle de somnoler devant la redondance des mécaniques.

La peau sur les os

Pourtant, il est toujours impossible d’enterrer définitivement cette production. Une fois n’est pas coutume, TT Games maîtrise son produit et sait tirer parti de l’univers de Jurassic Park. Toutes les scènes cultes sont présentes et assureront le fan service. La quantité astronomique de briques, de personnages et de véhicules à débloquer est toujours au rendez-vous. En plus, dans cet opus, on a la possibilité de contrôler les dinosaures, ce qui est toujours amusant. Résultat, la durée de vie est plus que satisfaisante si l’on vise le 100 %, une dizaine d’heures pour la partie histoire seule.

Techniquement parlant, c’est toujours la même rengaine, sauf que dans cet épisode, les décors « réalistes » semblent se faire plus présents. Évidemment, la bande son fera toujours mouche (merci John Williams !) et on apprécie les personnages doublés dans les cinématiques, ce qui n’était pas le cas du précédent titre. Il faut donc croire qu’on se cherche encore de ce côté-là chez TT Games, puisqu’un coup c’est avec, un coup c’est sans. La roue des personnages et les actions de boutons sont toujours de la partie. Bref, pas de surprises réellement notables.

 

Conclusion : NON !

La licence LEGO en jeu vidéo, c’est un peu comme le Disney du cinéma actuel. On se dépêche de sortir tout un tas de films aux beaux noms pour amasser du fric facile en imaginant bien, derrière tout ça, le grand manitou qui se frotte les mains, cigare à la bouche lâchant un « toute façon, il y aura toujours des moutons pour acheter alors pourquoi faire des efforts... ». Non, LEGO Jurassic World n’est pas un mauvais jeu en soit, mais c’est toujours du réchauffé (et pour le coup, un portage de 2015 en plus !). L’indulgence commence donc à atteindre ses limites. Si toutefois vous êtes du genre à être capable de manger les frites du Mc Do réchauffées au micro-ondes, ça ne devrait pas vous poser de problème...

LES PLUS : 

+ L’univers Jurassic Park
+ Tout ce qui fait l’essence des jeux LEGO : durée de vie et humour

 

LES MOINS :

- Réchauffé
- Déjà vu
- La rengaine
- Qui a dit vache à lait ?

_______________________________________________________________

Le système de verdict de Nintendo-Difference repose sur trois niveaux :

- OUI ! (nous recommandons l'achat de ce titre, peu importe quel joueur vous êtes : vous l'apprécierez, à condition de ne pas être hermétique au genre)

- "Peut-être" (nous recommandons de bien lire le test avant d'acheter le jeu, car il peut ne pas correspondre à tout le monde, et ce pour des raisons qui peuvent largement être différentes d'un jeu à un autre). Par exemple, un titre peut être tout à fait exceptionnel et obtenir un "Peut-être" parce qu'il se classe dans un genre de niche qui ne correspondra pas à tout le monde alors qu'un autre pourra s'avérer vraiment moyen et à ne réserver qu'aux puristes du genre ou aux fans inconditionnels (comme dans le cas d'une adaptation par exemple).

- NON (nous ne recommandons pas l'achat de ce jeu). Trop mauvais ou trop cher pour ce qui est proposé.

Nous avons abandonné l'idée des notes, car celles-ci n'aident en rien à faire un choix, avec ce système vous savez si vous pouvez acheter les yeux fermés, s'il faut bien lire le test pour savoir si le jeu peut vous convenir ou s'il faut tout simplement s'enfuir.



Afficher / Masquer les commentaires

2 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le samedi 12 octobre 2019 à 17:15

Faudra que j'essaye le coup des frites McDo un jour ...

Sinon c'est toujours dommage de voir les jeux Lego s'abîmer dans ces innombrables opus tirés de licences diverses dont l'intérêt semble limité au contenu parodique et autres références. Perso le seul auquel j'ai joué était Lego City Undercover, et c'était vraiment sympa. Une suite un peu ambitieuse serait bienvenue.
a dit le samedi 12 octobre 2019 à 22:11

Après ca fait le job pour les gros fans de l'univers, c'est plein de référence, mais attention c'est vrai qu'a une epoque tous les jeux LEGO étaient de petites perles et c'est devenu assez variable malheureusement. En occasion pour le gros fan ca le fait, sinon... il y a quand même mieux à faire de son pognon, surtout avec autant de jeux...

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016