Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #80
Nintendo Switch & Zelda : questions & réponses
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Nintendo  1 à 2 03/03/2017
03/03/2017
03/03/2017
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Compilation - Inclassable     Site officiel
9 commentaire(s)
switch
Nous avons joué à la nouvelle licence de Nintendo 1-2-Switch, notre avis très mitigé...

 Par Draco,
 le 14/01/2017 à 12H34

1-2-Switch fut non seulement le premier jeu présenté durant la conférence du 13 janvier 2017, mais fut également la première nouvelle licence de Nintendo présentée pour la Switch. Cela n’est pas un hasard, car il semble acquis qu’avec la Switch, Nintendo court après les gloires passées, notamment celle de la Wii qui avait réussi à porter au panthéon des ventes de jeu le party game et le snack gaming. Pour autant avec son slogan litigieux « share the joy » (partager la joie) et ses nouveaux contrôleurs nommés sobrement Joy-Con, Nintendo semble poursuivre sa quête des sens et donner dans le... BDSM... avec son 1-2-Switch. Comme si cette nouvelle IP était l’enfant spirituel du « Petits flirts entre amis » d’Ubisoft sorti bien évidemment sur Wii.

 

Phases de gameplay de 1-2-Switch ! (Treehouse Live)

 

La Wii avait eu Wii Sports, la Wii U avait eu Nintendo Land, la Switch aura 1-2-Switch. Le rôle de ses mini jeux étant bien évidemment de devenir ambassadeurs des fonctionnalités des Joy-Con. Car qu’on se le dise, ce ne sont pas les fans de Zelda qui vont vendre du hardware, il faut redonner du social dans le jeu, afin que les gens partagent de nouveau... leur pognon !

L’idée motrice de ce jeu est donc d’explorer différentes façons d’utiliser le Joy-Con entre amis, et si possible de se passer de l’écran de la console et de l’utiliser uniquement pour l’arbitrage. Comme ça, on ne se sent pas envahi par la technologie, on reste entre nous, car ensemble, on est bien, bien, bien.

Nous ne savons toujours pas combien de jeux seront disponibles, mais d'une certaine façon on souhaiterait qu’il y en ait beaucoup. Pas 50, pas 100, mais 500, car à vouloir rationaliser le gameplay au maximum, chaque expérience perd de son intérêt de façon quasi instantané. 

Si certaines épreuves peuvent se révéler amusantes quelques instants, comme le duel de cowboy Quick Draw ou le très étrange voire gênant Milk qui consiste à mimer la traite des pies de vache en remplissant un maximum de verre de lait, d’autres sont simplement navrantes, comme le Samourai Training où l’on doit arrêter à temps le sabre imaginaire de son partenaire entre ces mains (c’est encore litigieux). Pire, d’autres jeux semblent totalement vains dans l’idée de divertissement comme Safe Crack, où il faudra tourner le Joy-Con pour le sentir vibrer et déverrouiller en premier un coffre fort. Ball Count relevait un peu le niveau en utilisant de façon étonnante le nouveau système de vibration des manettes. Il fallait incliner la manette afin de savoir combien de billes sont supposées être cachées dedans, l’effet est plutôt saisissant, mais une fois la démonstration faite, l’intérêt ludique s’évapore.

 

 

Ce qui fait également mal avec 1-2-Switch c’est sa réalisation. L’usage de photos façon Getty Images en guise de tutoriel et de background avec Wendy Secretaire alias fake Barbie et Stevy Steward alias fake Ken déguisés pour l’occasion, tuent totalement la possibilité de l’immersion. 

L’avantage de 1-2-Switch, c’est qu'il nous rappelle aux bons souvenirs de Wii Sports qui finalement était immersif, et nous donne envie de relancer Nintendo Land, voire un Mario Party, et de se rendre compte que le jeu vidéo entre amis, ce n’est pas se regarder en chien de faïence, mais de partager un univers par delà de l’écran, que ce soit un jeu de boxe, de kart, un FPS, etc...

 

Article écrit par Mr Godjira.



Afficher / Masquer les commentaires

9 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 11:48

Après avoir lu ce retour et vu plusieurs démos live (Treehouse et Hands-On japonais), j'ai vraiment l'impression qu'ils se foutent totalement de notre gueule avec ce truc. Ça ressemble à un Wii Sports, avec des mini-jeux de la profondeur d'un Wii Play ou d'un WarioWare, mais vendu au prix d'un jeu normal.

En plus, même s'il est sensé démontrer les possibilités techniques des Joy-con (notamment le HD Rumble), j'ai de sérieux doute sur la reconnaissance réelle des actions des joueurs vu l'absence de feedback dans pas mal d'épreuves (la console dit juste qui a gagné). Après, il faudra en effet voir le nombre d'épreuves proposées. J'espère que cela ne se limitera pas aux six présentées pour le moment...

Tout cela me fait en tout cas méchamment regretter Nintendo Land qui, s'il s'était fait un peu descendre à son annonce, offrait au final de vraies expériences de jeu, même en solo.
On tient peut-être le nouveau Wii Music.
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 12:12

C'est malheureusement dommage mais j'ai personnellement l'impression que cette démo technique n'était pas sensé être vendu mais présenté aux développeurs pour leur montrer les possibilités exploitables. Vu que le line-up il fallait le remplir ils l'ont transformé en outil commercial, moi ça ne me gêne pas dans la mesure ou Nintendo l'offrait. Mais là vu l'intérêt très limité et surtout le prix pour lequel il semble listé (50 euros) me laisse songeur

A noter que oui ils ont envie de refaire le coup de la Wii et d'attirer les joueurs casuals au travers des expériences sympas mais ces innovations ne sont pas assez novatrices pour le permettre à mon sens. Sur ce coup-là, seuls les jeux permettront à la Switch de se vendre conjugué à son aspect "transportable". Cet aspect qui malheureusement va prendre un sérieux coup dans la tronche au vu des 3 petites heures confirmées qu'elle offre en mode jeu.
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 12:24

Trois heures je trouve pas ça court. Je prends parfois la 3DS avec moi à la fac ou chez mes parents mais quand c'est le moment de la recharger après trois/quatre heures de jeu, je trouve ça normal. Si tu la transportes pour une longue période, tu prends ton chargeur (certains se baladent bien avec un chargeur d'iPhone...). Sinon bah trois heures c'est largement suffisant (tu joues plus de trois heures sur ton lieu de travail ?!).

Sinon ce jeu aurait du être inclus dans le pack à 320 euros.
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 12:28

En terme de ciblage des casual gamers, je trouve au contraire que 1-2 Switch est plutôt une réussite sur le papier. Le set up nécessaire pour y jouer est beaucoup plus simple que pour un Wii Sports et on peut le mettre en place n'importe où. Quelque part, c'est le jeu snack ultime. Aussi facile à amener avec soi qu'une boite de jeu de société et parfait pour animer une soirée pendant une heure ou deux. Mais c'est aussi la limite du truc. C'est un jeu purement social qui se sert de la technologie tout en la mettant totalement au second plan. Difficile alors de justifier l'achat de la console et du jeu au vu de l'expérience proposée. Ici, on est plutôt sur un jeu qu'un possesseur de Switch peut s'acheter à la marge pour animer les soirées entre potes.

Après, quand on y réfléchit un peu une Wii avec trois Wiimote supplémentaire, ça coutait tout aussi cher.
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 12:50

Bah ça fait clairement animation de fin en soirée entre amis entre le café et le pousse café pour s'amuser ensemble 30mn. Pas pour faire une soirée geek autour de la console avec des pizzas.
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 13:33

Please ! Tout le monde veut un nintendo land 2, mais pas ça !!!
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 15:08

C'est vrai que Nintendo Land était bien, mieux que le dernier Mario Party sur Wii U.
a dit le samedi 14 janvier 2017 à 18:07

J'ai beaucoup joué à Wii Play je l'avoue mrgreen.gif
a dit le dimanche 15 janvier 2017 à 20:36

50 euros pour traire des vaches entre autres ?? Non sérieusement c'est un poisson d'avril ? déjà le mec qui a pensé de mettre en mini jeu traire des vaches faut le faire... c'est un étudiant en game design cette idée ? c'est pas possible que ça vient de professionnelle du jeu vidéo nerd.gif

A ce prix je ne le prendrais jamais, c'est clairement un jeu a mettre gratuitement comme wii sport.

Heureusement qu'il y a zelda au lancement pour ré-haussé tout ça mario.gif

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016