Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  BANDAI NAMCO Entertainment  1 à 4 27/07/2018
27/07/2018
27/12/2018
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Sport     Site officiel
3 commentaire(s)
switch
Test Nintendo Switch de Go Vacation, Voyage Voyage !

 Par Draco,
 le 28/07/2018 à 15H10

L’époque de la Wii a été marquée par l’abondance de party game en tout genre, au point de mener les joueurs à saturation. Certains jeux comme Go Vacation ont donc été victimes de cette lassitude et sont passés complètement inaperçus malgré leur potentiel. Aujourd’hui, ce type de jeu s’est fait rare et le catalogue de la Switch n’en comporte quasiment pas. Il est donc compréhensible de la part de Nintendo et Bandai Namco Entertainment de vouloir ressortir Go Vacation sur Switch, malgré le fait que le public cible du jeu original ne soit pas forcément présent dans les mêmes proportions sur la console qu’il ne l’était sur la Wii. Que vaut cette refonte, et a-t-elle plus de chances de rameuter les foules que sa version initiale ?

Un test rédigé par Skyward.


Séjour 5 étoiles en formule liberté

Au démarrage, le joueur peut choisir d’incarner soit un de ses propres Mii, soit un avatar préenregistré dans le jeu. Une fois la customisation terminée, on part directement en vacances sur l’île Kawawii à la découverte de ses 4 grandes stations : la station balnéaire, la station de ski, la station urbaine et la station de montagne. Et la première chose que l’on peut constater c’est que c’est un univers énorme. Chaque station est gigantesque, les activités y sont dispersées un peu partout et il faut se rendre de l’une à l’autre en utilisant les véhicules locaux : quad, et jet-ski dans la section balnéaire, motoneige, skis, snowboard, bouée des neiges dans la station de ski, cheval et 4x4 dans la station de montagne et rollers, skate dans la station urbaine. Chaque moyen de locomotion a ses propres spécificités et ne permet pas toujours d’accéder aux mêmes secteurs.


La part d’exploration du jeu est conséquente, encouragée par la quête de coffres au trésor et de ballons dispersés sur toute l’île, et donne un véritable ressenti d’open world. Le joueur se retrouve presque avec l'envie de passer plus de temps à découvrir les recoins de l’île (et dégommer les autres vacanciers) que de participer aux activités elles-mêmes. C’est une structure de party game assez unique et vraiment intéressante pour les plus jeunes comme pour les plus expérimentés. Certaines personnes qui débutent dans les jeux vidéo aiment bien prendre leurs marques en explorant des environnements impressionnants, mais sans danger, et ce jeu est parfait pour cela. Certains reprocheront le côté un peu vide des grands espaces, mais cela rend le tout pittoresque et impressionnant.

Les activités elles-mêmes sont très variées et nombreuses, on a vraiment de tout : figures acrobatiques en jet-ski, tennis, bataille de pistolet à eau, descente en bouée des neiges, rafting, etc… Quasiment tous les sports d’extérieur qui existent sont inclus dans ce jeu (et même des activités plus random comme le lancer de tartes à la crème). Certaines activités ne sont pas terribles en termes de fun et de gameplay (la construction de bonshommes de neige ou le rafting), mais fort heureusement la majorité reste intéressante et assez amusante. La plupart sont vraiment faites pour le mode multijoueur et seront sublimées avec un partenaire de jeu, pour quelques autres c’est plus accessoire, et le jeu en solo est plus recommandable.

De manière générale, il y a toujours quelque chose à faire, que ce soit dans l’exploration ou les activités et la durée de vie est quasiment infini.


Une expérience sur mesure

Il possible de customiser de nombreux éléments du jeu, ce qui plaira aux plus jeunes, de la tête du personnage à ses vêtements dans chaque station, en passant par les véhicules. Le joueur a également accès à un secteur un peu spécial comportant de nombreuses villas à débloquer, où il peut choisir sa villa et la customiser, ainsi que choisir un animal de compagnie qui le suivra.

Les éléments de customisation se débloquent en fonction de la participation et des performances dans les activités de l’île, des éléments trouvés pendant l’exploration et également en fonction du temps passé à jouer à Go Vacation.

Un hôtel vieillissant

Malgré tous ces points positifs, il est important de se poser la question de la validité de ce portage et de la qualité des améliorations depuis la Wii. Les principaux reproches faits à Go Vacation sur Wii étaient ses visuels un peu moyens et le motion control omniprésent et agaçant.


Pour ce qui est des visuels, il ne faut pas attendre de miracle, c’est toujours les bons gros graphismes à couper au couteau de la Wii, avec des reliefs souvent très anguleux. Pour ce qui est des commandes, en revanche il y a de l’amélioration, et quasiment tout le jeu est faisable sans motion control, à deux/trois exceptions près, ce qui rend l’expérience bien plus acceptable. En revanche, si l'on veut joueur à deux avec les Joy-Con, le motion control est inévitable (notamment pour piloter les véhicules), et gâche un peu l’expérience globale. On rajoutera un autre problème de taille :  la caméra, qui requiert d’appuyer sur un bouton pour pouvoir l’utiliser et qui est très inconfortable à manier.

Enfin, le prix, 49,99 €, est assez exorbitant pour un léger remake d’un jeu qui date de l’époque Wii. Difficile malheureusement de justifier un tel prix...

 

Conclusion : PEUT-ÊTRE !

Go Vacation est un excellent party game en open world, avec beaucoup d’exploration, des véhicules sympas et des activités à n’en savoir que faire. La maniabilité a été grandement revue depuis l’époque de la Wii et améliore drastiquement l’expérience. En revanche, c’est un portage qui reste léger et imparfait visuellement, offrant un niveau de contrôles pour certaines tâches trop en deçà de ce que l'on est en droit d'attendre. Difficile, en l'état, de justifier un prix aussi exorbitant (49,99 euros).

LES PLUS : 

+ L’exploration open world
+ Les activités variées
+ Le multijoueur sympa
+ La sensation de liberté
+ La customisation
+ Les véhicules

 

LES MOINS :

- Certaines commandes maladroites
- Les visuels vieillots
- Portage feignant
- Le prix

_______________________________________________________________

Le système de verdict de Nintendo-Difference repose sur trois niveaux :

- OUI ! (nous recommandons l'achat de ce titre, peu importe quel joueur vous êtes : vous l'apprécierez, à condition de ne pas être hermétique au genre ou à l'univers). Le Oui accompagné du ND Award récompense les titres soit exceptionnels que vous devez acheter quoiqu'il arrive, soit ceux nous ayant provoqué de gros coups de coeur !

- "Peut-être" (nous recommandons de bien lire le test avant d'acheter le jeu, car il peut ne pas correspondre à tout le monde, et ce pour des raisons qui peuvent largement être différentes d'un jeu à un autre). Par exemple, un titre peut être tout à fait exceptionnel et obtenir un "Peut-être" parce qu'il se classe dans un genre de niche qui ne correspondra pas à tout le monde alors qu'un autre pourra s'avérer vraiment moyen et à ne réserver qu'aux puristes du genre ou aux fans inconditionnels (comme dans le cas d'une adaptation par exemple).

- NON (nous ne recommandons pas l'achat de ce jeu). Trop mauvais ou trop cher pour ce qui est proposé.

Nous avons abandonné l'idée des notes, car celles-ci n'aident en rien à faire un choix, avec ce système vous savez si vous pouvez acheter les yeux fermés, s'il faut bien lire le test pour savoir si le jeu peut vous convenir ou s'il faut tout simplement s'enfuir.



Afficher / Masquer les commentaires

3 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le samedi 28 juillet 2018 à 17:37

Il m'intéressait pas mal sur Wii, celui là, il semblait exploiter le potentiel d'exploration que Wii sports resort, que j'avais adoré, ne faisait que survoler (ce qui est très dommage vu que de nombreuses épreuves permettaient de se déplacer librement sur l'île, mais avec pas mal de contraintes). Mais vu le backlog que je me tapais sur Wii, je ne l'ai jamais pris.

Du coup malgré sa laideur, et vu que Nintendo n'a pas l'air de vouloir toucher à ce genre (quoique, le nouveau kit Labo a des petits airs de jeu de sport/open world) et vu qu'Ubisoft semble avoir oublié avoir annoncé STEEP il y a déjà plus d'un an, il m'intéresse pas mal quand même, celui là. Bien sûr à 50 euros c'est hors de question, mais s'il passe sous les 30 euros, il y a des chances que je morde.
a dit le dimanche 29 juillet 2018 à 03:11

Du coup, c'est quand même le portage le plus judicieux depuis Bayonetta 2; au moins ça offre une seconde chance à un titre qui a l'air complet avec son aspect exploration. C'est également malin de le sortir en l'absence d'une réelle concurrence, et de tenter ainsi une réanimation de l'ère wii siphonnant du casu réfractaire (ou allergique au carton et aux pis de vache). Le jeu pourrait se révéler attrayant en période calme mais pour un prix plancher de 20 euros max, il faudrait pas déconner non plus...

Par contre, les visuels de la jaquette ressemblent étrangement aux publicités mensongères des sites de réservation en ligne. Quand on choisit l'hôtel pour ses vacances en fonction des photos: du type belle chambre avec accès à la piscine et vue sur palmiers, pour finir dans une turne avec accès au bidet et vue sur autoroute...

Go go gadgeto vacation!
a dit le dimanche 05 août 2018 à 16:46

J'ai joué également quelques heures au jeu, il est vraiment sympa, on passe de très bons moments MAIS c'est vrai que niveau graphismes c'est un peu déconné. Pour un portage aussi feignant c'est trop cher, ceci dit pour ceux qui ont l'argent et qui peuvent donc lever cette objection, foncez parce que vous vous éclaterez !

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016