Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #89
Switch, OS, Online, le bilan deux ans après !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Capcom  1 23/04/2019
23/04/2019
25/04/2019
Editeur Genre Divers
 Capcom  A-RPG     Site officiel
11 commentaire(s)
switch
Devil May Cry 5 pourrait peut-être sortir sur Nintendo Switch si Dragon's Dogma : Dark Arisen se vend bien

 Par Draco,
 le 10/03/2019 à 14H47

Hideaki Itsuno, le réalisateur de Devil May Cry 5, a indiqué qu'une sortie du titre pourrait être envisagée sur Nintendo Switch à condition qu'un autre jeu signé Capcom se vende bien sur la console, à savoir un certain Dragon's Dogma : Dark Arisen, qui y est prévu le 23 avril prochain. Un article très complet sur Dragon's Dogma est proposé à cette adresse et vous en dira un peu plus sur ce « vieux » blockbuster signé Capcom qui était sorti sur PlayStation 3, PS4 et Xbox 360 en 2013 puis sur PC en 2016.


Interrogé sur pourquoi Devil May Cry 5 ne sortait pas aussi sur Switch (après tout, des jeux très gourmands en ressources comme DOOM, Wolfenstein II : The New Colossus ou The Elder Scrolls V : Skyrim sont bien sortis) Itsuno a expliqué que le développement avait commencé avant que l'équipe ne dispose des kits de développement ce qui explique pourquoi Capcom s’est concentré sur la sortie du jeu sur PS4, Xbox One et PC. Reste donc à espérer que le portage de Dragon's Dogma, un jeu qui fêtera bientôt ses 6 ans, se vendra suffisamment pour que Capcom envisage le développement de DMC5. Une exigence ridicule qui semble réduire les joueurs de la Switch à de vulgaires rats de laboratoire à qui Capcom jetterait des restes en observant leur comportement. Des joueurs réduits à devoir acheter des jeux datant de plusieurs années sans que Capcom prenne en considération la vieillesse du titre, sa qualité générale assez moyenne, le fait que peut-être beaucoup de joueurs l'aient déjà fait sur d'autres supports et enfin la volonté légitime de vouloir jouer à des jeux récents sur une console qui ne manque pas de titres.


Zoom sur Devil May Cry 5 :

Développé sur le RE Engine, moteur propriétaire de Capcom, Devil May Cry 5 s'axe autour de trois personnages jouables, dont chacun offre un style de combat radicalement différent (Nero et ses bras bioniques qu'il nomme les Devil Breakers, V et ses invocations démoniaques sous forme de poèmes et Dante, toujours au top malgré les années qui passent). Il sera l’occasion de titanesques combats de boss dans les environnements destructibles de Red Grave City.  Pour ceux qui ne connaissent pas vraiment la série, si ce n'est de nom, il faut savoir que, de manière générale, Devil May Cry est considéré comme un beat them all très orienté action dont l'épisode 5, disponible sur Xbox One, PS4 et PC depuis le 8 mars dernier en versions physique et dématérialisée, ne déroge pas à la règle.


Dans cet opus, Nero et Dante s'attaquent à une nouvelle menace représentée par l'arbre démoniaque Qlipoth apparu comme par magie dans le centre-ville de Red Grave City et qui demande sa dose de sang. À leurs côté, quelques héroïnes emblématiques de la saga comme Trish et Lady feront leur grand retour dans l’aventure pour assurer le fan service. Le mode supplémentaire Palais Sanglant (bien connu des amateurs) sera disponible sur PS4, XBO et PC sous la forme d’une mise à jour gratuite en avril 2019 et opposera les joueurs à des vagues d'ennemis et de boss particulièrement agressifs jusqu'à la fin du challenge.



Afficher / Masquer les commentaires

11 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le dimanche 10 mars 2019 à 17:28

Uh-huh ...
Et pourquoi pas se baser sur les ventes de Phoenix Wright Trilogy ou Okami tant qu'ils y sont.
Si encore ils avaient daigné sortir le remaster de la trilogie DMC sur Switch ils auraient eu des données pertinentes mais là à part du troll je ne vois pas ce que ça pourrait être cette déclaration.


Reste que je suis très intéressé par Dragon's Dogma en soi, mais ça me donnerait presque envie de ne pas l'acheter. mrgreen.gif
a dit le dimanche 10 mars 2019 à 18:19

le genre de chantage assez honteux... les jeux n'ont en plus rien en commun..
Je suis d'accord, sortez déjà les précédents DMC et ce genre de chantage sera un poil plus crédible...
a dit le dimanche 10 mars 2019 à 18:35

Ouais c'est clairement du chantage et en plus il est complètement débile. Parce que se baser sur des ventes d'un jeu complètement différent qui n'a rien à voir ni avec Devil May Cry ni avec le genre... ça me désespère. D'autant qu'en plus le Dragon's Dogma là, il date d'il y a bientôt 6 ans et lors de sa sortie à l'époque il pêchait dans de nombreux aspects, ce n'était ni un GOTY, ni un jeu exceptionnel. 6 ans après ils nous ressortent leur soupe en racontant aux fans qu'il va falloir la manger si on veut un jeu un peu plus récent et ambitieux.... smurf.gif

Et la marmotte elle met le chocolat, dans l'papier d'allu nenerd.gif
a dit le dimanche 10 mars 2019 à 19:44

Citation (Draco @ dimanche 10 mars 2019, 18:35)
Parce que se baser sur des ventes d'un jeu complètement différent qui n'a rien à voir ni avec Devil May Cry ni avec le genre... ça me désespère. D'autant qu'en plus le Dragon's Dogma là, il date d'il y a bientôt 6 ans et lors de sa sortie à l'époque il pêchait dans de nombreux aspects, ce n'était ni un GOTY, ni un jeu exceptionnel. :


Ouaip, enfin, en faisant abstraction des graphismes, DMC5 fait moins bien que le premier sorti il y a 17 ans.

On dirait que Capcom a voulu faire un jeu dans la veine du reboot de Ninja Theory qui pour le coup donnait un coup de fouet à la série (décor urbain; héros principal qui est le parfait petit con) sauf que le résultat est ici beaucoup plus plat, moins inspiré visuellement, assez mou et bordélique dans les affrontements.

Enfin, pour le moment, c'est ce que j'en pense en étant au cinquième du jeu.
a dit le dimanche 10 mars 2019 à 19:59

Citation (Xeen @ dimanche 10 mars 2019, 19:44)
Citation (Draco @ dimanche 10 mars 2019, 18:35)
Parce que se baser sur des ventes d'un jeu complètement différent qui n'a rien à voir ni avec Devil May Cry ni avec le genre... ça me désespère. D'autant qu'en plus le Dragon's Dogma là, il date d'il y a bientôt 6 ans et lors de sa sortie à l'époque il pêchait dans de nombreux aspects, ce n'était ni un GOTY, ni un jeu exceptionnel. :


Ouaip, enfin, en faisant abstraction des graphismes, DMC5 fait moins bien que le premier sorti il y a 17 ans.

On dirait que Capcom a voulu faire un jeu dans la veine du reboot de Ninja Theory qui pour le coup donnait un coup de fouet à la série (décor urbain; héros principal qui est le parfait petit con) sauf que le résultat est ici beaucoup plus plat, moins inspiré visuellement, assez mou et bordélique dans les affrontements.

Enfin, pour le moment, c'est ce que j'en pense en étant au cinquième du jeu.


DMC5 fait quand même progresser un peu le gameplay en proposant trois personnages dotés de capacités vraiment très différentes et une ambiance un peu plus pesante, plus adulte. Je trouve qu'il revient un peu aux fondamentaux mais sublime ces fondamentaux. Difficile de dire que ce DMC5 n'est pas une réussite, Capcom a souvent fait de la merde avec ses suites pour que je ne le dise pas quand c'est l'inverse. Je n'ai pas joué longtemps au jeu (je l'ai justement testé lors d'une soirée entre potes samedi soir sur PC), mais le peu que j'en ai joué (et vu aussi en matant les autres jouer) c'est que c'est vraiment un excellent épisode, là ou l'épisode DMC4 était décevant.

Par contre Dragon's Dogma on le sait déjà d'avance, c'est un jeu qui se situe entre moyen et pas mal, et exiger un succès de ce titre qui en plus est techniquement dépassé, pour proposer un developpement de DMC5 sur Switch ca me gave. Surtout que ca veut dire quoi ? Qu'on aurait le jeu dans le meilleur des cas fin 2020 ? Qu'ils se le garde damnerd.gif Et s’étouffent avec Dogma au passage.
a dit le dimanche 10 mars 2019 à 20:45

Citation (Draco @ dimanche 10 mars 2019, 19:59)
Citation (Xeen @ dimanche 10 mars 2019, 19:44)
Citation (Draco @ dimanche 10 mars 2019, 18:35)
Parce que se baser sur des ventes d'un jeu complètement différent qui n'a rien à voir ni avec Devil May Cry ni avec le genre... ça me désespère. D'autant qu'en plus le Dragon's Dogma là, il date d'il y a bientôt 6 ans et lors de sa sortie à l'époque il pêchait dans de nombreux aspects, ce n'était ni un GOTY, ni un jeu exceptionnel. :


Ouaip, enfin, en faisant abstraction des graphismes, DMC5 fait moins bien que le premier sorti il y a 17 ans.

On dirait que Capcom a voulu faire un jeu dans la veine du reboot de Ninja Theory qui pour le coup donnait un coup de fouet à la série (décor urbain; héros principal qui est le parfait petit con) sauf que le résultat est ici beaucoup plus plat, moins inspiré visuellement, assez mou et bordélique dans les affrontements.

Enfin, pour le moment, c'est ce que j'en pense en étant au cinquième du jeu.


DMC5 fait quand même progresser un peu le gameplay en proposant trois personnages dotés de capacités vraiment très différentes et une ambiance un peu plus pesante, plus adulte. Je trouve qu'il revient un peu aux fondamentaux mais sublime ces fondamentaux. Difficile de dire que ce DMC5 n'est pas une réussite, Capcom a souvent fait de la merde avec ses suites pour que je ne le dise pas quand c'est l'inverse. Je n'ai pas joué longtemps au jeu (je l'ai justement testé lors d'une soirée entre potes samedi soir sur PC), mais le peu que j'en ai joué (et vu aussi en matant les autres jouer) c'est que c'est vraiment un excellent épisode, là ou l'épisode DMC4 était décevant.




Pour moi, c'est plutôt l'inverse. Même si l'univers est visuellement crade, je trouve l'ambiance plutôt bon enfant vu les balgounettes que les héros balancent, la façon dont ils se comportent (surtout Nero et Nico). Dans la veine du reboot, sauf qu'on remplace les décors flashys par des décors gris. Le DMC que je trouve sérieux et mature, c'est le 2, avec Dante vieillissant, aucun humour. Bizarrement, je dois être une des rares personnes à avoir aimé l'ambiance de cet épisode.

Après, est-ce la volonté de vouloir rendre le jeu réaliste mais je trouve les personnages d'une lenteur. Cela manque de nervosité dans les enchaînements. Sans compter que parfois, la caméra a tendance à faire n'importe quoi (certes, on a le problème dans les autres épisodes mais ici, c'ets plus flagrant) et que le système de lock est foireux. J'ai du me refaire le boss de la première racine (Artemis) plusieurs fois parce que le lock mais prenait en compte non pas le boss en face de moi, mais des ennemis hors champ. Et sachant que l'esquive se fait en fonction de l'ennemi locké, ben, cela peut facilement te pourrir la vie.

J'attendais rien de cet épisode (à vrai dire, le seules infos que je connaissais sont celles données lors des prémices du développement, je n'ai absolument pas suivi son actu car j'avais préu de le prendre), mais pour le moment, je dois dire que je ne lui trouve vraiment rien de spécial. c'est sympa, mais c'est tout. Autant le reboot m'avais très agréablement surpris, auatnt là j'ai l'impression de voir un DMC pépèpre qui aurait pu sortir il y a 10 ans (aspect technique mis à part). Et bizarrement qui me paraît vieillot en comparaison du reboot pourtant sorti il y a quelques années.

Faudra peut être que j'attende la fin du jeu, d'avoir débloqué tous les pouvoirs, et de jouer en mode ultra hardcore pour effectivement voir qu'il s'agit du meilleur des DMCs.

Après, c'est peut être un épisode pensé pour les fanboys vu les personnages apparaissant dans l'intrigue alors qu'ils sont inutiles, certains clins d'œil aux autres épisodes (genre 1 ennemi emblématique du 1er DMC). Et certes, même s'il fait penser à l'ambiance au reboot, il est aussi dans l'esprit de DMC3 (épisode qui m'avait d'ailleurs gavé à cause de la pauvreté des environnements).
a dit le lundi 11 mars 2019 à 03:45

Le diable pourrait surtout sourire d'une telle perversion!
Enfin, ils entament sans doute une phase de guérison en faisant "officiellement" leur coming-out de la supercherie. Dans l'absolu, Des villes mai crouailles F.I.V. serait vraiment une annonce remarquable au regard du passif, bien que personnellement je m'en fous un peu (j'attends Bayo 3 de P.G.)... Mais au fond, ils feraient mieux d'appliquer ce modèle à leurs vieilleries ancestrales, en nous demandant de bouffer du R.E. 0/1 pour pouvoir passer au dessert numéro deux; ça semblerait déjà un peu plus logique malgré un chantage toujours évident.

Et puis quand on regarde les specs de la "matière brute" en provenance PC



Les excuses de taille ou de mi-RAM ne seront plus d'actualité avec un optimisme concernant les ventes de Dragon's dogma aussi ouvertement affiché.
A moins que pour calmer les ardeurs des petits diablotins, ils décident de tout balancer en cloud rouge.gifrocketwhore.gif
a dit le lundi 11 mars 2019 à 10:10

Le rapport entre Devil May Cry 5 et Dragon's Dogma, c'est qu'il s'agit de la même équipe de développement.

Donc si Hideaki Itsuno veut se faire financer le portage de DMC5 sur Switch, les chiffres de Dragon's Dogma (qui au passage est loin d'être un jeu moyen) auront un peu plus de poids que de ceux de titres qu'il n'a pas développés.

Après, au-delà de l'autopromotion manifeste, laisser miroiter un tel portage alors que rien ne prouve à l'heure actuelle que le RE Engine tourne sur Switch est au mieux maladroit et au pire malhonnête. Surtout si c'est pour finalement avoir droit à une version Cloud.
a dit le lundi 11 mars 2019 à 15:20

Citation (Kayle Joriin @ lundi 11 mars 2019, 10:10)
Le rapport entre Devil May Cry 5 et Dragon's Dogma, c'est qu'il s'agit de la même équipe de développement.

Donc si Hideaki Itsuno veut se faire financer le portage de DMC5 sur Switch, les chiffres de Dragon's Dogma (qui au passage est loin d'être un jeu moyen) auront un peu plus de poids que de ceux de titres qu'il n'a pas développés.

Le rapport peut exister, sauf qu'en pratique c'est absolument débile vu la différence entre les jeux mêmes (et leur notoriété aussi, Dragon's Dogma étant quand même très confidentiel).
Alors peut être que Capcom fonctionne comme une fédération d'équipes de développement qui doivent toutes se battre pour un budget, reste que la performance d'un jeu qui n'a rien à voir avec un autre comme argument pour porter ce dernier il faut quand même chercher loin pour trouver ça pertinent.

Il y a déjà des jeux du genre sur Switch qui seraient bien moins hors sujet, comme Bayonetta 1&2, sauf que s'ils se basent sur ces ventes là on ne risque pas de voir DMC5 débarquer. whistle.gif
Citation (Kayle Joriin @ lundi 11 mars 2019, 10:10)
Après, au-delà de l'autopromotion manifeste, laisser miroiter un tel portage alors que rien ne prouve à l'heure actuelle que le RE Engine tourne sur Switch est au mieux maladroit et au pire malhonnête. Surtout si c'est pour finalement avoir droit à une version Cloud.


Ce serait quand même le comble qu'ils n'arrivent pas à le faire tourner vu ce qu'on sait sur le rôle de Capcom (entre autres) dans l'établissement des specs de la Switch.
a dit le lundi 11 mars 2019 à 16:31

Citation (R.Z. @ lundi 11 mars 2019, 15:20)
Ce serait quand même le comble qu'ils n'arrivent pas à le faire tourner vu ce qu'on sait sur le rôle de Capcom (entre autres) dans l'établissement des specs de la Switch.


Ca ne veut pas dire qu'ils ont eu entièrement ce qu'ils voulaient niveau puissance. damnerd.gif

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016