Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #87
Nintendo Switch, la réalité virtuelle déploie ses ailes !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Chucklefish Games  1 à 4 01/02/2019
01/02/2019
Inconnue
Editeur Genre Divers
 Chucklefish Games  Stratégie     Site officiel
2 commentaire(s)
switch
L'éditeur de cartes de Wargroove en démonstration, les terrains et unités précisés

 Par Chozo,
 le 09/08/2017 à 14H06

Annoncé en début d'année lors du Nintendo Switch Nindies Showcase, le jeu de stratégie au tour par tour Wargroove, fortement inspiré de la série Advance Wars, s'est dévoilé un peu plus pendant le PC Gaming Show de l'E3 de juin dernier, présenté par le studio Chucklefish Games. C'est notamment l'éditeur de niveau qui a été mis en avant, permettant de créer une campagne entièrement personnalisée. Véritable priorité du studio, cet éditeur est exactement le même que celui utilisé par les développeurs pour créer le jeu. Tous ces nouveaux niveaux et campagnes personnalisés pourront être partagés en ligne, soit en privé entre amis, soit en public.

 

Lien direct

 

L'axe central de cet éditeur est sa puissance et son ergonomie. Les marqueurs de scénarios créés pourront être déposés sur la carte du monde, représentant les différentes missions rencontrées par le joueur. Ces missions sont ensuite reliées par les chemins et leur itinéraire. Les transitions entre campagnes seront entièrement prises en charge par l'éditeur et il sera possible d'imposer certaines conditions pour que l'une ou l'autre voie soit disponible et ainsi amener le joueur un peu partout sur la carte en fonction de ses choix de campagne et de ses résultats. En plus de dessiner les terrains et de placer les unités  ou les bâtiments, l'éditeur de scénario permet également d'écrire vos propres scènes, conditions de victoire ou évènements.

 

Lien direct

 

Autres éléments présentés dernièrement sur le blog officiel du jeu, les différents écosystèmes des cartes. Le studio explique avoir réfléchi à la nature des implications que les écosystèmes engendreraient. Voici, par exemple, la même carte apposée sur trois environnements différents :

 

  

En outre, le blog officiel nous donne également certaines informations quant aux unités et l'équilibrage du jeu. En premier lieu, le studio explique que le gameplay nécessitait une unité d'attaque à distance, donnant une couverture tactique pour les combattants en première ligne. Les unités comme les catapultes pouvaient remplir ce rôle, mais elles étaient très coûteuses. Pour résoudre ce problème, les archers ont été rajoutés. Ces unités d'infanterie ont une portée de trois cases. Contrairement aux catapultes, ils peuvent se déplacer et attaquer dans la foulée.

Tandis que ce rajout rend l'attaque plus efficace que la défense, les mécaniques de capacités passives ont également vu le jour. Chaque unité possède une seule compétence, active ou passive. Les capacités actives se traduisent sous forme d'options dans le menu d'action, telles que le chargement ou le déchargement d'unités, ou encore les pouvoirs uniques des commandants. Les capacités passives, quant à elles, augmentent généralement les dégâts infligés par une unité au combat lorsque certaines conditions sont remplies. Par exemple, les archers infligeront 35 % de dégâts supplémentaires s'ils attaquent sans se déplacer, les chevaliers doubleront les dégâts après une charge complète (déplacement de cinq cases minimum) et les mages obtiendront un bonus sous forme d'éclair en cas de pluie.

Enfin, la notion de renfort a également été rajoutée. Au lieu d'une capacité de guérison des unités octroyée au seul commandant, comme c'était le cas dans la version d'origine du jeu, ce sont les unités elles-mêmes qui pourront se soigner en se plaçant à proximité d'une ville, ce qui diminuera la santé de cette dernière et coutera une partie de l'or possédé par l'unité.

 

 

Un des ennemis à combattre a par ailleurs été présenté, il s'agit du nécromancien Valder. Originaire des montagnes glacées du sud du monde de Wargroove, la Légion de Felheim gouvernée par Valder est composée de morts-vivants à la botte du nécromancien grâce au pouvoir du Gant Fell. En grand maître de la discipline, Valder a  même créé le commandant Ragna à partir des restes de plusieurs guerriers gradés, afin d'obtenir les meilleurs conseils en stratégie militaire. Pour lui, ses hordes sanglantes squelettiques sont comme ses enfants et il n'hésitera pas à faire usage de la puissance du Gant Fell pour effacer ses adversaires d'un seul coup.

 

Pour terminer, le studio a partagé sur sa chaîne YouTube le thème musical principal du titre :

 

Lien direct

 

Pour rappel, Wargroove est prévu cette année sur PC, Xbox One et Nintendo Switch. Il proposera des matches en local ou en ligne de 1 à 4 joueurs.



Afficher / Masquer les commentaires

2 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le jeudi 10 août 2017 à 13:08

Je trouve ça très intéressant comme mode, surtout le fait de pouvoir carrément créer ses campagnes.
Autant j'aurais probablement ignoré le jeu en tant que "bête" clone d'Advance Wars en attendant un nouvel épisode de la saga, autant l'éditeur en fait pour moi un quasi-indispensable.
a dit le jeudi 10 août 2017 à 18:37

J'avoue que l'éditeur est un sacrément argument. Il pourrait presque permettre de supporter le charac design.

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016