Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Grezzo  1 20/09/2019
20/09/2019
20/09/2019
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Action - Aventure     Site officiel
6 commentaire(s)
switch
Grezzo (Ocarina of Time 3D, Majora's Mask 3D, Ever Oasis, Luigi's Mansion 3DS...) a développé Zelda : Link's Awakening sur Nintendo Switch

 Par klaus,
 le 19/06/2019 à 05H02

Après l'E3 2019, Eiji Aonuma a accepté d'accorder plusieurs interviews afin de parler de la suite de The Legend of Zelda : Breath of the Wild (nous publierons bientôt un article au sujet des informations qui ont été divulguées au sujet du développement du jeu) et de The Legend of Zelda : Link's Awakening sur Nintendo Switch. Il y a quelques heures, Kotaku a publié une nouvelle interview, ce qui a permis de nous apprendre une information assez importante sur Link's Awakening : pour cette version revisitée du jeu sur Switch, c'est le studio Grezzo qui s'est occupé du développement. Le mystère que nous posions l'an dernier dans cet article concernant le futur projet de l'entreprise est donc visiblement résolu.

Grezzo est un studio japonais de développement de jeux vidéo qui a été fondé en décembre 2006. Koichi Ishii, connu pour son travail sur la série Mana de Square Enix, est le président et directeur général de la société depuis 2007. Grezzo a développé plusieurs jeux uniquement sur consoles Nintendo : Line Attack Heroes sur WiiWare, The Legend of Zelda : Four Swords Anniversary Edition sur DSiWare, The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D, Majora's Mask 3D, Tri Force Heroes, Jardin StreetPass, The Legend of Legacy & The Alliance Alive (avec FuRyu et Cattle Call), Ever Oasis et Luigi's Mansion sur 3DS.

 

 

Dans l'interview de Kotaku, Aonuma avoue qu'il voulait « refaire » Link's Awakening depuis un moment. Le jeu sur Switch est plutôt comme une réinvention, et Aonuma ne voulait pas simplement le rendre complètement identique à la version d'origine. Il veut toujours incorporer de nouveaux éléments (ce dont il parlait déjà dans les informations que nous partagions il y a peu dans cet article) ainsi que proposer une expérience nouvelle, surtout pour les personnes qui ont déjà joué au jeu d'origine.

Avant de décider de faire une version Switch de Link's Awakening, l'équipe discutait aussi d'une nouveauté pouvant être conçue dans un jeu Zelda, que les joueurs pourraient arranger et gérer directement par eux-mêmes. Comme nous le savions déjà, c'est ainsi qu'est née l'idée des donjons-mosaïques, et le titre qui correspondait le plus à cette nouveauté était Link's Awakening. Selon Aonuma, le processus d'un remake ou d'une réinvention comme Link's Awakening est très créatif puisque les développeurs réfléchissent à la manière de conserver l'essence originelle, tout en pensant à ce qui devrait être changé, amélioré, etc. Bien évidemment, il fallait aussi veiller à rendre le titre plus accessible pour les persones qui n'y avaient jamais joué. Il n'y aura cependant pas de nouveaux donjons, car les développeurs désiraient vraiment garder l'atmosphère du jeu d'origine et faire en sorte que les personnes qui y avaient déjà joué puissent se souvenir de l'époque où elles ont terminé l'aventure en le refaisant sur Switch.

Enfin, concernant un éventuel Zelda Maker, Aonuma indique qu'il ne peut pas prédire l'avenir, mais que si les gens aiment cette idée d'organiser des donjons avec les donjons-mosaïques de Link's Awakening sur Switch, alors il gardera cela à l'esprit à l'avenir. Toutefois, dans l'interview que nous citions dans notre article précédent, Aonuma restait plus clair à ce sujet : par rapport à Super Mario Maker, en ce qui concerne Zelda, il est difficile de créer des énigmes dans les donjons par soi-même, et un Zelda Maker serait donc compliqué à produire. Aonuma le comprend d'ailleurs très bien, puisqu'il a été lui-même créateur de donjon pendant un certain temps. Dans tous les cas, Aonuma n'écarte pas définitivement l'idée, et nous verrons donc bien ce que nous réserve l'avenir de la licence après Link's Awakening sur Switch et la suite de Breath of the Wild.

 

 

The Legend of Zelda : Link's Awakening est prévu mondialement sur Switch pour le 20 septembre prochain, il sera accompagné d'un amiibo et d'une édition limitée qui comprendra une version physique de Link's Awakening, un artbook de 120 pages contenant des illustrations reprenant le style visual du remake ainsi qu'un boîtier SteelBook Game Boy exclusif (aux États-Unis et au Japon, seul l'artbook sera inclus). Vous retrouverez toutes les informations, vidéos et images révélées précédemment dans nos anciens articles à cette adresse.



Afficher / Masquer les commentaires

6 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le mercredi 19 juin 2019 à 10:27

C'est toujours un soulagement d'apprendre que ce n'est pas l'équipe principale qui s'occupe des remake.
Reste que concernant Grezzo, après Ever Oasis j'aurais bien aimé les voir sur un autre titre original aussi, ils ont du talent.

Je veux le beurre et l'argent du beurre ! Et puis le cul de la crémière si l'analogie en fait un remake de Skyward Sword !
a dit le mercredi 19 juin 2019 à 10:29

J'en met ma main à couper que dès que le jeu sort, ils commencent le remake d'un autre ! Après tout, ça faisait déjà des années que la rumeur d'un Link's Awakening se répandait (d'abord sur 3DS, uis sur Switch).
a dit le mercredi 19 juin 2019 à 10:38

Je suis persuadé qu'on va nous ressortir des remake dans les années qui viennent.
Ne serait-ce que Wind Waker et Twilight Princess, qui avaient eu leurs versions HD sur WiiU.
L'on dit que le portage de Skyward Sword sur Switch serait difficile, voire impossible, étant donné que le jeu n'était conçu que pour le motion-control (donc jouable quand la console est dockée, mais pas en mode portable).
J'espère quand même le voir arriver sur Switch, le motion control étant justement ce qui m'a rebuté dans cet épisode.
a dit le mercredi 19 juin 2019 à 12:06

Du coup, on sait sur quoi bosse Grezzo. C'est à la fois rassurant pour BotW2 (qui arrivera sans doute plus vite) et un peu décevant, car cela fait une équipe en moins qui peut bosser sur des trucs inédits.

Pour les prochains remakes et/ou portages, il y a le choix. Une sortie des versions HD Wind Waker et Twilight Princess sur Switch semble assez logique vu la politique de valorisation du catalogue Wii U, mais cela servira sans doute de bouche-trou dans le planning. Concernant de vrais remakes, j'aimerais bien que Nintendo s'intéresse aux tous premiers épisodes de la série. BotW est une sorte de retour aux sources et on a souvent fait des parallèles avec le tout premier Zelda, mais une revisite de The Adventure of Link ne me déplairait pas. L'épisode est tout de même plutôt à part.
a dit le mercredi 19 juin 2019 à 13:09

Citation (Mortifuce @ mercredi 19 juin 2019, 10:38)
L'on dit que le portage de Skyward Sword sur Switch serait difficile, voire impossible, étant donné que le jeu n'était conçu que pour le motion-control (donc jouable quand la console est dockée, mais pas en mode portable).
J'espère quand même le voir arriver sur Switch, le motion control étant justement ce qui m'a rebuté dans cet épisode.


Ce sera certainement difficile (mais pas forcément impossible) d'adapter les contrôles à une manette classique, mais il y a toujours la solution de ne pas le faire, après tout 1-2 Switch existe bien. Il n'y aura probablement pas de console plus adaptée pour ça que la Switch d'ailleurs, qui inclut du motion control par défaut.
Quoiqu'il en soit ce serait dommage que le jeu reste coincé sur Wii.

Sinon j'avoue qu'un remake d'Adventure of Link serait intéressant, mais alors il faudrait vraiment tout repenser de A à Z.
a dit le mercredi 19 juin 2019 à 15:48

Citation (R.Z. @ mercredi 19 juin 2019, 13:09)
Ce sera certainement difficile (mais pas forcément impossible) d'adapter les contrôles à une manette classique

En tout cas, Aonuma considère que ce serait "très difficile", voir "impossible".
Pour Adventure of Link, j'aimerais surtout qu'ils conservent le côté RPG, ainsi que l'alternance de phases "vu de dessus" et "vu de côté".

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016