Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
1 commentaire(s)
AlphaDream, le studio de développement des jeux Mario & Luigi, a fait faillite

 Par klaus,
 le 02/10/2019 à 20H49

La société AlphaDream, tout d'abord nommée Mente Tomo and Ai et fondée en 1991 en tant qu'entreprise chargée de travaux de finition en intérieur et en extérieur de bâtiments, avant d'être reprise sous le nom d'AlphaStar Soft le 12 janvier 2000 par Tetsuo Mizuno (ancien président de Square, avec qui il avait ramené également d'autres membres de la société, dont Chihiro Fujioka) pour le développement de jeux vidéo (le nom AlphaDream datant de 2001), a récemment fait faillite.

L'entreprise a déposé son bilan le 1er octobre devant le tribunal du district de Tokyo. AlphaDream a bien évoqué les raisons de la faillite, à savoir des revenus stagnants, des coûts de développement trop élevés et des déficits financiers, malgré le fait que la société travaillait constamment chaque année sur des jeux pour d'autres sociétés, avec un revenu annuel de 300 millions de yens pendant l'année fiscale qui s'était terminée en fin mars 2014. Fin mars 2018, le montant de la dette d'AlphaDream s'élevait à 465 millions de yens

 

 

La série principale sur laquelle AlphaDream travaillait était Mario & Luigi (Mario & Luigi RPG au Japon), le dernier jeu en date étant Mario & Luigi : Voyage au centre de Bowser + L'épopée de Bowser Jr. sur Nintendo 3DS (Dream Team Bros. et Paper Jam Bros. pour les derniers épisodes inédits). Il y a plus d'un an, une liste de recrutement sur le site de la société (aujourd'hui fermé) contenait des postes de concepteur graphique 2D / 3D pour des supports comme la Switch, le smartphone et la PlayStation 4. Nous ne savons pas sur quel(s) projet(s) AlphaDream comptait travailler par la suite.

En dehors de Mario & Luigi, il faut savoir qu'AlphaDream a tout d'abord sorti le RPG Koto Battle : Tengai no Moribito sur Game Boy Color en 2001, uniquement au Japon. L'entreprise a également travaillé sur un autre RPG, Tomato Adventure, avec Graphic Research, sorti en 2002 sur Game Boy Advance, toujours seulement au Japon. AlphaDream a aussi développé trois jeux Hamtaro sur GBA : Rainbow Rescue, Ham-Ham Games et Hi Hamtaro! Little Hamsters Big Adventure : Joue avec les Ham-Hams, tous sortis en Occident (Rainbow Rescue étant cependant sorti uniquement en Europe et au Japon). Sur DS, le studio avait également développé PostPet DS : Yumemiru Momo to Fushigi no Pen avec Marvelous. Enfin, AlphaDream avait développé dernièrement le jeu Kedama no Gonjiro : Fit and Run sur iOS et Android pour ForwardWorks Corporation.

 

Une photo du bâtiment dans lequel se trouvait AlphaDream (Tokyo), partagée par Yahoo! Japan

 

 

Illustrations de Mario & Luigi : Superstar Saga, le premier Mario & Luigi sorti en 2003 sur GBA

 

Source



Afficher / Masquer les commentaires

1 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le jeudi 03 octobre 2019 à 00:28

Il faut dire que les derniers Mario & Luigi ne pouvaient pas prétendre à un grand succès, des remake dispensables (surtout Bowser's inside story, déjà jouable sur le support) sortant sur une console mourrante.
J'imagine que Nintendo garantissait un revenu, mais on n'a clairement pas donné de beaux projets à Alpha Dream.
Mais bon, si le coût des projets était déjà un problème sur 3DS, je n'ose pas imaginer ce que ça leur aurait fait de développer sur Switch.

Quoiqu'il en soit c'est bien triste, que ce soit pour les employés ou la perte de savoir-faire propre à Alpha Dream (c'étaient quand même des bons petits jeux les Mario & Luigi).

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016