Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Square Enix  1 N/R
N/R
Non renseignée
Editeur Genre Divers
 Square Enix  RPG     Site officiel
10 commentaire(s)
switch
[Màj] Dragon Quest XI : les raisons du retard de la version Nintendo Switch

 Par klaus,
 le 08/04/2018 à 04H14

Entre le 28 juillet 2015 et octobre 2017, nous avons appris quelques informations sur la version Nintendo Switch de Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée. L'information n'a pas été gardée secrète par les développeurs, Square Enix rencontre encore des difficultés pour le développement du jeu sur Switch, et nous avions récapitulé tout ce qui avait été dévoilé dans un article à cette adresse.

Récemment, suite à l'annonce de la date de sortie de la version occidentale de Dragon Quest XI, qui sortira donc le 4 septembre sur PlayStation 4 et PC via Steam avec quelques améliorations (listées ici), nous avons appris que la version 3DS ne sortira pas en dehors du Japon et que la version Switch sortira bien chez nous, mais qu'elle pourrait être disponible « beaucoup plus tard ». Il ne faut donc pas espérer la voir sortir cette année.

Square Enix restait toujours flou il y a quelques jours, mais une interview du producteur Hokuto Okamoto accordée à GameSpot à l'occasion de la PAX East 2018 qui se déroule en ce moment à Boston nous a permis d'en savoir plus sur les difficultés rencontrées par les développeurs pour développer la version Switch de Dragon Quest XI. Pour commencer, Okamoto a tenté de rassurer les fans en confirmant que la version Switch est bien en cours de développement en ce moment. Cependant, il y a un problème assez important. À l'origine, le jeu a été développé avec le moteur Unreal Engine 4 sur PS4 (la version Switch se basant sur le jeu PS4), mais la version d'Unreal Engine que les développeurs utilisent pour développer Dragon Quest XI sur Switch doit être mise à jour afin que la console soit bien compatible avec le jeu. Les développeurs doivent donc attendre cette mise à jour pour avoir moins de difficultés. Ainsi, d'après Okamoto, le développement devrait encore prendre beaucoup de temps, car le processus serait long.

Okamoto confirme à nouveau que la version Switch sera définitivement disponible en Occident. Par ailleurs, nous apprenons que Square Enix souhaitait sortir les versions PS4 et Switch en même temps chez nous, mais cette décision a finalement été rejetée. En effet, les perspectives concernant la version Switch ne sont pas encore assez claires pour le moment, ce qui explique sûrement pourquoi des informations ont été dévoilées en mars au sujet de l'Occident, alors qu'à l'origine, des nouvelles devaient être données l'automne dernier. De son côté, l'équipe japonaise voulait sortir Dragon Quest XI au Japon dans un premier temps (comme d'habitude, le jeu a été développé avant tout pour le Japon), puis le sortir à l'étranger dès que possible pour les fans. Cette fois-ci, Square Enix a décidé de sortir le jeu sur PS4 (comme au Japon) ainsi que sur PC via Steam (exclusivement en Occident). Si vous voulez savoir pourquoi la version 3DS ne sortira pas chez nous, les raisons ont été expliquées ici.

 

 

Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée sortira le 4 septembre prochain en Europe et aux États-Unis, uniquement sur PS4 (version physique et dématérialisée) et PC via Steam. La version 3DS ne sortira pas en dehors du Japon, mais le jeu sera bien disponible sur Switch partout dans le monde

Square Enix a développé quelques nouveautés et améliorations spécialement pour l'Occident (qui n'étaient donc pas incluses dans la version PS4 japonaise). La version occidentale sur PS4 et PC profitera donc d'un doublage anglais, alors que la version japonais ne contenait aucun doublage (toutefois, il se peut que Square Enix décide d'inclure un doublage japonais dans la version Switch et même de sortir une nouvelle édition japonaise contenant les nouveautés occidentales). Les menus et l'interface ont été remaniés par rapport à la version japonaise, avec des améliorations graphiques et une navigation plus intuitive. Il sera même possible de choisir un tout nouveau mode difficile - appelé Draconian Quest en anglais - offrant des défis inédits qui devraient plaire aux joueurs expérimentés.

Au niveau des autres nouveautés, Square Enix a conçu un mode Caméra pour prendre des photos détaillées des différentes zones du jeu, des personnages et des monstres. De plus, un mode Sprint a été ajouté pour se déplacer plus rapidement. De nombreuses autres améliorations seront de la partie, dont une amélioration du protagoniste et du mouvement de la caméra. On nous promet aussi plus de 100 heures de jeu grâce aux quêtes secondaires et aux mini-jeux. Vous trouverez des détails et des images de la version occidentale à cette adresse. N'oubliez pas que le jeu sera intégralement traduit en français, anglais, espagnol, allemand et italien.

 

Lien direct

 

Version française

 

Dragon Quest XI est disponible sur 3DS (5 980 yens) et PS4 (8 980 yens) depuis le 29 juillet 2017 au Japon. Une édition limitée Dragon Quest XI Double Pack Hero's Sword Box, coûtant 14 960 yens, contient les versions PS4 et 3DS (en physique) dans une boîte spéciale et était vendue exclusivement sur le Square Enix e-Store et dans les boutiques Lawson HMV. Nintendo a sorti également une New 2DS XL Dragon Quest Liquid Metal Slime Edition pour 22 480 yens et Sony Interactive Entertainment Japan Asia a commercialisé une PlayStation 4 Dragon Quest Loto Edition au prix de 39 980 yens (toutes les informations dans cet article). Un album symphonique de la bande originale composée par Koichi Sugiyama a aussi été commercialisé le 24 janvier dernier.

Nous en profitons pour vous rappeler que nous avions publié un article important avec un résumé d'une longue interview des développeurs accordée à Famitsu. De nombreux sujets ont été évoqués, dont l'absence de doublage dans le jeu, les hommages, les surprises et bien plus encore, comme un prototype de Dragon Quest III qui a été conçu avec l'Unreal Engine 4. Vous le retrouverez à cette adresse.

 

Mise à jour du 15 avril : dans une autre interview accordée cette fois-ci à DualShockers (ici et ), Okamoto a bien confirmé que Dragon Quest XI sur Switch est bien basé sur la version PS4. Il a aussi précisé que rien ne sera supprimé de la version japonaise. Bien évidemment, certains dialogues seront adaptés pour la version occidentale, mais des éléments comme le fameux « Puff-Puff », ou encore le "Magic Slot" cité directement par Okamoto. Ces machines à sous font référence aux pachislots et ont donc été créées avant tout pour les Japonais, mais elles seront bien conservées en Occident.



Afficher / Masquer les commentaires

10 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 14:24

Moui, bof.
C'est pas comme si de bien plus petits éditeurs que Square avaient déjà réussi à (faire) porter leurs jeux sur Switch.
Personnellement je ne suis pas du tout convaincu. Je continue à pencher du côté des moyens limités voire de l'incompétence.

Sinon on a la confirmation qu'on aura bien un portage de la version PS4, au cas où il y aurait eu des doutes.
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 15:39

Citation (R.Z. @ dimanche 08 avril 2018, 14:24)
C'est pas comme si de bien plus petits éditeurs que Square avaient déjà réussi à (faire) porter leurs jeux sur Switch.

Peut-être parce qu'ils utilisaient une version compatible de l'UE4 et que leurs jeux demandaient moins d'optimisation (étant de base moins gourmands) ?
Et il faut voir aussi avec quel résultat... On reparle de RiME ?

C'est marrant cette manière de croire les développeurs que lorsque cela coïncide avec ses propres théories (ou plutôt de ne pas les croire lorsque cela ne coïncide pas).
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 17:22

Bah ce qui m'agace un peu de mon côté ce sont les explications un peu foireuse de Square Enix.
Déjà le coup de la 3DS qui passe à la trappe en occident soit disant pour se focaliser sur les supports qui ont le potentiel de développer la licence en occident ... c'est pas comme si il n'y a jamais eu de DQ sur 3DS en occident...
Et maintenant l'adaptation compliquée sur Switch serait la faute au moteur... non mais quand le jeu a été annoncé sur Switch en janvier 2017 ils ne se doutaient pas déjà que ça allait être compliqué? Ils ont donc annoncé un jeu en janvier 2017 sachant qu'en l'état actuel du moteur (UE 4.0) il était impossible à adapter sur Switch à moins d'une hypothétique amélioration future du moteur? J'ose espérer qu'ils avaient déjà en janvier 2017 les kits de développements Switch quand même car leur explications sur le retard de la version Switch sent l'amateurisme.

Et puis objectivement on en serait où aujourd'hui sur cette adaptation sur la Switch avait bidé ?

Maintenant j'ai l'impression que ces annonces cachent d'autres événements moins avouables.
Il est possible que lors de l'annonce de la version Switch il ne s'agissait que d'une volonté de se baser sur la version 3DS en la lissant un peu. Je crois me rappeler qu'à l'époque on était dans le flou sans savoir si la version Switch serait réalisée sur la version 3DS ou la version PS4.
Il est possible aussi que Sony a été un peu échaudé par le fait que le jeu se soit plus vendu sur 3DS que sur PS4 au Japon (malgré la différence de parc installé c'est pas terrible pour l'image) et ai négocié une exclusivité de longue durée en occident.

Enfin bref Square Enix aura quand même répondu à mon problème : je ne savais pas sur quel support prendre le jeu ("ds ou Switch) maintenant c'est bouclé même s'il faudra être très patient.
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 18:52

Citation (Suliven @ dimanche 08 avril 2018, 17:22)
Bah ce qui m'agace un peu de mon côté ce sont les explications un peu foireuse de Square Enix.
Déjà le coup de la 3DS qui passe à la trappe en occident soit disant pour se focaliser sur les supports qui ont le potentiel de développer la licence en occident ... c'est pas comme si il n'y a jamais eu de DQ sur 3DS en occident...

Sauf que les Dragon Quest sortis sur 3DS en occident ont fait des scores ridicules (au regard de la série). cryingsmiley.gif

Citation (Suliven @ dimanche 08 avril 2018, 17:22)
Et maintenant l'adaptation compliquée sur Switch serait la faute au moteur... non mais quand le jeu a été annoncé sur Switch en janvier 2017 ils ne se doutaient pas déjà que ça allait être compliqué? Ils ont donc annoncé un jeu en janvier 2017 sachant qu'en l'état actuel du moteur (UE 4.0) il était impossible à adapter sur Switch à moins d'une hypothétique amélioration future du moteur? J'ose espérer qu'ils avaient déjà en janvier 2017 les kits de développements Switch quand même car leur explications sur le retard de la version Switch sent l'amateurisme.

La version Switch n'a pas été annoncé en janvier 2017, mais a commencé à être évoquée en 2015 comme la news le rappelle. Du coup, je ne vois pas trop comment Square Enix aurait pu savoir quelle version de l'Unreal Engine 4 allait être supportée ou non par la Switch (dont on ne connaissait même pas la date de sortie à l'époque). Ce n'est pas le genre de chose qui se trouve dans le kit de développement, justement.

Le support natif de l'UE4 par la Switch n'a débuté qu'en mai 2017 à partir de la version 4.16, même si Epic Games a fourni un support expérimental dès la version 4.15 (sortie en février 2017). Dragon Quest XI a été développé sur la version 4.13 datant de septembre 2016. En termes de dates, tout se tient . S'il y a un responsable aux soucis de compatibilité, c'est donc plutôt Epic Games qui n'a pas proposé le support de la version 4.13 sur Switch.

Citation (Suliven @ dimanche 08 avril 2018, 17:22)
Et puis objectivement on en serait où aujourd'hui sur cette adaptation sur la Switch avait bidé ?

Vu les emmerdes dans le développement, elle aurait sans doute été annulée.

Citation (Suliven @ dimanche 08 avril 2018, 17:22)
Maintenant j'ai l'impression que ces annonces cachent d'autres événements moins avouables.
Il est possible que lors de l'annonce de la version Switch il ne s'agissait que d'une volonté de se baser sur la version 3DS en la lissant un peu. Je crois me rappeler qu'à l'époque on était dans le flou sans savoir si la version Switch serait réalisée sur la version 3DS ou la version PS4.
Il est possible aussi que Sony a été un peu échaudé par le fait que le jeu se soit plus vendu sur 3DS que sur PS4 au Japon (malgré la différence de parc installé c'est pas terrible pour l'image) et ai négocié une exclusivité de longue durée en occident.

Que de conjectures pour réfuter des explications, pourtant simples, sur le retard de la version Switch. wacko.gif
Comme si le producteur du jeu avait une quelconque raison de nous baratiner.
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 19:41

Faire la mise à jour de l'unreal engine en cours de développement de la version ps4 aurait eu pour effet de repousser la sortie de cette version. Il aurait fallu refaire. Du debugage et de l'adaptation supplémentaire.
Du coup, maintenant que la version ps4 est quasi finie, ils pourront faire l'upgrade pour la dernière version (4.19 sortie en Mars} et avancer plus vite sur la version switch.
Allez j'y crois pour une sortie au premier trimestre 2019
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 19:55

Citation (Kayle Joriin @ dimanche 08 avril 2018, 18:52)
Le support natif de l'UE4 par la Switch n'a débuté qu'en mai 2017 à partir de la version 4.16, même si Epic Games a fourni un support expérimental dès la version 4.15 (sortie en février 2017). Dragon Quest XI a été développé sur la version 4.13 datant de septembre 2016. En termes de dates, tout se tient parfaitement. S'il y a un responsable aux soucis de compatibilité, c'est donc plutôt Epic Games qui n'a pas proposé le support de la version 4.13 sur Switch.


Oui, enfin du coup ça va faire un moment qu'ils savent que le portage ne sera pas si simple.
Si ça sort en 2019 ça va faire un délai d'environ deux ans pour un portage, désolé mais s'ils l'avaient voulu ils auraient pu mettre des moyens supplémentaires et le faire sortir bien plus tôt. Alors oui, c'était une décision stratégique de privilégier la localisation des autres versions plutôt que d'investir sur la version Switch, c'est dit assez clairement, et quand on voit la tiédeur de Square-Enix sur la première année de la Switch ce n'est pas étonnant.
Entre ça et la non-localisation de la version 3DS ceux ayant joué à DQ sur (3)DS depuis une dizaine d'années ont de quoi être dégoûtés.
C'est pas exceptionnel comme situation, MH qui passe sur 3DS c'était assez similaire par exemple, mais c'est toujours assez nul.
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 21:13

Citation (R.Z. @ dimanche 08 avril 2018, 19:55)
Oui, enfin du coup ça va faire un moment qu'ils savent que le portage ne sera pas si simple.
Si ça sort en 2019 ça va faire un délai d'environ deux ans pour un portage, désolé mais s'ils l'avaient voulu ils auraient pu mettre des moyens supplémentaires et le faire sortir bien plus tôt. Alors oui, c'était une décision stratégique de privilégier la localisation des autres versions plutôt que d'investir sur la version Switch, c'est dit assez clairement, et quand on voit la tiédeur de Square-Enix sur la première année de la Switch ce n'est pas étonnant.

Lorsque la Switch est arrivée, ils étaient en train de finaliser les versions 3DS et PS4 pour la sortie japonaise. Ils se sont donc logiquement intéressés à la version Switch dans un second temps. Manifestement, ils avaient prévu de sortir les version Switch et PS4 en même temps en occident, ce qui veut dire qu'ils comptaient gérer la localisation et le portage en même temps. Sauf que ce dernier s'est avéré plus complexe que prévu et ils ont en effet du prioriser, d'autant qu'une version PC est venue s'insérer dans le planning. Évidemment dans un monde idéal avec des moyens illimités, ils auraient sans doute pu régler la question du portage Switch plus rapidement, mais on ne vit pas dans ce monde. Il n'empêche que si le portage avait été plus simple à réaliser, le jeu serait sorti plus tôt sur Switch. Tout cela ne remet donc absolument pas en doute les explications d'Okamoto.

Citation (R.Z. @ dimanche 08 avril 2018, 19:55)
Entre ça et la non-localisation de la version 3DS ceux ayant joué à DQ sur (3)DS depuis une dizaine d'années ont de quoi être dégoûtés.

Dégouté, oui. De mauvaise foi, non. tongue.gif

Et puis il faut bien voir que ceux qui jouent à Dragon Quest sur (3)DS depuis une dizaine d'années ne sont pas si nombreux en occident. A part DQIX qui avait relativement bien fonctionné, le meilleur score reste celui de DQVI sur DS qui a du cumuler environ 350 000 ventes hors de l'archipel. Quant aux épisodes 3DS, ils étaient plutôt aux alentours des 250 000 exemplaires.

Citation (R.Z. @ dimanche 08 avril 2018, 19:55)
C'est pas exceptionnel comme situation, MH qui passe sur 3DS c'était assez similaire par exemple, mais c'est toujours assez nul.

Et avant cela Monster Hunter était sur PlayStation (comme DraQue). La routourne finit par tourner. mario.gif
a dit le dimanche 08 avril 2018 à 23:29

Citation (Kayle Joriin @ dimanche 08 avril 2018, 21:13)
Citation (R.Z. @ dimanche 08 avril 2018, 19:55)
C'est pas exceptionnel comme situation, MH qui passe sur 3DS c'était assez similaire par exemple, mais c'est toujours assez nul.

Et avant cela Monster Hunter était sur PlayStation (comme DraQue). La routourne finit par tourner. mario.gif

Oui, c'est ce que je voulais dire, je me mettais dans la peau des fans de MH jouant avant tout sur Playstation à l'époque.
Par contre DQ (un peu comme SMT d'ailleurs), à part deux épisodes ça se passait plutôt du côté de Nintendo, si on veut faire dans l'historique des gueguerres ... mario.gif
a dit le lundi 09 avril 2018 à 02:02

Les Dragon Quest sont en effet sortis essentiellement sur des consoles Nintendo (la série ciblant les consoles les plus populaires au Japon). Par contre, concernant les MegaTen, je ne suis pas sûr que les consoles Nintendo soient majoritaires. Ou alors de peu. La franchise s'est quand même énormément développée sur PlayStation.
a dit le lundi 09 avril 2018 à 10:06

Citation (R.Z. @ dimanche 08 avril 2018, 23:29)
Par contre DQ (un peu comme SMT d'ailleurs), à part deux épisodes ça se passait plutôt du côté de Nintendo, si on veut faire dans l'historique des gueguerres ... mario.gif



SMT, pas vraiment, non. En fait, quand tu suis la saga depuis le début, tu sais très bien que les jeux Megaten peuvent sortir sur n'importe quelle machine parce que de temps en temps, Atlus est en mode osef/hipster sur leur choix. Et le fait qu'une série soit pendant une certaine période chez un constructeur ne signifie pas qu'elle va le rester. Voir la prédioe où ils ont développé à mort sur console Sony (notamment la PS2 avec les Persona, Digital Devil Saga, les Devil Summoner). Ils sont bien repassés par la case DS avec les Devil Survivor, et ont sorti le Megaten IV sur 3DS.

Effectivement, les épisodes SMT canoniques sont majoritairement sortis sur console Nintendo, dont les deux premiers, soit successivement. Mais avant de sortir le "véritable" épisode 3, Nocturne sur PS2, ils t'ont sorti de vrai-faux spin-off, comme peut l'être Strange Journey, sur PSX (genre SMT If) ainsi que sur... Xbox (SMT Nine). Et quand tu vois comment a marché la Xbox au Japon.

Mais autrement, tu prend la série "les Megaten pour les gosses", c'est à dire Devil Children, tu as eu aussi bien des épisodes sur GB, GBA, que sur PSX. Durant la période 32 bits, tu as eu l'apparition Persona sur PSX, mais les Devil Summoner sur Saturn.

Concernant les Persona, tu as une certaine fidélité aux console Sony (PS1/3/4, PSP, VITA) mais tu as quand même eu les épisodes Q dur 3DS.

D'autres consoles ont également eu des SMTs hors Sony et Nntendo : la Dreamcast avec le spin-off Maken X, la X360 avec Persona Arena ou encore Catherine...

Désormais, Atlus semble vouloir associer ses série à des machines spécifiques : les SMTs purs sur console Nintendo (les canoniques, les spin-off style Strange Journey), et les Personas et les jeux relatifs à cet univers sur console Sony (les Arena; les Dancing; Catherine...).
Sauf que dernièrement, Atlus a balancé des sondages du style "Aimeriez-vous voir Persona sur Switch ?", et "Aimeriez-vous voir SMT sur console Sony ?". Du coup, ben, ils peuvent très bien te faire du multi ; comme basculer les licences d'une machine à l'autre; ou te faire un coup du genre la première moitié d'un jeu sur PS4, l'autre sur Switch.




Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016