Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #82
E3 2018 : Le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Seaven Studio  1 01/03/2018
01/03/2018
Non prévue
Editeur Genre Divers
 Plug In Digital  Aventure - Puzzle     Site officiel
0 commentaire(s)
switch
A Normal Lost Phone annoncé pour le 1er mars sur Nintendo Switch

 Par klaus,
 le 23/02/2018 à 00H38

C'est une nouvelle assez inattendue pour la Nintendo Switch qui nous vient de Seaven Studio cette semaine. Après avoir porté The Next Penelope le mois dernier, le studio nous offrira un autre jeu français très bientôt sur la console avec l'éditeur Plug In Digital : A Normal Lost Phone. Déjà disponible sur Steam, iOS et Android depuis le 26 janvier, A Normal Lost Phone sortira donc le 1er mars prochain sur Switch pour 5,99 €. Le jeu est déjà disponible en précommande sur l'eShop de la console ou via le site officiel de Nintendo of Europe. Seaven Studio a ajouté une compatibilité avec l'écran tactile et les vibrations HD (HD Rumble), ce qui a permis de conserver la narration intuitive et immersive des autres versions du jeu. 

A Normal Lost Phone est le premier jeu des Français d'Accidental Queens. Le titre a reçu de nombreuses récompenses pour son concept unique et s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires sur PC et mobile. A Normal Lost Phone est un jeu narratif où le but est d'explorer la vie intime d'une personne dont on vient de trouver le téléphone. Tout au long de l'histoire, on doit donc fouiller tout ce qu'il y a dans le téléphone, comme les messages, les contacts, les photos ou les applications. Très vite, on découvrira la vie, les amis, la famille, les goûts et les histoires d'amour de cette personne, qui se nomme Sam... jusqu'à ce que l'on apprenne qu'elle a fini par disparaître le soir de ses 18 ans.

Bien sûr, étant donné que l'interface simule un smartphone, il sera possible de jouer en mode portrait ou paysage (les vibrations HD étant compatibles avec les deux modes, de même pour l'écran tactile). Les développeurs ont décidé de jouer avec des thèmes et des questions plutôt intéressantes, comme : « Si vous pensez toujours au jeu après l'avoir quitté, avez-vous vraiment arrêté de jouer ? » L'écriture est décrite comme réaliste et percutante, ce qui permet d'aider à créer de l'empathie avec les personnages et ainsi réfléchir à des sujets sensibles, comme les émotions, l'adolescence, la maturité, l'homophobie, la dépression ou la recherche de soi-même. De plus, comme le joueur s'incarne lui-même, le jeu brouillera souvent la frontière entre la fiction et la réalité. 

Sur Switch, la taille du jeu s'élève à 128,97 Mo, la manette Pro ainsi que tous les modes de la Switch (portable, sur table et téléviseur) seront compatibles et les langues suivantes seront incluses : Français, Anglais, Allemand, Italien, Espagnol et Portugais. Chose assez intéressante à noter, l'éditeur de la version d'origine a partagé un lien vers GameFAQs avec des indices et la solution complète du jeu.

 

 

Lien direct

 

La bande-son, que vous pouvez vous procurer sur Bandcamp, est composée par Alexandre Inglebert, Antoine Grelet, Cédric Menendez feat. Charlotte De Lilla, Eduard Frolov EFG beat. Robyn Ardery, Hector Bonte feat. Corinne Fenoglio, Julien Karpi, Mad Mathilde feat. Cassius, Stöj Snak, TAIKONAUTE, Victoria Guillon, Yllogique & Araignée du Soir et Yponomeutaneko.

 

Mise à jour du 24 février : voici une vidéo de gameplay de la version Switch : 

 

 

Lien direct

 



Afficher / Masquer les commentaires

0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016